alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 05:35
Dernières news
Ali Kooli : Le programme de réforme de la Tunisie a été jugé réaliste
17/05/2021 | 09:09
3 min
Ali Kooli : Le programme de réforme de la Tunisie a été jugé réaliste

Le ministre de l'Economie, des Finances et du soutien à l'Investissement Ali Kooli, était l’invité ce matin du lundi 17 mai 2021, de Wassim Ben Larbi sur Express FM.

 

Ali Kooli a été interrogé sur les visites effectuées à Washington et à Paris pour le lancement des consultations avec le FMI et la Banque mondiale sur un nouveau programme de coopération et de soutien à la Tunisie. Il a indiqué à ce propos, que les négociations avec les partenaires internationaux étaient fructueuses et que le programme de réforme de la Tunisie a été jugé réaliste et réalisable, précisant toutefois que les deux institutions ont souligné la nécessité que le peuple tunisien s’unisse autour de ce programme et œuvre à sauver son pays.

 

Le ministre a aussi annoncé l’achèvement d’un protocole d’accord avec le MCC pour l’octroi à la Tunisie d’un don de 500 millions de dollars pour financer des projets dans le secteur des Transports, et notamment la restructuration du port de Radès, dans la distribution de l’eau et le soutien aux femmes rurales.

 

Sur la situation économique et financière du pays, Ali Kooli a martelé que le gouvernement de Hichem Mechichi œuvre à sauver le pays et que les difficultés pourront être surmontées si tout le monde se mettait au travail et cessait d’entraver la production.

 

« Nous avons eu beaucoup de rencontres avec les représentants du FMI et contrairement à ce qu’on dit ces rencontres ont eu lieu en face à face. Nous n’avons pas proposé de montant, ce qui est important aujourd’hui est notre crédibilité et notre programme de réformes. Nous avons détaillé nos besoins pour mettre ce plan à exécution. En 2021 nous aurons besoin d’un prêt de 18,5 milliards de dinars et nous aurons à rembourser des prêts de 15,2 milliards de dinars. Les discussions avancement avec l’US Aid et nous espérons obtenir une nouvelle garantie américaine mais pour cela nous devons donner nous-mêmes l’exemple et prouver que nous sommes prêts à faire des sacrifices » a-t-il poursuivi.

 

Sur la question des subventions, le ministre a tenu à expliquer qu’elles ne seront pas levées mais rationnalisées. « Les subventions doivent aller aux citoyens qui en ont réellement besoin et non dans les poches des contrebandiers. Chaque dinar récupéré ira forcément dans la poche des Tunisiens et nous allons mettre ce programme en pratique progressivement sur trois ou quatre ans. Nous aurons besoin cette année de 52 milliards de dinars pour répondre au budget, pour payer les 20 milliards de dinars de salaires, pour s’acquitter 15.5 milliards de dinars de dettes et de soutenir les 7 milliards de dinars de subventions. Ce système de subventions doit être changé et nous allons entamer cette réforme dans les plus brefs délais, nous ne ferons rien sans être sûrs que cela ne nuira pas aux Tunisiens et sans leur expliquer en quoi ces réformes leur sont bénéfiques. Cette histoire d’une baguette à 0.6 dinars est une manipulation et n’a rien de vrai » a ajouté Ali Kooli.

 

Enfin, et sur sa rencontre avec son homologue français Bruno Le Maire à Paris, le ministre a précisé que ce genre de rencontres entre homologues est fréquent et ordinaire et qu’elles ne sont pas systématiquement relayées.

 

 

M.B.Z

 

 

17/05/2021 | 09:09
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisien
Des solutions
a posté le 17-05-2021 à 20:24
Demain. Il sera trop tard, pour palier les consequences de la greve des recettes qui semblent s eterniser. Ce soir il faut des decisions pour reporter les delais de depot des declarations fiscales, de suspendre momentanement l obligation d enregistrer les actes traites par les avocats, huissiers, huissiers notaires......pour eviter des blocages en series a tous les echelons des services de l etat. Par exemple, que faire quand un avocat doit deposer, au plus tard,demain, un appel en justice exigeant des justifs enregistres , cet avocat a besoin d une solution
Razgallah
LA TUNISIE
a posté le 17-05-2021 à 16:03
BRAVO et BRAVO que nos compatriotes se mettent au travail et que l UGTT soit constructif.
DIEHK
Il y aura toujours des C..... Partout...
a posté le 17-05-2021 à 15:31
Le programme de réforme de la Tunisie a été jugé réaliste par QUI ?
Olala ! ça sent l'enc..... à sec et 1 taux d'intérêt à 3,4 ou 5 % ?
Ils dégageront bientôt et refileront le bébé au suivant et chanterons "The show must go on" !
Et toujours les grands gagnants: les pauvres terroristes emprisonnés injustement par Zaba et qui retoucheront une 3ème fois des compensations plus une retraite dorée ?
Pauvres C... Tunisiens,
Même les terroristes la me....à sec....Alors partez à gaza et combattez le "Fatah" !
TABARKA
Il FAUDRAIT FAIRE UNE REVOLUTION CULTURELLE ET CULTUELLE
a posté le 17-05-2021 à 15:17
On a déja entendu cette musique. Le Tunisien veut du concret, qu'allons nous entreprendre pour éradiquer cette descente en enfer? Les vas et vient et les déplacements infructueux de ministres lassent et fatiguent au plus haut point les citoyens. Les Tunisiens veulent du concret, ils veulent savoir si ce gouvernement Mechichi a un plan et une vision pour sauver le pays. Pourtant Des solutions, elles existent mais personne n'ose les mettre en OUEVRE. pour que ces réformes soient appliquées il faudrait avoir du cran et de l'audace, pour commencer il faudrait renvoyer chez eux tout ceux qui ont été fonctionnarisés par ennahdha après le 24/11/2011, il faudrait faire une pause de trois années minimum des grands et petits pèlerinages, il faudrait revoir le système des horaires. Les Tunisiens ne travaillent pas assez, il faudrait dégraisser le mammouth comme disait Claude Allègre moins d'état et plus de libéralisme. Si les responsables politiques ne réagissent pas de la sorte ils seront coupables et responsables de leur échec.
Virtuel
Urgence
a posté le 17-05-2021 à 15:07
Du moment que les recettes sont fermees depuis bientot un mois, Il faut sortir une circulaire pour legaliser a titre exceptionnel et momentanee, les actes dates entre avril et mai 2021, signes par les contractants, les notaires ,huissiers et avocats jusqu a arret de la greve avec obligation d enregistrer ces actes a une date ulterieure
Moez
Psychiatre et non ministre de l'économie
a posté le 17-05-2021 à 10:10
Il est psychiatre avec spécialisation en hypnothérapie ce monsieur et non un ministre de l'économie ! A l'entendre, avec sa voix d'hypnotiseur, tout baigne dans le meilleur des mondes ! Comme une histoire du soir pour faire dormir un enfant !
Abir
Souriez dans toute les condition
a posté le 17-05-2021 à 09:33
Pour vu que tu gardes tes postes , tout baigne chez toi et chez le criminel ganouchi,tant que vos comptes se bourrent de l'argent des pauvres Tunisiens