alexametrics
Dernières news

La séance inaugurale du nouveau Parlement

Temps de lecture : 4 min
La séance inaugurale du nouveau Parlement
La séance inaugurale du nouveau Parlement a débuté, ce mercredi 13 novembre 2019, avec la présence des nouveaux élus et la présidence du président du Parlement intérimaire Abdelfattah Mourou.
 
La cérémonie a démarré avec la récitation de quelques versets coraniques suivie de la déclamation de l’hymne national.

Abdelffatah Mourou a d’abord prononcé un discours exhortant les nouveaux élus à apprendre des erreurs de leurs prédécesseurs leur rappelant les priorités de ce mandat parlementaire, à savoir la discussion du budget de l’Etat de 2020 et l’examen de la Loi des finances.

Abdelffatah Mourou a, par la suite, appelé le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi à son perchoir marquant la fin du mandat du Parlement sortant et levant ainsi la séance pendant quelque temps.




La séance inaugurale a repris sous la présidence du député le plus âgé du Parlement, Rached Ghannouchi. Ghannouchi a d’abord prêté serment, suivi par sa 1ère assistante, la députée nahdhaouie Mariem Ben Belgacem ainsi que le 2ème assistant, Abdelhamid Marzouki de Qalb Tounes, le député le plus jeune du Parlement.
 
 
 
 
 
 
Mariem Ben Belgacem a, par la suite, cité une partie des noms des députés partisans et indépendants ayant récolté des sièges au sein du nouveau Parlement. La 2ème partie a été citée par Abdelhamid Marzouki.
 
L’ensemble des députés ont, par la suite, prêté serment d’une manière collective et entonné l’hymne national à l’exception de la députée du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi qui n’a cessé de réclamer un point d’ordre. Cependant le président de la séance plénière l’a ignorée et a appelé à calmer la salle. 
 
 
 
 
Abir Moussi a assuré que cette prestation de serment était illégale et inconstitutionnelle et qu’il n’y a pas eu vérification de la présence de tous les députés alors que Rached Ghannouchi continuait à l’ignorer.
 
Les députés qui n’ont pas prêté serment avec leurs collègues ont poursuivi leur contestation. Au final, et pour officialiser leur investiture, ils ont prêté serment ensemble devant Rached Ghannouchi. Abir Moussi n’a pas voulu suivre Rached Ghannouchi, elle a récité le serment de mémoire.
 
 
 
 
Ghannouchi a, ensuite, levé la séance pendant 30 minutes. Une pause pendant laquelle les candidatures à la présidence du Parlement seront soumises.
 
La séance inaugurale a repris, toujours sous la présidence de Rached Ghannouchi annonçant la prolongation du dépôt des candidatures à la présidence du Parlement pendant 15 minutes. 
 
  
Le comité chargé du contrôle de l’opération électorale et constitué de 7 députés s’est, par la suite, installé en vue de superviser le vote des élus pour désigner le nouveau chef du Parlement.
 

Vers 15h15, le bureau du parlement annonce la liste définitive des candidats à la présidence de l’ARP. Il s’agit de Rached Ghannouchi (Ennahdha), Ghazi Chaouachi (Attayar), Marouen Felfel (Tahya Tounes) et Abir Moussi (PDL). Les députés passent ainsi au vote qui prendra fin vers 17h15.

Les candidats à la 1ère vice-présidence sont : Samira Chaouachi de Qalb Tounes et Abderrazak Ben Sassi Aouidet, candidat d’Attayar et du mouvement Achâab.

Les candidats à la 2ème vice-présidence sont : Yosri Daly de la Coalition Al Karama, Leila Haddad candidate Attayar et mouvement Echâab et Tarek Ftiti candidat indépendant.

 

 

 

L’opération de vote a abouti à l’élection du chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, en tant que président de l’ARP. Il a récolté 123 voix. Ghazi Chaouachi candidat d’Attayar et du mouvement Echâab a obtenu 45 voix, Abir Moussi du PDL a obtenu 21 voix et Marouen Felfel de Tahya Tounes a obtenu 18 voix. Sur les 217 députés votants, 10 ont voté blanc.


