alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 22:32
Dernières news
L’essentiel de l’interview d’Elyes Fakhfakh
19/04/2020 | 20:59 , mis à jour à 23:45
8 min
L’essentiel de l’interview d’Elyes Fakhfakh

 

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a accordé ce dimanche 19 avril 2020, une interview aux chaînes la Wataniya 1 et Hannibal TV, pour donner plus de précisions sur les mesures prises par le conseil de sécurité nationale en rapport avec la lutte contre le Covid-19, et la durée du confinement.

 

Le chef du gouvernement a indiqué que le confinement général se poursuivra jusqu’au 3 mai, assurant que cette durée a été fixée après une évaluation détaillée et précise. Il a ajouté qu’à partir du 4 mai, l’Etat commencera un confinement ciblé. Revenant sur le couvre-feu, il a indiqué que l'horaire a été révisé et sera désormais de 20h à 6h, afin que les Tunisiens puissent garder certaines de leurs habitudes durant le mois de ramadan.

 

Elyes Fakhfakh a indiqué que l’Etat a réussi à maîtriser la situation grâce au respect du confinement. « 70% revient à la conscience des citoyens, même si nous avons constaté quelques dépassements et dérapages. Nous ne sommes pas sortis de la crise. Si nous lâchons prise, la situation peut dégénérer. C’est pour cela que notre objectif est de préserver une courbe aplatie. Même dans deux semaines, le déconfinement doit être progressif selon plusieurs critères. Jusqu’à présent, nous sommes sur la bonne voie. Je comprends parfaitement que la vie en confinement soit difficile, mais nous devons persévérer ».

 

Quant au déconfinement progressif et ciblé, il a indiqué, que des études ont été effectuées pour déterminer les secteurs et les régions qui pourront reprendre leurs activités graduellement. « Nous allons accorder des autorisations de circulation et établir des cahiers des charges. Nous tirons les conclusions des expériences à travers le monde et nous essayons d’anticiper. Si nous poursuivons avec le même état d’esprit, nous pourrons réussir ».

 

D’autre part, Elyes Fakhfakh a annonccé que la première période était consacrée au démarrage du confinement : « Ce n’était pas évident de placer 10 millions de Tunisiens chez eux, et de définir les 1,5 million qui poursuivront leurs activités tout en leur fournissant les conditions nécessaires. Ensuite, nous nous sommes penchés sur les aides sociales et les mesures d’accompagnement des entreprises économiques. L’étape d’après est consacrée à l’étude des différents scénarios possibles et la préparation du déconfinement progressif », indique-t-il, précisant que la situation actuelle ne peut durer indéfiniment, d’autant plus que les répercussions économiques et sociales sont considérables.

Par ailleurs, il a indiqué qu’il y a une synchronisation entre le secteur public et privé, soulignant qu’il y aurait une possibilité de réquisition, notamment pour les cliniques et les hôtels.

 

Revenant sur la question des tests, Elyes Fakhfakh a indiqué que les tests pratiqués actuellement dépistent la présence du virus avec le plus de fiabilité : « Pour les tests rapides, la première problématique concerne la fiabilité, parfois elle est de 60%, mais nous pouvons les utiliser dans les clusters et le ministère de la Santé en a testé beaucoup de modèles. Ensuite, il ne faut pas oublier la concurrence sur le marché international. Il y a une forte demande. Nous avons fait une commande qui a été retardée à deux reprises, et nous serons livrés vers le 20 ou le 21 de ce mois. Nous devons acquérir les tests rapides parce que le déconfinement ciblé doit être accompagné d'un dépistage massif ».

 

Interrogé à propos des mauvaises conditions de certains centres d’isolement obligatoire, le chef du gouvernement a indiqué que l’Etat est en situation de guerre et qu’il est nécessaire de se débrouiller avec les moyens du bord. « Au début, les centres n’étaient pas au point, notamment les foyers universitaires, mais au fur et à mesure, les choses commencent à s’arranger. Et comme j’ai dit, en temps de guerre, il n’y a pas de place pour le luxe, et ceci ne peut en aucun cas justifier les évasions ».

Il a ajouté que les mesures d’isolement obligatoire visent à préserver les personnes concernées en premier lieu mais aussi tous les Tunisiens. « D’ailleurs, nous avons mis en place le système des amendes pour les personnes qui violent les mesures de confinement. Un décret-loi a été émis à cet effet. Des amendes sont, également, prévues pour les personnes qui ne respectent pas l’isolement obligatoire. Elles vont de 1.000 dinars jusqu’à 5.000 dinars en cas de récidive ».

 

Elyes Fakhfakh a abordé les rassemblements liés aux visites officielles des hauts responsables de l’Etat, affirmant qu’il a pris la décision de ne plus effectuer ce genre de visite. « J’ai constaté que peu importe les mesures sécuritaires prises, il y a toujours des débordements. Les visites du ministre de la Santé sont fortes en symbolique comme celles du président de la République, même si je suis contre ces rassemblements ».

 

Le chef du gouvernement s’est penché sur la polémique autour des bavettes lavables affirmant que toute cette polémique n’avait pas lieu d’être : « Le ministre a fait un effort. Nous avons besoin de deux millions de bavettes pour mettre en place le déconfinement ciblé. C’est quoi ces histoires qu’on essaye d’inventer. Nous ne sommes pas en situation ordinaire. Avec les moyens actuels, nous ne pouvons produire les deux millions de bavettes qu’au bout de cinq mois. Il faut arrêter avec ces histoires de bureaucratie. Aujourd’hui, comment pouvons-nous assurer la reprise sans protection ? C’est moi qui vais en être responsable. Je ne compte pas rester prisonnier de cette bureaucratie qui nous accable. Même les plus grandes compétences refusent les postes de responsabilités à cause de ce genre d’affaires. Le ministre a fait un effort et c’est son devoir. Après, il y a la justice, les instances de lutte contre la corruption qui détermineront s’il y a corruption. Le cas échéant, je serai intransigeant, mais il faut agir maintenant, et trouver toutes les solutions possibles quitte à émettre une loi permettant au député de vendre les bavettes aux Tunisiens ».

