alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 01:43
Dernières news
Les propriétaires de cliniques surpris par l'ordre de réquisition
18/07/2021 | 17:59
2 min
Les propriétaires de cliniques surpris par l'ordre de réquisition

 

Le président de la chambre syndicale nationale des cliniques privées, Boubaker Zakhama, a expliqué que la réquisition des établissements hospitaliers privés ne sera pas facile à appliquer. « Nous n'avons rien reçu d'officiel jusqu'à maintenant dans le Grand Tunis », a-t-il poursuivi.

« Le secteur privé subit la même pression que les hôpitaux publics. Le nombre de lits de réanimation n’est pas extensible si nous voulons respecter les mesures sanitaires et la distanciation. Nos ressources humaines sont limitées. Nous subissons également une pénurie d’oxygène. Air Liquide nous a informés qu’elle ne peut pas nous approvisionner encore plus en oxygène », a affirmé Boubaker Zakhama lors d’une déclaration accordée à Shems Fm.

 

Par ailleurs, Boubaker Zakhama a précisé qu’aucune demande n’a été formulée concernant le déplacement de malades, se trouvant dans le Grand Tunis, des structures publiques vers les cliniques privées. « Pour ce qui est de Sousse et Monastir, les gouverneurs ont trouvé un accord avec les cliniques privées » a-t-il ajouté.

 

En date du 16 juillet 2021, 7.524 nouveaux cas de Coronavirus sur 24.726 tests réalisés ont été enregistrés en Tunisie, a annoncé samedi 17 juillet 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le pourcentage de tests positifs s'est établi à 30.43%. Le nombre de cas cumulés depuis le début de la pandémie a, lui, atteint les 540.798. 

Selon le ministère de la Santé, 140 nouveaux décès ont été notifiés le 16 juillet, dont 55 survenus durant les dernières 24 heures.

Le nombre des victimes du Covid-19 en Tunisie atteint 17.354 depuis le début de la pandémie.

 

 Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

S.G

18/07/2021 | 17:59
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Naoufel
Morte conscience
a posté le 21-07-2021 à 18:03
Les cliniques privées comme les médecins libéraux comme les laboratoires ne font que s'en goiffrer sur le dos des Misérables et dans un contexte d'un hôpital public aux aboies. C'est honteux. Mais c'est le résultat de la politique du laisser aller. Jamais notre système de santé n'a été aussi dégradé et jamais nos médecins n'avaient été autant sans aucune empathie. C'est juste dégueulasse
Citoyen_H
IL N'Y A PIRE SALE RACE QUE LES BAGLA-LIHA QUI ABSORBèRENT TOUTES LES LIQUIDITéS DES CONTRIBUABLES
a posté le 19-07-2021 à 19:21
lorsqu'ils accaparèrent le pouvoir en 2011.

Il s'agit de milliers de milliards, ya rouss el-ham.
Ce Boubaker Zakhama que les médias jettent régulièrement en pâture dans l'arène en tant que bouc émissaire, fait office de misérable mendiant, comparé aux gangsters installés à la basse-cour de l'ARP et ailleurs (ugtt).
Tout ce qu'on subit actuellement est directement imputable aux "médiocrissimes" charognards affamés et misérables gouvernants charlatans de la troika.
Le temps de latence directement lié à la multitude de carnages commis par les chléyék bagla-liha 1.0, est arrivé à terme depuis quelque temps.
La loi des séries, vous en avez entendu parler ? C'est une résultante directe du pillage en règle que les criquets pèlerins 1.0 accomplirent dès 2011 !!!!!
Nous en sommes qu'au début, et cela, pour une très longue période.

Surtout, ne vous trompez pas de cible !!!!!!!!!!!!!!!!!


