alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 13:27
A la Une
Business News décide le boycott des législatives : le pourquoi du comment
25/11/2022 | 14:31
5 min
Business News décide le boycott des législatives : le pourquoi du comment

 

Suite à un vote du comité élargi de sa rédaction, Business News décide de boycotter les législatives 2022. Décision lourde de sens, prise après une mure réflexion, et que nous expliquons ici à nos lecteurs.

 

Le débat était très animé lundi 21 novembre au cours de la réunion hebdomadaire du comité élargi de la rédaction. Ce comité élargi comprend l’ensemble des journalistes de Business News et Business News Arabe, c’est-à-dire les rédacteurs, les vidéastes, les modératrices des commentaires et les community managers.

À l’ordre du jour, la couverture des élections législatives qui auront lieu le 17 décembre. Le timing est calculé puisque la campagne électorale démarre ce vendredi 25 novembre 2022.

Il fallait décider si le journal allait couvrir ou pas ces législatives. Chacun des membres devait donner une réponse motivée. La décision finale revenait au comité de la rédaction, comprenant le directeur de la rédaction et les trois rédacteurs en chef. Celui-ci devait prendre en considération le vote des journalistes, les contraintes légales, le pouls politique et le droit fondamental des lecteurs du journal.

 

Au cours de cette réunion du lundi, les journalistes étaient divisés. Idem pour les rédacteurs en chef.

Ceux qui sont pour la couverture ont avancé pour principal argument le droit des lecteurs à une information indépendante. Ils soulignent le devoir professionnel et moral du journaliste d’informer le public de ce qui l’intéresse. Ils rappellent comment Business News a couvert les élections depuis 2011, comment le journal a relevé les multiples infractions des différents candidats, les contrevérités et les absurdités contenues dans plusieurs programmes, les clowneries des uns et le bon sens des autres. À chacune de ces élections, le maître mot du journal était de défendre les programmes appelant à une Tunisie républicaine, laïque et progressiste.

Les arguments des journalistes opposés à la couverture des élections ne sont pas moins sensés. On relève tout d’abord la nouvelle législation et le fameux décret-loi 54 liberticide du 13 septembre 2022. La critique de n’importe quel candidat ou de l’Isie expose le journaliste à des peines variant de cinq à dix ans de prison. Ce décret-loi empêche désormais les journalistes de faire leur travail correctement dans des conditions ordinaires. Remettre en doute la neutralité de l’Isie ou ses résultats nous expose aux mêmes peines. Au vu du déroulement du référendum du 25 juillet et au vu des décisions arbitraires de l’Isie prises ces dernières semaines, il est évident pour nous que les législatives 2022 ne vont pas se dérouler dans des conditions ordinaires et qu’elles ne vont pas du tout se caractériser par la transparence et l’intégrité requises.

Parmi les décisions arbitraires de l’Isie qui empêchent le travail ordinaire des journalistes, on note l’interdiction de diffuser des sondages « sorties des urnes » ou encore l’auto-octroi des prérogatives de la Haica, c’est-à-dire du contrôle des médias. Une décision contraire aux dispositions du décret-loi 116, abusive et aberrante quand on sait que l’Isie n’a ni le savoir, ni les moyens humains et matériels de contrôle de ce que diffusent les médias.

Quand bien même les journalistes de Business News décident de passer outre les intimidations judiciaires et d’affronter courageusement le décret-loi 54 et les décisions de l’Isie, il est techniquement impossible d’observer la neutralité obligatoire à l’égard des 1058 candidats. Lequel des candidats va-t-on relayer les propos ou interviewer ? Sur qui on va faire l’impasse et pourquoi ? Quelles régions allons-nous couvrir ? À-t-on le droit de moquer l’un et pas l’autre. Et les candidates ? Méritent-elles une couverture spéciale, elles qui sont extraordinairement sous-représentées dans ces législatives. Pour rappel, il n’y a que 122 femmes dans ces législatives.

Non seulement le décret-loi 54 est liberticide et dangereux, mais le code électoral lui-même ainsi que les décisions arbitraires de l’Isie empêchent une couverture conforme aux normes professionnelles et à la déontologie.

Passage au vote, la majorité des présents vote le boycott. Personne ne crie victoire, nous étions dépités à 100%. La décision finale revient cependant au directeur de la rédaction et aux trois rédacteurs en chef qui se donnent quatre jours de réflexion supplémentaires.

 

Ces quatre jours étaient utiles, car entre-temps le Syndicat des journalistes a réagi pour rejeter les décisions de l’Isie. Idem pour la Haica.

Malgré la polémique, l’Isie a continué à jour cavalier seul envoyant balader la corporation et l’autorité légale de contrôle. En bafouant les prérogatives de la Haica et en violant les droits des journalistes, l’Isie envoie un message clair à tous les Tunisiens : « Je vais faire ce que je veux de ces élections ».

En prenant en considération l’ensemble de ces éléments, convaincus que ces élections seront entachées d’irrégularités multiples, voire de fraudes, constatant que le travail journalistique n’est plus protégé par la loi, le comité de rédaction de Business News a fini par décider de boycotter les législatives 2022. L’Isie et le régime de Kaïs Saïed veulent convaincre la population que ces élections sont transparentes et démocratiques, grand bien leur fasse. Nous ne pouvons ni les démentir, ni écrire et démontrer que ça va être une mascarade électorale. On en prend acte.

Il reste néanmoins un point fondamental à résoudre. Que faire du lecteur qui a droit à l’information officielle et comment attirer son attention de l’hypothétique manipulation grotesque du régime ? Après réflexion, il a été décidé de relayer toute information officielle relative aux législatives (notamment les décisions de l’Isie, les résultats…), mais celles-ci seront toutes estampillées par le mot « propagande ».

Techniquement, le mot signifie « Action systématique exercée sur l'opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social » (Larousse).

Théoriquement, le lecteur avisé devrait observer un scepticisme par rapport à cette information officielle, non cautionnée par le journal qui la diffuse.

Il s’agit là d’une position militante de Business News par rapport à ce qu’il considère comme étant une mascarade électorale. Nous refusons d’être les complices de ce que nous pensons être un processus biaisé. Nous espérons, vivement, la compréhension de nos lecteurs quant à cette position.

