alexametrics
samedi 13 juillet 2024
Heure de Tunis : 11:21
BN TV
Zouhier Hamdi qualifie la décision d’interdire les médias privés de couvrir la plénière de l'ARP d’irresponsable
11/04/2023 | 09:42
2 min
Zouhier Hamdi qualifie la décision d’interdire les médias privés de couvrir la plénière de l'ARP d’irresponsable

 

Le secrétaire général du parti Attayar Echaâbi et membre de l’initiative "Pour la victoire du peuple", Zouhier Hamdi est revenu, mardi 11 avril 2023, sur les ondes de Shems FM, sur la décision du président du parlement, Brahim Bouderbala d’interdire les médias privés de couvrir les plénières dédiées à l'examen du règlement intérieur de l'ARP.

« C’est une décision irresponsable, interdire un journaliste de couvrir un tel événement, l’examen du règlement intérieur de l’assemblée des représentants du peuple, c’est une sorte de distinction entre les journalistes. Ça n’a aucun sens de séparer les journalistes selon leur appartenance au secteur privé ou au secteur public » a souligné Zouhier Hamdi.

 

Et à l’intervenant de poursuivre « le journaliste a le droit de couvrir toute l’actualité quotidienne au pays, indépendamment de son appartenance professionnelle.  Le citoyen a également le droit à l’information et d’être informé de tout ce qui se passe lors de l’examen du règlement intérieur ».

« Nous considérons cette décision comme une violation du droit du citoyen à l’information, une atteinte au droit du journaliste exerçant son travail. Pour ces raisons nous avons appelé, hier, quelques députés de l’initiative Pour la victoire du peuple, à intervenir, lors d’un rappel au règlement, pour connaitre les arguments » a fait savoir le politicien.

 

En réponse à la question du journaliste Malek Khaldi sur l’éventualité de se raviser sur une telle décision de la part de la présidence de l’ARP, le SG du parti Attayar Echaâbi a d’abord évoqué la nécessité de revenir sur cette décision avant de noter « si la majorité est du même avis et s’il n’a y pas de distinction politique au sein du parlement ». 

Plus tôt dans la journée du mardi, Brahim Bouderbala ayant été élu, le 13 mars dernier, président du parlement, avait officiellement confirmé la décision d’interdire les médias privés et étrangers de couvrir les travaux sous l’hémicycle de l’ARP indiquant que les médias seront appelés à désigner les journalistes pour couvrir les différentes plénières après la vote du réglement intérieur.

Il convient de rappeler que suite à cette décision, le Syndicat national des journalistes tunisiens avait décidé, le 10 avril 2023, le boycott des travaux de l'assemblée des représentants du peuple.

 

H.A

11/04/2023 | 09:42
2 min
Suivez-nous