alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:44
A la Une
Aux yeux de Kaïs Saïed, si tu es riche, tu es suspect !
Par Nizar Bahloul
18/10/2021 | 16:59
9 min
Aux yeux de Kaïs Saïed, si tu es riche, tu es suspect !

 

Najla Bouden a commencé à travailler et, pour ses toutes premières rencontres, elle a appelé (convoqué ?) Marouen Abassi, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, pour parler de la situation désastreuse des finances publiques. Son budget ne lui permet pas d’affronter les échéances à venir et elle a besoin de lui.

M. Abassi fera-t-il marcher la planche à billets ? S’il le fait, c’est l’inflation à deux chiffres dans pas longtemps et ce sera la catastrophe pour Mme Bouden et pour le pays, à commencer par les pauvres gens. S’il ne fait pas marcher la planche à billets, Mme Bouden n’aura pas de quoi payer les salaires des fonctionnaires et ce sera la catastrophe pour elle et pour son président.

Ces scénarios s’approchent à grands pas, mais ne semblent pas inquiéter spécialement Kaïs Saïed.

Lors du premier conseil des ministres qu’il a présidé jeudi dernier, il a parlé des « traîtres », des « insectes », des « corrompus » et des « voleurs ».

Des invectives qu’il lance à tous ses contradicteurs. Sait-il qu’un président ne doit pas dire ça et qu’il se doit de prendre de la hauteur ?

Sait-il que le pays est au bord de la faillite et est incapable d’honorer ses engagements ? Que les « traîtres » dont il parle doivent être les derniers de ses soucis ?

Sait-il que la priorité est d’ordre économique et que la dégradation de la note souveraine tunisienne, jeudi dernier par Moody’s, ne fait que compliquer la tâche du redressement du pays ?

 

Pour sauver le pays, il faut un bon diagnostic d’abord et une bonne stratégie ensuite. A écouter ses différentes interventions, Kaïs Saïed n’a ni l’un ni l’autre. Pire, il n’écoute pas tous ceux qui lui disent des choses contraires à ses convictions profondes.

Pour le diagnostic, il confond entre milliards et millions, mélange les dinars et les dollars et ne distingue pas entre inflation et croissance et entre PIB et budget de l’Etat.

Le plus terrible, c’est quand il confond hommes d’affaires et affairistes et ne distingue pas les investisseurs des corrompus et les riches des voleurs. Il y a une réelle confusion dans sa tête d’enseignant de droit constitutionnel, devenu président de la République sur le tard.

Kaïs Saïed méconnait totalement le monde des affaires, de l’investissement, des finances et de la bourse. On l’a su quand il a convoqué le gendarme de la bourse pour se plaindre des agences de notation internationale. C’est comme s’il est allé voir un gynécologue pour lui soigner une rage de dents.  Deux ans après son investiture, le président de la République ne sait toujours pas comment fonctionne le pays, qui est qui et qui fait quoi.

Samedi 9 octobre, en recevant Ridha Gharsallaoui, ancien chargé du portefeuille de l’Intérieur, Kaïs Saïed a affirmé que 21% du PIB était détenu par une seule famille. Un peu comme pour dire que la Tunisie est très riche, mais qu’elle est dépouillée par tous ces corrompus et malfrats.

Le tissu économique tunisien est connu, les familles aisées et riches sont également connues. Aucune, absolument aucune, n’a atteint ce niveau de fortune. Quand bien même plusieurs familles réussissent, ensemble, à atteindre les 21% du PIB (CQFD), il est bon de rappeler que ces familles paient des impôts et emploient des milliers de personnes qui, elles aussi, paient des impôts. Être riche ou très riche ne veut pas dire être corrompu, voleur ou fraudeur ! Cela ne semble pas être l’avis du président de la République. Une nouvelle fois, le président est intoxiqué par de fausses informations et est mené en bateau et il est temps qu’il se rattrape et qu’il arrête de puiser ses informations chez des gens connus pour leur racket et leur manque de crédibilité.

 

Ceci pour le diagnostic. Pour la stratégie, Kaïs Saïed a été clair lors du conseil des ministres du jeudi 14 octobre. Après ses missiles, invectives et règlement de comptes à deux balles, il a déclaré : « Il y aura un dialogue, mais il ne sera pas le dialogue numéro 3. Ça sera un dialogue avec le peuple tunisien, avec les jeunes tunisiens et le décret sera bientôt publié ».

Qui sont ces jeunes ? Ceux qui ont créé des start-up et des PME et ont réussi à sortir la tête de l’eau ou ceux qui peinent à trouver un emploi dans la fonction publique ? Ceux qui ont brillamment réussi leurs études ou dans leur vie ou ceux qui ont obtenu un diplôme avec une fausse-copie et remplissent les terrasses de café ? Ceux qui travaillent quinze et seize heures par jour ou ceux qui passent des heures à jouer aux cartes et qui, à trente et quarante ans, courent encore avec le drapeau de leur équipe favorite sur le dos ? Ceux qui créent de l’emploi et de la valeur ajoutée ou ceux qui vivent aux dépends de leurs proches ? Ceux qui créent et imitent les modèles à succès ou ceux qui jalousent les brillants en les qualifiant de corrompus et de voleurs ?

A voir les jeunes qui soutiennent aujourd’hui Kaïs Saïed et ceux qui l’ont soutenu durant sa campagne électorale, on a une petite idée sur le profil qu’il a en tête et qu’il va consulter durant le futur dialogue « national ». Parions dès maintenant qu’il n’aura de national que le nom.

 

L’autre stratégie de Kaïs Saïed pour sauver le pays est de s’en prendre aux riches qui ont réussi. 

Je prends pour preuve, la cabale judiciaire actuellement menée contre l’ancien ministre et actuel député Mehdi Ben Gharbia.

Voilà un jeune qui a commencé de zéro et qui a réussi à créer une entreprise florissante dégageant des centaines de millions de dinars de bénéfices. Depuis qu’il est entré dans la politique, Mehdi Ben Gharbia fait l’objet de campagnes de diffamation et d’injures. Il est jalousé par les ratés, mais aussi par ses concurrents qui font tout pour le casser. Ici et là, on l’accuse (sans l’once d’une preuve) d’avoir spolié Tunisair et d’être un corrupteur et corrompu. Des preuves ? C’est écrit sur Facebook ! 

Une instruction judiciaire a été ouverte par le parquet de Sousse et n’a mené à rien, jusque-là. Les instructeurs ont cherché, fouillé, interrogé, ils n’ont rien trouvé, malgré l’excès de zèle dont ils ont fait preuve, comme nous le disent leurs avocats.

La main de Kaïs Saïed dans cette affaire est visible à des kilomètres puisque les pages Facebook, qui se disent proches de lui, n’arrêtent pas de publier le contenu de l’instruction, alors que celle-ci est encore en cours et qu’elle est frappée du secret !

Qu’importe, la première affaire n’ayant abouti à rien, voilà qu’une seconde le rattrape où on l’accuse de « blanchiment d’argent ». Pourquoi ce chef d’inculpation ? C’est le seul qui mène, à terme, à la confiscation des biens, d’après la loi tunisienne.

L’objectif semble dès lors clair. Kaïs Saïed semble vouloir confisquer les biens de quelques hommes d’affaires ayant réussi dans leur vie à amasser des fortunes, sous prétexte que l’opinion publique les a catalogués comme voleurs et corrompus. Des preuves ? Au lieu d’instruire à charge et à décharge, comme l’exige le Droit et la déontologie, on désigne un coupable et on essaie de ramasser des preuves l’accablant par tous les moyens.

