alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 12:04
A la Une
Retard de la campagne de vaccination : Faouzi Mehdi explique les raisons
17/02/2021 | 15:23 , mis à jour à 10:30
3 min
Retard de la campagne de vaccination : Faouzi Mehdi explique les raisons

 

Les vaccins anti-Covid-19 ne seront livrés qu’après que le Parlement adopte la loi relative à la prise en charge de l’Etat des indemnisations en cas de complications survenues suite à la vaccination, a expliqué le ministre de la Santé Faouzi Mehdi dans une déclaration à Jawhara Fm ce mercredi 17 février 2021. D’où le retard enregistré dans la livraison des vaccins et la volonté de ses services d’accélérer les procédures pour le vote de cette loi.

Certes, M. Mehdi a spécifié que ce genre de complications demeure rare et exceptionnel, mais que les laboratoires pharmaceutiques exigent cette condition, pour ne pas risquer des poursuites judiciaires et des demandes de dédommagement.

C’est dans ce cadre que cette loi a été adoptée en conseil des ministres la semaine dernière, elle est soumise aujourd’hui en commission et elle sera discutée en plénière vendredi.

 

 

En outre, la directrice des soins de santé de base et membre de la commission de vaccination Ahlem Gzara a précisé, lors de son audition par la commission de la santé et des affaires sociales au sein de l’Assemblée des représentants du peuple, qu’un retard a été enregistré dans la livraison des vaccins anti-Covid-19 et donc dans le lancement de la campagne de vaccination. Le premier lot arrivera en Tunisie en mars prochain alors qu’il était prévu en ce mois de février 2021.

 

Dans une déclaration à la Tap, le président de la commission de vaccination et directeur de l'Institut Pasteur, Hechmi Louzir, a estimé que l’immunité de groupe pourrait atteindre 60% après la campagne de vaccination en comptant les personnes déjà atteintes du Covid-19.

Le ministre avait affirmé que 30% des Tunisiens avaient été infectés par le coronavirus, ce qui leur a permis de développer une immunité naturelle.

Ainsi et selon M. Louzir, la stratégie nationale vise la vaccination de 50% des Tunisiens.

 

Pour sa part, et dans une déclaration à Jawhara Fm, le ministre de la Santé s’est montré rassurant quant à la situation sanitaire actuelle. Selon lui, la Tunisie enregistre actuellement des indicateurs positifs : les cas positifs recencés par les tests ayant baissé à 17% actuellement contre 20% la semaine dernière. Idem pour le nombre de décès journalier qui a baissé significativement par rapport à la dernière période. En outre, le taux d’occupation des lits d’oxygène et de réanimation a baissé respectivement à moins de 50% et à moins de 70%.

Toutefois, il a souligné la nécessité de poursuivre les efforts de prévention, qui permettraient de mieux réussir la campagne de vaccination.

 

  

 

A la date du 15 février, 780 nouveaux cas ont été recensés, selon le bilan annoncé par le ministère de la Santé le 16 février 2021. Le nombre de cas cumulés depuis le début de la pandémie atteint ainsi les 224.329. 42 décès ont été notifiés à la date du 15 février portant le nombre des victimes du Covid-19 à 7.617. 1.424 personnes sont hospitalisées dont 304 en soins intensifs et 117 sous respirateurs.

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N

 

