alexametrics
samedi 17 avril 2021
Heure de Tunis : 12:39
Dernières news
Manifestants à l’avenue Habib Bourguiba : La révolution est en marche !
23/01/2021 | 14:52
2 min
Manifestants à l’avenue Habib Bourguiba : La révolution est en marche !
Crédit photo : Firas Kefi

Des organisations et des associations nationales ont organisé, ce samedi 23 janvier 2021, une manifestation à l’avenue Habib Bourguiba en présence de certains partis politiques et députés pour soutenir les jeunes protestataires à travers le territoire tunisien.

 

 

 

 

Les manifestants ont scandé plusieurs slogans hostiles à la politique du gouvernement et des partis, à l’instar « Travail, liberté, dignité nationale », « La révolution viendra et l’injustice a une fin », « Voleurs de notre pays, assassins de nos enfants » ou encore « Le peuple veut la chute du régime ».

 


Ils ont, également, dénoncé les méthodes répressives du ministère de l’Intérieur dans le traitement des protestants et la tendance vers un retour à la dictature, outre l’indifférence et le désintérêt du pouvoir en place.

 

 

Il est à noter, également, que le ministère de l’Intérieur avait dès le matin encerclé toutes les artères de la capitale, mettant en place tout un dispositif sécuritaire lourd. Face à tout ce dispositif sécuritaire et aux méthodes répressives, les participants à la manifestation ont exprimé leur crainte d’un retour aux anciennes pratiques déjà vécues sous la dictature de Ben Ali.

 

S.H

Crédit photos/vidéos: Yasmine Bghouri

23/01/2021 | 14:52
2 min
Suivez-nous
Commentaires
bechir
inquietant
a posté le 25-01-2021 à 09:56
comment peut-on s'etonner de la propagation de la pandémie avec ces rassemblements de manifestants, ! ? ETAT de non droit
Citoyen_H
LA RACAILLE BAGLA-LIHA DE L'APRèS 2011 DOIT ABSOLUMENT DISPARAITRE
a posté le 24-01-2021 à 21:43
Tous les bagla-liha de l'après 2011 doivent réintégrer les étables et les écuries dont ils sont issus.
Mère nature a été submergée par ces anomalies, ces paradoxes de la nature.
Ils ont complétement déstabilisé l'équilibre naturel de notre société.
Ils ont semé le chaos et la désolation.
On ne peut plus rester sans réagir. Ils finiront par anéantir toute forme de civisme et toute forme d'intelligence.
Bravo à la police et merci de défendre les honnêtes citoyens.
D'ailleurs, c'est en grande parti pour cela qu'on vous paie.
Alors, honorez vos employeurs.
La loi est la loi.
Qui s'y frotte doit passer par la case justice.
Plein le cul du laxisme à la sauce troika.
Que Dieu protège nos forces de sécurité.




Fehri
Non respect du COVID
a posté le 24-01-2021 à 18:52
La police devrait arrêter la majorité de ces manifestants qui ne respectent pas les règles sanitaires. Vous êtes en train de vous infecter: tuer!
expert
servir et non se servir
a posté le 24-01-2021 à 18:41
sina med sws etait un serviteur et nos soit disant islamiste sont ka pour de servir et non pour servir. il faut que le peuple comprenne cela pour ne plus voter cette maudite secte. sortir ds les rues n aboutit a rien il faut chacun d entre nous explique aux ignorants que ennahdha est une supercherie donner des exemples tangibles accord avec karoui embauche d un resp de l ancien régime guerieni pauvreté etc .. c est par cett voie qu on peut les ejecter puis les traduire en justice
Tounsi Fier
Constitution + Système + Responsables à changer
a posté le 24-01-2021 à 15:30
On a besoin de détruire le système de Ben Ali ... généralisé par les dirigeants de ces 10 dernières années : corruption partout, enrichissement illégal, aucune planification, incompétence, manque de courage, idéologies dépassées, islamisme, injustice, lois non appliquées, bandits dans l'assemblée nationale, incompétents et corrompus occupants des postes importants, .... On a besoin d'une nouvelle constitution + d'une nouvelle génération de responsables politiques + d'un grand nettoyage (justice, police, administration, assemblée nationale, ministres, hauts fonctionnaires, etc). Il nous faut un nouveau Bourguiba.
Les tunisiens vont bien morfler en attendant.
Citoyen_H
ALLEZ PLUTOT SCANDER VOS REVENDICATIONS SOUS LES FENETRES DES PILLARDS DE montplaisir ET SOUS CELLES DU SIEGE DES BOUFFONS D'ettayar, QUI AVAIENT MIS LE PAYS K.O TECHNIQUE EN à PEINE DEUX ANS
a posté le à 19:19
Bien dit !!
Ils n'ont pas idée de ce qui les attend.
Ya bhéyime !!!!, ne vous trompez pas une fois encore, comme en 2011.
Une fois de plus la3boulkom lé3bite il hallébe.........