 

La rédaction

25/11/2022 | 14:31
5 min
Suivez-nous
Commentaires
ANTIRELIGION
L'ABSENT AU MARIQGE
a posté le 13-12-2022 à 10:40
Ceux qui participent ou non et ceux qui couvrent ou non les élections ça ne change rien et surtout ça n'empêchera pas la terre de tourner et ce n'est pas de cette façon que vous remettiez en selles vos maitres les nahdhaouis et leurs pare chocs, parce qu'il est clair que vos maitres à leur tête l'ex planqué à Londres guhanouchi sont incapables de monter à cheval : le dicton populaire tunisien dit celui qui s'abstient au mariage perd le spectacle et le festin.
Sara
Criminal
a posté le 06-12-2022 à 11:22
Justice pour le people Tunisian!!!!
Maher Jedidi & Complice
ils doivent être traduits devant un tribunal correctionnel!!!
un crime contre la tunisie!!!
Djodjo
Décision compréhensible
a posté le 01-12-2022 à 13:43
Mais à mon avis petit kais s'en fout complètement, tout comme il se fout du peuple (le fameux echarbe, d'ailleurs il n'en parle même plus de sont peuple qui veut), tout comme il se fout des instances internationales, la seul chose qui l'intéresse c'est lui.

Voilà, voilà, depuis un moment déjà plus personnes ne compte. L'important c'est que kais soit au pouvoir, tous le reste n'a aucune importance.
Nephentes
@ElOuafy
a posté le 01-12-2022 à 06:31
Vous êtes semble t-il quelqu'un de sympathique et doté d'une bonne capacité d'analyse.

Alors pourquoi vous mentez vous a vous même; vous fuyez la réalité. Vainement.

C'est une DICTATURE , et une dictature de clowns irresponsables. Mr Saed de manière consciente ou pas nous mène a l abime et au chaos. Il nous dupe et est lui même dupé manipulé.

Alors de quel droit reprochez vous a BN de ne pas vouloir couvrir une mascarade indécente
EL OUAFI
@ Nephentes
a posté le à 11:42
Bonjour cher Nephentes, voici des années que je suis parmi les lecteurs de ce magnifique médias qui ne mâche pas ses mots !
Malheureusement, personne n'est indispensable comme vous le saviez très bien, or BN s'acharne sur un groupe de personnes qui nous gouvernent actuellement, certes l'efficacité n'est pas au rendez-vous.
Ce que je soutiens aveuglément, le mérite à ce monsieur (Kais Saied) de nous avoir débarrassé d'un groupuscule de profiteurs, opportunistes et de surcroît incapables de gouverner un pays des incompétents par excellence.
Nous sommes dans une guerre économique, institutionnelle sévères, l'action primordiale est de se rassembler autour de celui qui gouverne, ne pas annihiler ses efforts.
Une fois les cadres qui doivent jalonné la nouvelle donne et la stabilité et le harcèlement inutile reviennent là, les actions des médias et l'ensemble des acteurs leurs devoirs d'intervenir sont,impérativement recommandés.
En temps de guerre le rassemblement est nécessaire, tirer à hué et dia, n'est guère la solution pour nous en sortir de ce imbroglios qui à assez durement duré.
(JE suis fidèle aux actions étape par étape)
Le nécessaire prime sur l'important.
Bonne continuation cher Monsieur.
Djodjo
Kais n'a aucun mérite.
a posté le à 13:37
Mais il ne nous a débarrassé de rien du tout, nahda était déjà fini quand il a fait son coup d'état, c'est juste un opportuniste.

Le pire, il les a même mis à l'abris nahda par son intervention, pour mémoire le peuple avait commencé à saccager les bureaux de nahda avant l'intervention de l'opportuniste.

Aujourd'hui les islamistes sont libre comme l'air et on parie combien qu'aucun d'entre eux ne fera de prison.
EL OUAFI
Erratum
a posté le 30-11-2022 à 22:14
Prière de lire, à la construction (au lieu de constitution) merci infiniment.
BN s'est assagi en acceptant la crique, et les avis qui different de la leur,autrefois la censure était l'outil préféré du " modérateur ".
EL OUAFI
'?a changerait quoi, on s'en fiche
a posté le 30-11-2022 à 19:53
Le processus est en route rien ne peut l'arrêter, or bn ou autres médias décident de s'abstenir de couvrir cet événement majeur pour notre pays, pour tous les tunisiennes,et tous les tunisiens, car cette décennie de malheurs, ces 10 années où la majorité de nos concitoyens réduits presque à la mendicité, le miracle s'est produit, par la providence, nous a débarrassé de ces opportunistes qui ont détruit le pays, ce parlement (ARP) composé de corrompus des qui ne pensent comment gagner de plus en plus, le peuple c'est leur dernier souci, heureusement ce coup de pied dans la fourmilière du 25/07/2021 ,heureusement ce coup de balai qui a mis cette mafia hors d'état de nuire il faut persévérer dans cette voie pour les éliminer définitivement, et le retour à la constitution et le travail avec sérieux.
A4
Boycott ? Bienvune au club . . .
a posté le 29-11-2022 à 16:49
BULLETIN DE VOTE
Ecrit par A4 - Tunis, le 21 Septembre 2019

Mon bulletin ne veut plus se jeter à l'eau
J'ai beau lui acheter palmes et beaux maillots
Il ne veut plus grimper, passer par la fente
Pour plonger dans des eaux sales et gluantes

Il a promis et juré de ne plus le faire
De ne plus se faire avoir de cette manière
Par ces bandes de truands et politicards
Qui ont transformé des espoirs en désespoir

Il est très têtu et les choses sont ainsi faites
Il ne veut plus jouer au dindon de la fête
A celui qu'on jette soudain dans des eaux troubles
Pour s'amuser à parier à quitte ou double

Il ne veut plus de cette classe d'inclassables
De tocards véreux, corrompus et minables
Il ne veut plus se retrouver dans une boîte
Pataugeant malheureux dans une chaleur moite

Il me l'a dit ce matin sans mâcher ses mots
Sans tergiverser et tourner autour du pot:
"Je ne peux choisir dans ce royaume de lépreux
Entre programmes misérables et plans foireux"

