alexametrics
samedi 02 juillet 2022
Heure de Tunis : 08:45
Dernières news
Leïla Chikhaoui : Le danger d’une marée noire est derrière nous
19/04/2022 | 19:00
1 min
Leïla Chikhaoui : Le danger d’une marée noire est derrière nous

 

« Cette dernière visite de terrain sur la zone de l’accident nous donne beaucoup d’espoir » a déclaré sur Mosaïque Fm ce mardi 19 avril 2022, la ministre de l’environnement Leïla Chikhaoui depuis la zone du naufrage du pétrolier Xelo au Golf de Gabès

Dans sa déclaration, Mme Chkhoui a tenu à remercier les garde-côtes et l’armée pour leurs efforts dans les opérations de pompage, aujourd’hui complètement achevés selon la ministre.

 

« La situation est moins grave que nous le pensions » a-t-elle en effet dit avant d’ajouter que la zone est actuellement sous haute surveillance.

Mme Chikhaoui a finalement tenu à rassurer les Tunisiens et a dit : « nous sommes hors de la zone de danger ».

 

S.A


19/04/2022 | 19:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Cette ministre me rappelle la tenue vestimentaire des femmes espagnoles "Sbaniouriyas", qui vendaient les vêtements "Robavikia" d'un quartier de Tunis la Capitale, à l'autre.
a posté le 20-04-2022 à 10:15
C'est quoi ça et qui les exhorte à se ridiculiser de la sorte!!!
Allez voir les tenues vestimentaires de leurs familles, souvent rurales de respect ancestral ancré par les siècles et de racines valeureuses d'ascendants honorables, puis demandez-vous, d'où leur viennent les chapeaux, les bérets et les casques moto dont nous a amusés la Zalèma moussi!!!
Allah yostir Tounes.
Bribèche
@Abel
a posté le à 12:43
Pauvre nase !! Autrefois, il y avait le "crétin des Alpes", maintenant il y a le "crétin de Germanie" !!! A défaut d'arguments solides, tu te ridiculises en critiquant un chapeau ! Quand le sage te montre la lune, tu regardes son doigt !!! Tu ne vaux pas mieux que la momie camphrée qui, à défaut d'arguments pertinents, a critiqué le sac à main de l'épouse du président alors que lui-même roule en Mercedes sans avoir jamais travaillé un jour dans sa vie !
AR
Men Altaf Ellah !
a posté le 20-04-2022 à 01:52
Merci notre Bon Dieu.
Une catastrophe écologique dévastatrice aux conséquences très graves a été évitée de justesse !
Reste à savoir, il est vrai, toute la vérité sur cet incident.
Le Golfe de Gabès est une source de vie vitale pour la région, qui souffre déjà, il est vrai aussi, de problèmes aigus de multiples pollutions causés principalement par le rejet des déchets reversés par l'industrie chimique.
Cette région chère du sud, avec ses superbes oasis, ses plages magnifiques d'antan, n'est plus une destination touristique convoitée, une perte énorme.
Les gouvernements se succèdent et aucune initiative sérieuse pour se pencher sur la question ! C'est lamentable !
Aucune volonté, ni souci pour étudier d'abord l'état des lieux et puis envisager des propositions de solutions.
Une mobilisation des Gabesiens est nécessaire pour attirer encore une fois l'attention des autorités.
On ne peut délaisser indifinément ce dossier au profit de la dégradation, à bon entendeur.
Jilani
On veut savoir la vérité
a posté le 19-04-2022 à 21:41
Cette ministre prend les tunisiens pour des cons, on veut savoir comment ce navire a reçu l'autorisation d'accoster dans les côtes tunisiennes. Cette histoire de vent est du baratin. Ce navire est conduit par un équipage turc et ne possède pas de papier. Ils font de la contrebande des hydrocarbures. Les médias étrangers donnent plus d'informations. Ce n'est pas la peine de nous rassurer. Nous savons que nous sommes dans la merde depuis 10 ans et c'est la faute de tunisiens imbéciles qu votent islamistes pour qq sommes d'argent.
Ok
Qu'en est il des dechets de sfaxsfax
a posté le 19-04-2022 à 19:19
Qu'en est il des déchets de fax. Avez vous trouve une solution.?
URMAX
... et le phosphogypse du Groupe Chimique Tunisien, ...
a posté le à 20:20
... qui déversé depuis des décennies dans le golfe de Gabès, a causé l'étouffement de la faune acquatique, dont, notemment, les fameuses crevettes de Gabes d'antan.
Le vent, lui, emmene cette poussiere sur les grenadiers (rommane), de l'oasis de Gabes ....... et dans les poumons des citoyens, leur causant des maladies respiratoires, dont l'asthme.