17/02/2021 | 15:23 , mis à jour à 10:30
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Chaba7
Ah Bon?
a posté le 18-02-2021 à 16:53
Il n'était pas au courant de cette condition quand il a annoncé que la vaccination commencerait vers la mi-Février?...Il doit aussi savoir que rien ne bouge vite à l'ARP! Il fallait être plus prudent!
Moez
S'il était un bon Ministre
a posté le 18-02-2021 à 13:21
Il était au courant des exigences de covax et des labo depuis décembre. Mais comme nous n'avons que des nuls au sommet de l'état il n'a pas tapé sur la table pour exiger que les lois soient votés et s'il a insisté et que rien n'a été fait, il devait démissionner de son poste et faire toute la transparence sur le sujet dès fin janvier.
Flying Ftira
Inconscience...
a posté le 18-02-2021 à 12:29
En attendant que ces inconcients prennent les décisions adéquates, avec toutes les palabres oiseuses et inutiles, opinions, réunions, conciliations avant de pondre leur '?uf, des tunisiens meurent et mourront faute de prévention vaccinale...
T. Chaibi
Prenez votre temps
a posté le 18-02-2021 à 12:08
La devise du ministère de la santé en la matière est la suivante :
Doucement le matin pas trop vite le soir.
ou encore :
Wahda wahda wa lembat fi Sid El Heni
Closer Look
N'essayez même pas d'expliquer M. le Ministre
a posté le 17-02-2021 à 20:36
.... les Tunisiens ont déja compris !
Si "gouverner c'est prévoir", alors la Tunisie n'est pas gouvernée.
Vous n'avez rien prévu, alors que la course aux vaccins a déjà commencé à la fin de l'été sur le plan international.
Pourtant l'affaire de la pénurie des masques au printemps aurait déjà vous mettre la puce à l'oreille sur ce qui se préparait en matière de vaccins.
1) Vous avez raté le coche pour inscrire la Tunisie à temps à l'initiative Covax. Elle était donc parmi les pays retardataires. Ensuite vous ne vous êtes même pas informé des procédures à sivre. Par conséquent, vous avez dû présenter la loi d'adhésion à l'ARP en catastrophe où elle suit maintenant son petit bout de chemin: passage en commission etc. Tout cela aurait pu être fait il y a deux mois déja ! Ce n'était nullement une complication imprévue.
2) Vous auriez dû savoir que les livraisons dans le cadre Covax (il ne s'agit pas de commandes! vous êtes à la merci des quantités qu'on veut bien vous attribuer) ne peuvent couvrir dans le meilleur des cas que 20% des besoins de chaque pays d'ici LA FIN DE L'ANNEE 2021. Et donc vous auriez dû alerter le Gouvernement tunisien pour qu'il passe des pré-commandes directes auprès des laboratoires. Passer des commandes à un fournisseur privé veut dire aller sur place et négocier au mieux les prix et les quantités. Au lieu de cela, vous parlez de "soumettre le dossier de la Tunisie". . Il ne s'agit pas des appels d'offres habituels, et il est clair que votre Ministère manque de compétences dans ce domaine. Quels vaccins avez vous commandés? quelles quantités? quels délais de livraisons? Opacité complète.
3) Les commandes directes au laboratoires se paient CASH . Vous n'avez pas fait inscrire les sommes correspondantes dans la Loi des Finances 2021. Le Fonds 1818 est vide. Vous avez donc demandé littéralement à la dernière minute un prêt d'urgence de 100 millions $ à la Banque mondiale qu'elle a bien voulu vous accorder dans les délais les plus brefs, heureusement. Beaucoup d'autres pays ont demandé de tels prêts il y a plusieurs mois déjà pour être préparés à toutes les éventualités'?' C'est ce qu'on appelle "gouverner".
4) Entretemps des sources gouvernementales ont amusé la galerie avec diverses fake news : l'Algérie "pays-frère arabe", allait partager sa commande de vaccins spoutnik V avec la Tunisie ; l'Angleterre (sic !) aurait conclu un accord avec l'armée tunisienne pour fabriquer le vaccin Astra-Zeneca en Tunisie etc. etc. Tiens, on n'en entend plus parler dernièrement ....
5) Voilà donc les multiples raisons qui expliquent le retard du démarrage de la campagne de vaccination en Tunisie. Pas de problèmes techniques et administratifs de dernière minute. Plutôt un enchaïnement de retards de prévoyance, de diligence et d'organisation sur toute la ligne. ' Ceci dit, qu'avez-vous prévu maintenant pour la LOGISTIQUE de la campagne. Vous êtes-vous entouré des compétences nécessaires - en dehors de votre ministère - pour assurer au moins un succès relatif ? Equipements frigorifiques, accessoires de vaccination, personnel, système informatique pour la prises de RV et la gestion des dossiers, capacité logistique etc. etc. Ou va-t-on assister à des cohues de plusieurs centaines de personnes en dehors des centres de vaccination qui vont encore contribuer à la propagation du virus ? A juger par la performance passée, il est permis d'avoir de sérieuses inquiétudes '?'