"Peste ou choléra, choléra ou peste
C'est hélas un type de jeu que je déteste
Choléra ou peste, peste ou choléra
C'est du pareil au même, et qui vivra verra !"
takilas
Que décrits censurés par B.N.!
a posté le 29-11-2022 à 11:29
Ceux qui dévoilent de nahdha (la sudiste fait-il le répéter ?)(*) sont immédiatement censurés et jamais imprimés.
C'est incroyable toute cette connivence faut-il le préciser ?
Pourtant les dix années de gouvernance catastrophique de cette secte nahdha venue de Londres en 2011, ont démontre queles adeptes de cette bande de mafieux formée parents certain ghanouchi s'est permise de tout mettre sous son pouvoir absolue et ce soitles finances de l'état, les projets enses être propres à l'état ou les rouages de l'état, et n'en parlons pas des recrutements anarchiques dans la fonction pour à Tunis, à Paris ou à Qatar et ce pour la forme en faveur de leurs léche-bottes et votants tous du sud.
Cette ségrégation et était destinée pour dissimuler leurs faibles et précaires niveaux scolaires et l'absence de formation en n'importe quel domaine, ainsi que les manipulations des concours (qui n'ont jamais existé), ni même des c.v. plausibles.
Cette dupeuse secte à compris que cest la seule solution de trouver des apports financiers supplémentaires à ces pseudos recrutés d'autant plus qu'au sud ils avaient soit des recrutements ou des projets rentables ; donc que d'habiter Tunis n'est en fin de compte pour eux que des extras pour sepermettrele luxe alors que le peuple tunisien est démuni ( par pique et haine) de toute ressource vitale ajouté à cela les monopoles de produits alimentaires de surcroît subventionnés.
Soit une arnaque et une escroquerie jamais vues au mo de entier depuis la nuit des temps.
Et ils maintenant parler et vouloir reprendre leurs escroqueries.
C'est aberrant et insensé ! Que des énergumènes viennent en 2011 coloniser Tunis et la Tunisie de cette manière.
Inutile de narrer les fantoches compensations accordées par la corrompue la dissoute assemblée des représentants du peuple.
EL OUAFI
@ B N
a posté le 28-11-2022 à 19:50
Bonjour, on ne peut pas se satisfaire et laisser faire ! Prenez vos responsabilités,l'histoire retiendra votre désertion, votre devoir d'informer vos lecteurs, ceux qui vous soutiennent, ou ceux contre votre dérobade !
Vous prétextez qu'il y aurait des fraudes et autres, vos lecteurs feront le tri.
Outre les intimidations judiciaires et d'affronter courageusement le décret-loi 54 et les décisions de l'Isie,releve un a
Moez
Bravo !
a posté le 28-11-2022 à 14:36
Je dis Bravo à BN et à la rédaction. Le boycott est la solution même si connaissant les gouvernants actuels et précédents aussi, il continuerons leur chemin sans sourciller même avec un taux de participation inférieur à 10% :(
saga
sage décision
a posté le 28-11-2022 à 11:44
ça n'en vaut pas la peine! ces élections sont une mascarade, il n'y a aucun enjeux, on a vu un petit aperçu des candidats, que des larbins et des crétins, ils n'ont rien à rapporté. d'ailleurs on n'attends rien d'eux. le parlement n'aura aucune prérogative.
nabi
Ca n arretera pas le processus - c est previsible
a posté le 28-11-2022 à 08:43
Ca n arretera pas le processus - c est previsible de BN qui plonge d avantage dans le négativisme. que dieu aide son Tunisie.
retraité
il n'a jamas critiqué le pouvoir en place avant 25 juillet 021
a posté le 28-11-2022 à 08:29
lecteur assidu du journal BN depuis sa parution les journalistes et les éditorialistes du journal n'ont jamais critiqué les islamistes et leurs différents alliés pendant les 10 années noires de leur gouvernance du pays et qui ont appauvri le pays et sa population alors que leur rôle est d'informer l'opinion publique et les citoyens selon une presse libre et indépendante du pouvoir en place comme il a dit un journaliste français la presse est le miroir de la société de son époque .
AMMAR BEZZOUIR
De l'humour noir pour une fois!
a posté le 27-11-2022 à 23:56
Maman, c'est quoi l'humour noir ?
Tu vois cet homme là-bas qui n'a pas de bras.
Oui.
Va là-bas et dis-lui de taper dans ses mains.
Mais moi, je n'ai pas de jambes.
Oui, c'est ça.
Nephentes
Voila ce qu'est une véritable élection
a posté le 27-11-2022 à 21:15
https://www.idea.int/sites/default/files/publications/concevoir-la-gestion-electorale-le-manuel-IDEA-international-2006.pdf
Faysal
Oh la la
a posté le 27-11-2022 à 18:33
Oh la la ! Une catastrophe pour le pays, surtout que 90% des tunisiens connaissent bien Businessnews!
Twensa
une mascarade électorale.
a posté le 27-11-2022 à 14:56
Qui dit ça ? BN ? Les élections n'ont pas commencé et vous faites déjà votre évaluation !!!! On attend Bouchlaka pour lire ses versets via BN pour confirmer votre évaluation !! Deux questions franches à vous: existe t il un contrat entre BN et Rafik Bouchlaka pour publier ses statuts facebook innés ? La deuxième question : vous ne pensez pas, que le fait de s'abstenir à faire la couverture médiatique des élections législatives aident les tunisiens pour faire des bons choix ? Moins de Nabbara, moins des stress et plus de tranquillité et sagesse ! Merci BN
Nephentes
On en marre de la mascarade
a posté le 27-11-2022 à 13:08
Mais qui encore croit au "projet" de Mr Saed et ses "bienfaits"