Lekkteur
100 ans de communisme et 100 millions de morts
a posté le 24-01-2021 à 15:03
Très intéressant de voir les drapeaux de l'organisation communiste Antifa et le drapeau de l'URSS. C'est encore plus intéressant de voir qu'ils ne se cachent plus.

Le communisme:
- Parti unique
- Pensée unique
- Interdiction à la propriété privée
- Le peuple égal dans la misère.
- Les médias appartiennent à l'Etat
- Interdiction ou restriction des activités religieuses
- Goulags
- Camps de travaux forcés souvent appelées travail civil pour la nation
- Les grandes famines naturelles ou provoquées
- Les grandes purges
- Déplacements forcés de populations
- Emprisonnement systématiques des opposants politiques.
- Elite dirigeante riche et privilégiées
- Malnutrition et famine récurrentes

Maintenant que Trump ne bloque plus le chemin à la Chine Populaire, elle peut finalement réaliser son rêve de suprématie mondiale avec le communisme comme système mondial remplaçant le capitalisme.

A lire: Le livre noir du communisme édition Robert Laffon
Khadija
Toute la conception de la justice doit être refondée
a posté le 24-01-2021 à 13:24
Il n'y a pas de démocratie sans une justice fiable et il n'y a pas d'état quand la justice est bafouée...
Jupiter
La quoi?
a posté le 24-01-2021 à 13:16
La révolution! Ce sont les Hommes qui font les révolutions pas les ignobles gauchistes
Abel Chater
Il ne pourra jamais de la vie y avoir de (Révolutions) dans une vraie démocratie. Il ne pourra y avoir qu'un (Putsch) contre la démocratie et contre sa Constitution.
a posté le 24-01-2021 à 12:28
Ce jeu de mots autour de "révolution", basé sur toute une montagne d'ignorance ou de mauvaise foi, à la manière de ceux qui transforment l'islam en "islamisme", ou ceux qui transforment cette crise économique mondiale et cette pandémie universelle du coronavirus, qui ont mis à genoux les plus riches et les plus puissants pays de ce globe terrestre, en la faute et en l'échec de n'importe quel gouvernement qui s'installe à la Casbah, à Carthage ou au Bardo, n'est en vérité qu'une débilité d'intrigues azlamistes, perdues d'avance.
Le peuple tunisien est bien éduqué. Il vit dans ce monde par une abondance de l'information, qui lui parvient des quatre coins du monde, à la vitesse de la lumière.
Il voit à titre d'exemple, les millions de Français manifester en gilets jaunes dans les rues de la France depuis octobre 2018, avec souvent des heurts et des casses contre leurs forces de l'ordre et contre leur gouvernement. Plus de deux années que personne n'ose se ridiculiser, jusqu'à appeler ces gigantesques manifestations en France, de "révolution" ou de "début de révolution", comme le font les ennemis de la Révolution tunisienne, de chez nous et de l'étranger.
C'est parce qu'il ne pourra jamais y avoir de "révolution" dans une vraie démocratie.
Revolution contre quoi?
Révolution contre la liberté de la parole!!!
Révolution contre la liberté des manifestations dont ils jouissent eux-mêmes!!!
Révolution contre les pratiques régies par les ONG, au profit des peuples libres!!!
Révolution contre les élections libres et transparentes!!!
Révolution contre le multipartisme politique!!!
Révolution contre la liberté de' la presse!!!
Révolution contre ceux que le peuple lui-même, les a élus et qu'il pourra les destituer, lors des prochaines élections!!!
Révolution contre le droit à une citoyenneté libre de tout despotisme dictatorial et de toute torture policière!!!
C'est quoi donc le but d'une soi-disant "révolution" contre notre unique vraie démocratie dans le monde arabe et de par l'ensemble du tiers-monde et des pays communistes, la Russie et ses pays satellites compris?
Ce sont les nostalgiques des deux régimes dictatoriaux déchus de Bourguiba et de Ben Ali, qui ne rêvent encore que du retour à leurs deux régimes présidentiels du bâton et des prisons, afin de reprendre leurs anciennes pratiques de sangsues des Tunisiens. A peine qu'ils rassemblent leurs hurluberlus dans la rue, qu'ils crient à leur "début de révolution", contre la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011.