Ce que subit Mehdi Ben Gharbia actuellement ressemble, comme deux gouttes d’eau, à la chasse aux sorcières de 2011. On veut des boucs émissaires, on veut envoyer des personnes à l’échafaud pour assouvir la soif de sang de la populace. Mehdi Ben Gharbia est le parfait bouc émissaire et cela arrange grandement Kaïs Saïed de le servir comme offrande.

Mehdi Ben Gharbia est en train de payer son arrogance politique et du fait de ne pas avoir cédé à la tentative de racket dont il a fait l’objet il y a quelques semaines, par des personnes qui se disent (et le prouvent par leurs fuites) proches du président.

 

Mehdi Ben Gharbia n’est que le premier d’une liste et l’Utica joue aux aveugles-sourds-muets, comme si la cabale ne l’intéresse pas.

Le président a le mérite d’avoir été clair. Dans sa tête, il y aurait 460 hommes d’affaires qui auraient dérobé 13500 milliards (on ignore s’il parle en dinars ou en millimes) et leur a proposé une amnistie.

Un montant qu’il ne verra jamais, puisque cet argent dérobé n’existe que dans sa tête. Comme aucun homme d’affaires ne s’est présenté pour l’amnistie, et comme Samir Majoul ne l’a pas contredit, il est passé à l’étape d’après, celle de lancer la justice à leurs trousses, afin de prouver qu’ils sont coupables.

Kaïs Saïed est convaincu de sa bonne stratégie et surfe sur une vague fortement populaire.

Pourquoi ? Il y a, en Tunisie une réelle jalousie des riches de la part de ceux qui ont choisi des voies de carrière non génératrices de fortunes (comme celle d’enseignant).

Pour un large pan de nos compatriotes, être riche est suspect. C’est comme si l’on devait avoir honte d’être riche.

Nous ne sommes pas la seule nation à avoir ce complexe des riches, c’est le sport national chez les Algériens et les Français aussi.

Une anecdote qu’aiment raconter les Français : « Aux États-Unis, quand on voit quelqu’un en limousine, on fait tout pour savoir comment il a fait et en avoir une comme lui. En France, quand on voit quelqu’un en limousine, on fait tout pour le faire descendre et prendre sa place ».

C’est exactement ce que l’on vit en Tunisie. On aime casser le succès, on aime salir ce qui brille et on n’hésite pas à traiter de voleurs et de corrompus, ceux qui sont riches ou qui réussissent. C’est à cause de cette mentalité que la Tunisie (ou la France ou l’Algérie) n’a pas de Jeff Bezos, de Bill Gates, de Mark Zuckerberg, de Netflix ou de Twitter. A force d’impôts usuriers, à coups de procédures administratives complexes, de contrôles fiscaux épuisants, de recours judiciaires éreintants et de corruption à tous les niveaux, on tue l’initiative et les compétences.

Plutôt que de changer nos lois et de s’attaquer à ces problèmes réels qui handicapent notre économie et nos investisseurs depuis des décennies, Kaïs Saïed est allé jouer sur le terrain populiste de la vindicte et la jalousie.

 

Avec un diagnostic erroné et une stratégie foireuse, Kaïs Saïed va droit dans un mur, tout en nous entraînant avec lui. Les jeunes dont il parle ne sont pas les bons pour faire le dialogue national. Les hommes d’affaires qu’il cible ne sont pas les corrompus qu’il croit. Il va perdre son temps et le nôtre avec.

La Tunisie n’est, ni le premier, ni le dernier pays au monde à avoir connu une crise économique aigüe. Pour s’en sortir, la recette est claire, il faut réduire les dépenses vertigineuses de l’État et améliorer la croissance, c'est-à-dire la production de richesses.

Cette croissance ne peut se faire qu’avec les investisseurs et les travailleurs. Il n’y a aucune autre solution, ça n’existe pas. Seuls eux pourront créer de l’emploi et produire des biens. En clair, Kaïs Saïed se doit obligatoirement et inévitablement de mettre la main dans la main avec l’UGTT et l’Utica pour sauver le pays. Sauf qu’il n’en est pas là !

Par Nizar Bahloul
18/10/2021 | 16:59
9 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Aux censeurs.
a posté le 22-10-2021 à 16:25
Il semble que vous habite une représentation des plus féroces au nom de quoi vous censurez.
J'exprime des opinions qui ne vous conviennent pas, et régulièrement vous avez recours à ce réflexe sans réaction de ma part.
Cette fois-ci, je proteste contre votre parti-pris dont on peut mesurer les effets.
Vous publiez des niaiseries produites par des gens qui croient penser lorsqu'ils n'ont que l'invective, les mots les plus dégradants en guise d'opinion.
Je ne vous remercie pas de publier ma protestation tout en vous rappelant qu'il ne vous appartient pas de penser à ma place, et encore moins de décider de mes opinions.

Zarbout
@Bahloul:"Avec un diagnostic erroné et une stratégie foireuse, Kaïs Saïed va droit dans un mur"
a posté le 22-10-2021 à 12:18
Monsieur Bahloul,

comme d´habitude, après vous avoir lu, on reste toujours sur sa faim.
Qu´est-ce que vous proposez comme alternative: Rien sinon rien.

Pour le reste toute cette sauce on la connait déjà.

Dr. Jamel Tazarki
La pensée binaire permet à certains de ne pas se casser la tête, en effet "tout est noir" ou "tout est blanc"
a posté le 21-10-2021 à 08:29
@Mr. Nizar Bahloul, vous écrivez: "M. Abassi fera-t-il marcher la planche à billets ? S'il le fait, c'est l'inflation à deux chiffres dans pas longtemps et ce sera la catastrophe pour Mme Bouden et pour le pays, à commencer par les pauvres gens. S'il ne fait pas marcher la planche à billets, Mme Bouden n'aura pas de quoi payer les salaires des fonctionnaires et ce sera la catastrophe pour elle et pour son président."

-->
@Mr. Nizar Bahloul: avec tout le respect que je vous dois, ce que vous écrivez est trop banal, vous ne vous donnez aucun effort de réflexion intelligente...


Mr. Bahloul nous dis que Mr. Abassi n'a que deux choix opposés: Il fait marcher la planche à billets ou il ne ne fait pas marcher la planche à billets --> Mr. Nizar Bahloul ne voit aucune autre alternative.Il construit tout un article sur une idée binaire banale

Le mode de pensée de Mr. Bahloul est totalement binaire, pour lui le monde est en noir et blanc. "Il fait beau" ou "il fait mauvais", "ça va" ou "ça va pas". "Je suis content" ou "Je ne suis pas content". "C'était super" ou "c'était nul", "Il fait marcher la planche à billets" ou "il ne ne fait pas marcher la planche à billets"

La pensée binaire permet à certains de ne pas se casser la tête, en effet "tout est noir" ou "tout est blanc" --> il n'y a pas trop à réfléchir: C'est bon ou c'est mauvais. C'est la bonne décision, ou bien c'est une connerie.

Non Mr. @Nizar Bahloul, il faut sortir du "noir ou blanc", il faut se libérer de la pensée simpliste et parvenir à un certain degré de pensée complexe --> c'est dans la complexité et son abstraction que l'on trouve des solutions intelligentes .
.
Mr. Nizar Bahloul, vous faites partie de l'élite intelligente tunisienne, élevez s.v.p. le niveau de l'intelligence de vos articles, vous pensez trop simple pour un journaliste de votre calibre

La Tunisie est victime de la pensée binaire de certains de nos politiciens et de nos journalistes...

