alexametrics
dimanche 16 mai 2021
Heure de Tunis : 13:48
Dernières news
Kamel Ben Younes se rétracte et refuse la direction de la Tap
19/04/2021 | 13:25
2 min
Kamel Ben Younes se rétracte et refuse la direction de la Tap

Nommé le 5 avril dernier au poste de PDG de l'agence Tunis Afrique Presse (Tap), Kamel Ben Younes a présenté sa démission au chef du gouvernement Hichem Mechichi, a indiqué ce lundi 19 avril 2021 le quotidien arabophone Assabah, en relayant sa lettre de démission.

L’information a été confirmée, le jour même, par le conseiller chargé de la communication auprès du chef du gouvernement Mofdi Mseddi lors de son passage sur Midi Show sur Mosaïque Fm.

 

Le journaliste a expliqué, dans ce document, sa volonté d’éviter de s’engager dans des querelles politiques. Et de souligner que la gestion de la Tap nécessite un plan de réforme global auquel participent des administrateurs, des spécialistes de la gestion moderne, des journalistes et des experts, le tout loin des surenchères.

Kamel Ben Younes a nié son appartenance à un parti politique, estimant que le travail journalistique exige l'indépendance et qu’il est incompatible avec « une allégeance partiale ou politique » et avec une « implication dans les conflits publics et les différends ».

Le journaliste a exprimé son regret d’être la cible d’une campagne de diabolisation et « se réserve le droit de poursuivre judiciairement ceux qui ont répondu des mensonges contre lui dans une tentative désespérée de porter atteinte à son honneur, à sa crédibilité professionnelle, à son indépendance et à son intégrité ».

 

M. Ben Younes avait confié dans cette même lettre avoir hésité avant d’accepter la mission qui lui a été assignée, croyant que sa longue expérience dans le secteur des médias et de la gestion des médias publics et privés allait l’aider à développer les ressources humaines et financière de l’agence de presse.

 

Suite à la nomination de Kamel Ben Younes, le personnel de l’agence Tap avait observé un sit-in ouvert pour exprimer sa colère. Cette nomination ayant été considérée comme « ouvertement politique et partisane ».

Or, le PDG a fait appel à la police pour s’introduire de force dans les locaux de l’agence, une première du genre qui a suscité l’indignation générale.

 

I.N

19/04/2021 | 13:25
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Carthage Libre
Le Criminel Sidi Echeikh va chercher une autre "methode".
a posté le 20-04-2021 à 11:52
Que voulez vous ; certains travaillent pour leur pays, pour sa prospérité et celui de son peuple, d'autres, comme ce Terroriste appelé "Sidi Echeikh" et toute sa smalla "travaillent" jour et nuit pour DETRUIRE un pays ; tel est le destin de la Tunisie "post-révolutionnaire" où les salopards nous ont installé Ennahdha depuis 2011.
Fares
Victoire et vigilance
a posté le 19-04-2021 à 23:54
Une victoire pour les journalistes. Une preuve que la société civile est capable de faire face aux agissements antidémocratiques de Ennahda et de ses hommes de main.
Illusion
Ech lezzek
a posté le 19-04-2021 à 20:00
Un homme normal ne s'accommode jamais de l'imposture. A moins que le bénéfice ne soit mirobolant.
mansour
l'agence Tunis Afrique Presse (Tap) a le courage de son indépendance
a posté le 19-04-2021 à 19:39
Merci aux journalistes et employés de l'agence TAP pour cette belle victoire sur la mainmise de la dictature islamiste des freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha-Hichem Mechichi-Al Karama et Samira Chaouchi
MFH
Bon débarras.
a posté le 19-04-2021 à 18:32
Ah, si partout où ils vont les choses se passeraient comme à la TAP !!!
DHEJ
En attendant une action...
a posté le 19-04-2021 à 18:32
Des ministres en veilleuse !
Houcine
Voilà une illustration.
a posté le 19-04-2021 à 16:27
C'est une bonne nouvelle. Elle est le résultat de l'action unifiée.
C'est une illustration de ce qu'il convient de faire lorsqu'on est confronté à des coups de force.
Face aux islamistes et leurs obligés et suiveurs, il serait utile qu'un front uni s'organise pour faire échouer leurs plans.
C'est la seule modalité pacifique qui ait quelque chance de voir changer la donne.
aldo
==== SAHIT YA BASSAS ====
a posté le 19-04-2021 à 16:15
Me fihmt ken bizoullat.
A4
Allergie
a posté le 19-04-2021 à 15:58
Une allergie se développe ... Celle à la puenteur des khwenjia !!!
Ahmed
J'attend le choc anaphylactique
a posté le à 17:02
Mais il s'agit du genre de personne sans aucune dignité.
AR
Bon débarras
a posté le 19-04-2021 à 15:30
La pression, l'endurance et l'abnégation outils nécessaires dans le combat de la liberté, ca finit toujours par payer.
Un signal assez fort pour ces obscurantistes et leur marionnette Mechichi qu'il ne faut jamais jouer avec le feu, la liberté de la presse et son indépendance ne sont négociables.
Le discours du président a donné un coup de grâce à leur morale.
Panique en la demeure des traîtres.
Nous renouvelons notre soutien pour la presse libre et tous nos braves camarades journalistes.
Abir
Tu n'as pas le choix
a posté le 19-04-2021 à 14:18
Mokrahon aKhèka lè batal ! Et ça va être ainsi à tout et toute personne engagée ou conseillée par la secte pour un poste
Karim
Il a senti le vent tourner
a posté le 19-04-2021 à 13:59
Il ne nous reste que le petit Mechichi, en espérant qu'il se réveille bientôt