alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 20:20
Dernières news
Pénurie de sucre : fermeture de plusieurs usines à Ben Arous
08/09/2022 | 08:53
1 min
Pénurie de sucre : fermeture de plusieurs usines à Ben Arous

Le secrétaire général du bureau régional de Ben Arous de la Fédération du tourisme du commerce et de l'industrie alimentaire relevant de l'UGTT, Souhail Boukhris a annoncé que du 8 au 9 septembre 2022, plusieurs usines allaient fermer leurs portes en raison de la pénurie de sucre. Il a affirmé avoir demandé au gouvernement d'octroyer des autorisations spéciales d'importation de sucre en raison de l'impossibilité pour l'Office du commerce de garantir la disponibilité du produit.

 

 

Intervenant le 8 septembre 2022 sur les ondes de la radio IFM, Souhail Boukhris a précisé que la pénurie de sucre durait depuis le mois de juin. Il a rappelé qu'une usine de biscuit avait fermé ses portes durant dix jours en août. Il a affirmé que l'Office du commerce ne disposait plus de sucre et que l'approvisionnement des usines a été stoppé depuis deux jours, soit le 6 septembre 2022. Il a expliqué que le manque en boissons gazeuses ou en biscuit résultait de la pénurie de sucre. Il a annoncé que la pénurie touchera, également, la production de yaourts.

« Nous ne sommes pas favorables à l'importation de biscuits depuis l'Algérie. Nous nous sommes entretenus avec le gouverneur de Ben Arous à ce sujet. Nous avons insisté sur la suspension de cette opération. Ne pas fournir de sucre à une usine qui emploie 1.200 personnes et autoriser un exportateur à importer ce produit n'est pas concevable... Ceci porte atteinte à l'économie nationale », a-t-il ajouté.

 

S.G

08/09/2022 | 08:53
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Walid
Sucre
a posté le 08-09-2022 à 17:11
La pénurie du sucre aurait un coté positif, lutte contre la prolifération des usines de biscuits,soda , responsable de désequilibre alimentaire, obésité chez les jeunes, diabète précoce......
Soufi
Tant mieux
a posté le 08-09-2022 à 14:39
Tant mieux moins de sucre donc moins de maladies.
Petit x
Le problème est plus complexe qu'une simple de programmation d'approvisionnement...
a posté le 08-09-2022 à 14:05
Les Offices "OCT, OC, ONH" et les Entreprises publiques qui ont le monopole d'importation du Sucre, des céréales, de l'huile végétale, de l'essence, des médicaments, du café, du riz..., en d'autres termes des produits qui émargent sur la caisse générale de compensation, pour maintenir leurs prix très bas, savent tous faire leur métier à la perfection, programmation à l'appui, depuis des décennies et le savoir-faire se transmet chez eux de génération en génération sans aucun problème.

La question qui se pose donc:
Pourquoi ces pénuries à répétition depuis presque une année ?

La réponse est très simple: toutes ces structures étatiques sont fortement endettées; pour ne pas dire en faillites.

Donc elles n'ont aucun moyen de par leurs banques de payer leurs fournisseurs et l'Etat ne peut intervenir, pour débloquer la situation, qu'en pompier en usant d'acrobaties financières sans fin "BIR BLA KAA3" comme on dit en arabe.

Enfin, certains demandent à ce que l'Etat libère l'importation de certains produits comme le sucre, le café, le riz...

C'est une bonne idée en soi, pour éviter ce genre de pénurie, mais le Gouvernement et K.Saeid ne l'entendent pas de cette oreille, pour une raison simple, en ce sens que les achats seraient émiettés entre plusieurs intervenants ce qui va automatiquement déboucher sur une augmentation des prix à l'importation et par voie de conséquence va provoquer une flambée des prix des produits fabriqués localement, surtout en ce qui concerne les produits alimentaires qui utilisent le sucre comme intrant et ils sont très très nombreux.

Dans ce cas là, bonjour l'inflation à deux chiffres et bienvenue à l'aggravation du dessèchement des avoirs en devises et à Dieu l'austérité chère au pieux K.Saied et à son gouvernement qui n'a aucune solution pour redresser la situation catastrophique du pays; héritée, ne l'oublions jamais, des Khouanjias charognards et de leurs alliés corrompus.

PS: Attention, la prochaine pénurie en perspective sera très dure à supporter par les familles tunisiennes qui ont des enfants à bas âges à savoir la pénurie du lait qui s'installera pendant au moins 3 mois (en raison de la basse lactation) et la situation ne se redressera pour de bon qu'à partir du mois de février 2023.

A bon entendeur salut.
Amar
Opportuniste..
a posté le 08-09-2022 à 13:24
Alors que cette pénurie de sucre a des conséquences sur le devenir de nombreux travailleurs d'entreprises dépendant de cette denrée, et donc sur les revenus de nombreuses familles, l'article nous apprend qu'il y a des malins qui veulent sauter sur l'occasion pour importer, non pas du sucre, mais des biscuits d'Algérie ! Décidément l'opportunisme c'est comme les virus, toujours à l'affût!
N.B: je suis algérien. Il semble qu'une vingtaine de tonnes de sucre sont en route pour la Tunisie.
Bizertin
La solution
a posté le 08-09-2022 à 11:57
vider le facho et tout revient en ordre.
Usurper le pouvoir par la force est contraire à la volonté du peuple qui veut la démocratie.
Le facho est le premier responsable de tout ce que se passe.
stuc
vases communiquants !
a posté le 08-09-2022 à 11:02
hier on a parle d une sasie de 30 tonnes de sucre,et la veille de l importation de vingt tonnes du meme produit ,que doit on comprendre ?il y aurait des dizaines de milliers de tonnes stockees dans des depots de speculateurs,et en meme temps des usines ferment a cause de la penurie !nhabloukom !!
Alex
STOP
a posté le 08-09-2022 à 09:40
Un Etat en faillite et qui continue à monopoliser la vente du sucre, du café , du thé, du riz, etc. Libérer l'importation de ces produits et donner la main aux professionnels d'importer leurs propres matières premières. Même la chine le dernier Etat communiste sur la planète à procédé à la libération du marché. Réveillez vous on est au 21é S bon sang, l'Etat providence des années post indépendance c'est fini.
Tounsi
Autoriser les industriels l'importation du sucre
a posté le 08-09-2022 à 09:38
La seule solution consisterait à autoriser les industriels concernés à importer dans l'immédiat leurs besoins en sucre, laissant au gouvernement la responsabilité de couvrir les besoins des seuls consommateurs.
Hermès
Bien dit ! Tounsi.
a posté le à 15:21
Je suis tout à fait d'accord avec vous !