ON EN A MARRE DE VOTRE CIRQUE

Vous attendez quoi pour vous en persuader que le sang coule ?
Ancien '?lu de la république française
Je le savais depuis longtemps
a posté le 27-11-2022 à 12:47
Je ne suis pas étonné, je le savais depuis longtemps, certains où certaines journalistes censurent mes commentaires par ce que je disais haut et fort ce que les autres pensent trop bas , franchement j'ai honte pour certains médias
THB
BN égal à sa position
a posté le 27-11-2022 à 12:04
J'étais persuadé que BN serait contre les législatives.
De toute façon, BN s'est placé depuis belle lurette contre le 25 juillet.
Il en oublie sa neutralité en sa position de journal lu par plusieurs personnes.
'?lément nouveau, l'article est signé par la Rédaction et non par un des journalistes.
Bien sûr, ça n'aurait rien changé.
SALIM
SI FEU MADAME NAJIBA HAMROUNI ANCIENNE PRESIDENTE DE LA SNJT LISE LE COMMENTAIRE DE RIADH ET SE RAPPELLE DES MOQUERIES RACISTES DE QUELQUES NAHDHAOUIS ,ELLE DEVRA SE RETOURNER DANS SA TOMBE.
a posté le 27-11-2022 à 11:13
Comment B.N se permet de publier un commentaire immoral se moquant d'une grande partie de citoyens qui ne prononcent pas bien la consonne R. Ou sont les droits des handicapés ,bien qu'il ne s'agit pas d'handicap.
Et la profession ,citée à la fin du commentaire , Ghoulem de profession qui confirme que le
commentaire vise un chroniqueur bien connu sur RENDEZ VOUS 9 d'ATTASIA ne constitue pas une offense en sa parsonne. En plus de l'aspect péjoratif et retrograde qui nous rappelle l'ére de HARIM ESSOLTAN, et l'ére des JAWARI WAL GHELMEN (esclaves). Un petit conseil à B.N , site progressiste, placer un modérateur plus intelligent ,ou au moins plus attentif.
Amine
Consultez les chiffres
a posté le 27-11-2022 à 07:23
Businessnews est toujours dans le déni !!! Consultez vous les chiffres des visites mensuelles des sites en tunisie ?.. vous n'êtes plus présents car vous n'êtes plus crédibles avec vos lecteurs et vous vous êtes éloignés de votre mission.. vivement tunisie numérique et iboursa (de qui on peut avoir les infos économiques malgré qu'elle s'appelle pas business...:)
Fares
Ah bon!
a posté le à 13:08
Est-ce que vous pouvez nous instruire cher Amine et partager avec nous le lien vers ses chiffres au lieu de lancer des paroles en l'air comme Kaisollah?
Amine
Reponse
a posté le à 18:07
Il y avait un outil appelé alexa mais aujourd'hui la référence est similarweb qui certifie que Bn arrive an 4eme position avec seulement 4 millions de visiteurs loin derrière tunisie numérique avec 11 millions...
Fares
@Amine
a posté le à 19:50
Merci pour l'information Amine. Je suis allé sur similarweb, effectivement BN est classé 4eme après TN. BN engage plus ses lecteurs que TN où le nombre de commentaires par article dépasse rarement le chiffre 4. La temps de visite moyen sur BN est de l'ordre de 5 minutes, comparé à 3 minutes sur TN.

Les articles de TN sont plus télégraphiques et j'avoue que TN publie en général les nouvelles avant BN. Cependant, BN est mieux côté par le moteur de recherche de Google. Des recherches sur Google sur des événements en Tunisie retournent généralement un article de BN sur la première page et parfois en première position.

Je me rappelle d'Alexa avec un brin de nostalgie.

Bonne soirée.
Compteur
Le score:
a posté le à 12:46
1-0 pour Amine contre Fares
alain
reponse
a posté le 26-11-2022 à 23:57
je pense que votre article fera une belle jambe a notre president
Nino
Bla
a posté le 26-11-2022 à 21:41
Article et commentaires du bla bla..... Si vous avez une solution à faire vous l'aurez faite... Boycotter ou voter ça ne changera rien.... Vive le 25 juillet
SALIM
QUELLE HONTE?C'EST IMMORAL ET CONTRE LA DEONTOLOGIE
a posté le 26-11-2022 à 19:05
Comment B.N se permet de publier un commentaire immoral se moquant d'une grande partie de citoyens qui ne prononcent pas bien la consonne R. Ou sont les droits des handicapés ,bien qu'il ne s'agit pas d'handicap.
Antilahhasas
@slim Charité
a posté le à 23:32
Commence par blayer devant ta porte, estime toi heureux que ce journal tolère tes commentaires haineux envers BN! Un commentaire sur deux sur ce fil est rédigé par toi.
Doudou Denden
Commentaire
a posté le 26-11-2022 à 18:42
Et moi je décide de ne plus consulter Business news ! Et cela d'une manière définitive. Pour moi, un journal doit informer et non orienter ses lecteurs, voire leur imposer sa ligne éditoriale.
Patriote
@Doudou
a posté le à 20:40
Bon débarras, quelle perte pour BN. Bon vent, la première fois qu'on vous voit ici, et j'espère la dernière si tu es un homme de parole. Mais comme Zakafouna je suis sûr aucune parole.
Nephentes
A un certain moment faut arreter le cirque
a posté le 26-11-2022 à 17:55
Si vous suivez le defilement des commentaires voys constatetez une veritable campagne de desinformation -de tres bas niveau - de la part les larbins de Mr Saed

Miserable.A gerber

BN reste un media libre.Il boycotte ces soi-disant elections parce que ne sont pas des elections.

C est un simulacre d elections.

Un veritable processus electoral se fonde sur la liberte de vote. C est ce que ne parviennent pas a comprendre les larbins de Mr Saed; ainsi que ce dernier

Il n est jamais trop tard : pour comprendre ce qu est une veritable elections voici une reference internationale
idea.int_gestion du processus electoral
SALIM
LA HAICA EST COMME UN JOUEUR EN SITUATION D'HORS JEU ET CONTINUE A JOUER ET COMPTE MARQUER UN BUTet continue
a posté le 26-11-2022 à 17:06
Ni le soutien de la SNJT à travers son communiqué et l'interview de son président dans MOSAIQUE du 23/11 n'a servi.Ni les soutien d'un ancien membre de la HAICA,juge de son état sur JAWHRA F.M du 23/11, ni le soutien d'un professeur de droit en communication, sur CHEMS FM ,n'ont servi. Ni les interventions du présidents et vice président de la HAICA ,sur IFM,DIWAN FM, CHEMS FM n'ont servi . Ni le soutien du premier président de l'ISIE Kamel Jendoubi à travers un article de B.N: "on n'est plus dans une démocratie, l'Isie a été défigurée" (CHALTOUHA!!!). Ni le soutien de Businessnews à travers plus d'une dizaine d'articles de toutes catgories avec des titres en pompe : "L'Isie fait cavalier seul bafouant les prérogatives de la
Haica et les droits des journalistes" de N.J, "L'Isie ne contrôle pas le processus électoral, elle se l'approprie " de M.A , "L'Isie se déclare illégitime... par erreur " de N.J , "En éliminant la Haica, l'Isie ouvrira-t-elle la porte aux fraudes électorales ? " de S.H , "L'Isie perdra-t-elle la partie ? " de S.T , "Les Tunisiens scandalisés par les publications tardives de l'Isie dans le Jort" de S.H........., n'a pas servi .Meme une caricature de Si IMED " ISIE MARIONETTE ", non plus. Meme si la HAICA appelait les soutiens de Ahmed SWAB, Raoudha, Anas, Bassem, Hamma, Nejib ,ISAM, ghazi, Fadhel,ABIR, LOTFI ,JOUHAR, RACHED,..... ,ça ne lui servira rien. Maintenant vous comprenez pourquoi B.N a décidé le 'BOYCOTT' des élections.
Patriote tunisien
@Lahhas Saïed
a posté le à 20:30
"ZAKAFOUNA EST COMME UN JOUEUR EN SITUATION D'HORS JEU ET CONTINUE A JOUER ET COMPTE MARQUER UN BUT"