 

D’autre part, M. Fakhfakh a indiqué qu’avec la prolongation du confinement, une deuxième tranche des aides sociales sera versée. « Nous allons verser 60 dinars aux familles démunies durant le mois de ramadan et 200 dinars aux classes fragiles », soulignant qu’une solution de carte virtuelle se rapprochant du mobil paiement a été mise en place afin d’éviter l’encombrement au niveau des bureaux de poste. « Un code qui sera reçu sur le téléphone des bénéficiaires leur permettra de récupérer leur argent même dans les agences bancaires ».

 

Il a, également, indiqué que l’accord conclu entre l’UGTT, l’Utica et le gouvernement est maintenu assurant que l’Etat prendra en charge 200 dinars du salaire des agents des entreprises concernées et l’employeur payera le reste. « Cela dit, l’employeur aura la possibilité de fixer les modalités, soit en comptabilisant les jours de congés ou en prévoyant des heures supplémentaires à effectuer plus tard, ou encore rien de cela ».


Quant aux secteurs qui reprendront l’activité progressive, soit à partir du 3 mai, Elyes Fakhfakh a indiqué que le secteur de l’agroalimentaire sera concerné avec l’approche du mois de ramadan, ainsi que les secteurs concurrentiels à l’instar du textile ou des composants automobiles. « D’autre part, les métiers, où il y a une seule personne ou deux, seront autorisés à reprendre leurs activités, et dans ce contexte, nous comptons sur la collaboration des autorités locales et des municipalités. Il y a, également, un cahier des charges à respecter et des mesures. Nous allons superviser l’opération et s’il y a des dérapages nous allons revenir en arrière ».

 

Elyes Fakhfakh a également expliqué que vu la situation exceptionnelle, les fidèles ne pourront retourner aux mosquées durant ramadan et que cette année le mois saint sera différent : « Je suis conscient que cette situation pèse sur les citoyens, que nos habitudes seront chamboulées, toutefois la religion préconise avant tout la préservation de la vie humaine ».

 

Concernant l’année scolaire et universitaire, le chef du gouvernement a insisté sur le fait qu’il n’y aura pas d’année blanche, soulignant que le calendrier définitif sera annoncé le 29 avril. « A priori il y aura un retour des classes pour les élèves qui passeront un examen national vers mi-mai. Et les examens auront lieu vers le début du mois de juillet. Pour les universités le retour est prévu vers la fin du mois de mai et les examens vers la mi-juillet. Dans tous les cas, le calendrier sera annoncé le 29 avril par les ministres concernés ».

 

Pour finir, le chef du gouvernement, a indiqué : « Nous devons être conscients des efforts que nous avons déployés. Toutefois, nous devons préserver cet état esprit, parce qu’il y aura la période de « l’après coronavirus ». Ce sera une période de construction et de réforme, qui ne peut être entamée qu’avec cet esprit-là. Il y aura aussi de nouvelles opportunités que nous devons saisir parce que le monde va changer après cette crise. Il y a une série de réformes à effectuer, et personnellement, je peux m’engager à un rendez-vous hebdomadaire avec les Tunisiens avec ce format pour les tenir au courant de toutes les évolutions ».

La Tunisie est en confinement total depuis le 22 mars 2020.

Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie


S.H

19/04/2020 | 20:59 , mis à jour à 23:45
8 min
Suivez-nous
Commentaires
Boussanouva
@MOi
a posté le 20-04-2020 à 19:08
Bravo pour votre commentaire
Moi
@Mr. Elyes Fakhfakh
a posté le 20-04-2020 à 18:01
Les masques que vous voulez produire, n'offrent pratiquement aucune protection contre les virus (mais, c'est mieux que rien...)

prière, prière, prière, Mr. @Elyes Fakhfakh, allez prendre conseil chez Mr. Hechmi Louzir

Les virus ont des dimensions de l'ordre du nanomètre et traverseraient n'importe quel tissue...

@Mr. Elyes Fakhfakh, je vous conseille de laisser les Tunisiens fabriquer ces bavettes d'une façon artisanale chez eux...

@Mr. Nabil Karoui, informez s.v.p. les Tunisiens par votre chaîne de télévision privée comment fabriquer un masque de protection artisanal aux normes Afnor:
https://www.businessnews.com.tn/interview-delyes-fakhfakh-demain-dimane-19-avril,520,97656,3

culture générale, De l'ADN à l'ARN:
https://www.youtube.com/watch?v=VQJKDgpRcnI

culture générale, Covid-19
https://www.youtube.com/watch?v=mWeJ0lakG_A
Tunisino
Il n'est pas le maître de son destin
a posté le 20-04-2020 à 16:25
EF n'est pas un stratège, c'est une personne qui veut plaire à ses supérieurs, actuellement KS et RG, en faisant de la microgestion, et c'est pour cette raison qu'il a été choisi, par le cercle de KS, pour gouverner. C'est toujours les pauvres citoyens qui sont punis pour avoir été arnaqué!
Abir
L'essentiel est clair
a posté le 20-04-2020 à 15:04
Pour Fech2, magouiller puis magouiller puis envoyer la recette aux amateurs
DHEJ
L'impuissance de M'?CANO...
a posté le 20-04-2020 à 14:11
Il fallait donner l'aide avant de confiner le citoyen !