T. Chaibi
Notre religion: c'est lzrgent
a posté le 19-07-2021 à 16:12
De l'argent, encore de l'argent, plus d'argent. Qu'ils meurent s'ils n'ont pas d'argent.
Qu'ils suffoquent faute d'oxygène s'ils n'ont pas d'argent. L'état doit nous donner de l'argent.
On aime l'argent.
On adore l'argent.
On meurt pour l'argent.
Voilà la pensée de ce Zakhama. L'indigne Zakhama.
'? l'écouter on a envie de lui faire l'aumône tellement lui et ses acolytes sont dans la misère.
Ils devraient être tous déchus de leur titre de Docteur en médecine et interdits d'exercice de cette noble profession.
Zakhama et ses acolytes ont prêté le serment d'hypocrites et de rapasses non le noble serment d'Hypocrate
zozo Zohra
Wallah que l'argent
a posté le à 12:45
Ils vendent leurs pères leurs mères pour de l'argent dingue
Ils vous font dégoûté l'argent et son odeur tellement ils sont accros jusqu'à "affluenza" une maladie très contagieuse
ABC
Le peuple réglera ses comptes
a posté le 19-07-2021 à 15:22
Ne vous en faites pas trop. Le peuple s'en occupera spontanément.
Cet ex Rcdesit me fait vomir.
Je suis étonné qu'il soit autant invité par Shems FM et les autres radios
Demolition man
Réquisition
a posté le 19-07-2021 à 13:57
En temps de guerre, l'état doit réquisitionner tout ce qui sera considéré comme vital et nécessaire au combat : les hommes et les femmes, les usines, les hôpitaux, les moyens de transports, etc.
Raad
R'?QUISITIONS
a posté le 19-07-2021 à 12:42
Il n ' y a pas de demi mesure, sachez une chose, qu'en temps de guerre l'état ne fait pas la différence entre public et privé.
Aujourd'hui la Tunisie du Nord au Sud elle subit une pandémie du Covid 19 , y'a pas le temps à réfléchir pour sauver des vies humaines, oublier les polémiques qui ne servent à rien, il faudrait agir dans le bon sens.
J.trad
Démerdes vous ,tant que...
a posté le 19-07-2021 à 09:15
,vous laissez aux soufaha tourner autour du pot ,sans pour autant pouvoir créer une goutte d'eau ,tant que vous négliger le rôle de l'arbitre suprême ,tant que vous laissez une effrontée ,insulter les compétences capables de sortir les paroles adéquates pour la solution des conflits ,tant vous restez sourd à l'ordre d'?llah ,en cas de conflit (farouddouhou Ila kitab Allah) ,
Lol
On fera les comptes après la crise
a posté le 19-07-2021 à 08:48
Le redressement fiscal est une nécessité pour ces cliniques privées qui n'ont pas été solidaires avec les tunisiens.
Elles doivent en plus payer une contribution exceptionnelle vu les bénéfices faramineux qu'ils font grâce à cette épidémie.
Med
Devoir national
a posté le 18-07-2021 à 23:03
Cher Docteur la situation étant gravissime il est de votre devoir d'y participer, doit on vous rappeler le serment d' Hippocrate . Nous tunisiens nous ne voulant plus d'une médecine à deux vitesses. Si on peut comprendre les inégalités au niveau du train de vie des personnes, il est inconcevable de continuer à appliquer ces inégalités quand il s'agit de sauver des vies humaines et atténuer leur souffrance. Dois-je vous remémorer Cher Docteur le droit à la santé est garanti par la constitution. Merci de votre aimable compréhension.
URMAX
Hé hé ... bientot, ce cher Zakhama va demander un "chèque de garantie" ....
a posté le 18-07-2021 à 20:54
Oh ! Ces spéculateurs de clinique privées qui monayent le maintien en vie de personnes, se mettent à jaser ?
La basse-cour s'excite !
...
L'Etat va offrir ces soins gratos aux patients, et vous, vous aurez une "indemnité".
...
Apprenez-leurs un peu le Nationalisme et le volontariat, à ces vautours.
...
Monayer la vie ...
En temps de pandémie ?
Et puis quoi encore ?
Au besoin, s'ils refusent de coopérer, je suggère que les réticents soient mis aux fers pour - selon la loi - non assistance à personne(s) en danger.
Zorro
Et voilà !
a posté le 18-07-2021 à 20:49
C'est ce que je disais, ce zakama n'est pas d'accord, il invoque moultes excuses pour ne pas voir ses cliniques réquisitionnées pour le peuple. Comment voulez-vous qu'il puisse avoir sa belle baraque avec piscine et des employés, sinon en grugeant les plus démunis. Alors je veux voir et surtout croire jusqu'où est prêt à aller le chef du gvt pour appliquer cette décision de réquisition.
Abel Chater
Ces criminels sangsues des Tunisiens, sont surpris d'être obligés de faire ce qu'ils auraient dû faire d'eux-mêmes depuis des mois et des mois !!!
a posté le 18-07-2021 à 20:22
Les Tunisiens meurent devant leurs yeux et eux, ils ne pensent qu'au chèque de garantie de 30 mille dinars, qu'ils encaissent avant de remettre le cadavre à sa famille.
Hasbounè Allah wè Niima Al-Wakil.
Bouba
Culotté
a posté le 18-07-2021 à 20:19
Rappeler Monsieur Zakhama de son passé sulfureux, n'était il pas un des soutiens de l'ancien régime, et oserait il ouvrir sa bouche si c'était en 2009
Ces rapaces qui mangent à toutes les sauces, peuvent ils encore être crédibles
cavaliero
il est impérial de réquisitionner ces hopitaux
a posté le 18-07-2021 à 19:55
il est impératif d'urgence y a pas public et privé tout doit etre à la disposition des citoyens en cette période
Petit x
Aucune confiance aux cliniques privées.
a posté le 18-07-2021 à 19:52
Depuis quand les cliniques privées se soucient de la santé des patients ?