Très Cordialement

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

PS: Il faut comprendre que ce n'est pas Mr. Abassi qui prend à lui seul les décisions à l'intérieur de la BCT--> En effet, à l'intérieur de la BCT tout devrait être calculé, observé et contrôlé par des organes administratifs qui disposent d'une grande influence sur les décisions à prendre, --> Normalement le gouverneur de la BCT devrait être dans l'obligation de rendre compte de la bonne application des politiques et directives émises par le organes administratifs à l'intérieur de la BCT même --> ça serait une catastrophe si le gouverneur de la BCT ferait de One-Man-Show
Akoubi Ammar
Le divinisé
a posté le 20-10-2021 à 18:13
On peut critiquer tout le monde sauf Nizar Bahloul qui se croit divinisé.
Mêmepaspeur
Réponse bateau
a posté le à 21:09
BN : Merci de respecter les règles de modération
Mamiblues
Riches
a posté le 20-10-2021 à 08:00
Les fortunes du pays:
Il faudra bien un jour que ces riches qui à l'indépendance etaient de modeste bazar is nous expliquent comment ils ont bâtis des empires en 50 /60 ans, détaillent leur contribution en terme d'impôt et taxes et expliquent leurs comptes en Suisse et ailleurs.
Afficher qu'on a crée tant d'emplois n'est pas une vertu républicainemais une nécessité
Il y a eu du travail certes mais aussi du coulage, de la vente sans factures des bilans falsifiés, de la corruption ( beaucoup) pour acheter des consciences, du régionalisme et même de la spoliation et les plus discrets sur l'origine de leurs fortune ne sont pas et de loin les plus innocents.
Il y a des témoignages et des preuves de tout cela, il suffit de chercher y compris aux archives de la présidence.

EL OUAFI
Des Supputations infondées !
a posté le 19-10-2021 à 22:59
« Aux yeux de Kaïs Saïed, si tu es riche, tu es suspect ! » Pourquoi Kais Saied ? Est-ce Kais Saied qui ordonne le travail des enquêteurs ?
Et d'ailleurs est-ce qu'il vous a mis dans les confidences je présume ?
Non Non des allégations qui ne peuvent que nuire à la fonction de président de cette damnée Tunisie ! Pas de chance même l'élite journalistique se dévoient pour abattre l'un le plus dévoué à nous sortir du pétrin,cet homme avec lucidité et courage et des mois et des mois de réflexions et d'observations de ces acteurs de la scène politique s'exerçaient à réduire le pays ingouvernable,à semer le chaos !
Non et Non encore ce citoyen hissé par la volonté D'Allah qui est propulsé au sommet de ce pays, imagions un petit instant si notre président était NABIL KAROUI -ou GHANNOUCHI ,parmi ces personnages présentés que sériait la Tunisie actuellement imaginons ?
Quel est le but de taxer Kais Saied est-il allergique à cette frange de nos concitoyens les accuser sans preuves de fraudeurs ?
Comment avoir ne serait ce qu'un petit brin de soupçon en ces riches familles et s'il y en a eu de triche ou tout autres infractions aux législations du pays ce n'est pas au Président de la république de le démontrer, ce n'est pas son job !
Il me semble, c'est de la simple hallucination parce qu'un de cet acteur politique est accusé par la justice que le président Kais est Présumé complice !
Mr Mehdi ben Gharbia et toujours présumé innocent jusqu'à preuve du contraire !
Dans ma petite tête de citoyen tunisien je suis énormément attristé par ces flots d'injures indirectement attribués au chef de l'?tat, on vient au secours comme précédemment, Mr Slim Chiboub,Nabil Karoui,Slim Riahi, et de nos jours Mr Mehdi Ben Gharbia tout ce staff « de RICHES » s'est avéré qu'ils sont tous des innocents et comme par hasard B N les défend becs et ongles !
Allez comprendre quelques choses là de dedans ? Par quel droit se substituer à la justice pour mettre quelqu'un en cause le plus étonnant sans preuves !
Mr Kais Saied est un homme IMPARTIAL il la mainte fois répété je ne vois pas sur quels critères on s'était basés pour que Kais Saied a endossé ce nouveau job d'Accusateur.
Comme nous relatait Mr Nizar Bahloul : « Aux yeux de Kaïs Saïed, si tu es riche, tu es suspect !
(Manai)
Mêmepaspeur
La vérité sur tout, c'est tout !
a posté le 19-10-2021 à 21:12
La vérité n'est pas ta mère même si elle est amère. . .
takilas
C'est bien simple.
a posté le 19-10-2021 à 20:57
Citer un seul de nahdha devenu milliardaire lors de la dernière décennie qui avait un seul sou avant 2011 !
Réponse ?
N'est-ce pas une preuve ou vous voulez un tableau descriptif ?
Wallahi ghriba comment vous défendez des voleurs une bougie à la main.
C'est aberrant et trop naïf ou bien des complices ?
Ti irkhiwna. Yasser khobth.
DHEJ
Production de la richesse?!
a posté le 19-10-2021 à 20:38
Impossible, c'est plutôt la production de la pauvreté pour monsieur CONSTITUOCOP!

Fafa
Certes KS n'a aucune connaissance économique ni en affaires
a posté le 19-10-2021 à 18:23
Mais beaucoup de mafieux veulent porter l'uniforme d'homme d'affaires honorables.
In Vino
Escobar
a posté le 19-10-2021 à 18:08
Escobar et le chef de la mafia n'ont pas été arrêtés pour trafic de drogue mais pour blanchiment d'argent./
Fantomas
Allégations
a posté le 19-10-2021 à 17:30
Mon Dieu que de calomnies et d'accusations sur notre chef d'Etat.
Les bras m'en tombent tellement je trouve ça insupportable. Lutter contre le nouvel ordre mondial c'est aussi ça je pense.
bechir
progresser ou regarder le rétroviseur ?
a posté le 19-10-2021 à 15:52
un amalgame de parts de vérité et de fausses idées éparpillées un peu partout dans le texte.
En effet, on est tenté, comme l'on remarqué certains commentateurs, de penser que le Président de la République est responsable de toux les maux du pays et de tout ce qui passe en terme d'affaires devant la justice etc.

Ce qui ne me semble pas vrai car le Président a hérité d'un système et d'une situation financière qui ne peuvent pas être métamorphisés ( j'emprunte le mot utilisé dans le titre d'un autre article sur le Président sur ce même site ) du jour au lendemain ni dans 100 jours.

A titre d'exemple, le titre ne rend pas justice au Président, car c'est au yeux de la loi fiscale et autre que toute personne riche est suspecte au moins dans le sens qu'elle est redevable d'impôt à l'Etat. Aussi, l'idée que l'on n'aime pas les riches n'est pas fondée et demeure dans tous les cas simpliste.

Contrairement au corps de l'article qui est assez négatif, la conclusion à l'exception de la toute dernière phrase, semble constructive et parait refléter l'acceptation du fait accompli que Kais Saied comme le leader de l'étape actuelle çad que les mesures du 25 Juillet 2021 étaient nécessaires.

C'est la question fondamentale qui nécessite d'être tranchée une fois pour toute dans l'esprit de tous ceux qui veulent critiquer ou supporter le Président. A cet égard, je constate que plusieurs spécialistes de droit constitutionnels, journalistes, intellectuels et supposés progressistes ( progressistes rétro ! ) continuent à débattre de la constitutionnalité des mesures du 25 juillet 2021 en les critiquant.

Que veulent -ils en fait ? revenir aux années glorieuses, à la meilleure constitution du monde ?

Les jeux sont joués.