Que tous les attrape-nigauds qui pensent pouvoir encore manipuler les débiles parmi les Tunisiens, qu'ils le sachent une fois pour toutes. Il ne pourra jamais plus y avoir de vraie "révolution" dans notre vraie "démocratie" tunisienne. Il ne pourra y avoir qu'un putsch contre la liberté de tout le peuple tunisien et contre sa démocratie et sa liberté, acquises par le sang de ses Martyrs. Il ne pourra y avoir que les applaudissements des Azlèms, même à la prononciation du nom de leur dictateur élu à 99,9%, les voix des morts comprises. Il ne pourra y avoir que le retour aux régimes présidentiels de "yahya Boutbila", de "Berrouh, beddèmm, nefdik yè Zalèm" et de "Allahwahd, Allahwahd, Ben Ali mè kifou hadd".
Une impossibilité absolue avec cette nouvelle génération de la liberté et de l'indépendance postrévolution du 14 janvier 2011. Donc, protestez jours et nuits dans la l'égalité des lois républicaines. Mais ne parlez plus et ne rêvez plus de la restitution de la dictature et du despotisme en Tunisie, sous quel vocabulaire rusé qu'il soit.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire. Vive la Révolution tunisienne.
abouali
Bien choisir la cible !
a posté le 24-01-2021 à 11:30
Avec les manifestations dans les régions, serait ce une nouvelle étincelle qui augure d'un remake de janvier 2011 ? Bien que nous l'appelions tous de nos voeux, et que les causes profondes semblent sensiblement identiques, j'observe que l'orientation prise et le contexte sont aujourd'hui totalement différents.
Primo : Les partis au pouvoir, et singulièrement Ennahdha, ont eu le temps de s'infiltrer partout et d'étendre leurs tentacules dans tous les milieux. Le résultat est que les mouvements sont détectés bien à l'avance ce qui permet de les contrer, de les canaliser et parfois même de les encadrer. En dehors de quelques manifestations locales, la spontanéité qui a caractérisé le premier soulèvement semble absente totalement.
Secundo : Les forces de l'ordre sont mieux préparées et disposent de techniques et de moyens plus performants pour faire face aux émeutes. L'improvisation et l'amateurisme qui ont marqué leurs interventions antérieures ne sont plus de mise, et les bavures sont moins nombreuses, ce qui explique le mutisme relatif de l'opinion internationale, dont les condamnations, à l'époque, ont été d'un soutien considérable. Par ailleurs, la Justice s'est avérée très réactive et émis, à tour de bras, des jugements dont l'effet dissuasif finira par doucher les ardeurs des plus courageux.
Tertio : A la notable exception des marches de la capitale, de Sousse et de Sfax, pacifiques pour l'essentiel, ce que l'on a surtout retenu sont les actes de pillage, les vols et les mises à sac commis dans les régions de l'intérieur. Ceci a asséné un coup fatal à l'image de cette "nouvelle révolution" comme certains s'évertuent encore à l'appeler, justifié les réactions musclées et les arrestations, et tempéré les appuis éventuels, surtout étrangers.
Enfin, "last but not the least", en 2011, il y avait une cible désignée, Ben Ali et sa clique, et les doigts accusateurs les pointaient directement ! Aujourd'hui, ce n'est plus le cas, et les slogans sont lancés aux quatre vents, sans adresse particulière ! Changer le régime, mais lequel, et par quoi le remplacer, punir les responsables, qui sont-ils ? Le seul nom qui a été clairement désigné est celui de Ghannouchi, et le seul parti évoqué est le sien !
Or, s'il existe une unanimité sur leur implication dans la misère et la dèche que vit le pays, pourquoi ne pas les attaquer ouvertement comme cela a été le cas pour le régime précédent ? Leur adresse n'est pas l'Avenue Bourguiba, mais Montplaisir et leurs représentations régionales (qui ne sont pas des agences bancaires, des supérettes ou des dépôts municipaux) bien connues. C'est le seul moyen d'espérer obtenir un quelconque changement, au lieu de vaines contestations, à l'objet vague et mal formulé. Il faut attaquer le mal à la racine, autrement ce n'est que rumeur et gesticulations !
