alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 13:10
SUR LE FIL
Hichem Ajbouni : l'Isie n'a pas le droit de réviser et d'interpréter la loi électorale
08/06/2024 | 12:36
2 min
Hichem Ajbouni : l'Isie n'a pas le droit de réviser et d'interpréter la loi électorale

 

L’ancien député et figure d’Attayar, Hichem Ajbouni a affirmé que la loi électorale ne pouvait pas être révisée par décret promulgué par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie). De plus, cette dernière n’est pas, d’après lui, habilitée à interpréter la loi électorale.

Dans une publication Facebook du samedi 8 juin 2024, Hichem Ajbouni est revenu sur le récent communiqué de la présidence de la République portant sur la rencontre entre le chef de l’État, Kaïs Saïed et le président de l’Isie, Farouk Bouasker. L’ancien député a critiqué l’absence de date claire à la tenue de l’élection présidentielle prévue d’ici l'automne 2024. Il s’est interrogé sur les raisons derrière ce flou et ce manque de précisions. Hichem Ajbouni a expliqué que la loi électorale était une loi organique et qu’elle ne pouvait pas être révisée par décret.

« Vous êtes professeur assistant en droit constitutionnel et vous savez que fixer une date des élections aura un impact sur les électeurs et les candidats…

Vous savez, aussi, que l’instance de Farouk Bouakser n’est pas indépendante (ses membres ont été nommés), et est anticonstitutionnelle », a-t-il écrit en s’adressant au président de la République.

Par ailleurs, Hichem Ajbouni a considéré que le retard dans la désignation d’une date pour la présidentielle était inexpliqué. Il a qualifié la situation de flou ne permettant pas de tenir des élections libres, honnêtes et reflétant la volonté du peuple. Le climat actuel profitera, d’après lui, à un seul candidat jouant en même temps les rôles de juge et partie.

L’ancien élu a estimé qu’il était désolant de voir tout cela avoir lieu durant le mandat d’un président ayant occupé pour une trentaine d’années la fonction de professeur assistant en droit constitutionnel.

 

Pour rappel, une élection présidentielle est supposée avoir lieu d’ici l'automne 2024. La porte-parole de l’Isie, Mohamed Tlili Mansri avait évoqué les dates pouvant correspondre à la tenue de celle-ci. Il s’agirait du 6, 13 ou 20 octobre 2024. Néanmoins, et à près de quatre mois de cette supposée élection aucune date n’a officiellement été annoncée. L’Isie a indiqué que l’annonce d’une date exacte était tributaire de la publication par le président de la République, Kaïs Saïed du décret de convocation des électeurs.

 

S.G

08/06/2024 | 12:36
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jean Neymar
Looser Ajbouni
a posté le 09-06-2024 à 09:44
Encore un Looser qui parle de : "a le droit " et de "n'a pas le droit";
De quel Droit parle-t-il? de celui que s'est donné le président de la République en ce 25 Juillet 2021 d'interpréter à sa guise l'article 80 qui selon lui lui confère le Droit d'amener la Tunisie vers le Régime que l'on connait aujourd'hui?
Lèkén,en l'absence d'une Cour Constitutionnelle à l'époque ou Khssimék el hakém lèchkoun mouch téchki?
Tout cela pour dire que KS avait profité de l'absence de cette CC (absence dont il n'était pas le responsable puisqu'il eût fallu qu'elle soit édifiée depuis 2016) pour trouver un terrain vierge devant lui dont il a su en profiter,Ironie de l'Histoire les deux principaux SABOTEURS de sa MISE EN PLACE de 2019 à 2021 ,Rached Ghanouchi et Abir Barbou sont aujourd'hui en PRISON;
Je rappelle qu'en ce 25 Juillet 2021,AM s'était félicitée de cette mise au pas de l'ARP espérant à l'époque de nouvelles élections ,pensant qu'elle allait cueillir en 2 ans les fruits de son cirque et cinéma quotidien à l'ARP pour ravir la première place à ces IKHWANS qu'elle a toujours honnis,
Quant à RG,il attendit dans sa voiture climatisée à l'ombre de ce soleil de Juillet que ses troupes répondent à son appel en venant en masse au Bardo,devant le flux insignifiant de ses soutiens,il rentra chez lui à Midi la tête basse et défait,ce que la MOTION de censure n'avait pas réussi à faire,l'indifférence populaire et de facto le soutien implicite d'une bonne majorité à ce GEL de l'ARP l'a FAIT EN UNE matinée .
KS a fait en ce 25 Juillet un NEW DEAL à la ROOSEVELT qui nous a mené jusqu'au Destour de 2022 et de ses nouvelles règles de jeu,DONT ACTE.
La "Nouvelle COUR CONSTITUTIONNELLE" nous avait été promise en haut lieu en vertu de ce même Destour 2022 et aujourd'hui à quelques mois des élections présidentielles annoncées,elle n'est toujours pas édifiée...
Et Voilà qu'un Looser comme il en existe tant dans cette "Poussière de pseudo-politiciens" nous parle de Droit et de Non Droit!
Kharréf yè Hamma!
El Sayed yohkom ou yéfti wahdou en l'absence de cette CC (lesquels sont aussi des membres connus en vertu des fonctions qu'ils occupent que KS a lui-même nommés,ce qui met en porte-à-faux son raisonnement à propos des membres nommés de l'ISIE) et ce triste sire de Ajbouni nous parle encore de Droit et de Non-Droit!
Mais la seule INSTANCE régalienne que TOUT LE MONDE aujourd'hui doit MILITER en sa FAVEUR est la MISE EN PLACE DANS LES PLUS BREFS Délais de cette CC;Elle et elle seule est habilitée de PLEIN DROIT DE STATUER sur les LITIGES,en Vertu de ce Destour de 2022 même!
---------------------------------------
"Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes."
JOHN WAYNE
REPONSE A MOHAMED SALAH BEN AMMAR
a posté le 08-06-2024 à 14:17
Docteur,