Le Président a assumé ses responsabilités le jour de l'anniversaire de la République. Critiquons le et le nouveau gouvernement et aidons les pour continuer à l'assumer avec l'aide de tous ceux qui pensent à l'intérêt national.

Aussi, opposons nous à tous les dépassements.

Mais, est important de faire la part des choses et de ne pas vouloir coute que coute détruire l'image du Président.
AB1
les assassinats politiques en Tunisie
a posté le 19-10-2021 à 15:47
Qu'est-ce qui a été fait jusqu'à présent avec les assassinats politiques en Tunisie ?
Jusqu'à présent, tout le monde a accusé Ennahdha d'être le coupable, mais pourquoi - même après trois mois - notre président tout-puissant et au pouvoir n'a-t-il pas accusé Ennahdha de l'assassinat de politiciens ou y a-t-il d'autres accusés ?
In vino
Le problème
a posté le 19-10-2021 à 15:43
Le problème est qu'il a roté.
cavalero
N bahloul tu n'accepte qu'on te critique
a posté le 19-10-2021 à 15:36
pourquoi ma critique envers toi n'a pas été publiée



BN : Merci de respecter les règles de modération
cavalero
bien sur tes idées sont intouchables
a posté le à 22:04
oui je n'ai pas respecté tes ides mais sans t'insulter
VRAI
Plus de littéraires au pouvoir !
a posté le 19-10-2021 à 15:12
Notre histoire depuis déjà 1956, doit nous dire STOP aux littéraires .

Ceux qui ont une mauvaise note au BAC, ne peuvent - et c´est bien comme ca - que faire des études dans les matières littéraires.. Ils sont souvent très théoriques, possédent uniquement que des grandes gueules et ne sont pas travailleurs (z.B. ein Bourguiba fête même son anniversaire pendant un mois, un Kais Saied fait un Putsch mais n´même pas de plan pour le pays!).

Les littéraires en Tunisie sont très souvent d´un niveau d´intelligence médiocre et ont tendance à former des gangs et des sectes..
Ils habitent volontier les cafés et sont très forts à jouer au chkobba et romi.

Tbarkallah 3lihim!
AR
Et aux yeux de B.N si tu es riche alors tu es intouchable !
a posté le 19-10-2021 à 15:06
Vous voulez dire clairement que le combat contre la corruption s'est transformé en guerre contre les riches ! Wanted riche !
Absolument grotesque !
Toute destruction brouillonne affaibli les riches, accroît la puissance des puissants.
" Vous ne pouvez pas aider les pauvres en détruisant les riches
( Abraham Lincoln ) .
Mehdi B.Gharbia est l'image de la parfaite victime d'un acharnement injustifié contre les riches ! Le Bernard Tapie Tunisien ! Et ce depuis son entrée en politique ! D'accord !
Sinon, vous pouvez m'expliquer pour quelle raison, il a cherché une carrière politique ?
C'est pour deffendre une cause ? Laquelle ?
Pour participer à faire réussir un programme d'un parti politique ? Lequel ?
Pour de simples ambitions politiques ? Quelles ambitions ?
Pour contribuer à l'essor du pays ? Comment ?
Je ne peux m'aventurer dans les jugements hasardeux, pour moi jusqu'à ce jour, c'est un citoyen inocent, à preuve du contraire.
Mais avouez quand même qu'il a bien cherché les ennuis.
C'est mon opinion, vous êtes un paisible homme d'affaires, vous dirigez tranquillement vos affaires, vous n'avez rien à cirer avec la politique. Point barre.
Les exemples de Nabil Karoui ( une plaidoirie historique lui a été consacrée ici à B.N ) , Slim Riahi ...
C'est quand les riches maigrissent que les pauvres meurent de faim, nous avons besoin de ces riches et en bonne condition physique.
" Si on écoutait ce qui se dit, les riches seraient les méchants, les pauvres , les gentils, alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ? " C'était Coluche.
zozo Zohra
Yarham bouk
a posté le à 15:53
Ce n'est pas nouveau c'est l'esprit tunisien et surtout tunisoi.
Riches = intouchables par tous les moyens halalihi haramihi
k.Hamida 7806
oui
a posté le 19-10-2021 à 14:57
On devrait comprendre maintenant que c'est k.s qui possède la liste des corrompus présumés et que c'est lui qui les convoque en personne et surtout que c'est lui qui s'occupe de l'interrogatoire, avec tout l'acharnement que l'on sait.
Pourtant, depuis dix ans, aucun des accusés n'a été mis en cause, et la situation économique du pays était des plus aisées, ce qui veut dire qu'ils sont blancs comme neige, propres, intègres.

Oscar
Logique en partie.
a posté le 19-10-2021 à 12:50
Les grandes fortunes devraient justifiés l'origine et la traçabilité de leur fortune,et ont ils payé les impots sur ces sommes etc....etc....
zozo Zohra
Démocratie
a posté le 19-10-2021 à 11:38
Vous voulez le beurre et l'argent du beurre et le sourire de la crémière.

Certains tunisiens veulent une démocratie que pour les blabla, qui servent leurs intérêts, comme "ghanima". La démocratie est toute autre chose et beaucoup plus complexe. C'est un travail d'envergure, très éprouvant pour son installation.

Et sûrement pas celle de cette décennie noire
zozo Zohra
L'opposition et la transparence
a posté le 19-10-2021 à 10:52
Tout d'abord, l'opposition constitue un contre-pouvoir, il en faut c'est même primordiale à condition de ne se transformer en ennemi contre l'état

La transparence
"La richesse n'est pas méprisable si elle est acquise honnêtement"
Lol
Déchus du paradis nahdaoui
a posté le 19-10-2021 à 10:42
En te lisant ya si Nb j'ai l'impression qu'on était au paradis avant le 25 juillet.
Les tunisiens ont pris tellement de murs qu'on est plus à un mur près.
Et puis les gouvernements composés de compétences qui ont travaillé main dans la main avec l'UGTT et l'utica comme tu dis n'ont rien donné. Les plus pauvres ont vu leur pouvoir d'achat, déjà faible, chuter alors que de nouvelles fortunes sont construites en exploitant des lois sur mesure et des fonctionnaires et politiciens corrompus.
Ceux qui ont conservé leur pouvoir d'achat ne peuvent pas comprendre la haine dans les yeux des jeunes chômeurs sans espoir et des plus démunis qui seront encore plus démunis demain.
Ramener tout le monde à pied d'égalité devant la justice est un début pour reprendre leur confiance dans ce pays et pour qu'on puisse leur demander de supporter des réformes difficiles.
Walid
Merci Si Nizar! Enfin un constat clair de la folie ambiante
a posté le 19-10-2021 à 10:15
Constat très clair d'une vindicte populaire! La Tunisie ne s'en sortira pas de cette manière et notre avenir à nous tous ne va s'améliorer.

Oui le Tunisien est devenu jaloux, préférant taxer celui qui réussit, qui est riche, de voleur et de corrumpus. Car il est bien plus rassurant et simpliste de dire que je n'ai pas réussi parce que je ne suis pas voleur plutot que de dire je n'ai pas eu l'audace (j'ai préféré le confort du salarié), je n'ai pas eu l'idée, je n'ai pas souffert des années à faire lancer mon entreprise, à stresser pour rembourser mes dettes etc..
La Tunisie marche sur la tête.

Les USA sont l'exemple à suivre. Un vrai modèle capitaliste ou la création, l'initiative privée, la réussite sont érigé en modèle.

Il faut se ressaisir sinon on sera tous pauvre dans pas longtemps avec un pays en faillite et PERSONNE de rationnel ne souhaite ca à son pays, à son avenir, à sa famille, à ses enfants, à ses amis, à ses compatriotes.