Après la montée de la violence conjugale, j'espère qu'on va connaître des problèmes de vols!


Mr. FAKH² la Tunisie n'est pas le lac, les gens souffrent et tout est dans:

F=1/2 Ro Cz V² S

S alors c'est la surface de la Tunisie, tout m² sur lequel se tient debout TOUT TUNISIEN.

MFH
Tfechfich.
a posté le 20-04-2020 à 12:29
Mr Fakfahk a tendance à négliger les détails. Sur la question des bavettes, Mr Fakfahk n'a pas été à la hauteur de la mission dont il a la charge et ce malgré l'armée de conseillers juristes à sa disposition, à leur tête l'expert en parlotte Jaouhar machin, recrutés à coup de millions aux frais du peuple.
toto
Question bavette, au moins il a pensé au citoyen
a posté le 20-04-2020 à 12:20
Tout le monde délire sur la corruption et au marché de gré à gré mais personne ne s'est soucié du citoyen qui est démuni de bavettes et qui cherche désespérément protection. Au moins le chef du gouvernement a bien pensé au citoyen et à l'urgence de sa demande


Le marseillais
Les mensonges au temps de la troïka
a posté le 20-04-2020 à 12:10
Brassée le vent, claqué du bec, ventriloque des criminels, qui peut croire à ces histoires, sachant que son gouvernement est corrompu
Amazigh Tunisien
Les journalistes Boudourou
a posté le 20-04-2020 à 11:50
Conclusion;
Le 1er ministre : 7/10
Journalistes: 0,5/10 (juste pour la présence).
Ils sont ou nos journalistes pro ?
Sofien Ben Farhat
Mohamed Youssfi
BEN ATTIA
.......
momo
Voyeurisme débile et populisme à deux balles.
a posté le 20-04-2020 à 11:43
J'ai regardé hier ,le premier ministre français, le ministre de la santé et un professeur en virologie, une démonstration de haut vol, d'une qualité inouïe comparée à ce qu'on voit dans notre pays, le plus impressionnant sont les visages défaits de fatigue, de stress et du sens de la responsabilité, un test de vulgarisation, entre autres, sans voyeurisme débile, ni populisme à deux balles.
SidiBou
La différence.....
a posté le 20-04-2020 à 11:38
Si nous comparons la conférence d'Edouard Philippe d'hier et l'interview de Fakhfahk,nous constatons une différence très marquée des deux chefs de gouvernement de la France et celui de la Tunisie.
Le premier était très précis, convaincant , et surtout pédagogue
Le second était vagues, points persuasifs, très agacé et manque de fermeté et vigueur de ses dires.
veritas
Un 1er ministre indépendant khwanji (a 100%).
a posté le 20-04-2020 à 11:34
Du moment que Moncef Marzouki est devenu président de la république maintenant tout le monde peut devenir président de la république premier ministre et j'en passe même le charbonnier du coin peut siéger à Carthage tandis que les vendeurs des fruits secs (hamassa) n'en parlons pas ils sont à 99% affiliés chez les talibans de Montplaisir.
Fakh2 à jouer la première mi temps avec la troïka pour débuter la destruction de la Tunisie maintenant il est entrain de jouer la 2 eme mi temps pour l'anéantir une fois pour toutes sous l'égide du chef taliban de Montplaisir et son équipe favorite dispersée un peut partout dans les rouages de l'état .
Abir
Ce premier sinistres et son équipe sont dangereux pour la population
a posté le 20-04-2020 à 11:21
Un haut sinistre qui dépasse la loi c'est à dire accepte la corruption, c'est à dire aussi mentir,c'est à dire trafiquer, ne peut être une personne de confiance ! Donc faites attention aux testes qu'il font surtout quand ils disent c'est négatives là ça serait trop tard pour s'y rattraper! Franchement l'interview du premier sinistre ne donne pas confiance en lui et en ses sinistres, on sent le proverbe qui dit: derder b3oud wa a3thi Elmasoud,heureusement qu'il est conscient que les Tunisiens sont intelligents et il a répeté plusieurs fois
Justinia
FF,les lois et la dictature.
a posté le 20-04-2020 à 11:02
1/ Ce député va vendre ses bavettes à l'état,lequel état les mettra sur le marché à la vente aux Tunisiens.
2/Une loi interdit aux députés de faire commerce avec l'état.
3/ M.FF veut émettre une loi pour casser la loi citée ci-dessus.Autrement dit,ce chef de gouvernement,fait et défait les lois sans aucun respect pour elles.
On appelle cela :La dictature.
Ahuri!
Fakfakh delire!
a posté le 20-04-2020 à 10:30
Tiens, lorsqu un ministre essaie de conclure un marche avec un depute, ce que interdit la loi, cela est une histoire de la bureacratie?
Est il conscient de ce qu il dit? Lui qui demande au tunisiens de respecter la loi?
La loi est donc faite pour les citoyens non pour Fakfakh et son ministre. Crise ou pas la loi doit etre respecte et l attitude de Fakfakh est scandaleuse et rappelle l epoque de Ben Ali
Justinia
@ E.Fakh.a sa préférence...
a posté le 20-04-2020 à 10:00
"Cette histoire de bavettes" n'a rien a voir avec une "histoire de bureaucratie".C'est une histoire de justice.Vous devrez mettre sur le même pied d'égalité tout Tunisien producteur de bavettes.Et "les histoires" vous vous les inventez vous-même....
Arrêtez avec vos arguments fallacieux.
Jimmy
On marche sur la tête !
a posté le 20-04-2020 à 09:01
" émettre une loi pour permettre à un député de fabriquer des bavettes et les vendre aux tunisiens" et puis quoi encore? , dans le même contexte autant émettre ce genre de lois " permettre à un député de cultiver du cannabis et le vendre aux tunisiens, permetre à un député de spéculer sur des marchandises de première nécessité et de les vendre aux tunisiens, permettre à un député d'ouvrir des bars à drogues, ouvrir des maisons closes etc..." mais d'où il sort lui pour dire une telle connerie rien que pour protéger son slnlstre au lieu de le limoger sur le champ pour en faire un exemple, aussi pour protéger le député allez savoir pourquoi. KS serait fâché si son poulain commencait à s'attaquer aux corrompus! DEGAGEZ, DEGAGEZ, DEGAGEZ!
Abir
@bon entendeur
a posté le 20-04-2020 à 08:44
Le premier ministre n'est pas un bénévole ou un recruté stagiaire pour qu'il tâtonne, hésite à ce qu'il doit prendre comme décisions ou attend que les autres lui passent des aidés ! Les Tunisiens ne sont pas des rats pour que Fech2 pratique ses essais dessus ! Il doit assumer lui et ses sinistres, où ils dégagent , il n'ya pas du temps à perdre! Ces gens savent empocher leurs portefeuilles et ne savent pas leur responsabilité bande des affamés
mansour
Elyes Fakhfakh, Abbou, Mekki, pourquoi ne voulez-vous pas lutter contre la corruption ?
a posté le 20-04-2020 à 08:37
Elyes Fakhfakh, Abbou Mekki, pourquoi ne voulez-vous pas émettre une loi,réquisitionne l'usine du député (proche du cercle du pouvoir)+les autres usines textiles et imposer un prix pour les bavettes aux Tunisiens avec tous les pouvoirs que vous disposez ?
Elyes Fakhfakh, Abbou Mekki, pourquoi ne voulez-vous pas contrôler les circuits de distribution des produits alimentaires pour maintenir un prix équitable pour tous ?
C nul depuis longtemps
BFM, LCI, CNN
a posté le 20-04-2020 à 08:30
Moi il y a longtemps que je ne regarde plus les gens qui begayent, ça casse les orielles...
J'ai regardé le bilan corona sur LCI, le compte rendu quotidien de Trump SUR LE COVIC...
Un vrai régal , même si je ne suis pas d'accord avec leurs idées....
Les questions sont pertinentes, les réponses aussi,
De l'humour aussi surtout quand CNN pose des questions..
Ce n'est pas étonnant de la part du ETTAKATOL, la preuve ils ont O% virgule lors des dernières élections
En politique il faut avoir une ligne, une direction, un sens, du courage,
Welles
Fuck Fakh
a posté le 20-04-2020 à 08:14
C'est une honte de justifier la corruption par soit- disant une guerre! C'est la loi qui doit prévaloir et même la guerre a ses lois. Fuck
Ahmed
Fakhfekh est a la hauteur de l'événement et de sa fonction
a posté le 20-04-2020 à 07:48
La santé des tunisiens est une priorité.
Nous souffrons économiquement, mais la mort d'un être humain est irréparable et irréversible.
Franchement bonne continuation .
A2biche
Stallinien
a posté le 20-04-2020 à 06:46
Les centres d'isolement obligatoire sont une honte pour le. Pays. Cela est digne d'un régime stalinien et aura pour résultat de cacher la réalité de l'épidémie au peuple tunisien. Certaines personnes préféreront mourir à la maison que d'aller dans ces centres. Les tunisiens à l'étranger eux réfléchiront au 10 fois avant de rentrer dans leur pays pour voir leur famille. Que le premier ministre passe une semaine dans un de foyers durant ramadan pour voir la réalité de la cruauté de cette mesure.
Belha
Amusants
a posté le 20-04-2020 à 06:30
Bonjour,

