alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 20:30
A la Une
A télécharger - La loi électorale publiée dans le Jort
15/09/2022 | 20:33 , mis à jour à 23:00
1 min
A télécharger - La loi électorale publiée dans le Jort

 

Comme annoncé par le président de la République lors du conseil des ministres d'aujourd'hui, la loi électorale amendée ainsi que la convocation des électeurs ont été publiées dans le Journal officiel dans son édition de ce jeudi 15 septembre 2022.

 

Pour consulter la nouvelle loi électorale, cliquer ici. 

 

Les électeurs sont convoqués le samedi 17 décembre 2022, en vue de procéder à l'élection des députés à l'Assemblée des représentants du peuple.

Les électeurs résidant à l’étranger sont, quant à eux, convoqués les 15, 16 et décembre 2022.

 

S.H

15/09/2022 | 20:33 , mis à jour à 23:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
VOILA
Trop de députés !
a posté le 16-09-2022 à 17:56
Aux Etats-Unis, la Constitution ne fixe pas la taille du Parlement.
Depuis 1911, la Chambre des représentants est composée de 435 députés, chacun représentant la circonscription électorale dans laquelle il a été élu.
En 2022, la population totale des '?tats-Unis devrait atteindre environ 333,4 millions de personnes.

Députés : 435

Quelqu'un comprend-il ce nombre de députés dans un pays aussi pauvre et mendiant que le nôtre ?
takilas
Nahdha refoulée catégoriquement par le peuple Tunisie.
a posté le 16-09-2022 à 12:21
D'ailleurs ils n'oseront pas se présenter parce qu'ils sont reconnus et connus par les différentes et multiples manigances qu'ils ont commis durant dix ans.
Leur duperies de 2011 et 2014 ne marcheront plus maintenant.
D'ailleurs le FMI a enquête à ce sujet piur savoir si les prêts n'iront pas aux poches de nahdha comme auparavant, quoique la question des recrutements anarchiques dans la fonction publique à Tunis, des dizaines de milliers d'applaudisseurs sudistes de nahdha, restera irrésolue et qu'il est impératif à laquelle il faut trouver une solution urgente pour sauver du peu soit-il l'économie tunisienne détruite par nahdha.
Djodjo
@takilas Quand je vous dis qu'il a QI negatif
a posté le à 22:22
Qu'est-ce qui empêche nahda de se présenter ? Rien.

Il peuve même avancer masqué maintenant.

Man, arrête la fumette.
Carthage Libre
Que pouvait-on attendre de Kaies Saied le Populiste ; division, encore division du peuple (Khwenjias exclut, c'est pas le "peuple" ça)
a posté le 16-09-2022 à 11:17
Je suis POUR l'inéligibilité des doubles nationaux au Parlement.

mais je suis contre que les doubles nationaux ne votent pas.

Kaies Saied, au lieu de rassembler en ces temps durs et graves, il divise.

Si vous regardez les lois électorales dans le monde démocratique, y'a pas ce genre de "considérations" futiles et méchantes.

On aurait pu faire une loi électorale qui rassemble, démocratique et surtout LOGIQUE pour la BONNE MARCHE d'une Nation ; Saied, comme dab, fait tout le contraire...

Ya wala 7wel...
Citoyenne
Mahzala comme celui qui l'a sortie
a posté le 16-09-2022 à 08:44
Un décret carakouse contre le pays ! Soyez watanynne et combattez pour vos droits et votre civilisation Bourguibiste
takilas
@Citoyenne où étiez-vous ?
a posté le à 11:14
Quand pendant dis'x ou onze ans nahdha massacrait tout dupait le peuple tunisien hormis quelques applaudisseurs de sa région du sud-est, peut-être comme vous qui aviez bénéficié de plusieurs avantages comme un recrutement à Tunis dans la fonction publique.
Djodjo
@takiias toujours pas guérie
a posté le à 22:24
Yo man, faut consulter à un moment donné, tu fais du mal à tes neurones là.

Toujours les mêmes accusations.
Daoudaou
@Citoyenne. Justement !
a posté le à 09:07
On nous débarrassant des mafieux et malfrats nahdha.
Djodjo
@daoudaou
a posté le à 10:49
Ah bon comment, depuis hier ils peuvent se présenter à une élection et chance suprême, ils peuvent avancer masqués maintenant.

Rien ne les empêches de présenter ds chaque délégation un ou plusieurs de leurs représentants sans même avoir à dire de quelle partie boulitique ils sont.

Forza
Le 'parlement' du putschiste
a posté le 16-09-2022 à 07:35
Les bandits, les contrebandiers et les pions des familles oligarques le peupleront.
takilas
Perdu d'avance sans corruption. Mais on sait si nahdha trouvera comme d'habitude une astuce ?!
a posté le 16-09-2022 à 07:12
Le boycott est un signe de faiblesse et d'absence de possibilités de corruption.

Ce que nahdha ne devrait pas apprécier puisque les possibilités d'acheter, de soudoyer, d'arnaquer ou de menacer sont nettement atténuées.

Mais d'après le proverbe tunisien :
" celui qui vole est plus plus fort que celui qui ahane".
Djodjo
@takilas, le retour de l'homme au QI negatif
a posté le à 10:56
Pas de bol pour toi hein, les sudistes ils restent au nord sniff sniff, et nahda peut à nouveau se présenter au calme sans même avoir à se déclarer mais ouf, ton champion est sauf, la seule chose qui peut faire l'objet de vérification avec sa loi, c'est la distribution de chocotom.


Sinon depuis, tu vas mieux ?
Dr Médecin.
Décret-loi.
a posté le 15-09-2022 à 22:14
Ce n'est une loi, mais plutôt, un décret-loi qui est hiérarchiquement inférieur aux lois. Un décret-loi ne peut en aucun cas abroger ou modifier une loi. Il est donc nul et non avenu.
Corto
Une karakouzerie de plus
a posté le 15-09-2022 à 21:11
Le boycott sera un acte patriotique
********
Tant mieux!
a posté le à 00:01
On n'a pas besoin de vos amis voleurs pour nous représenter.
Fini la comédie de la cour des miracles !
Djodjo
Et ça continu
a posté le à 10:42
LooooooL fini de rien du tout, c'est le début du carnage plutôt, et va falloir m'expliquer comment nahda va être éliminé puisque qu'il peuvent à nouveau se présenter lol

Vu la capacité de la secte à mobiliser ses plus fidèles disciples, qu'est-ce qui les empêches de demander à leurs hommes de se présenter ds chaque délégation ? Il' n'ont même pas besoin de se montrer sous leur vrai visage ? on a potentiellement à nouveau un parlement islamiste sans même s'en rendre compte.

D'ailleurs nahda peut boycotter en surface et envoyer ses sbires en même temps. A mon avis on a pas fini dé souffrir.