IL EST TEMPS QU'IL D'?GAGE.
SALIM
VOICI LA RAISON DU 'BOYCOTT' DES ELECTIONS PAR B.N
a posté le 26-11-2022 à 10:08
B.N n'a pas digéré la perte ,et par K.O, de la HAICA de sa bataille contre l'ISIE .Cette bataille, engagée par la HAICA, non pour son propre compte, mais pour le compte de tous les opposants au 25 juillet et à KAIS SAID, et non contre l'ISIE ,mais contre le 25 JUILLET ET KAIS SAID. B.N s'est aperçue que la HAICA est sortie du MOULED BALA HOMS, sans pois chiches (les pois chiches ont été ramassés par M.M.M),et que les élections seront controlées, totalement et strictement par l'ISIE. B.N sait qu'elle ne pourrait pas etre impartiale envers les élections, et envers l'ISIE, surtout lorsqu'on voit le nombre énorme des articles contre l'ISIE, et notamment les déformations des faits :A titre d'exemple les articles concernant HATEM BOULABIAR ,ou B N ecrit explicitement que la candidature de H.B est retenue ,alors que sa demande qui a été retenue, et les articles afferant à la publication tardive des décisions de l'ISIE dans le JORT. Donc , B.N craignant de tomber dans le filet de l'ISIE ,puisque l'ISIE ,et contrairement à la HAICA, controle , non seulement l'audiovisuel, mais tout ,y compris les journaux électroniques , a préferé jeter l'éponge, mais elle n'a pas précisé si ce boycott se limite au :17/12 ou à toute la période de la campagne. Et dans ce temps la elle s'occupe du MONDIAL, et ça sera B.N SPORTS.Enfin un appel à la HAICA : WINI EL BLINTA (el blinta ,en batiment veut dire PLINTE qui s'approche de la PLAINTE que la HAICA compte déposer contre l'ISIE auprés du T.A mais aprés le 17/12!!!)
Nam
Surpriiiiise !
a posté le 26-11-2022 à 08:54
Après une compagne de dénigrement de ce que K.S a pu dire ou faire , quoi de mieux que de terminer ce combat par un boycott , aucune justification plausible ne peut étayer cette décision pour un organe d'information digne de ce nom .
Soundous
Nam nam
a posté le à 16:41
Comme on dit la cravane passe et les chiens aboient.

La décision de BN pour boycotter la mauvaise blague du 17 décembre est historique. J'espère que d'autres médias suivront l'exemple.

De toute façon, cette campagne va se faire dans les cafés et les bains publics puisqu'il n'y a plus de partis politiques. Pourquoi donner l'antenne à Brahim et pas à Rchid? Une vraie mascarade. Boycotter.
GZ
Respect.
a posté le 26-11-2022 à 02:54
Bonjour la rédaction.
Merci d'avoir, par respect pour vos lecteurs, pris soin d'exposer les termes du débat interne. Rien ne vous y contraignait. Merci d'avoir pris la peine d'expliquer les raisons qui vous poussent à tourner le dos à un évènement censé être majeur dans la vie de millions d'âmes dont il va déterminer le quotidien pour les cinq années avenir.
Merci de vous tenir à l'écart de cette pantalonnade annoncée.
Respect.
EL OUAFI
Boycotter,c'est votre droit mais ?
a posté le 25-11-2022 à 23:50
Boycotter,c'est votre droit mais !
Restez neutre, vous avez décidé que ces élections ne vous concernent pas, n'en parlez pas, laissez l'Isi prendre sa responsabilité.
Ni propagande, ni quoi que se soit, vu cet événement avec la loi 54 peut vous porter préjudice, vous préférer ne pas commenter ces élections c'est votre droit, mais ne l'accuser pas d'avance de fraude et malversations, c'est inconcevable, faire la promotion de la PROPAGANDE, VOCABULAIRE du rideau de fer, de l'époque STALINIENNE, VOCABLE qui renferme beaucoup de sous-entendus.
Le mot PUBLICIT'? occulté avec préméditation, remplacé par un terme employé par le KGB TOTALITAIRE, (lisons entre les lignes) !
EL OUAFI
B N ( vous boycottez la nouvelle donne)
a posté le 25-11-2022 à 21:57
On connaît votre penchant,vous avez harcelé le président, la cheffe du gouvernement depuis ce fameux 25/07 - vous n'avez cessé de le qualifier de tout les noms d'oiseaux, vous tous vous vous êtes reliés l'invective, or ce n'est pas étonnant qu'aujourd'hui vous vous désolidariser du devoir, de nous informer, nous la DIASPORA dispersée à travers tous continents, malgré votre tendance, et l'absence d'autres médias, pour vous concurrencer, on s'est accoutumé du parti pris de Mr RBH et autres.
Nous retiendrons nous lecteurs qui vous ont accompagné depuis votre naissance, amertumes et regrets, hélas vous rejoignez le club des boycotteurs, à savoir les islamistes et leurs pare-chocs, les RCDistes,et ceux qui ont perdu confiance et légitimité de la part d'une majorité de nos concitoyens.
Regrets encore vous nous êtes chers, et votre approche du giron de ceux qui ont ruiné votre chère patrie nous laisse pantois, désabusé.
Non messieurs de bn ,une décision grave lourde de conséquences que l'histoire retiendra à travers les futures décennies.
Biotekk
Très bien dit!
a posté le à 09:54
Tout et tout trop bien dit! Bravo et merci! @BN ce n'est pas cette presse, qu' on veut. Il faut une presse neutre, qui ne prend aucun avis pour ou contre qui que ce soit. Vous vous trompez sur toute la ligne, en décevant beaucoup de vos lecteurs. Faire disparaitre le fainéants du passé, qui ont détruit le pays, est en train de se faire d'une manière très civilisée avec tout le respect des droits de l'homme. Ennahdha et tous les autres sont bien finis. Il nous faut du bon nouveau vent. Ceci est apporté par le nouveau président, malheureusement trahi par quelques compagnons traîtres. Par contre, nous, gens éduqués, civilisés, plusieurs centaines de milliers, nous le soutenons. N'est ceci pas une démocratie, que vous -BN- devez respecter? Pensez y et resaisissez vous avant de vous enfoncer dans la boue. Nous resterions fidèles à votre page quand même pour quelque temps... Mais respectez tous les avis d'abord. Vous vous boykottereiez vous-même si vous continuiez ainsi! Merci de réagir positivement, en publiant du moins :-)!
Antislamiste
Pas sur que ce boycott soit la meilleure chose a faire !
a posté le 25-11-2022 à 21:54
Est ce que votre déontologie vous dit que le boycott est une attitude deontologique ? Je pense que non ! Il d ' agit de rapporter et de dénoncer les malversations et les fraudes qui, vous-même l avez dit vont être certaines et nombreuses ! Donc pour un journaliste c' est du pain béni ! Et vous refusez de faire votre travail de faire uniquement faire relater le faits basés sur des faits irréfutables? C' est tout ce qu' on vous demande !!
Mais la réalité est que le pouvoir vous a bâillonné avec l' article 54 .le pouvoir a prevu le coup d' avance et vous a intimidé !
Vous avez peur de vos postes et pour vos familles , c est peut etre compréhensible mais de là a dire
Que ca vous oblige a prendre position il ya une marge car la question est de rapporter les faits , le lecteur se fera une opinion
Nous voulons une presse d investigation juste et qui denonce les malversations
En vous mettant en retrait vous jouez le jeu de ceux que vous denoncez sans oser les pointer
Malheureusement la liberté , c est au prix du sacrifice que vous voulez y mettre !
Vous ne couvrez pas assez les vrais enjeux comme Abir Moussi et là vous lachez prise !