Je me suis intéressé aux commentaires pour avoir une idée sur l'avis de mes compatriotes ,le résultat est surprenant :
La rapidité de publication des commentaires
Le contenu (s'il y en a)
Le peu de maîtrise de la langue française

bon courage au chef du gouvernement pour gérer un pays composé de 11 millions de journalistes /polytechniciens.
Dr. Jamel Tazarki
@Mr. Elyes Fakhfakh
a posté le 20-04-2020 à 06:26
Je fais référence à mon commentaire ci-dessous.

Oui au confinement, mais il n'est pas suffisant afin d'arrêter l'épidémie du virus corona.

Je m'explique:
Il faut s'attaquer aux lieux où la probabilité de contagions est la plus forte, et ces lieux de contagions à forte probabilité sont le transport public, les supermarchés et les marchés de légumes dans de grandes halles et nos écoles primaires et secondaires.

Et ainsi nous faisons face à une question évidente: comment minimiser la probabilité de contagions dans les lieux à fortes contagions?
==>
Je fais des propositions:
1) seulement les élèves de classes de terminal et de passage de l'école primaire à l'école secondaire devraient aller à l'école, c'est ainsi que ça se passe en Allemagne:
https://www.tagesspiegel.de/politik/pressekonferenz-zu-corona-lockerungen-hier-sehen-sie-das-statement-von-angela-merkel-im-livestream/25743986.html

2) en fonction de la grandeur/superficie des supermarchés, seulement un nombre limité de personnes est autorisé à son intérieur ==> les autres doivent attendre à l'extérieur, c'est ainsi que ça se passe en Allemagne.

