alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 16:17
Dernières news
Enseignement secondaire - Levée du blocage des notes
22/05/2023 | 21:42
3 min
Enseignement secondaire - Levée du blocage des notes

 

La commission administrative sectorielle de l’enseignement secondaire a décidé, lundi 22 mai 2023, d’accepter la proposition du ministère de l’Education qui sera traduite par un protocole d’accord, lequel sera signé demain mardi 23 mai, au siège du ministère.


Conformément à cet accord, le blocage des notes sera levé et les conseils de classe seront tenus, selon le secrétaire général adjoint de la centrale syndicale Abdallah Euchi dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm.

Les termes de l'accord disposent ce qui suit :

 

Achèvement du recrutement de la quatrième promotion des enseignants suppléants pour l'année 2023/2024.


En ce qui concerne la promotion de 2022, la fédération a reçu des engagements ministériels pour régulariser la situation des enseignants suppléants et régler leurs salaires.


Dans le même contexte, le ministère a présenté une proposition visant à augmenter la valeur du contrat de 750 dinars à 1.120 dinars pour ceux qui ont enseigné pendant une année scolaire complète.


Une nouvelle proposition ministérielle sera présentée pour recruter les enseignants suppléants inscrits dans la base de données de 2008/2016 et éliminer les formes d'emploi précaire lors des séances prévues par le ministère durant l'été 2023.


Abdallah Euchi et Lassad Yakoubi ont rencontré le ministre de l’Éducation, vendredi 19 mai 2023, lors de la réunion de la commission et ont présenté la proposition d'augmenter le salaire de base de 300 dinars sur trois ans au titre de l’augmentation des charges pédagogiques dont le montant net est de 180 dinars versables à partir de janvier 2026/2027/2028.


Cette proposition a été acceptée pour améliorer le pouvoir d'achat des enseignants et sur cette base, l'accord sera signé mardi 23 mai 2023, au siège du ministère de l'Éducation.


Rappelons que les syndicats de l’enseignement de base et secondaire avaient décidé la rétention et le blocage des notes, depuis le début de l'année scolaire en septembre 2022, jusqu’à parvenir à un accord avec le ministère sur plusieurs points de litige.

Le secrétaire général de la fédération de l'enseignement de base, Nabil Haouachi, avait affirmé que la Fédération exerce la rétention des notes pour l’administration seulement et permet aux élèves de consulter leurs notes tout en notant que l’affaire soulevée vise à déstabiliser le travail syndical.

Le président de la République, Kaïs Saïed, avait, pour sa part, souligné, que le système éducatif sera « radicalement réformé » dans tous les niveaux d’études avec une vision globale qui place le cadre enseignant au premier rang.

Kaïs Saïed a estimé que la rétention et le blocage des notes décidés par le syndicat était une manœuvre inacceptable.


S.H


 
 
22/05/2023 | 21:42
3 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
le grand perdant
a posté le 23-05-2023 à 08:36
le grand perdant de ce bras de fer qui duré 9 mois les élèves et le budget de l'?tat qui s'enfonce dans le déficit chronique et je parie que le personnel administratif de l'éducation va se mettre aussi en grève accentuant ainsi le déficit du budget public qui sera financé par les hausses des impôts des taxes des prix et l'endettement intérieur et extérieur du pays au détriment de l'investissement dan des projets créateurs de richesse et de l'emploi .
SAM53
ET MOI ET MOI ET MOI ?
a posté le 22-05-2023 à 22:56
Et moi qui suis retraité comment faire pour améliorer mon pouvoir d'achat sachant que je suis retraité et n'ai aucun moyen pour faire chanter qui que ce soit
EL OUAFI
Vous donnerez des cours particuliers !
a posté le à 10:13
C'est,ce que vous devez entreprendre, cher monsieur.
L'enseignement dans notre pays est en deçà de ce que nous espérions, il faut relever le défi, car beaucoup de médiocrité, niveau trop bas.
Un Bachelier n'est pas capable d'écrire une demande d'embauche !
Le corps de l'enseignement n'est pas à la hauteur,ils n'ont pas de conscience professionnelle, dommageable, très dommageable.
PS: la seule préoccupation, c'est les cours particuliers ( revenus non imposables et qui rapporte beaucoup), au détriment des familles démunies, qui veulent faire réussir leurs enfants.
DHEJ
Et maintenant...
a posté le 22-05-2023 à 21:49
C'est au tour du personnel administratif de ne pas faire monstre...