alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 05:42
Dernières news
L’ambassadeur algérien reçu par Imed Memmiche
24/02/2023 | 10:44
2 min
L’ambassadeur algérien reçu par Imed Memmiche

 

Le ministre de la Défense, Imed Memmiche, a reçu, hier, jeudi 23 février 2023, l’ambassadeur d’Algérie à Tunis, Azzouz Baâlal.

La rencontre, précise un communiqué du ministère, a porté sur les moyens de développer divers domaines de coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine militaire.

Le ministre de la Défense nationale a salué les liens historiques distingués et le niveau de coopération militaire entre les deux pays. Il a appelé à davantage de soutien notamment dans les domaines de la formation et de l'échange d'expériences, louant le travail conjoint et la coordination étroite contre les dangers qui menacent la stabilité de la région.

 

L’ambassadeur algérien a souligné, de son côté, qu’il est important que les positions officielles des deux pays convergent sur la plupart des questions régionales et internationales, grâce à une volonté politique commune qui renforce les liens de fraternité et ouvre de plus larges horizons de coopération.

Le 10 février dernier, l’ambassadeur algérien a été reçu par le ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar. Les deux parties ont profité de cette rencontre pour confirmer « les profonds liens d'amitié et de coopération entre la Tunisie et l'Algérie, et pour insister sur la nécessité de donner corps à la volonté commune des deux pays de promouvoir une dynamique de coopération et de partenariat stratégique et durable ».

Cette rencontre est intervenue alors que les relations entre la Tunisie et l'Algérie connaissent une certaine tension. C’est dire que l'Algérie semble être remontée contre la Tunisie, qui a permis à la militante franco-algérienne Amira Bouraoui de s’envoler pour la France, le 6 février dernier. Elle considère l'affaire comme un incident diplomatique et même le limogeage du ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi, le jour suivant, par le président de la République Kaïs Saïed, et son remplacement par Nabil Ammar, n’a pas atténué la colère des Algériens.

 

M.B.Z

 

24/02/2023 | 10:44
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Frontières tamis...
a posté le 24-02-2023 à 10:51
Des armées incapables de sécuriser l'intégrité territoriale des leurs pays... Des frontières avec des couloirs tactiques...
Odio schiavo
A puoi sert un passeur
a posté le à 12:41
Même les états unis n'arrivent pas à sécuriser leur frontière avec le Mexique
On a même construit un chemin de fer souterrain pour livrer de la drogue .
Alors surveiller une région où les mêmes familles habitent des deux côtés c'est impossible