3) En ce qui concerne le transport public, on pourrait faire mieux que l'Allemagne :
a) encourager les Tunisiens à aller à pied au travail pour les petites distances ne dépassant pas les 4Km
b) encourager les Tunisiens à aller à vélo au travail pour les petites distances ne dépassant pas les 10Km
c) Le fait que seulement les classes de terminal et de passage de l'école primaire à l'école secondaire devraient aller à l'école, ceci va "aérer" les transports publics. Je propose même de se limiter aux matières de bases et renoncer aux matières secondaires.
d) Introduire le travail en équipes (travail en rotation) qui est la forme d'organisation du travail où des équipes se relaient au même poste les unes après les autres. Je propose une forme de travail en équipes en 4x6heures. Pourquoi le travail en équipes de 4x6heures? La réponse est évidente: ceci permettrait de diminuer les encombrements dans les transports publics et dans les lieux de travail de 3/4. Ce qui permettrait de laisser une distance raisonnable entre les passagers des trains/bus de banlieue et dans les bureaux/fabriques.
e) en ce qui concerne les masques de protection, plutôt la qualité que la quantité. Il est évident qu'en particulier dans les transports publics, les supermarchés et dans les écoles que l'on a besoin beaucoup plus de protection. Sinon on n'a pas vraiment besoin de masque de protection. Et en ce point, la Tunisie pourrait montrer plus d'innovation et créer un masque qui neutralise/tue les virus plutôt que de les bloquer. Pour cela je vous propose de voir mon commentaire sur le lien suivant:
https://www.businessnews.com.tn/ou-est-passe-le-croissant-rouge-tunisien,519,97366,3

Très Cordialement

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

PS: Mr. Elyes Fakhfakh nous dit: "Le ministre a fait un effort. Nous avons besoin de deux millions de bavettes pour mettre en place le déconfinement ciblé. C'est quoi ces histoires qu'on essaye d'inventer. Nous ne sommes pas en situation ordinaire. Avec les moyens actuels, nous ne pouvons produire les deux millions de bavettes qu'au bout de cinq mois. Il faut arrêter avec ces histoires de bureaucratie. Aujourd'hui, comment pouvons-nous assurer la reprise sans protection?"
===>
Non, et non et non. il y a assez d'ateliers de confection textile en Tunisie qui pourraient confectionner même des dizaines de millions de bavettes à au maximum un dinar la pièce. Et pourquoi ne pas faire une émission de télévision (ou un programme télévisé) afin de montrer aux Tunisiens comment "fabriquer" un masque de protection artisanal aux normes Afnor:
https://www.businessnews.com.tn/interview-delyes-fakhfakh-demain-dimane-19-avril,520,97656,3
==>
Il ne suffit pas de confiner tout un peuple, mais il faut lui donner aussi une occupation afin qu'il ait l'impression qu'il participe à la lutte contre l'épidémie et se sente utile pour la Tunisien et tous les Tunisiens.
Mr. Elyes Fakhfakh. il vous manque un conseiller pédagogue afin de mieux motiver le peuple pour qu'il participe corps et âme à votre action de lutte contre l'épidémie. Ce que vous faites est plutôt une politique à la Bocassa qui a laissé fabriquer des tabliers d'écoliers à des prix astronomiques, et imposer par la suite à son peuple de les acheter...

Non Mr. le Ministre, @Mr. Elyes Fakhfakh, on a l'impression que vous nous cachez une vérité (sans entrer dans les détails)...

Dr. Jamel Tazarki
Chercher les causalités
a posté le 20-04-2020 à 05:49
Non ce n'est pas la fin du monde, il faut plutôt chercher les causalités et se demander:
a) Pourquoi cette propagation exponentielle du virus corona?
b) Pourquoi les Européens et les Américains sont incapables de neutraliser la vitesse de la propagation exponentielle du virus corona?
c) Et pourquoi la Chine a su maîtriser le covid-19 à Wuhan, oui en Chine la propagation exponentielle du virus corona a subit une réflexion par rapport à l'axe des abscisses, donc elle est ouverte vers le bas ==> le nombre d'infectés diminue suivant une fonction exponentielle (sans entrer dans les détails)

Je reprends ma question ci-dessus :
Pourquoi Wuhan a maîtrisé le covid-19?
C'est tout simplement, parce-que les chinois n'ont pas ces déplacements quotidiens à la con des villes européennes: des millions et des Millions de passagers qui prennent le train, le métro et le bus pour aller au travail/bureau. Ceux de la Banlieue sud vont travailler dans la banlieue nord et inversement, ceux des centres villes travaillent à l'extérieur et ceux de l'extérieur travaillent au centre. Des mouvements hystériques et sans aucun sens... Par contre 99% de ceux qui travaillent à Wuhan vont à vélo au travail et ne prennent ni train, ni bus et ni métro...
==>
Le confinement ne fait aucun sens, si deux millions de Tunisiens doivent prendre des trains, des bus et des métros bourrés de passagers. Et ceci n'est pas seulement le problème de la Tunisie mais de tous les pays "développés"

Il faut que les pays "développés" pensent autrement le transport public... Mais ceci est un autre sujet...

Je prends l'exemple de la Bavière: Des centaines de trains régionaux bourrés le matin de banlieusards qui viennent travailler à Munich. Dites moi s.v.p., comment voulez-vous arrêter la propagation du virus?


