alexametrics
samedi 25 septembre 2021
Heure de Tunis : 04:13
Dernières news
Sit-in El Kamour: manifestations à Tataouine
21/06/2020 | 16:51
3 min
Sit-in El Kamour: manifestations à Tataouine

Le gouvernorat de Tataouine a connu dans la matinée du dimanche 21 juin 2020 et jusqu’à présent, des tensions et des protestations à la suite de la descente effectuée par les forces de sécurité nationale la nuit de samedi à dimanche pour enlever les tentes du "sit-in El Kamour".

Des protestataires ont été arrêtés, y compris le porte-parole du sit-in, Tarek Haddad qui a entamé une grève de la faim sauvage depuis jeudi dernier.

Tarek Haddad a estimé que les forces de sécurité ont utilisé « une force excessive »  contre les protestataires pour les disperser et lever le sit-in. « De nombreux manifestants ont été blessés pendant la descente » a-t-il assuré dans une déclaration accordée à la TAP.

Un état d’agitation et de protestation a été déclenché, dans la région, afin de libérer les personnes arrêtées. Les habitants de Tataouine ont brûlé des pneus sur la route, et ils ont échangé des jets de pierres avec les forces de sécurité qui ont eu recours aux gaz lacrymogènes.

 

 

Le syndicat régional a rendu public vendredi 19 juin 2020, un communiqué affirmant : « Le gouvernement a perdu toute crédibilité parce qu’il n’a pas tenu ses promesses à l’égard de l’accord de Kamour, ainsi que son ignorance quant au renouvellement des protestations et aux accords conclus entre le chef du gouvernement et le secrétaire général de l’UGTT concernant la tenue d’une réunion ministérielle à Tataouine. »

Selon le communiqué, le syndicat régional a également fait porter au gouvernement la responsabilité de tout ce qui arrivait aux protestataires et les grévistes de la faim l’avertissant des « conséquences du non-respect de l’accord » et « le maintien des poursuites judiciaires contre les manifestants ».

Le gouverneur de Tataouine, Adel Ouerghi a dénoncé aujourd’hui ces protestations dans une déclaration accordée à radio Tataouine, indiquant que plusieurs services administratifs ont été perturbés par la fermeture de la route ce qui a appelé à l’application de la loi après consultation du ministère public.

« La loi s’est appliquée notamment avec l’arrestation d’une personne recherchée pour atteinte à l’ordre public, agression verbale et incitation à la violence à travers les réseaux sociaux » a-t-il ajouté.

Il a souligné que l’état d’agitation suscité à Tataouine était le résultat de l’arrestation de Tarek Haddad et une réaction de jeunes qui souffrent de chômage. Mais il est inacceptable, selon lui, que les manifestants jettent des pierres sur les agents sécuritaires.

Au sujet de sit-in Kamour, Adel Ouerghi a précisé qu’il était convenu de mettre les procédures du suivi sur la table des négociations.

 

 

 

I.M

21/06/2020 | 16:51
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Nephentes
@Certains commentateurs
a posté le 22-06-2020 à 08:25
Beaucoup de commentateurs condamnent le mouvement social a Tataouine

Avec tous mes respects et ayant un profil strictement technique
Ces commentateurs ne semblent pas savoir de quoi il s'agit

Autant je condamne par exemple les greves de Gafsa qui elles sont manipulees par des mafias siegeant a l'ARP et chouchoutees par le pouvoir autant les manifestants d'El Kamour ont ete trompes par le pouvoir

Faut pas prendre les gens pour des cons j'etais la-bas il y a 8 mois et toute la population pas seulement les jeunes est furax

SVP prenez la peine de bien connaitre les faits avant d'ecrire mais vraiment n'importe quoi

Vous vous ridiculez sans meme vous en apercevoir
El Chapo
Good morning Tatooine
a posté le 22-06-2020 à 01:58
Une seule réponse est possible face à ces pseudo anarchistes sortis des bas fonds de la bassesse humaine et dorlotés par la fumeuse entité syndicaliste que vou nommez communément ugtt : les balles , le ratissage continue 24/7 avec des hélicoptères , l'usage disproportionné de la violence d'état afin de maintenir l'ordre et donner une sacré raclée tet une leçon à tout anarcheux qui oserait encore f... son nez dans ce qui le regarde pas !!!!