La députée Qalb Tounes, Samira Chaouachi a été élue première vice-présidente du Parlement avec 109 voix, devant Abderrazek Aouidet qui a obtenu 48 voix.  

 

La plénière a été levée pour une reprise demain, jeudi 14 novembre, à 14h.

 

 



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

MFH
| 13-11-2019 18:50
Ces voyoux croient que la partie est déjà gagnée.
A savoir que ces dégénérés représentent 3% seulement du corps électoral. Malgré ce poids ultra léger ils trouvent normal de narguer les 97% qui n'adhèrent pas à leur programme obscurantiste.

mansour
| 13-11-2019 14:06
des freres musulmans salafistes+ Rached Ghannouchi+Ennahdha et Al Karama

Abir
| 13-11-2019 13:25
plus ou moins180 députés

Sidi Bou
| 13-11-2019 13:22
En ce jour de l'ouverture parlementaire Gannouchi confirme son comportement de Dictateur et homme incapable de diriger aucune fonction de l'Etat ni oralement ni physiquement.

Abir
| 13-11-2019 13:00
Méfiez vous de ce criminel qui fait tout qu'à sa tête c'est un type non discipliné et surtou que le troupeau de plus que 1080 suivent cette créature comme un troupeau en essayant de provoquer Abir Moussi aussi on a vu deux « députés « qui lèvent Rabiaa et personne n'a contacté

DIEHK : Ah ya DHEJ, le pays qui part en couille à cause des incultes!!
| 13-11-2019 12:44
Si DUEJ,
J'ai suivi avec attention et concentration le début de la séance inaugurale du Cirque Bizzaro dans 1 contrée qui porte le doux nom de Bagla Liha!!!
Quelle classe de ce cheikh qui exclue le PDL et surtout le serment collectif?
Votre ARP est devenue 1 Mosquée "mouch hallal" puisque TOUT le troupeau des suiveurs ont répète comme des perroquets le serment sauf "ABIR" qui en avait dans le pantalon et ce n'est que le début des festivités et depuis 9 bonnes années que je me répète et je vous annonce officiellement que votre "Fitna finale" a commencé ce matin et je vous souhaite beaucoup de courage pour réussir à survivre dans cette future guerre sybiline mais sure.

stuc
| 13-11-2019 12:34
vous avez omis de nous informer sur la liste des elus integres qui n ont pas encore declares leurs biens!et vous vous attendez a ce qu ils defendent vos interets?

veritas
| 13-11-2019 11:56
http://www.tunisiefocus.com/politique/maha-devait-avoir-3-ans-lorsque-le-khewmji-ghannouchien-fut-accueilli-comme-le-messie-218021/

Carthage Libre
| 13-11-2019 11:49
Et pourquoi pas la "salet 3al ghaéb" ? Et pourquoi on ne construit pas un minaret de 100 mètre à côté du parlement?

Je crois que ça sera les dernières 5 ans des khwenjias dans notre parlement. La prochaine fois, ils ne seront même pas 10...A moins de les laisser encore falsifier les élections, SI élections il y'aura dorénavant.

zilos
| 13-11-2019 10:35
aujourd'hui 13 novembre 2019 ,les arnaques ,voleurs et lyncheurs sanguinaires de l'assemblée nationale vont bien démarrer le boulot auquel le peule les a offert au nom de la merdocratie :eau safi choco tom makaroni coufins tomates harissa de l'huile .c'est le moment de restituer leur bien du peuple et ce peuple va encore une fois payer cher .
aujourd'hui le prix d'un kilo de pomme de terre est :2600 millimes ,c'est du caviar
bonne chance messieurs les boulititiens et bon boulot .

A lire aussi

À la suite de recherches menées par l’Unité nationale d’investigation sur les crimes terroristes et

25/01/2020 15:49
2

Elles ont manifesté devant l’ARP, contre la violence

25/01/2020 14:07
8

La ministre de la Santé, Sonia Ben Cheikh, s'est rendue ce samedi 25 janvier 2020, à l'aéroport

25/01/2020 13:33
1

L'élu très controversé de la Coalition Al Karama, Ridha Jaouadi, n’en a pas fini avec les

25/01/2020 11:56
12

Newsletter