alexametrics
jeudi 02 février 2023
Heure de Tunis : 03:32
Dernières news
Natasha Franceschi et Najla Bouden discutent de l’accord entre la Tunisie et le FMI
08/10/2022 | 14:49
1 min
Natasha Franceschi et Najla Bouden discutent de l’accord entre la Tunisie et le FMI

 

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a reçu, samedi 8 octobre 2022, à la Kasbah, la chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis en Tunisie, Natasha Franceschi.  

Dans un communiqué publié à l’occasion, l’ambassade des États-Unis en Tunisie a indiqué que sa chargée d’affaires et la locatrice de la Kasbah avaient discuté de l’importance du développement économique en Tunisie. 

 

Natasha Franceschi a souligné, dans ce sens, l’appui de son pays à la Tunisie dans la réalisation des réformes économiques nécessaires et l’accélération des négociations pour l’obtention d’un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) afin d’être en mesure de faire face aux défis économiques. 

 

N.J. 

08/10/2022 | 14:49
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mme BOUDEN est une battante.
QUI NOUS A JETE DANS LA GUEULE DU LOUP
a posté le 09-10-2022 à 14:57
avec un mépris déconcertant avec la "sincère" bénédiction d'hilary clinton et mc cain.
L'appât de l'argent facile et la nullité de ceux qui confisquèrent la révolution des fainéants, n'était un secret pour personne !
Le résultat était connu d'avance.
On en revient, une fois de plus, aux imposteurs de 2011 qui, à ce jour, vivent royalement, bien à l'abri du besoin, après avoir fait plonger des millions de Tunisiens dans la pauvreté.
Le comble est que ces criminels profitent de la situation économique actuelle qu'ils avaient eux même enfantée pour faire croire aux incultes que KS est derrière tout ça.

Ce n'est pas tout !
Rajoutez à cela la constance du populisme et de l'amateurisme à outrance des dirigeants des syndicats et nous obtenons par anticipation le résultat de l'équation du futur proche qui est : La faillite, même avec l'obtention du prêt de la banque mondiale
Vu le taux d'intérêt des remboursements, et vu "l'incommensurable" masse salariale engloutie par le fonctionnariat, le pays est une dans une situation inextricable.
Taboubi est piégé.
Son "con"portement laisse à croire qu'il est prêt à faire plonger le pays dans le chaos pour ne pas perdre la face.



Ahmed
Les femmes au pouvoir
a posté le 09-10-2022 à 10:13
Les choses sont plus simples et plus efficaces.
Agatacriztiz
'?a commence à ressembler à du chantage
a posté le 08-10-2022 à 18:14
Comme quoi le FMI et le Trésor américain, c'est bonnet blanc et blanc bonnet...
Il viennent tourner et retourner le couteau dans la plaie de nos difficultés économiques comme si ça leur faisait plaisir.
A savoir qu'elle nouvelles conditions ils ont encore exigé de Bouden pour qu'ils nous accordent une "poignée de dollars"...
TABARKA
DU DONNANT DONNANT
a posté le 08-10-2022 à 18:03
Le front monétaire international n'avance un prêt à un état que s'il présente un cautionnaire crédible. Si l'information s'avère exacte le prêt est assuré, mais toujours un mais, quelles seraient les conditions qui vont s'imposer. La note va être doublement salée et saignante 1) A quel taux le prêt va être remboursé et quelles seraient les réformes imposées. SAIED serait obliger d'avaler son chapeau et dire adieu à sa ligne politique unilatérale et personnelle.
Rationnel
Le FMI devient plus exigeant
a posté le 08-10-2022 à 16:20
Le FMi s'approche de ses limites et doit conserver ses ressources (pour plus de détails voir https://aumag.net/imf-bailouts-hit-record-high-as-global-economic-outlook-worsens/ ).
La Tunisie a déjà reçu plus de 100% de son quota sous les règles du FMI un pays ne peut recevoir plus de 145% de son quota.
BN devrait reproduire l'article puisque ça couvre plusieurs détails sur la situation du FMI, la majorité des commentaires qu'on lit ou entend en Tunisie de la part de personnalités qui se présentent comme experts sont fausses.
On peut s'attendre a ce que le FMI exige l'implémentation de reformes avant l'octroi de prêts puisque les gouvernements précédents n'ont pas tenu leurs promesses de reformer le système.
Jilani
Sans brouhaha
a posté le 08-10-2022 à 15:29
Voilà une femme qui travaille sans brouhaha pour son pays et qui arrive à dépasser toutes les conneries de KS dans la gestion du pays et ses mésaventures diplomatiques. Mme Bouden devra aussi s'occuper des problèmes unerieurs comme la production de phosphates et le développement des énergies renouvelables et arrêter les forces qui sabotent ces projets à l'instar de cette organisation mafieuse UGTT et ces nahdhaoui qui s'apprêtent à importer de la drogue pour les terroristes. KS s'occupera de pondre ses décrites, son sport favori.
Foued
FMI
a posté le 08-10-2022 à 15:14
je pense que le gouvernement est sur la voie de l obtention d un accord de principe de financement , je souhaite que mon pays soit un pays de production et non pas de consommation .
takilas
Attention !
a posté le 08-10-2022 à 15:13
Il ne faut pas que l'argent transite, comme auparavant, par les mains de nahdha, faute de quoi c'est la saisie de leur part .