Elles ne voient que leur gain aux prix les plus forts derrière chaque malade admis, et vous croyez qu'elles vont adhérer à cette lutte contre cette méchante Covid-19 aux prix appliqués par les hôpitaux publics ? Oh Que Nenni !

Yalli M'Zayen Men Barra Ach 7alek Men Da7el ?
Détrompez vous, Les cliniques ressemblent plutôt à des hôtels de luxe mais sur le plan des soins elles ne font pas de miracles et je dirais qu'elles sont moins outillées que les hôpitaux publics en termes de moyens humains et techniques quoiqu'on dise.
Citoyen_H
AVEC UNE ASSEMBLéE NATIONALE COMPOSéE
a posté le 18-07-2021 à 19:46
d'experts en escroqueries en tous genres et un gouvernement d'incompétence nationale, encore heureux que ces derniers ne réquisitionnent pas nos slips et nos culottes !!!!!
Si la maudite troika n'avait pas mis (en 2011 et par la suite) à sec toutes les liquidités de l'état, peut être, certainement serait plus approprié, le secteur de la santé serait dans un bien meilleur état que celui de l'état de délabrement total dans lequel il se trouve actuellement.

Quand on est dans une situation de crise, pour comprendre le pourquoi du comment, il faut toujours aller à la source du problème.
Les abbou, marzougui, khriji, zoghlémi, markhouf, hmidéne, badi, la3rayidh, daimi et le reste des parasites suceurs de sang, sont concernés par la catastrophe actuelle.
Les tribunaux militaires devraient commencer à se pencher sur ce très sérieux problème ou le crime de haute trahison culmine tous les chefs d'accusation dont ils sont coupables.

Tunisiens, réveillez-vous et prenez de la graine !!!!
Ces pillards charognards n'ont eu aucune pitié de nous.
Rendons leur la pareille !!!!






Alya
Le ministère de la sante
a posté le 18-07-2021 à 19:43
Le secteur médical privé est sous la tutle d un ministère qu on appelle ministère de la sqnte et non ministère de la sante publique comme certains disent . L état doit sevir
DHEJ
Je le répète...
a posté le 18-07-2021 à 19:37
Le médecin tunisien a tué la médecine en Tunisie


C'est le constat amer mais fera-t-il don mea-culpa?


Le médecin tunisien est un l'arbi!
Soussi
Mechichi
a posté le 18-07-2021 à 19:17
Ya Si Hichem
Si vous avez faillit a votre travail et vous avez faillit a gerer les etablissements de l etat
Ne detruisez pas les autres etablissements

veritas
Une question très importante
a posté le 18-07-2021 à 18:38
il faut chercher au main de qui est tombé air liquide '?'? Figurez vous air liquide est tombé au main d'un khwanji notoire d'ennahba qui a mis la société en état de délabrement totale '?'le ralentissement de la production d'air liquide est volontaire '?'le président de la république doit réquisitionner air liquide et la mettre sous la houlette de l'armée '?'tout ce qui est entrain de se passer est orchestrer par les responsables proches et sous l'égide du gourou maudit qui souhaite tuer tout les tunisiens par tout les moyens .
Alya
Véritable a certainement raison
a posté le à 19:38
Oui l état dit immédiatement requisionner air liquide et le mettre sous contrôle de l armée