alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 05:46
Dernières news
Habib Ghedira : Il y a des prémices d'une amélioration de la situation épidémiologique en Tunisie
08/02/2021 | 15:34
2 min
Habib Ghedira : Il y a des prémices d'une amélioration de la situation épidémiologique en Tunisie

 

Des prémices de l'amélioration de la situation épidémiologique en Tunisie ont été enregistrés, a affirmé, ce lundi 8 février 2021, le pneumologue et membre du Comité scientifique chargé de la lutte contre la pandémie Covid-19, Habib Ghedira. Le médecin a assuré dans une déclaration à la Tap : « Nous devons continuer à respecter les mesures de prévention contre le Covid-19 ».

 

M. Ghedira a révélé que comparée aux semaines précédentes, la pression sur les hôpitaux avait diminué suite à la baisse des demandes de traitement.

Il a précisé, dans ce cadre que « plusieurs sources médicales nous ont confirmé la baisse des demandes d'hébergement pour le traitement des cas de Covid-19 », en expliquant que la baisse de la propagation du coronavirus est principalement due à l'augmentation de l'immunité naturelle après des semaines durant lesquelles la Tunisie a enregistré des niveaux record dans le nombre de contaminations.

 

L'épidémiologie démontre que toute vague de propagation virale est suivie par le recul de la propagation, a soutenu le pneumologue. Et de préciser que ce phénomène est dû au développement d’une barrière immunitaire collective, ce qui conduit à une diminution du niveau de propagation de la maladie. Cela dit, il faut poursuivre la prévention afin d'assurer un désamorçage de la situation épidémique.

Pour lui, le changement climatique coïncidant avec l'augmentation des températures avant le début du printemps, pourrait être un des facteurs de diminution de la propagation.

 

D’un autre côté, Habib Ghedira pense que la poursuite des hausses des décès en Tunisie peut être due à une aggravation des cas qui avaient été contaminés depuis plusieurs semaines. Et d’espérer que la baisse de contamination se poursuivra jusqu’à la vaccination, pour maitriser la situation pandémique d’ici l’été prochain.

Le médecin a précisé que la propagation du virus connait une baisse dans le monde entier, une donnée qui prouve que l’immunité naturelle sera renforcée par le vaccin.

Et d’appeler à poursuivre les gestes de prévention, les perspectives d’un retour à une vie normale nécessitant un respect strict des mesures sanitaires anti-Covid-19.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N

08/02/2021 | 15:34
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Microbio
Détente ? il faut avertir d'une troisième vague de Corona.
a posté le 08-02-2021 à 22:50
Les variantes anglaises et sud-africaines du virus corona commencent à se propager de plus en plus rapidement en Europe (en Tunisie aussi ?).

Ce processus doit à tout prix être arrêté, sinon une troisième vague débuterait en mars. Cette prudence peut également être justifiée par les nouvelles connaissances sur l'efficacité des vaccins.
Comme nous ne pouvons pas vacciner suffisamment bien contre la variante Sud-africaine en particulier, les attentes à une détente doivent maintenant être atténuées en conséquence.

Pour une exception, cependant, on peut être ouvert : Tout au plus dans le domaine des jardins d'enfants et des écoles primaires, on pourrait apporter des changements, en exigeant toutefois en même temps des mesures de sécurité : Dans les écoles primaires, un concept d'alternance des cours avec des tests d'antigènes pour les élèves et une vaccination précoce des enseignants serait envisageable.
OUA
Le nouveau porte-parole du ministère de la santé ?
a posté le 08-02-2021 à 20:07
Ou il en a mare de son poste de pneumologue et aimerait devenir ministre de la Santé: une chose est sûre, il est pneumologue mais de l´épidémiologie, n'en a certainement aucune idée .. En Tunisie on dit "Yetfèfè"

M. Habib Ghedira ce que vous communiquez, c´est un travail politique du Ministre de la Santé !
DHEJ
Merci qui ?
a posté le 08-02-2021 à 17:57
Sidi Tabbala !
Léon
Hors-Saison
a posté le 08-02-2021 à 17:35
En scientifique avisé, Léon vous l'avais dit depuis l'an dernier, lorsqu'en bons imbéciles vous pensiez avoir vaincu un virus que tout le reste du monde n'est pas arrivé à tenir en respect.
Sois-disant par un confinement prématuré qui, en réalité, n'aura eu pour seule vertu que d'enfoncer dans la banqueroute un pays qui y était déjà. On ne peut pas tomber encore plus bas, me diriez-vous.
Le virus n'obéi pas à une directive politique. Au mieux, il obéi à un peuple dont le civisme et l'obéissance à ses dirigeants est du niveau du peuple Chinois. Même l'Europe n'a pas pu le faire! Avec les photos envoyées sur les réseaux sociaux où les tunisiens s'agglutinaient dans les marchés mars et avril dernier, vous pensiez vaincre le coronavirus avec seulement une cinquantaine de morts; et avec les félicitations du débile de l'OMS.
Votre confinement aura peut-être contribué à sauver quelques rares vies (ce qui est toujours bien); mais surtout, comme vous l'avait dit Léon l'an dernier, la non prolifération s'explique par une seule chose: le virus est arrivé Hors-Saison pour la Tunisie. Début mars est la période où tous les virus se calment chez nous; et souvenez-vous, je vous avais dit de faire attention pour la période d'Octobre-Novembre.
D'ici la fin du mois, le virus ne sera plus en propagation chez nous mais en net recul. Ce sera pareil fin avril en France.
Je suis un intuitif et j'ai pourtant fait mon chemin dans une Science où l'intuition a très peu de place, voire interdite. Les scientifiques qui ont fait avancer le chmilblik dans leur domaine ne sont pas les laborieux; certes nécessaires mais '? combien nuisibles politiquement, mais les intuitifs. C'est entre-autres pour cela que j'ai une sympathie sans limites pour Raoult, quelque soit la véracité de ses projections.
J'ai tenu les mêmes propos concernant à un membre du conseil scientifique tunisien, et j'ai découvert avec stupéfaction l'étendue de la bêtise ambiante dans les milieux biologiques, juste par sa réaction. J'ai compris que la plupart d'entre-eux, pour ne pas dire tous, prenaient un virus pour une donnée quasiment mathématique figée, et non comme le fruit du vivant qui peut avoir des comportements très différents suivants les régions et les saisons.
Souvenez-vous de cela, et rappelez-le moi si nécessaire. Je puis vous l'annoncer dores et déjà: Vous pouvez vaquer à une vie normale dès la fin de ce mois. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas quelques cas "sporadiques" comme l'an dernier (retour de vacances prématurées de certains pays...), mais il n'y aura plus de propagation à partir de début mai.
C'est clair dans ma tête, mais je ne peux pas vraiment l'expliquer.

Bises Virales et sans masque.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.