alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 13:54
Dernières news
Rjaibia : la récolte de semences passera de 7,4 à 2,5 millions de quintaux
14/04/2023 | 10:34
2 min
Rjaibia : la récolte de semences passera de 7,4 à 2,5 millions de quintaux


Le membre du bureau exécutif de l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche, Mohamed Rjaibia a indiqué que le pays traversait une saison agricole difficile en raison du changement climatique.

Dans une déclaration diffusée le 13 avril 2023 par l’agence Tunis Afrique presse, Mohamed Rjaibia a expliqué que ceci impactait directement le secteur des céréales. Il a indiqué que la question de la disponibilité des semences représentait une source d’inquiétude pour les agriculteurs. Il a appelé à entretenir les régions produisant ce produit telles que Béja, Bizerte, Jendouba et Kairouan.

« On ne parle plus de récolte. Les chiffres sont très faibles et ne dépasseront pas les 2,5 millions de quintaux. Nous devons suivre de près la situation notamment l’opération de collecte… Les besoins des agriculteurs en semences égalent deux millions de quintaux… Les dégâts résultant du changement climatique ont touché 75% des terrains produisant des semences… Nous attendons la prise de décisions exceptionnelles de la part des décideurs », a-t-il ajouté.


Mohamed Rjaibia a considéré que la Tunisie se retrouvera dans l’obligation d’importer l’intégralité des quantités nécessaires durant la prochaine saison agricole. Il a rappelé que la récolte de l’année dernière était de 7,4 millions de quintaux. Il a expliqué que la principale raison de cette baisse était le manque de précipitation et le stress hydrique.

« Lors d’une réunion avec le ministre de l’Agriculture, nous avons présenté une série de propositions… L’autorité de tutelle et les décideurs doivent se tenir aux côtés de l’agriculteur qui est la victime d’une crise majeure… Le Fonds des catastrophes naturelles doit couvrir tous les agriculteurs et ne pas se limiter à ceux qui y adhèrent… Nous devons aider et soutenir le secteur stratégique des semences », a-t-il dit.


 

S.G

14/04/2023 | 10:34
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
Et ce n'est que le début...
a posté le 14-04-2023 à 11:02
Restrictions d'eau, pénurie d'eau potable, effondrement des cultures traditionnelles... Ce n'est que le début.
Si la nature ne revient pas à sa sa prodigalité habituelle, le manque d'eau et ses conséquences sur les humains, les plantes et les animaux, deviendra le sujet majeur des décennies à venir.