Tunisino
La démocratie en marche?
a posté le 24-01-2021 à 08:48
Certains défendent ceux qui gouvernement depuis 2011 et pensent qu'il est possible de construire par le système actuel. Il suffit de faire une synthèse des 10 dernières années pour découvrir que le système actuel est fait pour les politiciens et non pour les citoyens, et ceux qui gouvernement depuis 2011 ont détruit le pays et insistent à le détruire davantage. La démocratie ne peut pas réussir avec des politiciens qui ne veulent que gouverner pour gouverner, sans aucune compétence, aucune vision, et aucun patriotisme.
veritas
La répression vous attend ...
a posté le 24-01-2021 à 08:18
https://www.tunisienumerique.com/tunisie-les-nouveaux-joujoux-de-la-police-tunisienne-arrivent-a-bon-port/
Rayma
La révolution de 2011 a ramené une démocratie qui a disloqué l'état
a posté le 24-01-2021 à 07:46
Celle de 2021 doit faire disparaitre la gangrène pour ressusciter l'état. L'injustice sévit partout administration, douane, justice et la dernière des dernière quand un juge veut donner la justice on l'interne dans l'asile psychiatrique ou on l'achève en prison comme se fût le cas pour le juge Makki Ben Ammar...
G&G
Révolutionner est un acquis
a posté le 24-01-2021 à 07:19
On avait permis de faire une grande kaka le 14 janvier pour chasser le meilleur président des pays arabes. Pourquoi donc empêcher de faire d'autre pour chasser les médiocres?
Forza
La révolution de 2010/2011 a chassé un despote
a posté le à 11:04
non élu démocratiquement. Les élections organisées par Ben Ali n'étaient ni démocratiques et ni transparentes. Nous vivons maintenant en démocratie, le peuple peut changer le gouvernement par voie d'élections. Mr. Rahoui et watad n'ont qu'à convaincre le peuple que leurs programmes sont les meilleurs. S'il arrive premier, il peut former son gouvernement. Il ne va pas prendre le pouvoir en envoyant 100 manifestants à l'avenue Bourguiba, les autres partis peuvent envoyer encore plus de manifestants. Seules les élections reflètent le vrai poids des courants politiques.
De Gaulle
Au travail
a posté le 24-01-2021 à 00:46
Générations de paresseux, au travail et stop la mendicité !
Les mots en un sens, en Tunisie on ne te demande pas d'aide pour trouver un job, mais "trouvez moi un job"...
Partisans du moindre effort.
'?changeons les populations entre la Suède et la Tunisie, 10 millions d'habitants chacun et 10 ans après, la Tunisie peuplée de Scandinaves sera un pays moderne et inversement la Suède peuplée de tunisiens sera un pays du tiers monde avec toutes ses ressources dilapidées...
Ennaj
Manifs et droits
a posté le 23-01-2021 à 23:13
Ces casseurs ont enregistré la peur manifestée par les gouvernants devant chaque transgression de la loi... Fermetures de vannes, de routes, du gaz,.. Wêlê 7ayêteê limên tounêdi. Pour une fois qu'il y a riposte ils se sont rebellés. '?a suffit même dans u'e démocratie vraie comme les usa ou la france ou ailleurs les services de la police tapent et joue de la lacrymogène.... Les fouteurs de trouble ont brûlé plein de policiers avec leurs bombes molotov. Il faut que ça s'arrête
Abir de Gabès
@ Abir, tu as raison, il faut relayer "thawert attanwir"
a posté le 23-01-2021 à 20:40
La révolution des lumière, ça ne saurait tarder.
Bul.2r
Chakchouka réchauffée
a posté le 23-01-2021 à 20:24
Des slogans qui ne veulent plus rien dire scandés par un peuple qui ne sait pas ce qu'il veut, qui n'a pas encore su identifier les vrais responsables de la situation critique dans laquelle se trouve le pays .Pourtant c'est facile , il suffit de chercher qui est présent au pouvoir sans interruption depuis 2011 ? Qui a paralysé l'économie du pays à coup de grèves à répétition ?
