alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 11:42
Dernières news
Le SNJT appelle à faire face à la campagne lancée par les médias marocains
29/08/2022 | 13:13
2 min
Le SNJT appelle à faire face à la campagne lancée par les médias marocains

 

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a considéré que les médias marocains ont lancé une campagne visant la Tunisie en raison de la participation du leader du Front Polisario, Brahim Ghali à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad). Ce dernier avait été officiellement reçu par le président de la République, Kaïs Saïed, à la date du 26 août 2022. Le SNJT a considéré que le conflit politique opposant le royaume du Maroc au Front Polisario avait été exploité par les médias marocains dans le but de porter atteinte à la République tunisienne, à son peuple et à ses institutions.

Dans un communiqué publié le 29 août 2022, le SNJT a exprimé son refus quant à l'approche non-éthique adoptée dans le traitement de ce conflit politique. Le syndicat a mis en garde contre le danger de l'exploitation par certains médias marocains et étrangers de ce conflit dans le but de servir un agenda politique bien déterminé. Il a appelé l'ensemble des forces politiques et civiles du pays à s'opposer et à faire barrage à toutes les tentatives d'atteinte à la souveraineté du pays et de son intégrité. Il a considéré que les luttes des forces civiles et politiques contre le pouvoir en Tunisie pour la préservation des libertés, des droits de l'Homme et de la bonne gouvernance ne devaient pas les empêcher de jouer leur rôle patriotique et de défendre des intérêts du pays.

Le SNJT a appelé les médias nationaux à traiter de manière responsable ces campagnes. Il a considéré que les médias devaient relayer les faits et les expliquer au destinataire avec objectivité et exactitude, en plus de défendre les intérêts vitaux du pays et sa souveraineté.

Pour rappel, la visite de Brahim Ghali en Tunisie a suscité la colère du royaume du Maroc. Ce dernier a convoqué, vendredi 26 août 2022, son ambassadeur à Tunis pour se concerter et a décidé de ne pas participer à la Ticad 8. Plusieurs médias marocains ont, depuis cet événement, attaqué directement la Tunisie et ont même tenu un discours d'incitation et de harcèlement à l'encontre de la République.

 

 

S.G

29/08/2022 | 13:13
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Ignorer
a posté le 29-08-2022 à 21:14
La seule façon de tuer les.............. C'est les ignorés simplement
Patriote
'?a commence
a posté le 29-08-2022 à 16:42
C'était prévisible depuis l'arrivee officielle des israéliens qui ne cachent leurs haine pour l'Algérie
Et ils sont entrain de chercher tout ce qui permettrait de detruire ce qui a été construit pour le maghreb arabe
Elle a déjà terminé son travail en Irak en Syrie et au pays du golfe sais oublier la Jordanie et l'egypte
Le tour est maintenant venu pour la Tunisie et l Algérie pour leur refus d'établir des relations diplomatiques avec les sionistes
Le plan est clair, trouver toute action permettant de salir les relations surtout que le Maroc a signé des conventions d'échanges et de coopération avec les sionistes
Les marocains sont devenus des marionnettes entre les mains des israéliens et des américains
En plus n'oublions pas qu'en 2012 le Maroc à piquer tous les investisselents prévus pour la Tunisie et participant ainsi à la chute de notre économie bien sûr avec un pouvoir incompétents des khouanjias
Ali.
'?a les dérange le renforcement des relations tuniso-algeriennes.
a posté le 29-08-2022 à 15:31
Les Marocains sont ainsi faits. Du moins leurs dirigeants et leurs médias.Ces derniers sont toujours prompts à chercher noise à leur voisinage-heureusement que des milliers de km ns séparent d'eux-.A l'indépendance de la Mauritanie,ils ont refusé de reconnaître ce pays arguant que c'est un territoire marocain.L'on se souvient du froid qui s'en suivit entre Tunis et Rabat après la position prise par le gd Bourguba-n'en deplaise a Mme Moussi qui a vite fait de fustiger le pouvoir tunisien-qui était en faveur de l'existence d'une Mauritanie indépendante et souveraine,desavouant ainsi les velléités marocaines. L'on ne doit pas oublier aussi la guerre déclarée à l'Algérie au lendemain de son indépendance pour prendre Tindouf,qu'ils considéraient marocaine aussi. Leurs visées expansionnistes vont jusqu'au fleuve Sénégal!Ainsi sont ces Marocains qui voient d'un très mauvais '?il le renforcement de la coopération entre Tunis et Alger. Ajouter à cela qu'ils sont aujourd'hui amis et alliés d'Israël.Amitie et alliance encouragées par les Américains qui ne portent pas dans leur c'?ur l'Algérie qui affiche pleinement son indépendance et qui ne fait pas partie de leur zone d'influence. Le Maroc est le mieux indiqué pour TelAviv et Washington pour jouer le rôle de fauteur de trouble dans la région,déjà secouée par la situation en Libye,et créer des tensions et pourquoi pas être l'instigateur de nouveaux troubles. En outre on est en droit de poser la question suivante:pourquoi Rabat n'a pas réagi de la sorte lors des 2 TICAD précédents auxquels ont assisté des représentants de lRepublique sahraouie et auxquels ces mêmes Marocains étaient eux-memes présents? D'ailleurs dans leur second communiqué ils ont omis de mentionner ce fait rappele' par la réponse tunisienne au premier communiqué marocain. En tout cas la Tunisie ne fait pas partie du"MAKHZEN" de sa majesté Commandeur des croyants et tenez vous bien-PRESIDENT DU COMITE D'AL KODS ACCHARIF! PS:Moncef Marzouki,à publié hier un poste dans lequel il s'en est vivement pris aux autorités tunisiennes. On sait que ce dernier ne pèse pas lourd mais c'est l'occasion de rappeler qu'il a une dette envers le Maroc qui date de la fuite de feu son père dans ce pays pour une affaire de corruption et ce du temps du gd leader.
1/3i
Le Maroc guettait la Tunisie
a posté le 29-08-2022 à 15:14
La Tunisie a voulu donner des leçons au Maroc suite à la reprise des relations avec Israël.

