alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 04:58
Dernières news
Grève générale dans le secteur pétrolier à Tataouine le 16 mars 2017
13/03/2017 | 17:01
1 min
Grève générale dans le secteur pétrolier à Tataouine le 16 mars 2017

La section régionale de l’UGTT à Tataouine vient de décréter une grève générale dans le secteur pétrolier le 16 mars 2017, avec arrêt de la production. C’est ce qu’a annoncé, ce lundi 13 mars 2017, son membre du bureau exécutif, Tarek Fitouri, dans une déclaration à Shems FM.

 

Cette décision intervient suite à la dégradation de la situation à la société pétrolière canadienne Winstar. Ses employés sont en sit-in actuellement et la production est à l’arrêt. M. Fitouri dénonce une situation alarmante l’employeur ayant coupé l’eau, l’électricité et le téléphone, selon son témoignage. Il a affirmé, également, que c’est l’UGTT qui leur fournit la nourriture.

Le syndicaliste a aussi précisé que la séance de réconciliation tenue la veille a échoué, le dirigeant de la société s’étant retiré. Pour M. Fitouri, ce dernier n’a pas respecté, ni le ministère, ni l’ETAP son partenaire, ni l’Etat tunisien.

Tarek Fitouri a également évoqué le renvoi de 36 employés de Teletec, une société de transport d’hydrocarbures, par ce même dirigeant et dont une partie est actuellement en sit-in dans le champ pétrolier.

 

Le syndicaliste a affirmé que la région est en effervescence et que si ça continue la situation va finir par exploser.

 

I.N

13/03/2017 | 17:01
1 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Simple Tunisien
| 14-03-2017 02:23
D'après les articles écrits lors des problèmes de Petrofac, 80% des revenus du pétrole exploité reviennent à l'Etat. Je me demande alors qui est le vrai perdant lorsqu'on arrête la production.

A un certain moment, Toyota était menacée par une marque concurrente dont les prix étaient inférieurs à ceux de Toyota.

Savez-vous ce que les employés ont fait pour aider leur employeur à réduire le coup de revient de ses véhicules et donc à devenir plus compétitif?

Ils ont travaillé bénévolement deux heures par jour. Ce n'est pas par amour pour leur employeur, mais parce qu'ils ont compris que leur poste dépend de la survie et de la santé de la société qui les emploie.

Les employés de Winstar ont sûrement leurs raisons ; mais dans la vie, il faut accepter les compromis surtout lorsque le pain de ses enfants en dépend

A4
| 13-03-2017 19:19
LA VACHE
Ecrit par A4 - Tunis, le 08 Septembre 2016

La pauvre vache est à terre
Sortez vite vos longs couteaux
Sans retenue et sans prière
Servez-vous quelques bons morceaux

Elle est là, raide, sans défense
Son doux museau est dans la boue
Préparez vos chants et danses
Amusez-vous comme de vrais fous

Sortez-nous vos vieilles gamelles
Aiguisez vos canines et dents
L'occasion est des plus belles
Attaquez poitrine et puis flancs

Découpez, n'ayez pas honte
Oubliez ses yeux larmoyants
Charcutez sans tenir compte
De son long râle gémissant

C'est aujourd'hui qu'il faut le faire
Demain ça sera sûr trop tard
Profitez de cette nouvelle ère
Empiffrez-vous de gras et lard

Charcutez, peuple d'affamés
Gavez-vous, c'est de la vachette
Qu'elle soit crue ou même cramée
Ne laissez-en aucune miette

Enfoncez encore vos hachettes
Faites jaillir et couler son sang
N'ayez pitié de la "pauv' bête"
Le temps n'est pas aux sentiments

Taillez encore, la chair est fraîche
Ce n'est pas elle la vache qui rit
Le temps n'est pas du tout aux prêches
Le temps est à la barbarie !

HatemC
| 13-03-2017 18:50
Tant que les journées de grève d)sont payés .. l'UGTT a un boulevard ... L'UGTT navigue sur ce levier très important ... C'est le jackpot pour les salariés qui ne pratiquent pas le patriotisme économique ... c'est des voyous ... ils plongent le pays dans la pauvreté et par ricochet ils affectent l'avenir de leurs enfants .... Hatem Chaieb

takilas
| 13-03-2017 17:34
Que stipulent les articles du contrat d'embauche ?
Pourquoi l'UGTT fait le buzz en fournissant la nourriture ? Du m'as-tu-vu comme d'habitude ?
L'UGTT n'est pas un syndicat. L'UGTT des résistants contre les ennemis, sont des hommes nationalistes et non pas contre une partie du peuple ou bien du favoritisme d'une partie du peuple au détriment d'une autre partie du peuple. N'est ce pas du favoritisme ou bien du régionalisme ? Malla UGTT mtaa aakab ezzemen

MELENCHON
| 13-03-2017 17:22
Il faut nettoyer la planète Tunisie de ce syndicat de barbares incultes en savates. Cette bande de bons à rien, bloque complétement l'économie du pays en tenant en otage les entreprises! Foutez moi ce ramassis de gueux en tôle, pour relancer l'économie et finir par remettre les Tunisiens au travail! Tu parles d'un transition démocratique!!! Le bâton, je vous le dis, nous ne méritons et ne comprenons que le bâton... MESKINA TOUNES

CHDOULA
| 13-03-2017 17:13
Pour l'extraction de 2 barils par jour à tataouine , ça va être la suite de la guerre des étoiles !