La Tunisie en libéralisant les lois obsolètes, en investissant dans les secteurs d'avenir et non en spoliant des Capitaines d'industries, des hommes d'affaires à la tête de groupe soit crées par eux mêmes soit hérités de chez leur parents.

NOUS ALLONS RATER UNE ENIEME OCCASION DE REFORMER NOTRE PAYS LOIN DES DOGMES ET LIGNES ROUGES DE L UGTT ET D ASPIRER ENSEMBLE A UN AVENIR MEILLEUR.


Le Tunisien doit arreter de se comparer au riche, à son voisin, à son ami. Il doit se concentrer sur lui même s'améliorer etc.. et il réussira sa vie

Léon
Doctrines d'état
a posté le 19-10-2021 à 09:46
Cela fait combien d'années que je vous dit que vous avez fait de la pauvreté une doctrine d'état, et de la mendicité une politique?

Léon min joundi Tounis al Awfiya,

Résistant.

Verset 112 de la sourate des abeilles
salahtataouine
heureux de te lire cher@Leon
a posté le à 10:50
j ai pas vu tes commentaires ces jours-ci ,hier je me disais ou es tu !! bien à toi l ami
des nouvelles de l ami @Ghazi?
Touness Bledi
Article TRES décevant
a posté le 19-10-2021 à 07:38
D'habitude, je lis avec grand intérêt les articles de NB. Celui-là est très décevant. Je partage l'analyse sur la situation catastrophique que vît la Tunisie (c'est dû surtout à la gouvernance de la dernière voire des dernières décennie(s)) et le manque de visibilité actuelle. Je suis en ligne avec les interrogations sur la capacité de KS à gérer la situation actuelle.

Toutefois, la corruption est un des plus grands fléaux dont souffre la Tunisie ? Pourquoi fermer les yeux. Oui, il faut distinguer entre ceux qui ont bossé dur et ont créée de la richesse ... et ceux qui ont corrompus, volés et ont pillés les richesses du pays.
Pourquoi défendre autant une seule personne qui est devant la justice ? Il y a tant de personnes qui souffrent à cause de la situation catastrophique de notre justice. Pourquoi lui et pas les autres ? Il y a forcément des raisons ....

Très déçu aussi par le manque de considération aux jeunes défavorisés qui triment pour s'en sortir, qui rament pour faire des études et certains obtiennent des diplômes. Mais faute de moyens financiers, faute de soutien, ils sont au chômage ou vivent de petits boulots. Il n'y a pas d'ascenseur social en Tunisie. Si tu n'es pas naît dans la "bonne" famille, tu souffres. Si tu es un "simple" ouvrier ou ouvrière, tu crèves au boulot pour une centaine de dinars.

Pourquoi dénigrer le métier d'enseignant ? C'est honteux. J'ai un respect énorme et une grand reconnaissance vis-à-vis de mes enseignants (école primaire, collège, lycée et supérieur). Ce n'est pas leur faute si l'état paye mal les enseignants. L'exemple est à vomir.

Je ne vais pas parler de partage équitable de la richesse créée mais de garantir un minium aux gens pour vivre. Les tunisiens n'arrivent plus à s'en sortir. C'est honteux de n'avoir aucune considération à ces jeunes.

Actuellement, on ne donne pas aux enfants et aux jeunes tunisiens les mêmes chances pour réussir. Je m'arrête là .... Je dois aller bosser ...
Gauss
A Mr. Bahloul
a posté le 19-10-2021 à 07:11
Ecrire ceci: 'Il y a, en Tunisie une réelle jalousie des riches de la part de ceux qui ont choisi des voies de carrière non génératrices de fortunes (comme celle d'enseignant).' veut simplement dire que vous accuser les enseignants de jalousie. L'un des métiers les plus respectées dans le monde civilisé, pietiné par nos journalistes :)

Apres vos yeux doux au capitalisme Americain, et a Jeff Bezos, un gars dont la fortune dépasse le PIB de l'Afrique. Les USA le pays développé le plus inégalitaire dans le monde court à sa perte par l'absence de politique fiscale courageuse pour instaurer un partage équitable des richesses et de ne pas avoir un citoyen qui dispose à lui seul le PIB de l'afrique, alors que les 50% les plus pauvres ont à peine 15000 dollars de revenue par an. C'est simplement incensé.
Alya
Reponse a Gauss
a posté le à 14:02
Oui dans l article, l'allusion au corps des enseignants, c était simplement pour rappeler que KS est un enseignant. J espérais ce matin, une excuse de BN envers tout un corps dont le rôle est de former des générations d élèves, collégiens lycéens, étudiants. Je fais partie de ce corps et je peux certifier que ce métier est très noble
Hassine
Chasse au sorciers
a posté le 19-10-2021 à 06:29
Croire que l état pourra créer richesse et croissance c est rêver les yeux ouvert. Le prive désormais le vecteur unique de croissance, l'?tat avec ces 700.000 fonctionaires mon oreille . arrêtons. Cette jalousie et envie maladive qui malheurs ment nourrit farouchement par notre président et qui trouve des partisans qui ne peuvent êtres que des ratés. "'?' '?'? '?'?'?' '?'?' '?'"
nazou de la chameliere
La Tunisie servant de laboratoire
a posté le 18-10-2021 à 22:04
quelqu'un avait dit cela au moment de la merdolution !
C'est malheureusement l'héritage de Bourguiba !
Le nazional socializme ,qui fait qu'une majorité de Tunisien ,adoptent le fascisme !! et tous ses travers !!
Le parallèle entre la France l'Algérie et la Tunisie est exact !
Puisque Bourguiba ,a été plus qu'influencé par Mendes France !
Et Bourguiba avait plus qu'encouragé la politique d'indépendance Algerienne ,a la sauce Tunisienne !!
Mr Bahloul ,devrait demander aux pseudos ,modernistes ,;;;; pourquoi ils n'aiment pas les islamistes !!
Et Mr Bahloul ,comprendra tres vite ,que les pseudos modernistes ,ne le savent même pas eux même !!
C'est que le conditionnement mental dure depuis 70 ans !
Et le machin de Carthage ,est un pur produit Bourguibiste ,qui ne peut que plaire ,a une majorité de pré-conditionnés ,a son image !

Les faiseurs de guerres et de tests de laboratoires a l'échelle d'un petit pays comme la Tunisie ,y trouvent leur bonheur !!!

Mais dieu merci ,il y-a des personnes qui veillent !
Welles
Crétin
a posté le à 22:37
Tu as débité une suite de contre vérités. Laisse Bourguiba tranquille
Arad
Pertinent
a posté le 18-10-2021 à 21:57
J'ai adoré l'exemple du gynéco et du dentiste. J'ai trouvé l'exemple très pertinent d'autant plus que les deux travaillent entre les lèvres de leurs patients respectifs
Abir de Gabès
Qu'en dites-vous également de la richesse ILLICITE des députés
a posté le 18-10-2021 à 21:21
depuis 2011 ?
sami
pathétique
a posté le 18-10-2021 à 21:18
la déontologie appelle à la retenue et non point s'aventurer à faire l'éloge d'un suspect. n'en déplaise à l'auteur, être riche dans un pays mal gouverné est non seulement suspect mais comme le dit si bien Confucius une honte. rien à voir avec les usa ou les pays développés où l'évasion fiscale est fortement réprimée ou encore avec la chine où les crimes économiques sont passibles de pendaison. chez nous royaume de l'impunité , c'est toute une autre histoire!!!!!!
Richard
Excellente analyse
a posté le 18-10-2021 à 20:50
Merci Mr Bahloul pour cette analyse pertinente. Ne pas se décourager des messages haineux populistes, l'être humain est naturellement jaloux, il n'aime pas la réussite de l'autre. Le centre de la gaussienne penche de plus en plus vers la médiocrité, la loi normale est l'une des fondations de l'univers, elle s'applique aussi aux humains, il y a de plus en plus de loosers d'où l'explosion de la vague populiste comme celle qui a conduit KS au pouvoir.
Fares
@Richard The black swan
a posté le à 02:10
La loi normale semble plus adaptée aux phénomènes naturels. Plusieurs phénomènes "artificiels" obéissent plutôt à la loi exponentielle avec ses "long tails".

