alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 22:58
A la Une
La stratégie d’Attijari bank pour fidéliser ses salariés
29/11/2023 | 16:45
4 min
La stratégie d’Attijari bank pour fidéliser ses salariés

 

Acte anodin dans plusieurs pays (France, Suisse, Allemagne, Japon, Singapour, etc.) mais une première en Tunisie, du moins dans le secteur financier. Attijari bank vient d’acter, lors d’une assemblée générale extraordinaire (AGE), une augmentation de capital réservée aux salariés du groupe.

 

Mardi 28 novembre 2023, une AGE s’est tenue au siège de la banque pour statuer sur la proposition du conseil d’administration sur une augmentation du capital social de la banque réservée intégralement à son personnel actif et permanent et à celui de ses filiales. Il s’agit d’une augmentation de capital en numéraire d’un montant global de 6.290.015 dinars pour le porter de 203.709.985 dinars à 210 millions de dinars, et cela par la création de 1.258.003 actions nouvelles de valeur nominale de cinq dinars chacune, majorée d’une prime d’émission de 34,1 dinars par action, soit un prix d’émission de 39,1 dinars par action. La date de jouissance se fera à partir du 1er janvier 2024.

Le gel de l’action (durée minimum de détention) a été fixé à six ans, pour éviter qu’elle se transforme en une opération de spéculation. L’objectif étant de créer une appétence auprès du personnel et les encourager à investir plus en bourse et dans le capital de la banque, création d’une dynamique financière.

 

Cette opération est une première de la place financière en Tunisie, Attijari bank voulant être un leader, impactant positivement le secteur et son environnement. Le management ayant estimé que la banque a atteint une maturité lui permettant de lancer ce genre d’opération, qui s’inscrit dans une politique RH innovante.

La banque part du principe que l’actionnariat salarial est considéré dans le monde comme un levier de fidélisation, de motivation et de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), en augmentant le sentiment d’appartenance des salariés à l’entreprise et augmentant in fine la productivité, les employés résonnant en termes de résultat, de revenus et de charges de la société.

Cette opération entre dans le cadre d’un plan stratégique et d’une politique générale valorisant les ressources humaines, qui représente un atout majeur de la banque. L’établissement a ainsi mis en place une stratégie avec des cabinets internationaux spécialisés dans la gestion des ressources humaines, dans la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (Gepc), dans les plans de carrière, dans les passerelles, dans la formation. L’objectif étant de réinventer la politique ressource humaine (RH) de la banque.

 

L’opération va concerner l’ensemble du personnel actif du groupe Attijari bank Tunisie, « sans discrimination », a souligné le management de la banque. Et de préciser que « l’affectation des actions aux collaborateurs va se faire d’une manière objective et scientifique, sans tenir compte des identités ».

D’ailleurs le conseil d’administration veillera personnellement au respect de cette condition, validant lui-même chaque opération, nous explique le même responsable de la banque. Et tout le personnel actif du groupe, soit environ 2.000 personnes, est concerné par cette opération d’augmentation de capital, s’il le désir bien sûr.

Autre chose, le management de la banque a souligné que « l’opération a été conduite en concertation et avec la bénédiction des instances de régulation (CMF, BVMT, BCT) et les instances de gouvernance de la banque (conseil d’administration et AGE qui a approuvé d’une manière claire cette opération). Elle a été montée en respect et en conformité totale de la réglementation en vigueur que ça soit pour la cotation, le process, le respect des délais ».

« Nous sommes parfois dans l’excès et trop regardants aux dispositifs à la batterie réglementaire », a confié dans ce cadre un responsable de la banque.

Cette opération permet surtout de responsabiliser le personnel par rapport aux charges et les focaliser sur le bas de bilan, ce qui peut être que dans l’avantage et l’intérêt des autres actionnaires. Elle permet aussi d’augmenter les fonds propres de la banque et donc avoir plus de capacité à investir et à donner des crédits. « Une opération bénéfique à plus d’un titre », commente le management de la banque.

L’augmentation de capital réservée aux salariés du groupe Attijari bank est une anticipation d’un besoin futur. « Nous croyons en l’avenir, au personnel de la banque et à l’économie nationale », a affirmé un membre du Top management, le but ultime étant la création de la valeur pour l’ensemble des acteurs.

 

Se voulant innovateur, Attijari bank va lancer une augmentation de capital destinée aux employés du groupe. Une première du genre dans le secteur financier, qui sera sûrement suivie par d’autres. Un levier important pour valoriser le personnel de la banque et qui pourra non seulement lui permettre de garder ses compétences, mais aussi d’en capter d’autres. L’objectif étant d’améliorer les performances de la banque.

 

Imen Nouira

29/11/2023 | 16:45
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Gardons un minimum d'honnêteté!
Pour celles et ceux que ça pourrait intéresser!
a posté le 03-12-2023 à 08:10
Comprendre les notions de valeur nominale, de prime d'émission et de prix d'émission, exemple pris de Wikipédia:

Une Société anonyme (S.A.) dispose de 450000 euros de fonds propres, dont un capital social de 150000 euros divisé en 500 actions.

La valeur nominale de l'action s'élève donc à 300 euros (150000euros / 500 actions), tandis que la valeur comptable de l'entreprise élèverait le prix de l'action de 900 euros (450 000 / 500).

La S.A. souhaite augmenter ses capitaux propres de 450 000 euros par l'intermédiaire d'un associé supplémentaire. Les fonds propres de l'entreprise s'élèveraient donc à 900000 euros.

Afin de ne pas se trouver lésée par l'arrivée du nouvel actionnaire, la S.A. tiendra compte de la valeur comptable de l'entreprise pour l'émission de ses nouveaux titres, soit 900 euros par action.