Au lieu de vouloir nous expliquer ce que tout le monde sait déjà ' que vous vous êtes endormi au volant --- reveillez-vous, retroussez-vous les manches et dites nous enfin ce que vous avez prévu pour le déroulement de la campagne, qu'elle débute en mars ou en avril. The devil is in the detail !
elfribo
retard dans les Vaccinations.
a posté le 17-02-2021 à 20:07
Il ne faut pas s'en prendre a ce ministre, il a promis un vaccin pour Mi-Fevrier.
sans indiquer l'annee.
Alya
Procédure?
a posté le 17-02-2021 à 19:02
N importe quoi. D abord l arp ,est si obligatoire,doit immédiatement,signe. Et surtout ,arrêtez de dire partout que le ministre a dit que 30/100 des tunisiens ont contracté le covid et seraient naturellement immunisés!!!!Ce ministre n est certes pas le roi de la com!!!il a simplement dit que 30/100 des tunisiens ayant accédé au test étaient positifs c est pas ,mathématiquement parlant,la même chose. Ca n a l air de déranger personne,les médias lancent des chiffres au pif,et les responsables ne corrigent même pas!!!!!!!!!!!!!!!!
MH
Bonjour Alya
a posté le à 09:16
Si 30% des testés ont le Covid alors on peut estimer que 30% de toute la population sont atteints. C'est la loi des statistiques. Sinon je suis d'accord avec vous, c'est étrange cette histoire de loi et ratification préalable par l'ARP. Ce ministre est tout simplement en train de se moquer de la population et de justifier l'incompétence de ceux qui nous gouvernent.
bml
CONSTAT D'ECHEC
a posté le 17-02-2021 à 17:35
Que d'incompétents minables sans vergogne ! IL a le culot d'expliquer l'inexplicable . Quelle indécence , pendant que Don quichotte Sayed nous gratifie de ses trouvailles ridicules et continue à vivre sur une autre planéte LE PAYS VA A LA DERIVE .
St Just!
Vacciner contre l'incompétence!!!
a posté le 17-02-2021 à 17:33
Peut-on descendre plus bas dans l'incohérence, l'incompétence, l'irresponsabilité?
Pourquoi avoir attendu tant de morts pour se rappeler qu'il faut voter une loi?
C'est un vrai cauchemar cette classe politique et ces responsables irresponsables? Où sont les compétences qui faisaient la fierté de la Tunisie?
Pourquoi ces obscures et ces opportunistes n'ont aucun sens de dignité et de volonté pour protéger leurs concitoyens?
Pendant ce temps les marocains vaccinent, les algériens vaccinent et les Tunisiens se mas....... le cerveau et les malheurs continuent.
retraité
pas besoin de s'expliquer
a posté le 17-02-2021 à 16:57
on n'a pas de ses explications tous les pays font une campagne de vaticination contre le covid -19 et ses variants même les pays africains les plus pauvres sauf en Tunisie on laisse les tunisiens mourir par centaine ou par millier ce n'est pas grave pour nos responsables politiques
veritas
il faut payer pour être servis.
a posté le 17-02-2021 à 16:43
Les commandes gratuites ne sont pas prioritaires à la livraison ,la priorité va aux commandes payantes ...donc il ne faut pas être étonné de ne jamais être livré...sortez de l'argent pour sauver les gens c'est mieux que de jeter l'argent pour indemniser les criminels islamistes qui ont déjà vider les caisses de l'état depuis 2010 .
jilani
Pourquoi ne pas émigrer vers Israël
a posté le 17-02-2021 à 16:37
Souvent je me demande pourquoi les palestiniens cherchent à avoir leur indépendance, pour être gouvernés par des islamistes comme ghannouchi mekki bhiri ... et même la harza abir moussi ou encore le Eté KS. Israel est devenu parmi les cinq grandes puissances, son peuple est parmi les premiers vaccinés à plus de 50 %. Est ce qu'il existe un Etat rabe qui respecte ses citoyens hommes et femmes ?
Hannibal
Une Nation souveraine est maitresse de ses choix
a posté le 17-02-2021 à 15:50
Le meilleur vaccin a plus de 92% d efficacite reste le vaccin Russe spoutnik V..,c est le resultat de scientifiques anglais que le declarent sur la chaine BBC...Reste a savoir si le pouvoir tunisien est libre de ses choix sans pression europeenne ou americaine.....car le vaccin a aussi un effet politique ..........et l action biologique renforce l action politique...
A4
Les vraies raisons:
a posté le 17-02-2021 à 15:46
L'histoire est beaucoup plus simple: on n'a pas de quoi payer ce vaccin !!!
Un peuple qui vote pour des connards, a une politique de connards.
Un peuple qui ne produit rien et se contente de fermer les vannes, on lui ferme toutes les vannes en pleine figure, y compris celles des médicaments et des vaccins.
A la place du vaccin, il nous reste l'infusion d'ortie et la prière du vendredi ...
Le ministre compte sur l'immunité naturelle !