DIEHK
Solidaire contre qui ?
a posté le 25-11-2022 à 21:45
Solidaire de BN zt NB contre qui ?
Contre l'autiste de service!
Contre ISI , Ici, Sissi et les non autres.....
Solidaire contre l'injustice de nos nouveaux aveugles et je ne comprends pas leur comportement parce que bientôt, ils gicleront d'1 façon ou d'1 autre.....
Ils n'ont rien dans la cabessa ?
Le pays explosera économiquement et les mafias favorables à TOUT ce qui se passe actuellement feront mieux que les Nakbaouistes qui se sont faits avoir par + êtes qu'eux....
à l'équipe directoriale de BN :
Gardez vos convictions profondes histoire et tout le reste et vous gagnerez à la fin.
Sachez chers amis que :
Les gens apprécient les faux culs: ils se reconnaissent en eux, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous.
Le bal des faux-culs a commencé sa danse macabre et Dieu seul connait la fin de leur histoire macabre.
Fin de mon com pour les gens ordinaires comme nous, les autres je leur dis que:
Cela m'en touche une sans faire bouger l'autre pour montrer son indifférence à TOUS ces comportements d'1 autre époque....








SALIM
BOYCOTT?VOUS N'ETES PAS UN PARTI POLITIQUE
a posté le 25-11-2022 à 21:45
Vous etes un journal .vous ne pouvez pas démissionner de vos obligations professionnelles envers vos lecteurs et vos lectrices.Votre 'boycott' signifie un alignement politique qui compromet votre neutralité et votre indépendance. Meme la HAICA, la SNJT et la ligue ne vont boycotter.
Et c'est quoi 'Il s'agit là d'une position militante de Business News par rapport à ce qu'il considère comme étant une mascarade électorale. Nous refusons d'être les complices de ce que nous pensons être un processus biaisé'.si ce n'est pas une position politique bien declarée.
Sami
Boycott mascarade
a posté le 25-11-2022 à 21:43
A toute la rédaction de BN, j'imagine la difficulté de la décision et des frustrations afférentes. Cette prise de position vous honore et vous êtes less soldats, les résistants de l'espoir démocratique en Tunisie. Vive la Tunisie, sa république ( pas celle de l'extra-terrestre), laïque et progressiste sans exclusion, sans discrimination.
Bravo.
Karim
Propagande: bien pensé
a posté le 25-11-2022 à 21:41
Bravo pour l'esprit démocrate au sein de BN
Bravo pour la direction qui écoute et valorise l'avis de ces lieutenants
Bravo pour cette idée de "propagande"
AR
Quand les médias sont partout, la vérité est nulle part. Quand la vérité est partout, les médias sont nulle part.
a posté le 25-11-2022 à 21:13
Ce boycott est stérile et n'offre aucune alternative.
Le processus est en marche et rien ne pourrait l'ebranler.
Le résultat de ces élections ne vont pas non plus offrir le paradis, mais deux avantages essentiels :
- Se débarrasser définitivement des résidus de l'obscurantisme et de la dictature, couper avec un passé douloureux, tumultueux.
- Bâtir une nouvelle dimension de la première République.
Les formules sont loins d'être idéales, beaucoup reste à peaufiner, mais il s'en servir de base pour chercher à améliorer.
Les partis politiques n'ont plus raison d'être, on a vécu ces pénibles années de fiasco, de désolation et d'échec, avec cette pseudo démocratie de camouflage, des tractations, des coups bas, des intérêts, des bagarres, du banditisme....
Bilan lourd, négatif, destructeur.
La démocratie n'est pas cette belle créature invitée dans une fête pour plaire à la galerie, la démocratie efficace est celle au service du peuple pas au service des corrompus ou aux esprits tordus.
Celui qui détient une pierre devrait s'en débarrasser.
Il y'a ceux qui parlent de l'événement, ceux qui assistent et ceux qui participent.
Et c'est à chacun de choisir.
'Gardons un minimum d'honnêteté!
@Mr. Bahloul,
a posté le 25-11-2022 à 21:10
Introduction:
a) Dans certains pays, comme la Grande-Bretagne, tous les candidats se présentent sur une base individuelle.
b) Dans des pays comme les '?tats-Unis, les indépendants sont tenus de rassembler un grand nombre de signatures pour appuyer leur candidature (beaucoup plus qu'en Tunisie).