L'entreprise émettra alors 500 nouvelles actions (450000euros / 900euros).

La valeur des 1 000 titres (500+500) multipliée par les 900 euros de valeur unitaire est bien égale aux nouveaux fonds propres de 900000 euros.

La différence constatée entre la valeur d'émission (900 euros) et la valeur nominale (300 euros) correspond à la prime d'émission, soit 600 euros par action et donc 300 000 euros (600euros x 500actions), dans le cadre de cette augmentation de capital.


Bonne journée
ABC
Très bonne première
a posté le 02-12-2023 à 06:48
Les stock-options constituent effectivement un levier non négligeable de la RSE.
Felicitations au personnel d'Attijari. Qu'ils en profitent !!!
'Gardons un minimum d'honnêteté!
La vie en rose!
a posté le 29-11-2023 à 19:14
Introduction: l'idée "d'une augmentation de capital réservée aux salariés du groupe" est bonne, mais la méthode pseudo-scientifique est horrible.

Il faudrait d'abord faire une enquête d'opinion interne auprès des salariés afin de vérifier si ces derniers seraient intéressés à acheter "1.258.003 actions nouvelles de valeur nominale de cinq dinars chacune, majorée d'une prime d'émission de 34,1 dinars par action, soit un prix d'émission de 39,1 dinars par action."



Je cite l'article ci-dessus: "Et de préciser que l'affectation des actions aux collaborateurs va se faire d'une manière objective et scientifique sur la base des paliers de revenus annuels bruts des [...] : de telle sorte que pour chaque palier de revenus, il y a un nombre maximum d'actions à acquérir par employé (environ 350 actions en moyenne par salariés) "

Mais enfin, c'est quoi cette connerie? on va ainsi s'attaquer aux revenus annuels bruts des salariés afin de leur proposer / imposer l'achat de "350 actions en moyenne [. . .] à un prix d'émission de 39,1 dinars par action. [de même] la durée minimum de détention a été fixé à six ans :)" --> Et ceci pour un dividende de 2 à 3 dinars

Je cite "l'affectation des actions aux collaborateurs va se faire d'une manière objective et scientifique :)"
-->
on touche à la sphère privée des salariées (utilisation d'informations personnelles) afin de justifier une méthode pseudo-scientifique --> et dire que notre BCT a donné son accord:((

Bonne soirée

PS: je voudrais rappeler que l'Action de d'Attijari bank varie autour de 42 dinars. --> Franchement, je ne vois pas l'utilité de l'offre citée dans l'Article ci-dessus.
hamadi
lis bien
a posté le à 11:11
Le prix d'émission par salarié est de 5 dinars. Lis bien l'article
Gardons un minimum d'honnêteté!
Prix d'émission
a posté le à 13:58
Le Prix d'émission est le montant à payer pour acquérir l'action. Et ce prix d'émission est de 39,1 dinars par action d'après l'article ci-dessus.

Définition: Lorsqu'une entreprise, ou un Etat, émet des titres nouveaux (actions ou obligations) et les propose sur le marché, le prix d'émission désigne le prix auquel l'émetteur vend lesdits titres aux premiers acquéreurs. On parle alors de marché primaire, la transaction ayant lieu entre l'émetteur et des investisseurs. Ensuite, le titre coté en Bourse pourra voir son cours fluctuer et s'éloigner très fortement du prix d'émission au gré de l'offre et de la demande.
voir le lien : ***

bonne journée
PS: je crains que l'on va imposer à chaque salarié d'Attijari bank l'achat en moyenne de 350 actions au prix de 39,1 dinars par action qu'il ne pourrait revendre qu'après 6 ans (je dis bien "je crains" --> il y a un risque)...
Gardons un minimum d'honnêteté!
@Attijari bank
a posté le à 19:45
@Attijari bank

J'ai voulu envoyer hier 10000 dinars à ma famille en Tunisie par un virement bancaire à partir de l'Allemagne. Malheureusement, le IBAN de Attijari bank a été refusé par la Deutsche Bank. Et ainsi, j'ai dû envoyer l'Argent avec la Western Union qui fait une conversion de 1000 euros en 3000dinars et non pas en 3340 dinars. --> de ce fait, sur 10000 dinars je perds 1000 dinars car certains de nos IBAN ne sont pas reconnus à l'échelle internationale. .

bonne soirée
Gardons un minimum d'honnêteté!
@Mr. Marouane Abassi, @Mr. Ahmed Hachani,
a posté le à 09:01
Les transferts des Tunisiens à l'étranger sont en moyenne de 5000 millions de dinars par an.
-->
le 1/10 de ces 5000 millions de dinars garde injustement les Prestataires de transfert international d'argent par une conversion de l'euro / dollars à leur profit. Exemple: la Western Union fait une conversion de 1000 euros en 3000dinars et non pas en 3390 dinars.
-->
de ce fait la Tunisie perd ainsi annuellement 500 millions de dinars au profit des Prestataires de transfert international d'argent. Ce qui est totalement injuste.


@Mr. Marouane Abassi, Le Gouverneur de notre BCT,
@Mr. Ahmed Hachani, notre Premier Ministre,
faites s.v.p. quelque chose afin de minimiser la perte annuelle et injuste de ces 500 millions de dinars. En effet, le Tunisien à l'étranger n'a pas d'autres choix que d'accepter cette injustice des Prestataires de transfert international d'argent. Donnez nous s.v.p. une orientation utile afin de minimiser ces pertes gigantesque de devises étrangères pour la Tunisie et pour tous les Tunisiens.

bonne journée