La seule réponse à cette situation insurrectionnelle est la guerre
Abel Chater
Je veux vraiment être solidaire avec les manifestants, s'ils avaient un niveau scolaire pour les faire employer.
a posté le 21-06-2020 à 22:00
Ceux qui ont voulu embaucher des diplômés en Tunisie, racontent la même histoire de manque de compétence. Sur 21 entretiens pour embaucher 8 ingénieurs, ils n'ont trouvé qu'un seul borgne dans le royaume des aveugles.
La fausse-copie et la fraude dans les études et dans les examens en Tunisie, a dépassé l'imagination humaine durant le régime déchu de ben Ali. Maintenant, ce ne sont pas les postes qui manquent, mais c'est le niveau d'embauche qui manque de trop.
Ils sont nuls, mais ils appellent à leur faire occuper des postes suivant leurs diplômes escroqués et volés aux Tunisiens.
Un non-sen¹s incompréhensible.
BIEN
Pays de lâches ?
a posté le 21-06-2020 à 21:13
En tant que défenseur de la loi et de l'ordre, un policier ne peux pas approuver ces événements mais les assimiler au terrorisme. Notre gouvernement doit nettoiyer toute cette racaille et la scène de la drogue avec la plus grande violence. Il est temps que la Police prenne le dessus enfin .
La POLICE est censée montrer qu'ils ne sont pas des cochons camarades et venger leurs collègues blessés, alors ils agissent et le font avec la plus grande force.
Quand est-ce que NOTRE GOUVERNEMENT arrive enfin et se nettoyer correctement?
Cela se passe comme d'habitude, la foule fait rage dans les rues, Président du gouvernement, Ministre de l´interieur, et quels que soient leurs noms, ils s'accroupissent, laissent la police sous la pluie, et la presse de l'écart célèbre le soulèvement.
Ordre des politiciens à la police: ne faites rien! Si nous rendons les gens encore plus stupides grâce à la drogue, alors nous n'aurons plus à publier la réglementation Covid-19, car jusque-là presque personne ne pourra lire de toute façon.
Zozo
Vive Tataouine
a posté le 21-06-2020 à 19:47
Vous savez très bien,que cette manifestation n'est pas liée aux syndicats quelques qu'ils soient.Mais plutôt à un pays spolié par les blancs,un semblant d'indépendance donné à la Tunisie ou à d'autres pays d'Afrique.Cette génération,est dans le vrai,elle a ouvert les yeux,et ne se laissera pas faire.Les contrats sulfureux,sombres,qui lient la Tunisie et la France doivent être rompus.La Tunisie n'a pas besoin de la France.Son pétrole à Tataouine,son phosphate,son agriculture,et j'en passe suffisent à la Tunisie.Il faut arrêter d'être sous la botte des Européens.Monsieur le président,ne revenez pas avec un nonosse que la France vous donnera.Relevez vos manches,ne soyez pas faible.Vous avez un pays jeune,avec beaucoup d'espoirs,vous avez des intellectuels,des ingénieurs.C'est sur eux qu'il faut s'appuyer,et non pas sur les anciens du gouvernement,non pas ceux qui vendent la Tunisie,non pas ceux qui mènent la Tunisie vers sa perte en distillant dans le pays l'alcool et la drogue.
Abir de Gabès
Les jeunes de Tataouine n'ont qu'à s'adresser aux islamistes qui sont au pouvoir et
a posté le 21-06-2020 à 19:38
Pour qui ils ont voté
HSE1994
De la fermeté contre les voyous et les anarchistes
a posté le 21-06-2020 à 18:51
Une seule solution pour défendre la patrie :
La fermeté et l'application de la force de la loi
Sinon le pays sera anéanti par les anarchistes et les voyous soutenus par les syndicalistes corrompus
zba
plus l 'etat est faible plus le désordre l'empirte
a posté le 21-06-2020 à 18:09
une ville fermée pour un agitateur arretée parce que recherché.
jusqu'ou va continuer le désordre, les greves de faims,....
les bandits ont compris comment foctionnent un Etat faible géré par des mains qui tremblent.