Si le peuple était lucide , il l'aurait vu et aurait mis ces gens, hors d'état de nuire depuis des années , mais au lieu de ça le peuple a profité de l'occasion pour laisser s'exprimer son instinct de pilleur, de casseur et d'incendiaire .
Skan
gratitude
a posté le à 08:14
Bien dit cher
Djikistra
*"*""
a posté le à 00:36
Le peuple est débile car il a fait une révolution pour se débarrasser des criminels du rcd en2011,et en.2014 ce même peuple de bras cassés a voté pour le rcd et ses déchets (le mafieux sebsi et sa bande de malfrats)...
Cerise sur le gâteau ,ce peuple a aidé le gourou Ghannouchi à se maintenir au pouvoir en a offert 16 sièges à abir moussi la vermine du rcd.
Ce peuple débile a voté pour un escroc et une vermine Nabil makarouna.
AR
Une pensée aux MARTYRS
a posté le 23-01-2021 à 19:15
Pour commencer il ne faut jamais oublier ceux qui se sont sacrifiés, ALLAHI YARHAMHOM, pour nous offrir la liberté.
Pour le reste, les malfrats kidnappeurs se sont emparés de ce que devrait appartenir au peuple qui doit tenir bon même devant l'oppression, pour reprendre son bien quitte à l' arracher de leurs griffes.
Pour ceux qui prétendent à la légitimité '?lectorale, celle-ci n'est pas une carte blanche pour détruire le pays, diviser et massacrer. Concernant Elwatad Mr Forza, il s'agit de valeureux militantes et militants pour les peuples démunis, pour les nobles valeurs et ils n'ont pas de milices derrière pour soutien, contrairement aux obscurantistes qui n'ont que la violence comme carte visite, bien que la vraie révolution était menée sans slogans Politiques et devrait continuer ainsi.
Le peuple qui souffre n'a besoin d'aucun Parti pour sa bataille, et il va la gagner, ce n'est que question de temps.
kadour-el-24
Liberta
a posté le à 20:40
Vous avez raison, allah yerham Abdelaziz Thâalbi El djazairi et Habbib Bourguiba.
Forza
Et alors ils ont une voix comme tout citoyen
a posté le à 19:39
C'est un mélange de communisme et du mouvement chauviniste du nationalisme arabe. Leurs idoles sont Assad et Saddam. Ils sont présents sur la scène politique et ont un représentant au parlement mais ils ne peuvent réclamer représenter tout le peuple. Les élections sont libres et transparentes. Le jour ils arrivent les premiers, ils peuvent former le gouvernement.
Sinon ils avaient aussi leurs milices violentes a l'université comme Ennadha d'ailleurs. Ils ne sont pas des anges.
Citoyen 1956
KS prend l'avion et s'exile en Palestine
a posté le 23-01-2021 à 19:09
Et le gourou des khwenjias devient alors président de la république. Fin du rêve.
AVERROES
NI DIEU NI MAITRE
a posté le 23-01-2021 à 18:54
Cette colère que certains politiques qualifient de jeux d'enfants, voyous et délinquants, et parfois même irresponsables. cette colère traduit un mal hêtre flagrant qui sévit et qui touche toutes couches sociales. La nation incarne en son sein, que les politiques le veuille ou non, des enfants qu'on juge injustement de sauvageons, de délinquants et parfois même de voyous. Ces donneurs de leçons: on y est circulez il n'y a rien à voir: les jeunes n'en veulent plus, le mouvement de 2010/2011 récupéré, dignité bafouée, rêve évanoui cette jeunesse veut récupérer son dû ni dieu ni maitre cette jeunesse fantastique veut tout simplement exister.
Tounsi-horr
Faillite
a posté le 23-01-2021 à 18:49
Ces partis en faillite n'ont rien appris à ce jour. Quelques anarchistes envaillissent à chaque fois l'avenue H.Bourguiba pour faire du show. Ils sont naïfs et croient encore au père Noël. Le changement du système , du parlement et du gouvernement se fait par les urnes et non par l'anarchie. A quand ces partis vont réaliser qu'ils n'ont rien à faire dans la politique, leur bateau a quitté le pays.
Abir de Gabès
N'oublions pas !
a posté le 23-01-2021 à 18:37
Le 23 janvier 2012, Sadok Chourou appela à l'exécution, la crucifixion et le démembrement des protestataires'?'