@Mr. Bahloul,
vous écrivez: "Parmi les décisions arbitraires de l'Isie qui empêchent le travail ordinaire des journalistes, on note l'interdiction de diffuser des sondages sorties des urnes"

-->
dans le contexte de notre nouvelle loi électorale, les sondages "sorties des urnes" ne font aucun sens. Pourquoi? la réponse devrait être évidente, en effet on a approximativement 1500 candidats indépendants qui se présentent sur une base individuelle à la prochaine élection législative et ceci mème si certains d'entre-eux appartiennent implicitement à des partis politiques (comme en Grande-Bretagne où tous les candidats se présentent sur une base individuelle). Voir le lien suivant:
https://ads.businessnews.com.tn/dmcads2017/2022/pdf/_listecandidatsISIE.pdf

Il y a un changement de paradigme, un changement majeur dans les concepts et les pratiques de fonctionnement et d'accomplissement de l'élection législative en Tunisie. --> aujourd'hui, tous les candidats se présentent sur une base individuelle mème si certains d'entre-eux appartiennent implicitement à des partis politiques.

https://www.businessnews.com.tn/bnpdf/JournalArabe1022022-1.pdf
-->
Lors de l'élection législative et à la sortie des urnes, il y a abstraction des partis politiques. Et ça ne ferait ainsi aucun sens de demander aux gens à l'extérieur du bureau de vote comment ils ont voté --> C'est même absurde

Puis, l'idée de la collecte des 400 parrainages dans notre loi électorale est même appliquée aux '?tats-Unis'?' Les américains exigent même plus que 400 parrainages aux candidats indépendants'?'

Je suis fasciné par notre nouvelle loi électorale, en effet elle est une synthèse de plusieurs lois électorales de différents pays démocratiques comme les '?tats-Unis et la Grande-Bretagne

Je respecte la décision de Business News TN, Par contre je vais voter et je suis très fiers de le faire

Bonne soirée


TRE
Ouh La La !
a posté le à 21:59
Et dire qu´il ny a pas de Putschistes tunisiens en Allémagne!
JUDILI58
TITRE INAPPROPRIE
a posté le 25-11-2022 à 20:37
Il aurait été plus approprié de titrer BN décide de boycotter la couverture des élections législatives
Bec bec
Trop tard
a posté le 25-11-2022 à 20:26
Je m'attendais à cette décision concernant le sommet de la francophonie et de la part de tous les journalistes tunisiens juste après l'audition de NB
Fares
Bravo BN
a posté le 25-11-2022 à 20:01
Une décision très sage qui vous honore et merci pour la transparence envers vos lecteurs.

Bonne continuation.
Gg
Bien vu !
a posté le 25-11-2022 à 19:58
On ne peut que vous soutenir dans votre combat pour la liberté de la presse et la pluralité des médias, d'autant que votre sortie est rusée et très intelligente!
De tout coeur avec vous ;)
Nephentes
Mais de quelles élections parlez vous ?
a posté le 25-11-2022 à 19:58
Beaucoup de bruit pour rien. Le simple bon sens l'évidence même c'est que les bases élémentaires d'un processus électoral ne sont plus appliquées depuis un 25 juillet 2021. IL existe figurez vous des standards internationaux en la matière dont celui des Nations Unies :

Référez a ce document qui est la référence internationale et vous constaterez que les exigences basiques d'un processus électoral ne sont pas respectées

https://dppa.un.org/sites/default/files/ead_pd_un_support_to_electoral_system_design_and_reform_20130917_f.pdf
Alya
BN à le droit de boycoter
a posté le 25-11-2022 à 19:48
Mais le boycott doit être total et les législatives doivent être considérées comme un non évènement. J ai toujours boycott an temps de benabid et zappe honnêtement la mascarade. Et surtout ne nous parlez pas de pénurie de sucre
k.Hamida 7806
choix multiples..
a posté le 25-11-2022 à 19:42
Tant pis, on suivra sur :
- "al jazeera", cette chaine militante indépendante et intègre qui s'est toujours défoncée pour être aux cotés du peuple Tunisien ami.
- babnet, un grand journal engagé , sérieux et neutre et qui n'a cessé de batailler pour la liberté d'expression et la démocratie.

Abir de Gabès
Je suis solidaire
a posté le 25-11-2022 à 19:36
Avec Cette décision
ZAZA5311
boycott
a posté le 25-11-2022 à 18:58
Décision courageuse, qui va peut être vous causer qq ennuis
Tunisino
Excellent
a posté le 25-11-2022 à 18:39
Il s'agit réellement d'une mascarade électorale. De la consultation, au referendum, aux élections, Zakafouna ne fait que gaspiller l'argent des tunisiens. Est-il prioritaire d'installer malhonnêtement une Jamahiria ou de mettre honnêtement la Tunisie sur les rails du progrès durable? L'incompétent Zakafouna et son équipe irresponsable vont certainement s'achever, toute troisième république doit les juger pour haute négligence, synonyme de haute trahison, tout comme beaucoup de nuls qui ont fait perdre aux tunisiens du temps et de l'argent.
Mourad
Bonne décision
a posté le 25-11-2022 à 18:10
Bonne décision, surtout que pour ces élections il n'y a rien à couvrir que la médiocrité et la bêtise humaine. Donc merci de nous avoir épargné cette corvée.
Normalement tous les médias devront boycotter cette mascarade et faire bloc devant cette dictature.
Ben rebah
Remarque
a posté le 25-11-2022 à 17:18
Vous avez complètement raison de ne pas cautionner la dérive dictatoriale du régime et ses simulacres d'élection pour satisfaire sa propre vision politique. Il a décidé tout seul, il n'a qu'à assumer tout seul.
Hatem
Il faut abattre la dictature
a posté le 25-11-2022 à 17:15
Un seul objectif: abattre la dictature, l'incompétence et la médiocrité.
Da
Li
a posté le 25-11-2022 à 16:42
Bon débarras, vu la tendance de ce journal, et ce qu'il est devenu...Et si jamais vous boycottez, faites le à 100% et soyez justes, et ca je n'en suis pas certain...
Abir
Allah yarhmou
a posté le 25-11-2022 à 16:32
Ben Ali watani leno5a3 , il a ses défaut, mais en aucun cas ou minute, on s'inquiétait pour notre pays ou notre vie quotidienne ou même pour l'avenir de nos enfants !
Ben Hassen Mondher
'?vidence ?!
a posté le 25-11-2022 à 16:23
'?tant un fervent fidèle, je vous remercie pour le respect que vous témoignez à nous, lecteurs. Nous prenons note, avec tout le respect, à la pertinence de votre décision. Merci, aussi, pour cet article digne. Vous faites partie, de ceux, qui appartiennent à l'âge d'or de la Tunisie...
FALLAG
Très bien @BN!
a posté le 25-11-2022 à 16:21
Les putschistes et les placeurs de chars à l'entrée de l'ARP ne doivent avoir aucune chance en Tunisie !
Tôt ou tard, ils se retrouvent tous à Boufarda après passage par un Nürenberg 2.0 !
Abir
Bonne décision
a posté le 25-11-2022 à 15:42
Bravo Business News, vous êtes grandis dans nos yeux, le faite que vous ne pratiquez pas votre profession comme un troupeau de journalistes aveugles face d'un pouvoir et une Isie manipulateurs et des législatives ni têtes ni queues !
The Mirror
Ce n'est pas un boycott, c'est un Sabotage
a posté le 25-11-2022 à 15:26
Lorsqu'on boycotte, on quitte la table et on passe à autre chose. Donc, on se tait.

