alexametrics
dimanche 16 janvier 2022
Heure de Tunis : 19:45
Dernières news
Nouvelle décharge à Sfax, les habitants de Limaya protestent !
07/12/2021 | 18:00
2 min
Nouvelle décharge à Sfax, les habitants de Limaya protestent !

 

Les habitants de Limaya, à Menzel Chaker, dans le gouvernorat de Sfax, ont entamé, ce mardi 7 décembre 2021, des mouvements de protestation contre l’aménagement d’une décharge dans cette région agricole de surcroit. 

 

Le secrétaire général de l’Union régionale du travail à Sfax, Youssef Aouadni avait annoncé ce matin qu’une nouvelle décharge sera ouverte à environ 60 km de Sfax pour résoudre la crise actuelle, précisant que cette solution a été discutée lors de la dernière réunion en date entre le gouvernement et les représentants du gouvernorat, de la société civile et des organisations nationales qui s’est tenue hier à Sfax.

 

La solution initiale, qui était proposée par le gouvernement, était de convaincre les habitants de Agareb de la réouverture temporaire de la décharge d'El Gonna. Mais là, les intentions sont claires : le gouvernement a décidé l’ouverture d’une nouvelle décharge, loin de Sfax de 62 km, qui sera aménagée immédiatement.

 

La collecte des déchets démarrera le soir de mercredi 8 décembre 2012, a indiqué le syndicaliste en précisant que, selon les autorités, les travaux ont démarré pour dégager une route aux lieux choisis d’une surface de 118 hectares, qui sont loin de toute habitation dans un diamètre de 20 km et font partie des terrains domaniaux.

 

Le projet qui devrait démarrer en tant que point de collecte, deviendra une décharge surveillée puis le projet passera à une étape de valorisation des déchets, après certaines mesures, l’installation d’équipement et des études techniques poussées.

 

Hier, le gouvernorat de Sfax avait annoncé qu’une solution à la crise a été élaborée durant la séance de travail dédiée au dossier des déchets de la région et qu’elle sera prochainement dévoilée.

Rappelons que la fermeture de la décharge de Agareb avait causé une catastrophe écologique dans la ville de Sfax. Ladite décharge a été rouverte par la force pour permettre le ramassage des ordures à Sfax. Toutefois, cette réouverture n’était que temporaire, pour deux ou trois jours, conformément aux promesses faites par le président de la République Kaïs Saïed. La décharge refermée, les ordures ont envahi de nouveau la ville et ce depuis plus de 60 jours.

Une délégation représentant les habitants de la ville d’Agareb a rencontré le président de la République Kaïs Saïed le 11 novembre dernier pour lui exposer la situation dans la région et présenter les revendications des citoyens.

 

 

M.B.Z

07/12/2021 | 18:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Foued
Décharge publique
a posté le 08-12-2021 à 07:05
Vaut mieux trouver une place à la planète.
Damo
Norme
a posté le 08-12-2021 à 06:44
Ce centre d'enfouissement qui sera réalisé en un temps record ne pourra jamais répondre à la norme d'exécution d'un casier d'enfouissement : couche d'argile puis géomanbrane.
Au bout de 2 ou 3 ans toute la nappe d'eaux sous terraine sera contaminé
banana republic
banana republic
a posté le 07-12-2021 à 23:01
tout le pays est une décharge à ciel ouvert....

banana republic with so many bhayem and one bghal...
ourwa
Les habitants de Limaya chargent un peu + le gouvernement et KS...
a posté le 07-12-2021 à 20:32
Les habitants de Limaya, de la délagation de Menzel Chaker, ont tout à fait de protester contre la décision du gouvernement de bouden d'implanter sur leur terre un décharge, source de pollution aussi écologique que sanitaire. Et pourquoi l'accepteraient-ils, quand le gouvernement et le gouverneur de Sfax, des bras cassés, en plus des habitants de Sfax, énormes producteurs d'ordures, au lieu de réaliser une structure industrielle de destruction de déchets non polluante et loin des zones habitées, ne font que balayer les ordures sous le tapis, c-à-d les déplacer d'un village du gouvernement, Agareb à un autre, Limaya ? Sfax, pole industriel et commercial et qui tient la médaille d'horreur en termes de pollution et le plus fort taux de cancéraux, supérieur au taux national, est une vraie poubelle de 750 000 habitants, une pubelle écologique et sanitaire...et ce depuis les années 1960. Pourquoi le projet d'installer cette décharge à Sfax même, derrière la port a été abondonné ? Probablement que Sfax, avec ses 750 000 habitants constitue une belle cagnotte électorale...Qu'en pensent KS et bouden ?
DHEJ
Hlowa barcha...
a posté le 07-12-2021 à 18:11
Alors la grève est-elle maintenue?