alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 06:34
Dernières news
La Fédération internationale des journalistes exige la libération de Ameur Ayed
08/10/2021 | 10:55
1 min
La Fédération internationale des journalistes exige la libération de Ameur Ayed

 

La Fédération internationale des journalistes (IFJ) a considéré que l’arrestation du journaliste de la chaîne Zitouna TV, Ameur Ayed, s'inscrivait dans une série d'arrestations de journalistes qu’elle dénonce.

 

L’IFJ a, par le biais de son secrétaire général, Anthony Bellanger, exigé la libération immédiate de Ameur Ayed. Dans un communiqué du 7 octobre 2021, reprenant la déclaration de son affilié, le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT), la IFJ a déclaré : « Les erreurs professionnelles et les questions éditoriales sont du ressort des organes de régulation de la profession et du décret 115 relatif à la liberté de la presse, de l'imprimerie et de l'édition ».

 « Nous sommes très préoccupés par la façon dont les forces de l'ordre arrêtent les journalistes critiques du pouvoir », a, également, affirmé Anthony Bellanger.

 

S.G

08/10/2021 | 10:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Angel
On ne défend pas le journalisme par les insultes
a posté le 09-10-2021 à 12:54
La Fédération internationale des journalistes ferait mieux de se renseigner au lieu de se laisser manipuler!
On ne défend pas le journalisme en cautionnant les insultes et les grossièretés!
On défend le journalisme par des enquêtes honnêtes, par des arguments et des réflexions constructives!
GZ
@ Yes! Sir*
a posté le 09-10-2021 à 12:08
Bonjour Yes!
Merci pour votre retour.
Peu de nouvelles sont folichonnes, même si on commence d'apercevoir de loin le bout du tunnel.
Alors on essaie de s'amuser comme on peut. Parfois sans méchanceté, parfois moins.
J'ai, comme vous avez pu vous en rendre compte, découvert que je partage des affinités musicales avec un contributeur régulier. Vous devez le connaître. Cela rapproche, instruit et enrichit et souvent repose de certains fâcheux.
Je ne remercierai jamais assez BN de nous autoriser ces sorties de route.
Content d'échanger avec vous.
Il y a par ici des gens au commerce agréable.
Passez un bon weekend.

* Célèbre réplique du majordome dans les "Tontons flingueurs".
J'en connais des qui vous récitent tout le dialogue par coeur.
Je vous recommande "la scène de la cuisine" ou celle de "la dynamite" par Bernard Blier. Moment de détente garanti.
Hermès
Yabta fiitalaa!!
a posté le 09-10-2021 à 12:08
Mais La fédération nationale du peuple Tunisien exige la détention de ce lion '?' bougleda.
GZ
@ Ahmed
a posté le 08-10-2021 à 20:02
Bonjour Ahmed.
L'amande est un fruit de choix. Verte comme séchée. Il y en a des douces et des amères. Les douces, on peut en faire des sucrées et des salées.
Les amendes salées ne sont guère appréciées. Elles ont un goût amer, obèrent trop le budget. Elles ont du mal à passer.
Bien à vous.

Yes!
Sacré GZ !
a posté le à 23:27
Bien marrant et toujours instructif...
La musique adoucit les moeurs !
;-)))
Monir
Liberté de presse/ Liberté M.Amer
a posté le 08-10-2021 à 17:45
Attention Attention chers journalistes, aujourd'hui M. Amer demain ce vous, les regimes totalitaies ne construit pas un pays ou une presse libre au contraire ils divisent, demolient et propagent la haine et la peur.
Que Dieu protége notre Tunisie,
Zba
Ameur ayed n'est journaliste
a posté le 08-10-2021 à 12:55
Cest un sale propagandiste khouwenji
nazou de la chameliere
Absolument !!!
a posté le 08-10-2021 à 12:24
Les militaires doivent rester dans leur domaine de compétence.
Les institutions doivent fonctionner normalement. Chacune dans son domaine.
Ne pas mêler les militaires dans la politique !!!
C'est pourtant facile de respecter tous les codes ?!!!
Angel
Bravo Nazou
a posté le à 15:43
Bravo, toi tu sais parfaitement rester dans ton incompétence crasse!
zozo Zohra
Le métier du journaliste
a posté le 08-10-2021 à 12:13
"Métier noble à la grande responsabilité d'être intermédiaire entre gouvernants et gouvernés, la rigueur et la justesse de vos mots sont le reflet du journaliste de qualité respectant les deux principes fondamentaux de déontologie et d'éthique."


C'est triste tous les métiers sont traînés dans la boue. Ces tunisiens décidément tout ce qu'ils ont récolte de merdelution.
Maudite cette époque où plus de respect aux métiers du Président, Premier Ministre, juge, médecin, journaliste..... où règnent les mensonges, la corruption, la propagande, la manipulation..

Ils veulent nous faire croire c'est la démocratie. Ha ha ha
MH
Délie d'opinion
a posté le 08-10-2021 à 12:08
Le délit d'opinion n'existe que dans les pays dictatoriaux. Si ce journaliste a commis une infraction quelconque il doit répondre de ses actes. Nul n'est au-dessus des lois. Mais la façon dont l'affaire a été instruite par un tribunal militaire et conduisant à une peine d'emprisonnement, est révélatrice d'une condamnation pour ses opinions plus qu'autre chose. Il faut être aveugle pour ne pas voir. Désormais, la liberté d'expression n'est plus garantie en Tunisie.
mtz
journaliste ?
a posté le 08-10-2021 à 11:38
vous appelez ce type journaliste
zozo Zohra
Bien voyons
a posté le 08-10-2021 à 11:37
Maintenant on protège les terroristes
Tout est bon du moment qu'on puisse nuire au Président tout est bon.
Ahmed
Pas de prison pour ce lascar
a posté le 08-10-2021 à 11:21
Mais une amande bien salée.