Business News a le plein droit de boycotter les législatives 2022. Cependant, Business News n'a pas le droit de participer aux législatives avec la mention PROPAGANDE.

Choisir, c'est renoncer.
Choisir n'est participer pour insulter les participants.

Au nom de la liberté d'expression, je souhaite que mon commentaire passe.
SAHLI
Et que pense notre cher @The Mirror ?
a posté le à 16:40
Nous savons que vous êtes un RCDiste chevronné. Vous pensez que les journalistes n'ont pas d'opinion et qu'ils doivent seulement rapporter des nouvelles magnifiques sur le quotidien du nouveau Ben Ali (kaisollah Al3athim)et ses manigances , pour cela nous avons Elwatania 1 + 2 + Attasssia et beaucoup d´autres lè77èssa, combien sont nombreux ?
GZ
@SAHLI
a posté le à 03:03
Bonjour.
"RCDiste chevronné", mais aussi ancien fervent (!?) soutien de la secte, aujourd'hui thuriféraire invétéré de son successeur.
On ne remerciera jamais assez @Be zen d'avoir mis à nu ce monsieur.
Forza
Bravo BN
a posté le 25-11-2022 à 15:25
Il faut boycotter aussi ces 'élections' car elles sont illégitimes et anticonstitutionnelles.
walid
un boycott totale ou rien
a posté le 25-11-2022 à 15:20
Bonjour,

Bravo, c'est une décision courageuse et militante.

BN a déjà fait l'expérience d'une affaire en justice dernièrement pour un article qui dresse un bilan, et je comprends la motivation ou la peur de certaines personnes du staff des conséquences que pourrait encore être victime à cause d'un autre article '?'
Personne n'a le droit de vous demander de faire face à des situations que vous juger dangereuses ou subir des humiliations pour faire votre travaille, même si dans la pensé générale bravé l'interdit et les appareilles pour museler cette liberté d'expression est l'essence même du travaille journalistique.
Pour revenir au titre, faire un boycott devrait être totale, il n'y a pas une loi qui vous oblige à couvrir la mascarade mais aussi aucune loi ne vous oblige de relayé les informations officielle (corrigé moi si je me trompe), un silence complet de votre part pourrait faire de votre boycott un succès.
publier les informations officielles même avec le mot propagande sans analyse sans valeur ajouter vous rendrait complice de la propagation de la propagande et donnerais l'impression que vous accepter la soumission à la non liberté d'expression.
AMMAR BEZZOUIR
C´est bien fait..
a posté le 25-11-2022 à 15:06
Il est temps de barrer la route aux Putschistes, à la junte militaire et surtout à leurs protégés coloniaux francais . Surtout ne donner aucune legitimité à cette mascarade "électorale" d´un certain Kaisollah Sakhafouni.
BOBBY
vous n'auriez pas osé faire cela à face à Ben Ali..
a posté le 25-11-2022 à 14:49
vous n'auriez pas osé faire cela à face à Ben Ali..
l'actuel président a du mal à gérer et c'est le moins que l'on puisse dire..
mais vous, la soit disant élite , vous ne l'avez pas aidé ..loin de là..
c'est naturel, nous les arabes ont nous avait définis dans le vieux Larousse de 1948 comme étant 'une race belliqueuse et superstitieuse'?' , or belliqueux veut dire "Qui aime la guerre, qui la recherche ; Qui aime les querelles ou les discussions ; agressif ".
tant que les tunisiens ne respecteront pas les feux de circulation, mettront leur poubelle devant chez le voisin, se pavaneront dans des 4X4 se croyant à Las Vegas, iront à la mosquée pour ensuite corrompre ou se faire corrompre comme si de rien n'était, feront des grèves rien que par jalousie envers leur patron , jetteront leur bouteille ou paquet de cigarette dans la rue etc.. rien ne changera quelque soit le président. RIEN
Mourad
Ben Ali c'est de l'histoire ancienne
a posté le à 18:19
D'abord Ben Ali c'est de l'histoire ancienne et dans la vie l faut toujours évoluer et regarder devant. Quant à l'actuel président il faut avouer qu'il est inexpérimenté d'autant plus qu'il a fait le vide autour de lui, malgré tous les pouvoirs qu'il s'est octroyé il a échoué à trouver des solutions, il a échoué à donner de l'espoir à son peuple, il n'écoute, il ne se concerte avec personne et surtout il est entrain de diviser le pays.
souilem
Bien dit, tout à fait d'accord
a posté le à 17:44
Les traîtres et les opportunistes, les corrompus et les manipulateurs ne doivent avoir aucune chance en Tunisie ! Tôt ou tard, ils se retrouvent tous à Boufarda. BusinessNews est un journal électronique privé, il n'est pas un parti politique pour inciter ses adhérents à boycotter les élections législatives du 17 décembre 2022. Chacun est libre de son sort. KS a fait ce qu'il fallait faire pour nous débarrasser du pouvoir des islamistes, mais monsieur Propre n'a pas pris les bonnes décisions pour continuer sa noble mission, juger les islamistes qui ont détruit le pays et engager rapidement les réformes économiques. C'est là où il a échoué. Il faut dire aussi que les médias n'ont pas jouer leur jeu pour aider monsieur propre dan sa mission ni les partis poubelle ni les citoyens ni les organisations syndicales, ni la justice.