alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 05:09
Dernières news
Fadhel Abdelkefi : Les trois présidents sont responsables du blocage actuel
15/02/2021 | 20:02
3 min
Fadhel Abdelkefi : Les trois présidents sont responsables du blocage actuel

 

Le président du parti Afek Tounes, Fadhel Abdelkefi, a été présent, ce lundi 15 février 2021, sur le plateau de la chaîne nationale La Wataniya 1 pour revenir sur la crise politique. Il a, dans ce sens, souligné que les trois présidents sont tous responsables du blocage actuel, malgré la dégradation de la situation socio-économique du pays.

 

Fadhel Abdelkefi a indiqué que tout le monde parle d’une suspicion de conflits d’intérêts autour de quatre ministres, dont personne ne connaît l’identité. Dans ce contexte, il a estimé que les réserves ne dépassent pas les simples suspicions. « Le président de la République parle avec beaucoup de mystère, de chambres noires, de complots et de manigances.

Ceci fait peur, il vaut mieux être clair ou se taire, un président de la République se doit d’être fédérateur et d’unir les Tunisiens dès le moment qu’il est élu ».

Et d’ajouter qu’il est nécessaire d’installer la Cour Constitutionnelle, unique instance capable de trancher sur ce genre de conflit, estimant que le président actuel s’est déjà prononcé sur la question en 2018 à l’époque de Béji Caïd Essebsi en affirmant que le président pouvait ne pas accepter la prestation de serment, mais que cela constituerait une violation grave de la Constitution.

 

Revenant sur la polémique à El Kamour et sur les mouvements sociaux de manière générale, il a assuré qu’il peut comprendre les tensions, mais que cela ne peut être en aucun cas un prétexte pour bloquer la production, encore moins impliquer l’institution militaire dans les tiraillements actuels.

 

Fadhel Abdelkefi s’est, également, penché sur son adhésion à la vie partisane alors qu’il était considéré, jusqu’à présent, comme une personnalité nationale indépendante. « J’ai compris qu’il est nécessaire d’appartenir à un parti pour faire de la politique et être efficace sur la scène nationale. J’ai choisi Afek Tounes parce que c’est un parti et non une machine électorale. Après son échec lors de la dernière échéance électorale, nous œuvrons à reconstruire le parti et à le restructurer, c’est un travail à long terme que nous envisageons ».

 

D’autre part, il a estimé qu’il est nécessaire de solutionner la crise politique à travers le dialogue, afin de passer vers les réformes nécessaires et répondre aux véritables préoccupations des Tunisiens. Dans ce sens, il a estimé qu’une véritable volonté de changer et un réel enthousiasme sont requis pour pouvoir avancer et agir dans le bon sens.

 

S.H

15/02/2021 | 20:02
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Ali
Rêve possible
a posté le 16-02-2021 à 17:08
Une Tunisie jeune et dynamique avec sa nouvelle composition gouvernementale,saluée par la communauté internationale...
Est-ce trop demandé?
Koura
Cour Constitutionnelle
a posté le 16-02-2021 à 08:55
Si quelque chose devait mobiliser les Tunisiens et les inciter à descendre dans la rue, c'est bien pour inciter les 3 pouvoirs à achever le processus institutionnel en mettant en place dans les plus brefs délais cette Cour Constitutionnelle, seule instance à même de nous faire sortir de cette crise en jouant son rôle d'ARBITRE;
Peut-être que des milliers de citoyens patriotes issus de la Société civile, portant des pancartes ayant pour slogan: COUR CONSTITUTIONNELLE URGENT seraient une action d'envergure afin de faire bouger les choses.
retraité
la cnstittionet la loi électorale
a posté le 16-02-2021 à 08:14
iln'y a pas que les trois présidents responsables du blocage il y 'a aussi la constitution actuelle ,la loi électorable et le nombreux partis politiques et des politiciens que le pays de 12 millions dont la moitié des jeunes de moins de vingt ans ne peut pas les supporter depuis 2011 le pays est en perpétuel conflits dans tous les domaines
Nouveau monde
Un vrai projet pour la Tunisie
a posté le 16-02-2021 à 07:54
Pas besoin de partis, la Tunisie a besoin d'hommes d'état qui travaille ensemble pour proposer un vrai projet pour la Tunisie. Il faut oser repenser une nouvelle voie pour diriger le pays. Proposer des hommes d'état avec de vrais projets. Ceux ci seront élus suivant leur projet et non leur appartenance à un parti. Plus d'immunité parlementaire. Jamais compris cette immunité parlementaire pour des députés qui normalement doivent montrer l'exemple et ne pas être au dessus des lois. Je suis curieux de connaître combien de députés se représenteront si on leur enlève l'immunité parlementaire. La Tunisie a besoin de tous ses tunisiens . Tous ensemble pour réussir. Tous doivent être concernés par les projets mis en place. Tous ensemble nous réussirons sans aucune division et en nous respectant les uns les autres.
Tounsi Hor .
DHEJ
C'est qui encore ?
a posté le 15-02-2021 à 20:33
Oh attention ROBOCOP le Président de la République ne badine pas avec les valises !
Hadou
Il ne manque que toi!!!
a posté le 15-02-2021 à 20:12
Tu es un homme d'affaires,occupes toi de tes milliards,va faire un tour du monde dans un jet privé...mais laissez nous tranquille..