Votre commentaire m'a fait pensé au livre de Nassim Taleb: The Black Swan. On pensait que tous les cygnes étaient blancs jusqu'à la découverte du premier cygne noir.

Selon la définition de Taleb, un cycgne noir est un phénomène très improbable aux conséquences drastiques(positives ou négatives). L'accession de Saïed au pouvoir était un événement très improbable, un candidat sans expérience et sans programme. Espérons que cette accession ne soit pas un black Swan dans le mauvais sens.

L'article résume bien la situation avec un bémol sur le paragraphe sur Ben Gharbia, parce que je ne connais pas ce Monsieur.

Du travail et du travail encore, ceux qui espèrent que Said va leur offrir ellokma el barda sont bien partis pour une grosse déception.
Forza
+1
a posté le à 21:26
.
Abir de Gabès
Que dites-vous de la richesse ô combien ILLICITE des islamistes
a posté le 18-10-2021 à 20:45
et leurs acolytes depuis leur accession au pouvoir en 2011, une année maudite pour les Tunisiens ?
Angel
@BN Chater Warrior & Co
a posté le 18-10-2021 à 20:41
Non ce ne sont pas les jeunes dés'?uvrés, ayant abandonné leurs études, avec un bas niveau, qui ne connaissent que les cafés, les trafics, la paresse, l'exploitation des femmes ou de la famille qui conseillent KS.
NB n'ignore pas qu'il y a parmi les jeunes tunisiens, surtout en attente à l'étranger actuellement, des jeunes qui sont super-diplomés, super-intelligents, communiquent dans des Think Tanks novateurs, échangent, évaluent, sont prêts à intervenir pour apporter un sans neuf à la Tunisie , loin de l'économie de rente et les grandes familles lobbyistes en place.
Ceux là sont plus fiers que NB d'être tunisiens et ont plus d'honneur, de principes et de patriotisme que tous les membres de la nahdha, Karama, QT, journaleux et faux intellectuels dont vous défendez les privilèges ! Mais savez-vous Mr NB que le temps de l'esclavage et des privilèges est aboli presque partout ? Sans doute pas pour vous en Tunisie !
Ah vous prenez Zukenberg, Bezos et Bill Gates en exemple ? Mais dites moi qu'est-ce que ces gens-là font pour sortir de la misère leurs concitoyens aux USA ? Ils se contentent de devenir de plus en plus riches, souvent aux dépends des pays pauvres d'ailleurs, pour s'afficher au Guinness Record des plus riches de la terre ! Que redistribuent-ils au peuple ? Les nombreuses casseroles qu'ils trainent sont connues mais ils ont les moyens de corrompre et de se payer les bons influenceurs (comme les nahdhaouis d'ailleurs, on voit le résultat) et les bons avocats !
Que NB prenne d'autres exemples comme le LIBAN qui coule à cause de la corruption allant à la quasi guerre civile, comme la Libye détruite par la jalousie et l'ubris des USA et de l'UE, comme la Syrie résistante détruite pour avoir gardé la tête haute, le Maroc englué dans la soumission ! Où se place La Tunisie post 25 juillet dans tout ça si ce n'est dans la volonté d'une grande majorité du peuple d'assainir enfin une situation délétère depuis 10 ans ?
Alya
Nizar Bahloul n a pas compris KS
a posté le 18-10-2021 à 20:30
Non,KS intellectuelles et cognitivement parlant, ne correspond pas à cette description que Nizar Bahloul en fait.
VAR
@Alya: alors ..
a posté le à 21:48
vous pouvez commencer à éclairer M. Nizar Bahloul ce que constitue KS intellectuelles et cognitivement !
Alya
Reponse a VAR
a posté le à 22:28
NB et son équipe ne cernent pas du tout KS. L homme est tout sauf un parvenu propulse par des jeunes tes que decrits par l auteur. Et honnêtement, je n ai pas du tout apprécié que Nizar Bahloul dise qu il y ait des gens qui se contentent d être enseignants. Pas joli
Fatma
Alya, laissez tomber!
a posté le à 11:25
Je vous vois vous en Don Quichotte et BN en moulins à vent.
C'est tout à votre honneur !
Je n'ai pas votre patience...j'ai préféré "prendre la tangente" comme on dit dans le jargon des X !
SBL
Décidément BN n'aime pas KS
a posté le 18-10-2021 à 20:02
Je l'ai écrit et je le répète, BN et Mr Nizar Bahloul sont anti KS.
'?a se lit comme un nez sur le visage.
Tout cet article et son entrée en matière, finissent par mettre le doigt sur le problème.
Le Président KS veut détrousser les riches et ils les accusent comme ça, gratuitement, sans preuves ni dossier solide.
Le méchant, c'est KS et tous les corrompus sont honnêtes.
Voilà le raisonnement tenu dans cet article.
KS est parti en guerre contre les corrompus et non contre les hommes d'affaires honnêtes.
Des corrompus,il y en avait à la pelle à l'ARP et on les laissait faire sans broncher avec la bénédiction du grand manitou Ghannouchi.
On s'est tu pendant 11 ans.
On a presque caressé cette racaille dans le sens du poil.
Dans cette arène de l'ARP, il y avait 52 dossiers de corrompus.
Le nombre m'a été confirmé par un ancien haut responsable de l'ARP du temps de BCE.
Malheureusement, Mr Mehdi Ben Gharbia que vous défendez, traîne des casseroles de grosses dimensions, mais il reste innocent jusqu'à preuve du contraire.
Mêmepaspeur
@ SBL
a posté le à 23:11
"Le méchant, c'est KS et tous les corrompus sont honnêtes."

KS n'a jamais été en odeur de sainteté chez les gens de BN. . . et pour cause. . . car il a toujours été considéré comme "un usurpateur" qui a pris "indument" la place qui revenait "normalement" au distributeur de pâtes. . . lequel "distributeur" aura ainsi été empêché définitivement de continuer à faire preuve de largesses en faveur des gogos qui ont voté pour lui, mais encore plus généreux avec ses amis de "l'élite" affairiste-journalistique-scribouillarde. . .
MPP.
Mon.
Comment
a posté le 18-10-2021 à 19:38
Trop d'exagération nuit à l'article qui devient peu crédible.
VIAN
TEMOIGNAGES OBJECTIFS
a posté le 18-10-2021 à 19:00
juste 2 témoignages d'un journaliste du POINT un virulent critique de KS et de de l'ancien ambassadeur de l'UE en Tunisie sur les familles qui s'accaparent les richesses et dans quelles proportions et qui forment des cartels (elles sont connues par le nom) s'opposant à toute réforme.

https://www.lepoint.fr/afrique/tunisie-le-cartel-des-banques-14-03-2021-2417628_3826.php

https://www.webdo.tn/2019/07/10/tunisie-pour-bergamini-des-groupes-familiaux-entravent-la-transition-economique/
'?lu de la république française
Mr bahloul quelles sont vos stratégies
a posté le 18-10-2021 à 18:59
Mr bahloul, les critiques et les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles, d'après vous comment il faut lutter contre les corrompus et les voleurs, khadafi avait raison quand il disait la Tunisie est riche, un journaliste lui demande pourquoi, khadafi a répondu ils ont volé la caisse, elle n'a jamais déclaré faillite
Angel
@BN, Chater Warrior and Co (3)
a posté le 18-10-2021 à 18:56
NB et toute l'équipe de BN passe son temps à tenter en vain de détruire KS !
A BN la critique de KS est permanente ! et de plus en plus virulente ! Tout est bon, le moindre lapsus, la moindre imprécision, le moindre terme employé est source de moqueries, de détournement d'idées, gonflé au maximum, se voulant MORTEL ! Tout est bon !
Mais pour qui se prend BN ? NB Va jusqu'à donner des ordres à KS !