https://www.tunisienumerique.com/le-23-janvier-2012-sadok-chourou-appela-a-lexecution-la-crucifixion-et-le-demembrement-des-protestataires/
Houcine
Démocratie et contestation.
a posté le 23-01-2021 à 18:22
La démocratie représentative trouve une légitimité lorsqu'elle accepte d'être contestée ce d'autant que les institutions, les règles... résultent de constructions dont elle est l'inventeur et l'architecte.
On peut même avancer que l'expression contestataire sert ses objectifs puisqu'elle s'affirme comme créatrice de société ouverte par opposition aux régimes autoritaires ou les dictatures. C'est pourquoi l'on peut s'étonner de sa répression parfois fort violente ou de sa propension à criminaliser l'expression de toute opposition dès lors que celles-ci sortent des marges par elle fixées ou la remettent en cause, arguments à l'appui, frontalement comme lorsqu'on dénonce les abus flagrants des dirigeants.
Or, la démocratie consiste, en principe, à confier mandat à des élus en leur confiant le pouvoir non pas de faire ce qu'ils veulent, mais de diriger les affaires du pays dans le souci de l'intérêt general. Lorsque les citoyens, les électeurs ne sont pas convaincus, constatent un hiatus entre les engagements et les actes, ils ont légitimité à demander, exiger une autre politique et même de nouvelles élections y compris la dissolution d'une assemblée qui se révèle incompétente et loin des préoccupations qui sont les leurs.
Car, élire un représentant ne devrait pas exclure son contrôle. Un député a des comptes à rendre à ses électeurs. Certains penseurs vont jussu'à soutenir le droit de révoquer l'élu. Révoquer un gouvernement. Et, pour cela le droit de demander de nouvelles élections.
Le peuple n'est pas aux ordres de ceux qui gouvernent, mais c'est lui la légitimité. Et, c'est en son nom et de lui que députés, gouvernement et autres tiennent leur légitimité provisoire.
Il y a constat partagé que Ennahdha et ses divers associés qui changent sans cesse ont perdu toute légitimité au sens démocratique.
Ainsi, perdent de leur efficace tous les discours partisans et legitimistes qui crient à l'attentat contre la démocratie.
Ceux qui trahissent la démocratie, la violent, la détournent sont ceux qui, depuis plus de dix ans, ont organisé l'affaiblissement des institutions, les ont éloignées de leur vocation pour ne pas dire corrompues. Les conséquences gravissimes ne se mesurent pas à ce qui est observable dès maintenant, mais ses effets sont à penser dans la durée. Sans compter la descente aux enfers de l'économie du pays, le creusement des inégalités conjugué aux effets de la pandémie qui rendent la vie plus difficile et la misère plus grande encore dans des pans entiers de la population.
De fait, il n'est que temps que les sûres qui en sont responsable dégagent.
Foued
Révolution
a posté le 23-01-2021 à 17:59
Je pense que le gouvernement n a pas de solution pour relancer l économie nationale , chaque jour on entend du Bla Bla Bla Bla Bla Bla........
Jupiter
Quelque hypocrites
a posté le 23-01-2021 à 17:49
Quelques dizaine de gauchistes ratés qui veulent profité des troubles faites par les chauves souris de la nuit, les voleurs pour essayer de ce repositionner après les coups de pied des dernières élections
Ghazi
Aujourd'hui 23 Janvier 2021
a posté le 23-01-2021 à 17:26
Il s'est avéré que notre état est un état délinquant, traitre et mafieux.
C'est les chaises qui l'intéresse, rien de plus, le peuple pour lui, pour 99% de ceux qui dirigent cet état, est un ensemble de cafards qui ne sert qu'à voter à 50dinars et faire partie d'une démocratie falsifiée. Ce que j'ai vu personnellement aujourd'hui des manifestants, a dissipé un peu mon pessimisme, bravo à tous, hommes, femmes et vieux, il faudra beaucoup de souffle et d'entraide, cette bande de mafieux doit disparaitre de la scène.
Je l'ai dis et je le redis pour la Nième fois, le peuple est seul contre TOUS, personne ne l'aidera, ni président, ni armée, ni police, ni qui que ce soit.
Allons de l'avant et comptant sur nous même, nous avons raison donc on n'a peur de personne.
Ce n'est que l'étincelle.
Abir
Tous pour thawert attanwir
a posté le 23-01-2021 à 17:22
Si , thawra il ya, c'est thaweret attanwir organisée par le PDL , c'est pour construire et ce ne pas pour détruire et aussi pour dégager les kwanjias destructeurs
aldo
==== MERCI BN ====
a posté le 23-01-2021 à 17:06
d'avoir du moins soustraire un certain article de marzouki à PARIS ce jour , nous avons une situation explosive au pays , nous avons aussi des femmes et des hommes qui meurent touts les jours et personne n'en parle !!!!!!
Jilani
KS est content
a posté le 23-01-2021 à 17:06
Celui dont le slogan est lpeuple veut, a mis en régime d'islamistes mafieux et nommé un chef de gvt pire rcdiste.
aldo
==== COUCOU KAIS SAIED ====
a posté le 23-01-2021 à 16:45
BON WEEK END , et la semaine aussi !!! N'OUBLES PAS DE TE REVEILLEZ UN JOUR !!!!
Larry
LA DICTATURE ISLAMISTE...
a posté le 23-01-2021 à 16:37
...DE GHANNOUCHI !...