Fazit: La solution la plus efficace à long-terme contre les épidémies virales et de penser autrement le transport public, d'optimiser la structure des grandes villes et de limiter les déplacements hystériques quotidiens de millions et de millions de gens pour aller au travail... Oui, il faut plutôt s'inspirer de la structure des grandes villes chinoises plutôt qu'européennes...

Il faut aller voir aussi le métro à Londres, à Milan, à Paris, au Japon, etc.

La faute n'est pas au virus corona, la faute n'est pas à la cellule humaine qui est de nature trop bête afin de ne pas se laisser infecter, non la faute est à la structure de la ville moderne et aux transports publics qui sont très mal pensés.

Oui, les villes chinoises avec la minimisation des mouvements hystériques et inutiles du capital humain ont permis le presque anéantissement du virus corona. ==> je fais référence à L'hyperurbanisation en Chine, on parle de mégalopoles est de compressed modernity dans laquelle les changements économiques, politiques, sociaux et/ou culturels se produisent de manière extrêmement condensée dans le temps et l'espace (je dis bien condensée dans le temps et l'espace).
---> Est qu'est ce que nous avons fait en Tunisie depuis l'indépendance, oui nous avons transformé nos terres les plus fertiles en villes de Banlieues de la capitale Tunis afin de permettre à chacun de nous une charmante villa avec un grand jardin, contrairement aux chinois avec leur compressed modernity.

La banlieue sud de Tunis n'était rien que des terres fertiles, Ez-zahra qui s'appelait jusqu'à la fin des années 70 Saint-Germain était la grande compagne avec des champs gigantesques de pommiers, amandiers, vignobles, etc.

En 50 ans, qui ne sont absolument rien sur l'axe du temps, nous avons détruit notre écosystème, nos terres les plus fertiles, nous avons massacré notre mer méditerranéenne qui pue les excréments humains, etc.,etc., etc. A cela s'ajoutent tous les mouvements quotidiens hystériques et inutiles du capital humain par un transport public en faillite et inefficace.

Le malheur est évident, nous continuons à détruire le reste de nos terres fertiles et de notre mer méditerranéenne, nous continuons à creuser partout des troues non rentables dans le sol afin de faire jaillir quelques m3 de méthane et détruire ce qui reste encore de notre écosystème, nous continuons à nous multiplier sans faire attention au danger de la poussé démographique exagérée.

==>
oui nous sommes une victime très facile pour le virus corona, il nous a échec et mat: on s'enferme et nous crevons de faim ou on sort et il fait exploser nos cellules


image de la cellule humaine,
https://www.pinterest.de/pin/596445544377156683/
==>
Oui la cellule humaine est trop bête afin de ne pas se laisser prendre au piège des virus qui se collent à l'un de ses récepteurs et injectent un morceau de leur DNA qui s'intercale dans le DNA de la cellule qui finit par produire des DNA du Virus (c'est le modèle le plus simple de la reproduction des virus).

Culture générale, Une vidéo qu'il faut absolument regarder:
https://www.youtube.com/watch?v=wUgEhfo_qxU

Je résume, les solutions existent à long terme, il faut penser autrement nos villes et le transport public.

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien
montassar
avis pour le confinement
a posté le 19-04-2020 à 23:40
puisque 5% seulement de la population presente une vraie crainte pour cette maladie pourquoi on enleve pas definitevement le confinement et meme s'il aurat des contamines ils vont guerir tous seuls!
Ghazi
Que de l'abstrait : On va - On aura - On fera etc
a posté le 19-04-2020 à 23:29
-Combien on a de cash dans les caisses ? On a eu plusieurs dons, où sont-ils passés ? Est-ce qu'on manque encore d'argent ? Combien on a décaissé ?
Ma conclusion : Je n'ai retenu que 3 points
1/ La CORINA de Ghannouchi l'ignare
2/ La 3ADHMA de Kais l'utopiste
3/ La RICHA (plume) de Fakhfakh le filou
Pour terminer, un futur crash en milles morceaux est inévitable pour ce pays et son peuple, face à ces 3 têtes de
bandes d'intrus.
Faudra penser sérieusement à la survie de l'après Covid19, qui sera trop dure pour la majorité absolue du peule, on parle de 32% de chômage de la population active et 43% dans le secteur privé, si ça continue comme ça jusqu'à fin Mai.
Les tunisiens ne réalisent vraiment pas la gravité de laisser sa vie, son avenir entre les mains de ces imposteurs, qui ne pensent qu'à leurs chaises, leurs titres et combien ils rempliront leurs poches et celles de leurs enfants, pendant leur mandat.
Mamout
Un brouillard épais...
a posté le 19-04-2020 à 23:26
Il semble que le Chef du Gouvernement fait de son mieux avec dévouement, détermination et sincérité. Malheureusement pour lui et pour nous tous, le pays est accablé par un grand manque de moyens et de ressources, une économie et des finances publiques en lambeaux et une bureaucratie de plus en plus pesante qui rend toute réforme impossible, sans oublier un corporatisme qui gangrène les rouages de l'administration et des relations sociales...

Il faut reconnaitre que jusque là EF s'en est bien sorti et a réussi à répondre aux urgences, contenir la peur et l'incertitude au sein de l'opinion et à colmater les brèches pour que le pays garde la tête hors de l'eau...

Prions toutefois pour que l'étendue de la pandémie en TN reste dans des dimensions raisonnables, (imaginons, toute proportion gardée, que ce qui se passe aux USA, en Italie, en France se passera en TN. C'est terrifiant et insoutenable).

