alexametrics
samedi 13 juillet 2024
Heure de Tunis : 12:09
Dernières news
Najla Bouden prête à réinstaurer les canaux de communication avec les médias sous condition
24/10/2022 | 10:35
2 min
Najla Bouden prête à réinstaurer les canaux de communication avec les médias sous condition


Le président de la Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (Haica), Nouri Lajmi a indiqué que la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, était prête à communiquer avec les médias. Seule condition à cet échange, que les médias réduisent les critiques de bas niveau.

Nouri Lajmi a expliqué qu'une nouvelle relation entre la Kasbah et les médias pourrait bientôt voir le jour. Il a mis en garde contre la politique du silence.


Invité le 22 octobre 2022 de l'émisison "3ana Agenda" animée par Moura Zghidi et diffusée sur les ondes de la radio IFM, Nouri Lajmi a insisté sur l'importance des échanges entre la présidence du gouvernement et les médias. Il a estimé que l'absence des canaux de communication poussait les journalistes à interpréter. Ceci les a poussés à commettre des erreurs.



Le président de la Haica a considéré que les journalistes devaient être à la hauteur et se comporter de façon responsable et professionnelle. « Nous avons malheureusement été témoins d'agissements au nom de la liberté de la presse qui étaient contrariants. Il y a eu des dépassements et des erreurs », a-t-il ajouté.


S.G

24/10/2022 | 10:35
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
Bouden le confirme!
a posté le 24-10-2022 à 18:02
Sur le plan administratif, les femmes ne sont bonnes que pour être exploitées, c'est dans le monde entier. Les spécialistes le savent, ils l'appliquent sans le dire. Une simple question pour les non-spécialistes, pourquoi Zakafouna insiste à s'entourer de femmes, pour les exploiter, ou pour les honorer?!
Abir
Remarque, loin de défendre madame machaallah!
a posté le 24-10-2022 à 17:19
Quand je parle des journalistes et chroniqueurs-queuses, bien évidemment, il y a des professionnels et des raisonnables, mais je parle quand même d'une majorité qui n'a rien avoir avec le journalisme! Comme certains plateaux qui, chaque fois qu'ils voyaient une personnalité publique manifester son patriotisme pour son pays dans une manifestation nationale et surtout quand c'est représenté par le PDL et par la patriote ABIR MOUSSI, ces malades font appel à cette personnalité pour l'harceler et peut être si elle est fragile ou manipulable la faire regretter! Bande De gamins
Bbaya
Sous condition qu'il y aura que Tbandir à son chef
a posté le 24-10-2022 à 16:45
Elle veut entendre que assamaoûu zarkaoûu wel asafir touzakzikou

Hh celui qui n'a pas le niveau de convaincre et répondre aux critiques de bas niveau alors quoi dire pour les hauts niveaux! Il fait caca dans ses couches?
Le Baron
la Haicha porte parole du gouvernement vive l'indépendance
a posté le 24-10-2022 à 16:06
ce Lajmi est devenu le larbin du gouvernement actuel un machachou tout cela pour garder son salaire et les avantages de la fonction ,il me rappelle le secretaire de l'uma un certain taib baccouche
Petit x
"Thy are a desaster" dixit Boris Yeltsine!
a posté le 24-10-2022 à 15:06
Boris Yeltsine lors d'une conférence de presse avec Bill Clinton, le 25 juillet 1995, s'adressant aux journalistes qui ont prédi la veille de sa rencontre avec Le Chef de la maison blanche, sur la guerre contre la Serbie, que l'entretien allait être un "DESASTRE", il leurs a rétorqué, après la sortie de crise avec les USA que c'est bien EUX LE DESASTRE " I say for the first time that you are a desaster".

En ce qui concerne la Tunisie, le grand DESASTRE qui est tombé sur ce peuple c'est bien le couple Journalistes-Kouanjias, chacun jouant à la perfection son propre rôle de destructeur.
AMMAR BEZZOUIR
C´est exactement la mentalité des Putschiste!.
a posté le 24-10-2022 à 14:47
Elle n´a connu que la langue de bois et la culture des dictateurs..
carthage
incroyable
a posté le 24-10-2022 à 14:21
brabbi tu na pas honte ya madame ......T une simple employéé
SAHLI
Les Boujèdi en Tunisies sont innombrables..
a posté le à 15:15
Et ne pas oublier les Boujèdièt Ittousièt aussi!

Tahia Tounis : L´égalité homme femme est bien réalisée depuis le temps du bou-petit-cou!
TAHAR
Oui, absolument!
a posté le à 15:09
Tbarkallah 3lihè Putschiste de prémière heure, Khiddèmit 7Zémmmmm ni plus ni moins!
Djodjo
Elle commence à avoir peur de perdre ses revenus la bouden
a posté le 24-10-2022 à 12:51
En gros, pas de contradicteurs, ce pays me désole par son niveau zéro de la démocratie.

Alors, à quand un débat d'idées entre le simplet de Carthage et n'importe lesquels de ses opposants, on va bien rigoler tient.
Mansour Lahyani
On ne s'attendait pas à ça de la part de cette dame !
a posté le 24-10-2022 à 12:16
Elle a dû adopter cette position sur la requête expresse de Kaisollah. Encore a-t-elle dû longuement argumenter pour lui faire admettre un principe qui contrevient à tous les principes de son patron : communiquer et dialoguer !! Voilà la quintessence de cette communication 0.0 !!
Mais je suspecte cette Mme Bouden de se contenter d'appliquer les strictes consignes de ce Kaisollah pas très acquis à la communication... D'où cette com soumise à des conditions hors classe....
Carthage Libre
Sous conditions de quoi? Qu'on ne pose aucune question sur le pays?
a posté le 24-10-2022 à 12:09
Allez, zou, dégage toi et ton Maître Malade Mental de Carthage ; vous avez échoué? You are FIRED toi et lui.
Abir
Suite
a posté le 24-10-2022 à 11:11
Et les chroniqueurs-queuses , c'est catastrophique, ils gagnent de l'argent facile ! Pour moi ce sont des mohargines et ce n'est pas des chroniqueurs, 7aha siedhom illi mè ystahlouch , il ne sont pas beaucoup , deux ou trois !
DHEJ
Il faut qu'elle soit ignorée oar les médias
a posté le 24-10-2022 à 10:58
C'est simple...
Abir
Elle a sentit le danger pour sa pension !
a posté le 24-10-2022 à 10:55
Où on va chercher des journalistes à la hauteurs, si madame machaallah voudrait des journalistes machaallah,il yen a déjà, elle ne doit pas s'inquiéter mais les mêmes sont aussi de bas niveau illa man ra7ima raboka ! vous trouvez des menteurs, des hypocrites, des impolis, des insulteurs, des moqueurs, des renverseurs de veste, Vous trouvez tout ce que ne pouvait pas être chez un vrai journaliste professionnel