Elle est pire que celle de 2011 et en plus, elle a entraîné la ruine du pays ...

ENNAHDHA = DEGAGE
Skbb
Degage
a posté le 23-01-2021 à 16:29
Sortez vos banderoles pacifiquement sans violence Ghannouchi dégage
Fares
Révolution
a posté le 23-01-2021 à 16:21
Espérons qu'il s'agisse d'une vraie révolution cette fois et pas d'un hold-up islamiste sur le pays, ses richesses, ses crédits et ses institutions comme celui de 2010. Tant que ghannouchi est là, le pays court à sa perte, il faut absolument qu'il dégage.
Jean Némarre
Confusion- Cible
a posté le 23-01-2021 à 16:06
Je dirais aux manifestants qu'ils se trompent de cible.
Il vaut mieux prendre d'assault le nid de vipères à montplaisr
Ceux qui ont dévalisé le pays se proclament défenseurs de l'islam en se remplissant les poches...C'est là la plus grosse épidémie qui ronge la Tunisie depuis 2010.
Forza
Il y'a un droit de manifestation mais
a posté le 23-01-2021 à 15:51
là je pense que ce sont des partis minoritaires comme le watad qui essayent d'utiliser les évènements nocturnes pour leur propre avantage. Il y'a une démocratie en Tunisie, le changement d'un régime élu démocratiquement ne se fait qu'à travers les élections, sinon chaque parti fait sortir le samedi 1000 manifestants et demande le pouvoir et rebelote.
Welles
Et Hitler
a posté le à 17:14
Hitler a été élu démocratiquement lui aussi.
Tu n'es pas par hasard un rat islamiste ?
Forza
@Welles encore perdu entre Petra et Palmera
a posté le à 19:16
moi je ne suis pas islamiste mais toi tu es un jarbouu pdliste . Hitler a interdit les partis, n'a organisé aucune élection et a attaqué le monde entier. Nous, nous avons eu plusieurs élections depuis 2011. Ta comparaison ne peut venir que de l'esprit d'un jarbouu ignare.
Fares
Lol
a posté le à 17:04
Ah encore cette bonne vieille démocratie à la rescousse. J'ai voté pour kleb tournés en 2019 parce que nanard Makrouna à promis en regardant la caméra numéro 2 qu'il ne collaborera jamais avec les rats islamistes. Et voilà juste après, Makrouna permet au parrain islamiste d'être élu à la tête de l'ARP. Le pays vit un simulacre de démocratie. Non, le changement de régime ne pourra venir que de la rue et du peuple. Assez de dialogues et de foutage de gueules, ghannouchi en prison.
Forza
Un seul mécanisme, les élections.
a posté le à 18:23
Vous pouvez voter un autre parti la prochaine fois. Ce sont à peine 1000 manifestants du watad et poct, ils n'ont pas eu 1% ensemble lors des dernières élections. Ils ne peuvent pas réclamer qu'ils représentent le peuple. Demain, Ennahdha ou PDL leur font sortir 50000 dans les rues, que feront nous alors ? Il y'a un mécanisme transparent pour trancher, les élections.
Tunisie libre
Des élections ?
a posté le à 20:32
Sauf que les elections ont êtes falsifiées voir les conclusion de la commission électorale...
Fares
Des élections financées par le Qatar et la Turquie
a posté le à 01:31
N'importe quelle démocratie aurait annuler les élections après le rapport de la court des comptes. Ceux qui parlent de la légitimité des urnes svp repasser une autre lorsque on aura une vraie démocratie et des politiciens intègres. Avec la racaille islamiste, kalbiste, tyarariste et khramiste il est impossible d'instaurer une démocratie. Le pays vit dans dictature islamiste depuis une décennie. Ceux qui croient encore à cette démocratie, il est temps de se réveiller pour certains et il est temps d'arrêter de mentir pour les autres.
Forza
Les élections sont démocratiques et transparentes
a posté le à 10:55
Et on trouve tous les courants politiques au parlement. Il doit améliorer le contrôle de financement des partis et des associations mais ces problèmes existent même dans les plus grandes démocraties - voir problème de financement de Marine Le Pen en France par les russes et les émiratis ou le financement du FDP en Allemagne par le lobby du tabac etc. La preuve que les élections sont transparentes est le fait que le premier parti n'a pas eu plus que 25% des sièges et ses plus forts adversaires comme Moussi, Rahoui ou Kourchid sont au parlement. En 2014 Nidaa a eu plus que 89 sièges. Demain si les sondages se confirment, le PDL peut arriver premier. C'est le peuple qui décide qui il envoi au parlement. Faire des manifs a l'avenue est un droit mais ne remplace pas les résultats d'élections. Alwatad ne peut pas récolter moins qu'un 1% des voix des électeurs et prétendre vouloir prendre le pouvoir.
Forza
watad je pense
a posté le 23-01-2021 à 15:46
.
Larry
Ne pense pas !....
a posté le à 17:07
Laisse cette faculté à ceux qui réellement le peuvent !....
Forza
tlamit sababet echouab
a posté le à 19:20
.
Tunisino
Dictature
a posté le 23-01-2021 à 15:35
Le peuple veut la chute du régime de Nakba. Le MI actuel défend la dictature de Ghannouchi.
Ghazi
@ BN
a posté le 23-01-2021 à 15:34
On dirait qu'il n'y a pas eu d'agressions de la part de cette police spéciale !
Malgré que la toile compte des centaine de vidéos d'agressions de la part des agents du MI, au faite, juste une question : Est-ce que ce sont vraiment des agents du MI ? Un agents du MI ne s'attaque pas aux manifestants avec un gros bâton et des pierres !!

