alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 02:48
SUR LE FIL
Kaïs Saïed : il n’y a absolument aucune confrontation avec les avocats !
16/05/2024 | 02:11
3 min
Kaïs Saïed : il n’y a absolument aucune confrontation avec les avocats !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, mercredi 15 mai 2024, la ministre de la Justice, Leila Jaffel. Dans un communiqué publié vers 1 heure, le président est revenu sur les dernières arrestations et l’assaut contre la Maison de l’avocat. Il a commencé par dire que nul n’est au-dessus de la loi, tout en soulignant qu’il n’y a absolument aucune confrontation avec les avocats. Il a ainsi affirmé que le droit à la défense était garanti comme le dispose l’article 123 de la constitution.

 

Kaïs Saïed a indiqué que l’avocat n’est pas au-dessus de la loi, rappelant que l’Ordre national des avocats a souvent traduit un nombre d’avocats en conseil de discipline et émis des sanctions contre ceux qui ont porté atteinte à l’honneur de la profession.

Le chef de l’Etat a de ce fait expliqué que « ce qui s’est passé ces derniers jours n’avait aucun lien avec la profession d’avocat, mais plutôt avec ceux qui ont osé porter atteinte à leur pays et l’ont même insulté, et ceux qui ont violemment agressé un agent de sécurité ». Kaïs Saïed fait ici clairement référence aux avocats Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba.

Il a renchéri en assurant que celui qui insulte son pays ou commet le crime d’agresser un agent dans l’exercice de ses fonctions ne peut rester impuni. « Nous n’acceptons pas que notre pays et ses symboles soient lésés de l’extérieur, de ce fait nous n’acceptons pas qu’on puisse lui porter atteinte de l’intérieur ».

Kaïs Saïed a par la suite tenu à rappeler que l’Etat tunisien est tenu, comme le dispose l’article 36 de la constitution, d'assurer à tout détenu le droit à un traitement humain qui préserve sa dignité.

Par ailleurs, il a indiqué que « ceux qui portent atteinte à leur patrie de l’intérieur, trouveront des parties pour les protéger dans les cercles officiels et officieux étrangers ». Le chef de l’État a aussi relevé que « l’accent est mis sur une ou deux personnes, alors qu’avant-hier, un avocat a été arrêté pour terrorisme et blanchiment d’argent. Pourquoi n’y a-t-il aucune controverse à son sujet ? La profession d’avocat est d’autant plus honorable qu’elle ne peut compter dans ses rangs ceux qui injurient leur pays et agressent des agents de sécurité ».  

Kaïs Saïed a enfin précisé que la Maison de l’avocat se trouve sur le sol tunisien et n’est soumise à aucune règle territoriale « pour qu’on puisse s’y réfugier et qu’on dise qu’elle a été prise d’assaut », et de conclure que « ce qui s’est passé s’est déroulé dans le cadre du respect de la loi tunisienne garantissant l’égalité et le droit à un procès équitable ».

 

Le chef de l’État assume donc clairement et explicitement les événements survenus depuis le week-end à la Maison de l’avocat et les arrestations musclées de Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba. Ce dernier a été, rappelons-le, hospitalisé au cours de la soirée des suites d’actes de torture subis au centre de détention, selon ses avocats. La défense a d’ailleurs annoncé déposer une plainte pour torture, alors que l’Ordre des avocats a décrété une grève générale nationale pour le lendemain.

 

I.L

 

16/05/2024 | 02:11
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Riadh
16:20
a posté le 16-05-2024 à 16:41
L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Cette photo résume a elle seule tous les maux que vit notre pays et son peuple, plusieurs autres détails y sont et ils ne trompent pas. Un jour, si Dieu le veut, justice sera faite.
Toumi
La claque administrée à un bâtonnier courtisan
a posté le 16-05-2024 à 08:50
Hier le Bâtonnier fit appel au Président de la République le suppliant de mettre fin aux agissements de ses ministres de la justice et de l'intérieur en le mettant hors de cause.
Dans les heures qui ont suivi, là ministre de la justice reçut les encouragements de ce dernier à continuer le nettoyage à l'eau de..,Jaffel!!!
Il ne servait donc à rien d'appeler au secours les anciens bâtonniers pour s'exonérer de ses propres errements
veritas
Les mains tunisiennes de l'otan
a posté le 16-05-2024 à 08:49
Les mains tunisiennes de l'otan(en tunisie )et à leur têtes les Mc do et la france doivent être coupées sans modération et avec la plus grande fermeté car l'otan a toujours ses mercenaires dans tout les pays qui sont sur la sellette .
1/3i
Au moins c'est clair.... Il assume !
a posté le 16-05-2024 à 04:47
C'est donc bien lui qui a organisé ces arrestations. Cela a le mérite d'être explicite...
Il assume d'interdire de penser et de s'exprimer...

Quand à l'avocat arrêté pour être un terroriste. Bien sûr qu'il n'y a pas de polémiques... justement.
Ses confrères ne le défendent pas dans la presse.

CQFD...