On appelle ça l'effet boomerang.
Quand un pays est dirigé par un prof dogmatique qui ne comprend rien à la politique, la diplomatie et l'économie, on doit s'attendre à des conséquences...
1/3i
Le Japon s'était opposé à cette venue
a posté le 29-08-2022 à 15:10
https://medias24.com/2022/08/28/le-japon-denonce-et-refuse-la-participation-du-polisario-a-la-ticad8/

Mais on continue de s'aveugler d'une gaffe et non respect de l'organisateur de ce raout
Selma
Le mensonge a les jambes courtes
a posté le à 12:33
Continue à avaler les mensonges des marocains.

Je te rappelle que la République Sahraouie avait précédemment participé, en présence de la partie marocaine, à la septième session tenue au Japon en 2019.
Abel Chater
Comment faire face à la douleur de nos frères les Marocains, que les irresponsables putschistes les trahissent en flagrant, jusqu'au provocant délit, qui nous détruisent nos éternelles traditions fraternelles avec notre deuxième pays le Maroc?
a posté le 29-08-2022 à 15:09
Nous sommes des Tunisiens. Nous ne sommes pas des Egyptiens de ces médias menteurs sans foi ni loi, qui hurlent sans respecter l'intelligence de leurs citoyens, les yeux ouverts comme des chiens enragés.
Nous sommes des Tunisiens, dont tout média menteur et intrigant, se retrouve poussé dans une mort clinique par la population, elle-même qu'il pense manipuler et bêtifier. Je trouve l'appel de la SNJT de «relayer les faits et les expliquer au destinataire avec objectivité et exactitude», bien fidèle à l'honnêteté des Tunisiens. Une honnêteté qui nous diffère des autres et qui nous garantit une protection divine qui nous épargne tous les malheurs qui frappent les autres.
Allah yostir Tounes.
Observateur
gardez le calme......
a posté le 29-08-2022 à 14:23
Ce conflit est totalement non nécessaire entre deux peuples frères. Il s'est éclaté parce que le Chef de Polisario était reçu à l'aéroport et au Palais de Carthage comme un Chef d'Etat par M. le Président. Il était absolument clair que c'est un affront direct pour le Maroc. Une réaction forte était donc prévisible - que cette réaction est tellement brusque, on a pas attendu. Ce conflit a versé un ombre sur TICAD8 et a considérablement affaiblit la Tunisie vers les états Africains - aussi bien envers l'hôte de cette manifestation: le Japon. Il faudrait donc certainement pas réagir agressivement - mais prudent et en direction d'une réconciliation.
Selma
Bof
a posté le à 12:23
Il m'arrive de ne pas être d'accord avec mes vrais frères, mais ils ne me dénigrent jamais et il est hors de question qu'ils m'insultent. C'est ça la grande différence entre un frère et un ennemi qui se fait passer pour ton frère.
Gg
Et la souveraineté du Maroc?
a posté le 29-08-2022 à 14:12
Apparemment le SNJT s'en fout!
Judili58
LE COMMUNIQUE DE NOTRE MAE
a posté le 29-08-2022 à 14:06
Le communiqué de notre MA'? doit être relayé par tous et à toute occasion. Maintenant les choses sont claires. Le Maroc cherchait un prétexte pour « en découdre » avec la Tunisie. Les Marocains n'arrivent plus à cacher leur animosité envers notre pays qu'ils considèrent comme sérieux concurrent dans tous les domaines. Maintenant s'ils continuent ils vont finir par s'isoler sur le plan régional et ne présenteront plus d'intérêt sur le plan continental voir international.