Un point noir cependant dans l'intervention du Chef du Gouvernement, et bien que je sois d'accord avec son approche et ses explications concernant les appels d'offres publics urgents, il aurait pu reconnaître et assumer les fautes de son ministre de l'industrie dans la gestion du dossier des masques qui s'est avéré être un gouffre de mauvaise foi, de mensonges et d'incompétence.

Même si EF persiste dans son soutien à M. Ben Youssef et considère qu'il n'a pas commis de délits, le maintien de ce ministre à son poste risque de discréditer le gouvernement et fera peser sur son action beaucoup de discrédit et une grande suspicion quand aux promesses de M. Fakhfakh lui même de ne rien épargner pour réformer, renforcer la bonne gouvernance et l'état de droit...
Ramzi
Quel Débat ?
a posté le 19-04-2020 à 23:14
" quitte à émettre une loi pour permettre à un député de vendre des bavettes aux TUNISIENS " c'est étonnant et c'est faire des choses sur mesure. Ce n'est pas ENCOURAGEANT et ce n'est pas LOYAL .ON DOIT RESPECTER LA LOI. Ce député doit être LIMOG'? ainsi que le ministre responsable telle est la vraie D'?MOCRATIE. Un confinement total et un couvre-feu de 20 h à 6 h au lieu de 18 h à 6 h CELA NE CHANGE RIEN :SI ON EST EN CONFINEMENT L'horaire du couvre-feu n'aura aucune IMPORTANCE. MOUSSA EL HAJ ,EL HAJ MOUSSA.
adel
Parlons des foyers universitaires
a posté le 19-04-2020 à 23:01
M. Le Chef du Gouvernement dit: Au début, les centres n'étaient pas au point, notamment les foyers universitaires.

Donc nous concluons qu'il va prendre les mesures nécessaires pour que nos jeunes étudiants ne soient plus hébergés dans des taudis insalubres indignes même pour héberger du bétail.
Veleureux
Valeureux
a posté le 19-04-2020 à 23:01
'? la vie des commentaires on dirait que quelqu'un essaie d'orienter l'opinion publique contre Fakhfekh. C'est un électron libre... Sayyeb 3likom mil aflem... Nul, vide, brasse du vent..
J'aimerais bien connaître votre niveau. Dites plutôt que vous avez peut pour vos petits intérêts et vôtre petite personne..

Le gar est un homme sincère et qui porte des valeurs, qui ne plaisent pas à ceux qui veulent le chaos pour tirer profit de toute situation.

Finie la récré.
Le president
Déception totale
a posté le 19-04-2020 à 22:54
Les reponses de Fakhfakh sont aussi nulles que les questions des journalistes . Quelle déception d'avoir suivi un entretien vide et insipide.
Warda
Prestation pas à la hauteur
a posté le 19-04-2020 à 22:41
Cette pandémie est extrêmement grave, on a l'impression qu'ils ne réalisent pas.
Cette conférence aurait dû être accompagnée du ministre de la santé, d'un virologue qui expliquent la stratégie du gouvernement
Conférence appuyée par des tableaux de chiffres montrant la carte de la Tunisie, les foyers, les signes du virus, les numéros d'urgence, de conseil, l'accompagnement financier pour les entreprises, particuliers, les études clinique en cours dans le monde, les traitements à venir etc..
On a rien eu de tout cela et les gens n'auront pas compris la dangerosité mortelle de ce virus car pas de discours fort, d'avenir.
watani horr
Jamia vu un Premier Ministre aussi médiocre
a posté le 19-04-2020 à 22:38
J'ai commencé à l'écouter les 5 premières minutes, j'ai eu déjà une idée sur le mec, puis quand il a abordé les aides distribuées aux démunis et a défendu à tort son ministre de l'industrie utilisant chaque fois le mot "guerre" en ajoutant qu'il s'en fiche des procédures de marché publics alors qu'une simple consultation par fax ou par email orientée vers les entreprises de fabrication de masques, ça ne prend pas 5 minutes et 10 minutes pour établir le tableau comparatif des prix, comme ça on respecte plus ou moins la procédure et avoir une idée sur l'offre la plus intéressante. D'après ses dires, on ne fait plus de consultation de prix puis que cette guerre va durée, c'est une faute grave et cela encourage la corruption. C'est ce qu'on appelle Tkhalouith wa Bhama. Je n'ai jamais pensé que nous allons vivre 5 ans dans cette situation ridicule pleine d'incompétence. C'est là où je me suis dit que je suis entrain de perdre mon temps en regardant ce ridicule Fakfak. C'est vraiment un nul, il n'a rien dans le crane. Il n'a rien apporté comme nouvelle sauf la prolongation de la période de confinement. C'est dommage pour la Tunisie. Un seul espoir, c'est Abir Moussi. Tous sont des voleurs, des minables, des menteurs, tous doivent être jugés sur la mauvaise gestion du pays. Où on va ?
rayma
Le ministre de la santé doit prendre exemple auprès de Fakhfakh
a posté le 19-04-2020 à 22:34
Il doit se calmer un peu pour être plus efficace et moins tape à l'?il
Tunisino
Scoop
a posté le 19-04-2020 à 22:31
Il semble que EF vient d'être piégé par Nakba pour le rendre responsable de la mauvaise gestion de l'épidémie, pour le remplacer plus tard par Laadhari ou autre. Nakba ne veut plus du bloc communiste: KS, EF, Tayyar, et Chaab; elle veut prévaloir son propre bloc: Nakba, Kalb, et Karama. De cette manière les absurdités de gestion de l'épidémie peuvent avoir une explication?
khadija
Bon feeling approche scientifique
a posté le 19-04-2020 à 22:26
Il mène correctement son bateau par temps de tempête arrondi les angles avec psychologie
Farouk
Deux acteurs
a posté le 19-04-2020 à 22:26
Et je voulais nommer les deux pseudo journalistes ! Des questions à la Facebook , des questions vides , on dirait dans un chat ! Le premier ministre aurait pu aborder des sujets plus importants que cela , mais les journalistes étaient comme des coquilles vides .
La prochaine fois mettez des journalistes calés , avex des questions bétons ! Qu'ils les prennent de vraies grandes personnalités , pour l'économie la politique monétaire , les axes de réformes ...
Commentateur
Commentateur
a posté le 19-04-2020 à 22:25
Les commentaires sur ce site vont tous dans le même sens, on a l'impression qu'ils sont écrit par la même personne.