Votre article a causé une rechute de mes hémorroïdes. Je vous tiens responsable et vous qui êtes médecin devriez savoir à quel point cette maladie peut créer un handicap chez ceux qu'elle affecte.
Je pourrais même exiger de votre personne une indemnité tant le préjudice causé a été important dans ma vie de retraité du ministère de l'Intérieur qui a servi son pays pendant l'ère des grands et j'ai nommé par la Bourguiba et Ben Ali, deux géants qui en ce moment même souffrent d'insomnies dans leur tombe.
Il y a un aspect colonial honteux dans votre article qui me rappelle les propos d'un gueux nommé François Hollande car cet homme on ne peut plus farfelu a utilisé des propos similaires pour s'attaquer à Marine Le Pen, l'a traitant de Nationaliste et d'extrémiste.
Vous citez George Orwell et cela me rappelle une scène dont j'ai été témoin et lors de laquelle Bourguiba gifla dans la rue un étudiant qui l'interpella à propos de l'usage des calculatrices pendant l'épreuve du BAC. L'étudiant en question au visage bien nourri dit à Bourguiba que les pauvres ne pouvaient guère se permettre une calculatrice ce qui créerait un désavantage pour eux lors des épreuves du BAC, contrairement aux enfants de riches.
Bourguiba lui répondit «il n'y pas si longtemps vous étiez sous le joug des français et n'aviez ni la dignité ni de quoi manger et vous osez vous plaindre ».
Votre article mérite une réponse Bourguibienne similaire.
Vous citez George Orwell dans un pays que vous avez servi en tant que Ministre sous les directives du Premier Ministre Jomaa qui était le ouistiti apprivoisé de Barack Obama et qui s'est précipité à Washington pour prendre note de ses ordres et directives dans un pays qui a perdu des milliers d'hommes et de femmes jadis afin d'acquérir son indépendance de la France coloniale.
Avant de parler de nationalisme et de patriotisme vous devriez disserter sur la souveraineté et l'ingérence dont est victime notre pays.
Vous maquillez une situation sécuritaire et économique désastreuse qui est le résultat de personnes comme vous qui ont participé à la déchéance d'un pays, par des thèmes hors sujet.
George Orwell était poète, Rached Ghannouchi est un islamiste sanguinaire qui depuis des décennies travaille pour des pays comme le Qatar et l'Arabie Saoudite sans compter le MI6 Anglais.
Ayez le courage et l'honnêteté aussi Monsieur de dénoncer vous qui êtes médecin, le pont aérien créée par Moncef Marzouki votre confrère, qui responsable de la mort de milliers de Chrétiens Syriens.
Dénoncez les assassinats politiques dont étaient responsables les islamistes que vous avez servi, dénoncez la mort dans l'humiliation de Kadhafi qui a lutté contre l'impérialisme et le sionisme pendant plus d'un demi-siècle.
Dénoncez la Qatar qui corrompt les hommes politiques Tunisiens et qui embrigade les jeunes vers des foyers de tension pour qu'ils commettent des crimes contre l'humanité.
Mais surtout Monsieur, vous qui avez servi dans un gouvernement responsable de la déchéance d'un pays bâti par des hommes courageux et solides comme moi, disparaissez de la circulation.
Nous n'avons pas besoin de vous. Les Nationalistes Tunisiens sont ces hommes qui ont donné une leçon à la France sans écrire d'articles faux et intellectuellement insignifiants.
Ils sont morts pour que des gens comme vous aille ensuite détruire la Tunisie dans une révolution sioniste et du moins colonialiste car les personnes comme vous ne comprennent rien ni au monde ni à la vie.
Quand on a fait autant de mal a un pays il faut se faire petit.
C'est une question de dignité.

JOHN WAYNE


Be zen
JOHN WAYNE à propos de celui que vous appelez avec mépris MOHAMED SALAH BEN AMMAR
a posté le à 16:43
Vous êtes un GROSSIER PERSONNAGE, vous croyez détenir la vérité révélée et vous avez TOUT FAUT (ou presque).
Je dis cela (TOUT FAUX) et pourtant je pourrais partager certaines de vos idées.
J'aurais respecté moi, les avis contraires et je ne serais pas monté sur mes chevaux pour donner des leçons aux autres.
Votre haine et votre suffisance sont abjectes et insupportables. Vous perdez toute crédibilité avec votre discours agressif et despotique.
Redescendez sur terre et ayez un plus de d'humilité et moins de condescendance et de mépris.
Ayez AU MOINS le courage et l'élégance de nommer la personne à laquelle vous vous adressez avec un plus de respect et de courtoisie, même si vous n'êtes pas d'accord avec elle ! Cela semble impossible pour vous tellement votre égo est surdimensionné.