Les photos n'en manquent pas, non plus les vidéos qui illustrent les agressions, la moindre des choses référez-vous aux publications vidéos sur FB. Vos photos et vidéo ne reflète pas la réalité de ce qui s'était passé sur l'avenue HB, sur l'avenue de Paris et en face de la l'ATB à la rue Jean-Jaurès.
TEAM-TONIC
Fake News !
a posté le à 16:01
Arrêter de colporter des fake news tout le temps sans vérifier vos sources.
"Le peuple veut renverser le système" !!! De quel système vous parlez ?
Avant il n'y avait aps le choix ça se comprend mais aujourd'hui vos votes ont donné çà...!
A moins que vous considérez comme Trump que la réalité ne vous plait pas et que vous refusez de l'accepter alors dans ce cas vous n'êtes plus en démocratie et vous voulez mettre votre propre système...et non ! Pas d'accord !
Tunisie libre
De quelles élections ?
a posté le à 20:35
Vous parlez de la mascarade de ces pseudos élections avec plus de 60% d'absentéisme et qui ont été trafiqués par la Nakba (meme la commission électorale la reconnu)
LE MOLOK
QUELLE DEMOCRATIE
a posté le à 18:22
Tout ceux qui veulent jeter de la poudre dans les yeux des autres, pour la simple raison de défendre leur parti politique et surtout leur chef de parti nous gavent des termes comme démocratie, élections etc. etc. etc. Tout le monde sait que le parti majoritaire au KARKOUZ qu'ils appellent assemblé et son parrain qu'ils appellent président de l'assemblé, sont là grâce à 37 milles voix sur 12 millions de tunisiens, et ce parti qui n'a ni âme, ni conscience n'a pas hésité de mettre le feu à l'endroit ou ils ont stocké les urnes pour faire disparaitre la vérité et malgré ça il y a en à qui ont l'arrogance de parler de démocratie.
Justice justice
Faute de francais
a posté le 23-01-2021 à 15:29
Protestataires et non protestants. On ne parle pas de religion....
Le Numide
On raconte que les islamistes dirigeants se préparent à fuir le pays
a posté le 23-01-2021 à 15:26
Allez savoir, vrai ou faux ?
A4
Elle est culturelle ou elle n'est pas !
a posté le 23-01-2021 à 15:20
CULTURELLE
Ecrit par A4 - Tunis, le 31 Décembre 2020

S'il y a une révolution, moi je n'en vois q'une ...
Pas celle des idiots à qui on promet la lune ...

Pas celle des fainéants et autres bras cassés
Qui cherchent une planque pour s'y éterniser

Pas celle des moutons qui se vendent au plus offrant
Et qui pour un billet vendent enfants et parents

Pas celle des profiteurs, éternels affamés
Qui emportent les caisses et vous laissent ramer

Pas celle des bons à rien aux douteuses allures
Qui font leur apprentissage dans votre chevelure

Pas celle des religieux aux ignobles bobards
Qui vous esquintent tout à coup d'allah akbar

Pas celle des corrompus sans classe ni stature
Qui ferment les vannes ou importent les ordures

Pas celle des populistes et leurs banalités
Dont l'unique référence est leur médiocrité

C'est celle des êtres humains dotés de cervelles
Pour qui une révolution n'est que culturelle !
Tunisie libre et souveraine
Terminus !
a posté le 23-01-2021 à 15:16
Un régime à bout de souffle gangrène par la secte en les mafias qu'il faut dégager comme un fruit mûr ....
Khadija S.
Français
a posté le 23-01-2021 à 15:16
Le niveau de français employé est nul. Revoyez votre copie. Ne nous présentez pas de la traduction Google . Merci