Fakh^2 à démontrer en 2 mois qu'il est l'homme parfait pour les crises. Espérons qu'après cet épisode, il soit apte à restaurer l'économie tunisienne.
Observateur
Light et pas rassurant !
a posté le 19-04-2020 à 22:16
Je suis rassuré quand je lis les commentaires.
Je ne suis pas le seul à avoir l'impression que c'est évasif , léger et pas du tout en adéquation avec la situation.

Hallucinant, tout est nul
Les journalistes, les questions, les réponses, Fakhfakh tous nuls
a posté le 19-04-2020 à 22:12
Pas de consistance, les vrais questions pas abordées ou évitées ou pas de réponse.

Que de la forme , rien sur le fond.

Banal voir médiocre
TO
N'importe quoi.
a posté le 19-04-2020 à 22:10
C'est l'unique pays dans le monde qui va faire un dé confinement par secteur et par région ( à la tête de la société)
RbA
La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu'elle a
a posté le 19-04-2020 à 22:00
Des commentaires trop négatifs. Les auteurs seraient-ils des casseurs ?
Je ne prends pas sa défense, je ne le connais pas. Mais il faut cesser d'être grincheux et grognards.
Ailleurs, on en est arrivé aux fosses communes. Les masques manquent partout...
Lui, il fait ce qu'il peut, il n'est pas magicien.
Abir
Tfechlim fi tfechlim
a posté le 19-04-2020 à 21:52
Il ouvre grand la discussion pour s'evader d'essentielle , tout est banal tout est normal même la corruption il le banalise coronvirus oblige! C'est un bon feu vert aux corrompus , c'est le moment propice ! Franchement c'est un premier ministre bidon , aussi des journalistes à sa mesure !
Tunisino
Aucune intelligence, dommage!
a posté le 19-04-2020 à 21:49
Incroyable mais vrai! Ces imbéciles poussent les gens à se révolter, sans avoir les moyens pour les empêcher. Des mesures qui n'ont rien à voir avec la situation de l'épidémie, les moyens du pays, et les souffrances de la majorité des tunisiens. Sommes-nous dans un bus conduit par des suicidaires?
Artisan médecin
Attention tu joues avec la vie de 11 Millions de personnes
a posté le 19-04-2020 à 21:47
Est ce que qu'il réalise qu'il est responsable de la vie de 11 Millions de tunisiens ?

Je suis septique.
Pas assez de consistance, pas précis .

Bref pas rassurant.
Tunisien résidant à Berlin
Copie la stratégie allemande
a posté le 19-04-2020 à 21:44
Tu parles pour ne rien dire .
Tu ne maitrises pas .

Un conseil : copie la stratégie allemande, c'est la seule qui a réussit dans le monde .

N'invente pas l'eau chaude .
Salem
Est il vraiment mauvais ?
a posté le 19-04-2020 à 21:42
Sa prestation est vraiment mauvaise.

Est il vraiment mauvais ou uniquement ce soir ?

J'ai des doutes quant à ses vrais compétences.

Quand tu écoutes Merkel, tu as envie de ne plus écouter personne.
Tunisoise
Long , évasif , répétitif : médiocre
a posté le 19-04-2020 à 21:39
Il pedale , rumine , léger ...

Il dit tout et son contraire.

Bref , très mauvaise prestation.
Houcine
En fin de compte, il n'a rien fait et il n'a rien dit .
a posté le 19-04-2020 à 21:33
Fakhfak n'a aucun niveau.
C'est peut être le premier ministre le plus mauvais de tous les temps.

Comment laisse t'il Mekki nommer un intégriste à la tête de la santé nationale en période de crise sanitaire.

Degaaaaage
Sfaxien
Fakhfakh ne me représente pas : il est très léger .
a posté le 19-04-2020 à 21:30
Il brasse du vent .
C'est un interview qui ressemble à une discussion de café .

Ce gars est bidon en plus troué
4 Millions concernés par les aides : gros menteurs
C'est un fourbe , très dangereux.: 1 tunisien sur 3 a été aidé !
a posté le 19-04-2020 à 21:26
Le ridicule ne tue pas .

Comment peut il mentir comme ça .

C'est honteux.

1 Tunisien sur 3 ou 4 a reçu une aide .

Mais il nous prend pour des cons .

Jamais !
Observateur
Nul nul nul , que du vent
a posté le 19-04-2020 à 21:21
Après Chahed , nous pensions que personne ne pouvait faire pire .
Eh ben non . Fakhfakh a excellé dans la démagogie.
Que du vent.

Qu'il s'inspire de la stratégie allemande.

Elle est peu coûteuse et possible en Tunisie.

Je ne pensais jamais que la Tunisie pouvait être dans les mains de Said , Fakhfakh et Ghannouchi.

C'est la fin