Non KS ne confond pas hommes d'affaires et affairistes ! Malheureusement beaucoup d'hommes d'affaires en Tunisie ne fonctionnent qu'en lobbys, copinages, délits d'initiés et se partagent le gâteau, empêchant a tout jeune qui veut se lancer d'arriver à autre chose qu'un développement minime. Les conditions et cahiers des charges impossibles à remplir pour un jeune débutant enferme ce dernier dans des conditions rédhibitoires qui laissent le champ libre aux lobbys.
zozo Zohra
Pourquoi
a posté le 18-10-2021 à 18:54
n'avez vous pas mentionné les 47 milles fonctionnes décédés et que leurs salaires sont toujours versés ?

Ma hakouch Kais Said wallahi
Zozo Zohra
Correction
a posté le à 19:58
Fonctionnaires
Mohamed
Hallucinant .
a posté le 18-10-2021 à 18:21
Je lis et relis votre texte
Commencer à ZERO et gagner des centaines de millions de dinars de bénéfices ne colle pas dans presque toutes les réalités économiques .Le CA doit être plusieurs milliards de dinars
Vous me faites de la peine
sacré ***
1 x 2 x 2 x 2 x 2 x 2x 2 x 2 x2 x2x = 512 ( quelques centaines) c'est à dire 9 ans bénéfice 100%
ne dites pas qu'il a commencé il y'a 50 ans.
ftouh
Omi Sissi ..(n y voyez aucune allusion au presedient Sissi)
a posté le 18-10-2021 à 18:19
l' ideal serait pour nous un Robin Hood (des bois).

Il prend aux riches pour donner aux pauvres.
Et comme ces ex- pauvres sont devenus riches, alors il reprend de sitot le magot et il le re-donne aux riches. Le scmiblic avance un petit chouia...

Mais il y a un hic fiscal pour l' etat:
Ces ex-riches , declarent immediatement faillite et echappent legalement aux impots.
Quant aux ex- pauvres devenus futurs riches (epehemeres) , ils declarent peu , car leurs richesse a ete' courte et avec les abattements fiscaux , il y a exemptions fiscales immediates.

Bien sur Mister Hood ..il passera sa vie a faire la navette entre nouveaux riches et ex-pauvres. Mais il s' en contrebalance , il a des bons d' essence ..et pleins de chaouchs

Bref ca lui fera du sport quant meme.
Moralite':
Entretemps tout le monde a eux l' occasion de devenir riche et/ pauvre sans jamais en profiter...mais ca flatte les egos..
N' est ce pas beau

Reveillons nous ..et travaillons
Un quart d' heure par jour de tanbir ..est plus que suffisant
Forza
Article intéressant de "Le Monde"
a posté le 18-10-2021 à 18:19
A mon avis, l'axe principal derrière Saied est francais-emirati et peut-être aussi les lobbies derrière les réseaux sociaux proches de Saied.

https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/10/17/letrange-obsession-de-la-france-pour-la-turquie-au-maghreb/
Mêmepaspeur
Quand on ne sait pas sur quel pied danser
a posté le à 19:32
"A mon avis, l'axe principal derrière Saied est francais-emirati"

Faudrait savoir. . .
Dans un commentaire sur le texte de Den Hmida vous dites "On ne peut pas rendre un coup d'état militaire un acte démocratique".

Vous croyez que "l'axe francais-emirati" (comme vous écrivez mal. . .) est derrière l'Armée Nationale qui aurait exécuté ce "coup d'Etat" sur ordre de KS. . . ?
Un peu alambiqué comme raisonnement, non ?
MPP.
kamel
bravo vous etes courageux
a posté le 18-10-2021 à 18:14
tres bon articles , vous avez mis les points sur les i , vous etes vraiment courageux
Sincère
Chronique biaisée
a posté le 18-10-2021 à 17:50
Et non constructive.
Manifestement, les islamistes sous le tapis, un gouvernement en place, une campagne d'assainissement en cours, dérangent le site BN et ses chroniqueurs.
MH
KS et les jeunes
a posté le 18-10-2021 à 17:42
Il se croit encore à la fac, entouré de ses étudiants pour les amadouer tel un gourou. J'attends ce dialogue National et on en parlera.
zorba52
il faut rester objectif !
a posté le 18-10-2021 à 17:32
Vous savez que la Tunisie ne parle plus de millionnaires mais plutôt de milliardaires.
Alors posez vous la question et surtout soyez un peu patriote, car le pire du pire est arrivé durant les 10 dernières années. Et oui certains riches sont des suspects , sinon vous aurez une explication à donner sur la situation actuelle du pays?
Warrior
les riches doivent payer ...............................
a posté le à 18:27
ces riches paient 0% d'impots et de zaqat.
il faut les taxer de 30 à 40 % pour financer le SOCIAL, inexistant.
TUN-21
Avec 400 000 DTU par an
a posté le 18-10-2021 à 17:27
Avec 400 000 dinars comme revenu familial annuel, et tout frais payé, il ne tardera pas à devenir un nouveau riche lui aussi. En utilisant un cortège de 41 voitures, il s'habitue petit à petit à la vie des riches et célèbres!
A4
Cent familles
a posté le à 19:05
Je suis sûr qu'il annoncera bientôt que son salaire de 30 mille dinars par mois va lui servir pour une prise en charge entière de 100 familles nécessiteuses.
Robocop est généreux !
Forza
170 millions de dinar de budget
a posté le à 18:29
de la présidence, pour financer ses sorties, bientôt 41 voitures et blindés ne vont plus lui suffire. Il fait bouger toute une armée lorsqu'il se déplace plus que Ben Ali.

