alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 13:33
BN TV
Les pays arabes se dotent d’une stratégie commune pour la cybersécurité
29/11/2022 | 20:22
3 min
Les pays arabes se dotent d’une stratégie commune pour la cybersécurité


Il y a de cela un an, les États membres de la Ligue arabe et de l’Organisation arabe des Technologies de l’information et de la Communication (Aicto) ont convenu de tracer une vision et une stratégie de cybersécurité communes avec l’objectif de créer un espace cybernétique régional sûr. L’échange d’expériences conjugué aux efforts d’un groupe de travail supervisé par l’expert en cybersécurité et maître de conférence à l'École supérieure des communications de Tunis (Sup'Com), Mohamed Hamdi, ont donné lieu à une stratégie arabe pour la cybersécurité. 


Présentée en grande pompe, mardi 29 novembre 2022, en marge des « Journées régionales de la confiance numérique » – organisées par l’Aicto en partenariat avec Huawei Technologies – cette stratégie vise à appuyer les pays arabes dans la réponse aux défis cybernétiques ; l’homogénéisation du cadre juridique entre autres, pour ainsi répondre plus efficacement à la multiplication des attaques et menaces cybernétiques dans un environnement économique de plus en plus digital. 

Les pays arabes font, en effet, face à plusieurs défis en matière de cybersécurité, en particulier la mise en œuvre d’une gouvernance holistique de la cybersécurité dans l'ensemble du cyberespace arabe, la protection du processus de développement des applications inhérentes, la sécurisation des infrastructures de télécommunication et de la gestion des données et le contrôle du cyberespace arabe de façon générale. 

 

 

Le plan d’action quinquennal (2023-2027) confectionné conjointement sera, donc, le cadre dans lequel les États arabes mettront en œuvre des projets d’envergure pour atteindre une croissance uniforme et combler le gap existant en matière de cybersécurité. En 2020, selon le Cybersecurity Index, l’Arabie Saoudite se classait première dans le monde arabe. Le Royaume était suivi des Émirats Arabes Unis, d’Oman, de l’Égypte, du Qatar et la Tunisie au 6e rang. Le pays a, notons-le, réalisé un saut spectaculaire dans ce classement entre 2018 et 2020, ce qui confirme sa capacité à rejoindre les leaders dans ce domaine. 

 

Il vise, également, à faire évoluer les niveaux de maturité des pays arabes en termes de cybersécurité suivant des orientations efficaces basées sur les bonnes pratiques de référence pour l’ensemble des États membres et des mesures susceptibles d’assurer le développement d'une économie numérique durable dans un cyberespace sécurisé. Cet ensemble de bonnes pratiques s’articule essentiellement, autour de sept axes de travail : l’élaboration de stratégies nationales de cybersécurité, le soutien à la recherche et au développement, la formation et la sensibilisation, la consolidation de la coopération et initiatives arabes conjointes, la création de centres nationaux de réponse aux incidents, la promotion de programmes d'enseignement de la cybersécurité orienté marché et la modernisation des cadres de gouvernance de la cybersécurité. 

Une cérémonie officielle célébrant le lancement de cette stratégie arabe pour la cybersécurité a été organisée en présence du ministre tunisien des Technologies de la communication, du secrétaire général de l’Aicto, Mohamed Ben Amor, du vice-président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei Northern Africa, Adnane Ben Halima, et plusieurs autres représentants de gouvernements arabes et experts dans le domaine de la cybersécurité. 

 

Nizar Bahloul

29/11/2022 | 20:22
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Fares
C'est écrit !
a posté le 30-11-2022 à 14:06
Si vous croyez que les arabes vont se mettre d'accord sur quelque chose , et ben vous vous trompez lourdement .
Ils n'ont jamais fait , et ne feront jamais quoique ce soit de positif ...c'est dans notre A.D.N. Nous resterons la risée de l'humanité , tenez-le pour la vérité absolue
Sami BEN YOUSSEF
Bravo!
a posté le 30-11-2022 à 10:24
Bravo!