alexametrics
samedi 15 juin 2024
Heure de Tunis : 08:39
Dernières news
L’ambassade du Cameroun appelle ses ressortissants au calme
22/02/2023 | 22:30
3 min
L’ambassade du Cameroun appelle ses ressortissants au calme


L’ambassade du Cameroun à Tunis a réagi dans un communiqué émis ce soir du mercredi 22 février 2023, à « l’actualité du moment en Tunisie » et aux « appels à l’organisation de mouvements de protestation relayés sur les réseaux sociaux ».

Dans ce communiqué, l’ambassade du Cameroun a appelé les ressortissants camerounais « au calme et au respect des lois locales en vigueur ». Elle ajoute que « les compatriotes peuvent se rapprocher des chancelleries pour tout besoin d’information et/ou procédure dans le cadre d’un retour volontaire ».

 

Par ailleurs, l’Université Ibn Khaldoun a aussi réagi à la campagne visant actuellement les Subsahariens. Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, l'université annonce une série de mesures en faveur des étudiants subsahariens dans le contexte actuel, afin d'assurer leur sécurité. L’université annonce dans son communiqué la mise en place d'une cellule de crise pour suivre de près la situation des étudiants. Elle met également à leur disposition, en cas de problème, l'assistance d'un avocat joignable.

L’université précise aussi que l'élimination ne sera pas appliquée exceptionnellement cette semaine pour ceux et celles qui s'absentent dans les circonstances actuelles.


D’autre part, l’association des étudiants et stagiaires en Tunisie a rendu public un communiqué pour rassurer ses communautaires concernant la situation actuelle qui prévaut sur le sol tunisien, précisant que la campagne vise les personnes entrées clandestinement en Tunisie.

L’association indique qu’il est impératif de garder le calme et d’être serein. L'association appelle également les étudiants et stagiaires nigériens à ne pas se fier à certaines informations, vidéos et articles véhiculés sur les réseaux sociaux, puisque ne provenant pas des sources fiables, donc pas vérifiés.

Cependant l'association appelle les étudiants et stagiaires nigériens en Tunisie à faire preuve de plus de prudence, vigilance et à prendre les précautions nécessaires en évitant de trop circuler dans les quartiers populaires et certaines zones des villes de la Tunisie ; en évitant les sorties inutiles, et à des heures tardives ; évitant de prendre le métro comme moyen de transport jusqu'à l'apaisement de la situation ; s'octroyant les cartes de séjour les plus vite possible et les cartes consulaires ; circulant toujours avec les cartes d'étudiants (ou attestation de présence, de stage) et passeport.

 

Hier, le président de la République a présidé une réunion du conseil de sécurité nationale consacrée aux « mesures urgentes qui devraient être prises pour traiter le phénomène de l’afflux d’un grand nombre de migrants irréguliers subsahariens en Tunisie ».

Le président de la République a souligné que cette situation est anormale, indiquant qu’il y a « un plan criminel préparé depuis le début de ce siècle pour métamorphoser la composition démographique de la Tunisie ».

Il a ajouté que « certaines parties ont reçu de grandes sommes d’argent après 2011, pour l’établissement des immigrants irréguliers subsahariens en Tunisie, assurant que l'objectif non annoncé des vagues successives de la migration clandestine étant de considérer la Tunisie comme un État africain n’ayant aucune appartenance arabe et islamique ».


S.H

22/02/2023 | 22:30
3 min
Suivez-nous