La corruption qu'on va voir sous Saied va dépasser tous les records car simplement le pouvoir individuel despotique mène automatiquement à la corruption, son entourage deviendra l'épicentre de la corruption. Mr. Echebbi il y'a deux jours sur Mosaïque disait que la Rachwa a augmenté depuis le 25 juillet car les riches sont maintenant la cible de chantage.
Forza
Bravo Nizar Bahloul
a posté le 18-10-2021 à 17:12
et je salue votre courage.
Ces réseaux proches de Saied et qui dénigrent ne datent pas d'aujourd'hui, ils remontent à sa campagne électorale et même avant, le projet des lobbies derrière lui ont peut-être commencé à travailler sur l'image dès 2013. Il y'a un dossier sur le financement de sa campagne électorale chez la cour des comptes mais je ne pense pas que ce dossier sortira a la lumière tant qu'il est au pouvoir (et dispose du soutien des militaires).
Il va contacter les jeunes avec le langage fasciste qu'on connait. Ils le sacralisent comme un gourou, ils me rappellent ces jeunes de Bhagwan dans leur soumission sans réfléchir
Tout en saluant des champions nationaux qui travaillent, investissent et créent de l'emploi, il faut bien sûr critiquer l'économie de rente et plusieurs des familles oligarques vivent de l'économie de rente. La solution n'est pas de confisquer leurs biens mais d'ouvrir l'économie a la compétition et pour faire il faut reformer nos lois, assez ses autorisations, assez d'une loi de change bolcheviste et assez de la bureaucratie. Il faut laisser les jeunes avec idées foncer.
Warrior
les plus CRUELS capitalistes au monde , c'est vous ......
a posté le à 18:31
aux USA, pas de rentes, pas de monoples.
les riches paient 30 à 40 % d'impots pour financer le SOCIAL.
chez vous pas de SOCIAL, les riches paient 0% impots, ni zaqat.
vous ètes les plus cruels capitalistes au monde !!
Forza
@Warrior - Je ne suis pas un capitaliste
a posté le à 19:00
mais je suis pour l'économie de marché sociale, une économie qui encourage ceux qui foncent et qui travaillent et payent leur impôt, aucune contradiction dedans mais un impôt qui aide notre compétitivité. On ne peut pas imposer comme les pays les plus développés car nous n'avons pas la même infrastructure. Nos impôts pour les entreprises doivent être en dessous de ceux de l'Europe de l'Est et de même niveau que ceux du Maroc et de la Turquie. '?a n'a aucun sens de demander aux entreprises de payer 50% de leurs bénéfices comme impôt, elles partent ailleurs ou ne viennent pas.
Warrior
@ forza ...................................
a posté le à 11:43
je parle des individus, surtout profession libérale. ils ne paient ni impots ni zaqaat !!! ils doivent payer 30 à 40 % de ce qu'ils gagnent.
ils leur reste 70 % pour s'enrichir. pas assez ?

les entreprises elles partent ailleurs ?
où ?
elles n'ont rien à exporter !!
A4
@NB: c'est la première fois que je m'adresse à vous.
a posté le 18-10-2021 à 16:47
Un conseil: vous devez vous repentir et annoncer votre soumission.
Que "Rabb'ocop" le miséricordieux vous pardonne !

ROBOCOP (3)
Ecrit par A4 - Tunis, le 10 Octobre 2021

Tel un maudit pécheur
Je viens vous avouer
Mon passé de tricheur
Aux actes inavoués

Tel un vil repenti
A genoux je me mets
Je me fais tout petit
Pour me faire pardonner

Car le jour du destin
Désertant les urnes
J'ai brûlé mon bulletin
Restant taciturne

J'ai voulu faire le fou
Faire semblant d'ignorer
L'immense Manitou
L'unique à adorer

Moi, minable terrien
Comptant le temps en jour
Mais ne comprenant rien
Aux éloquents discours

Je m'émeus quand j'entends
Ces mots de vérité
Qui disent que le temps
N'est qu'une éternité

Dans une éternité
Ou même peut-être deux
Nous saurons, hébétés
Les décisions du Dieu

Nous saurons que c'est lui
Qui seul peut décréter
Quand entre lui et lui
Il peut se concerter

Quant à ceux qui veulent
Entamer un dialogue
Il ordonnera seul
D'ouvrir son monologue

Il leur dira, haletant
D'un air désabusé
Quand ça sera l'instant
De lancer les fusées

En attendant cette heure
J'ai un pèlerinage
A faire loin des voyeurs
Au temple de Carthage

Je dois me prosterner
Pour rentrer dans les rangs
Prier et entonner
Que "Rabb'ocop est grand" !
Angel
Conseil à BN
a posté le à 17:40
Pour qui prêche BN?
BN n'arrive pas à se prosterner ni a se racheter donc attaques à tout crin!
Forza
@A4 - genial
a posté le à 17:32
"Rabb'ocop' pour ses supporteurs il est au moins Baal Hamoun, plus qu'un pharaon, il est au moins Amon, bikreka ya amon yamdi fil bariya.
Mêmepaspeur
Le péché mortel de Kaïs Saïed
a posté le 18-10-2021 à 16:42
Braves gens, vous ne savez pas la dernière ?
Allez. . .j'vous la raconte et ce n'est pas un "conte". . .

Selon notre "élite pourrissante" (dixit Brik qui en sait qqc), Kaïs Saïed serait maladivement jaloux et envieux. . . et n'étant pas lui-même riche et sans aucune possibilité de le devenir. . . il s'en prend à ceux qui sont pleins aux as, qu'ils aient amassé leurs fortunes de façons légale ou pas, KS n'a été élu que pour niveler la société par le bas, qu'est-ce que vous croyez ?
On l'accusera bientôt (et ce sera justice !) d'être un crypto-communiste tendance khmers-rouges ou bolchevique canal-historique !
Mais en attendant, comme c'est bizarre. . . comme c'est étrange. . .
KS ce crypto-sanguinaire, laisse le monde des affaires se noyer dans les affaires. . . le monde des baveux baver à outrance. . . le monde des pourris pourrir à loisir. . . le monde des plumitifs scribouiller sans frein. . . le monde des gueulards s'égosiller à perdre haleine. . .
Et enfin, les vieux "envieux" (mais les vrais, hein ?) se morfondre et se languir de la fin de règne qui tarde à venir, car ils appréhendent le jour et l'heure où ils feront connaissance avec la fatale épée de Damoclès !
Cette engeance-là est condamnée à subir la mortelle attente du condamné à mort qui ignore la date du jour inéluctable où il recevra sa dose létale pour qu'enfin il s'étale !
C'est d'un banal. . . !
MPP.
Angel
HHHH Bravo
a posté le à 17:37
J'ai aimé!!!
HHHHH
Warrior
TAXEZ .... les signes extérieurs de richesse
a posté le 18-10-2021 à 16:25
villas de luxe, yachts, voitures de luxes .... c'est çà qu'il faut taxer lourdement? ces riches ne paient ni impots ni zaqat.
Taxez les riches pour financer le SOCIAL inexistant.
çà s'appelle: justice sociale, redistribution ...
çà existe dans tous les pays , petits et grands , qui ont un sens du SOCIAL.
Lambda
De quel droit ?
a posté le à 17:14
Donc si vous réussissez votre vie et que vous gagnez beaucoup d'argent, vous acceptez que l'état vienne vous prendre cet argent pour financer des gens qui nont pas réussi, qui dormaient pendant que toi tu trimais ?
Tu sais ce qui va se passer ? Tu vas arrêter le développement et le travail puisque le labeur de ce travail va être voler par l'état.
Cette stratégie a été celle de la gauche française et regarde où ça a mené. Aucun champion français parmi les leaders internationaux. Moins tu taxes plus tu incites les gens à travailler a développer a prendre des risques. C'est élémentaire, et c'est prouvé
Warrior
je m'explique ............................
a posté le à 18:24
il faut prendre 30 à 40 % .... j'ai pas dit tout prendre.
c'est comme çà çà se passe en UE, USA mais aussi petit pays israel, malta ...
actuellement chez vous les riches paient 0% , et les Zawali crèvent, ou jettent le frère à la mer ...

chez vous ils s'enrichissent exponentiellement au lieu de linéairement !!

votre système est CRUEL, INJUSTE, RRRRREVOLTTANT.
Tunisino
Bien sûr
a posté le 18-10-2021 à 16:16
Les communistes adorent la dictature et la misère, il sont idéologiquement incapables d'opter aux libertés et à la prospérité, le capitalisme pour eux est interdit, même sous une forme modéré. Le très bel exemple est celui de la Libye, le pétrole n'a jamais réussi a rendre la Libye un pays libre et prospère.