alexametrics
jeudi 02 février 2023
Heure de Tunis : 02:25
A la Une
Mandat de dépôt contre la journaliste Chahrazed Akacha
14/04/2022 | 16:20
1 min
Mandat de dépôt contre la journaliste Chahrazed Akacha

 

La journaliste et directrice du journal Scoop Info, Chahrazed Akacha, vient d’être arrêtée aux environs de 15h ce jeudi 14 avril 2022, après qu'un mandat de dépôt ait été émis contre elle, apprend Business News de source digne de foi.

Le motif de cette arrestation serait, d’après son amie Amina Mansour, un simple statut publié sur sa page Facebook.

 

Le 11 avril courant, Chahrazed Akacha, a affirmé que le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine de lui a envoyé des agents pour l’agresser et la menacer de viol.

« Tes agents m’ont enlevé mon hijab et m’ont frappée, ils ont fouillé ma voiture et confisqué mon attestation d’assurance. L’un d’eux m’a dit : ‘’tu affrontes le ministre de l’Intérieur, je vais te violer ! », a affirmé la journaliste avant d’indiquer qu’elle va le poursuivre en justice. « Tu es descendu si bas ? Tu vas devoir assumer ! », a-t-elle conclu.

Chahrazed Akacha a été traduite la semaine dernière devant la brigade criminelle pour avoir publié un article dans lequel elle accuse le ministre d’être derrière des pages de soutien à Kaïs Saïed qui injurient régulièrement l’opposition et les journalistes.

 

R.B.H

14/04/2022 | 16:20
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Boulima
Cette dame n est pas credible mais le ministère doit ouvrir une enquête sur le policier
a posté le 15-04-2022 à 11:58
D un côté, elle dit que c est un simple statut facebook, de l autre côté on dit que c est une journaliste! Quand on se réclame journaliste (on est d'autant plus tenu par des éthiques! soit d etre neutre et de fournir des preuves sur ses propos! car on ne peut pas pretendre ne pas savoir la valeur de ses mots, comme n importe quel Mr ou Mme X qui publient de tout sans verifier.) Quan on est mme x et journaliste et qu on publie un statut on a le choix sur facebook de choisir publier pour ses amis ou statut public! (l intention differe: moi mr X, je fait cette différence!) Ceci dit je condamne haut et fort aussi ce que le policier a fait (si ce n est pas de la diffamation en plus car cette dame perd en crédibilité malheureusement.) S il s'avère vrai c est tres grave: Un policier est tenu de rester professionnal, de n insulter personne (le policier de bonne ou mauvaise foi a nuit à son ministre plus qu il l a servi! ) plus grave! un policier si c est prouvé qu il a dit cela! soit il a des intentions criminelles! soit il pense! pense lui faire peur tout en sachant que c est une journaliste? il devait penser à cela aussi (cherche il a nuire à son ministre?) qu il prend son ministre pour un idiot et qu il allait ainsi se faire connaître et se montrer comme un fidèle serviteur (le plus hypocrite!)
Hager
Mensonges
a posté le 14-04-2022 à 23:07
Bien fait pour toi qui n arrête pas de débiter des mensonges pour te faire connaître !
Rayma
Journaliste bizarroïde
a posté le 14-04-2022 à 22:21
Elle était à 100% contre les islamistes avec un ton insultant à outrance. Bizarrement retournement de veste à 180 degré elle est devenue pro-islamiste et insultante à outrance contre ceux qui s'opposent aux islamistes et avec son hijab. Bref c'est la mercenaire en bon et du forme.
URMAX
.. ha la la ... combien de fois faut-il répéter les choses, avant que cela rentre dans le crane des gens ... ?
a posté le 14-04-2022 à 20:27
Divulguer des informations NON PROUVEES a l'encontre d'un individu, s'appelle de la DIFFAMATION.
...
des amandes et des peines d'emprisonnement sont prévues a l'encontre des diffamateurs.
...
Vous pouvez consulter les textes de LOI et les apprendre sur le site Juriste Tunisie.
Faites-le ... avant qu'il ne soit trop tard pour vous et que vous soyez au cachot.
DHEJ
Mais...
a posté le 14-04-2022 à 19:57
Si elle est journaliste elle doit être jugée d'après les décret-loisur 115 et 116 (?)
Abir
Le monde a à l'envers
a posté le 14-04-2022 à 19:04
Pauvre Tunisie , elle n'a pas qui pourra prisonnier les Kwanjias pour destruction et violation des ses institutions ! Des Kwanjias qui ont diffamé le pays en long et en large et ils se trouvent bien protégés par le pouvoir!
MFH
Le prix de son mensonge....!
a posté le 14-04-2022 à 18:50
Elle a mentit en accusant gratuitement le Ministre. Son arrestation est toutefois un peu trop exagérée.
Stranger
Ben voyons!
a posté le 14-04-2022 à 18:17
" Le motif de cette arrestation serait, d'après son amie Amina Mansour, un simple statut publié sur sa page Facebook" un simple statut? Ben voyons! Je rêve! Quand on diffame les gens on assume, un point c'est tout.
Chevy
Un citoyen
a posté le 14-04-2022 à 17:51
Le plus beau pays...
veritas
Le monde a l'envers '?'
a posté le 14-04-2022 à 17:40
Au lieu d'emprisonner les criminels islamistes et leur gourou on arrête une journaliste'?'vous êtes entrain de donner du bois pour vos ennemis pour allumer le feu.
Un citoyen
Normal
a posté le 14-04-2022 à 16:58
Quand on diffame quelqu'un sans preuves et en particulier un ministre de l'intérieur on doit assumer ses actes !
Famous Corona
...
a posté le à 18:38
Tout-à-fait, nos journalistes ont pris l'habitude de dire n'importe quoi et n'importe comment dans le but de faire du buzz et amuser la foule, alors ça leur servira d'exemple !