alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:12
Dernières news
Voilà pourquoi Rached Khiari reste en prison
09/12/2022 | 10:01
2 min
Voilà pourquoi Rached Khiari reste en prison

 

Ils étaient pratiquement une dizaine, parmi ses soutiens, à se déplacer à la prison d’El Mornaguia dans la soirée d'hier pour l’accueillir, sauf qu’il y resté. Le député radical Rached Khiari n’a pas quitté la prison, pourtant son avocate avait annoncé dans la matinée que le juge d’instruction militaire avait décidé la levée du mandat de dépôt émis contre lui dans l'affaire de la base militaire de Bizerte.

 

Cette affaire suscite plusieurs interrogations, d’autant plus que l’on sait que Rached Khiari avait déjà purgé sa peine de quatre mois de prison, mais qu’il était, également, condamné à trois autres mois de prison dans le cadre d’une autre affaire. Comment ses avocats étaient-ils aussi certains de sa libération dans la soirée d’hier ?

 

Pour répondre à ces questions, son avocate, Ines Harrath a indiqué dans une déclaration accordée à Business News, vendredi 9 décembre 2022, que son client Rached Khiari avait déjà purgé sa peine de quatre mois de prison, précisant qu’aucun mandat de dépôt n’était émis pour l’affaire où il écopait de trois mois de prison. « D’ailleurs, le pourvoi en cassation suspend l’exécution », souligne-t-elle.

 

Cependant, elle affirme que Rached Khiari ferait l’objet d’une autre poursuite judiciaire. « Il s’avère que Rached Khiari aurait une huitième affaire en cours, mais qui n’est pas du regard du Tribunal militaire. Nous n’avons pas encore d’information sur cette affaire».

 

Faut-il encore rappeler que le député radical, Rached Khiari, élu initialement sur les listes d’Al Karama, fait l’objet de plusieurs poursuites judiciaires. D’ailleurs, l’affaire dans laquelle il a été condamné par la chambre pénale de la Cour d’appel de Tunis à quatre mois de prison concerne le traitement illégal de données. Il est, donc, poursuivi pour avoir publié sur les réseaux sociaux une vidéo mettant en scène des mineurs malvoyants après une visite au Centre Nour de Ben Arous. Le procès a été intenté par le ministère de l’Éducation sous le mandat de Hatem Ben Salem. Et selon l’article 28 de la loi organique relative aux données personnelles, « le traitement des données à caractère personnel qui concerne un enfant ne peut s'effectuer qu'après l'obtention du consentement de son tuteur et de l'autorisation du juge de la famille ».

S.H

 

 

 

09/12/2022 | 10:01
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Léon
Vol à l'étalage
a posté le 09-12-2022 à 21:39
- Des Arrestations arbitraires.
- Des années de prison sans condamnation (dixit l'affaire des déchets) contre la loi claire des 14 mois (déjà bien excessive lorsque le prévenu n'est pas ni un dangereux criminel ou terroriste).
- Fouiner pour trouver d'autres affaires afin de confondre davantage les prévenus et de s'octroyer le droit de les maintenir en prison pour les raisons que l'on cache au grand public...

Comme vous le savez, ni Khiari ni son parti ne sont ma tasse de thé. Il représente la karama perdue de tout un peuple depuis 2011. Pour comprendre ce qui lui arrive, il faut revenir à l'origine du début de ses problèmes.
Naïf jusqu'à croire en sa révolution et en sa spontanéité, monsieur Khiari avait jugé utile de chercher les preuves matérielles de l'implication de pays tiers dans les élections tunisiennes. Implication aussi bien matérielle que morale. Et il les a apportées, ces fameuses preuves. C'est que, comme je l'avais dit depuis l'an dernier, cet imbécile (de bonne foi) ne savait pas que son parti avait été appuyé par les mêmes protagonistes étrangers, mais de manière indirecte; via Ennahdha.
Bref, il ne savait pas qu'en pointant la campagne Saïed, il pointait jusqu'à son propre parti. Certainement à son propre insu (c'est qu'ils sont de bonne foi ces cons; utilisés à merci par le renard atlantiste).
D'ailleurs ses accusations étaient fondées puisque, suite à ses celles-ci, les états unis d'Armorique ont reconnu avoir aidé TOUS les partis et pas seulement la campagne de Saied. Mais vous autres tunisiens avez la mémoire bien courte. Et JE suis votre mémoire. Je vous rappellerez toujours tout ce que vous avez fait et le détail des évènements.
Tunisiens, votre pays est colonisé depuis le 14 janvier maudit, jour de la trahison collective dont vous payez le cher tribut depuis des années. Les traitres de première cordée, sous les ordres de puissances étrangères, vous manipulent à merci. Ils vous montrent du vol à l'étalage tout en vous cachant les vraies raisons de son inculpation. Ces raisons ne les grandissent pas. Bien au contraire, elles les confondent.
Tout ce qu'ils citent est vrai, mais ce qu'ils vous cachent est bien plus grave et bien plus compromettant (pour eux). C'est bien pour cela qu'ils s'en prennent à Khiari, à Samir El Ouafi; et même à Bouchléka. Ennahdha est leur fusible et leur bouc émissaire. Moi je regarde de beaucoup plus haut que. Je ne peux donc me permettre d'être injuste.
Vous autres, moutons de Panurge, suivez aveuglément ce qu'ils vous disent, et changez de direction comme pirouettes, au gré du vent.
Ce qui vous arrive mes grands, Ben Ali n'aurait jamais osé le faire. Il a bien plus de respect pour la loi de son pays. Cette Loi, spécialité de votre président actuel, fruit de 70% de votre vote de demeurés. Cette Loi que le spécialiste qui vous gouverne laisse bafouer impunément sous son propre regard; donc sa propre complicité. Tout simplement parce que ce n'est pas lui qui décide. Mais savez-vous vraiment qui vous gouverne? Demandez-le à Khiari; la vie lui a appris bien des choses. Il finira peut-être même par regretter Ben Ali. D'ailleurs les nahdhaouis le regrettent sans trop le dire.
Votre Star d'hier, KS, est aujourd'hui traité de dictateur par vos propres soins. Mais il n'est ni dictateur, ni humaniste. Il est un exécutant, manipulé par les premiers de cordée pro-atlantistes. Mais tout cela finira mal. Très mal.

Entre temps, c'est vous qui faites vraiment mal à voir. De vrais orphelins à la recherche de la mère que vous avez tuée par vos propres mains, et qui s'appelle "Tunisie". Mais aussi à la recherche d'un père. Après chaque vote, vous croyez détenir le bon. Alors vous implorez le pardon des morts. Aujourd'hui c'est Bourguiba (que vous détestiez de son temps). Demain ce sera Ben Ali.
Comme tous les Abou-Gnoules, certains ne cesseront de nuire que sous la menace du Juste bâton. Menace qui les a tenu en respect, la queue entre les jambes 23 années durant, jusqu'au jour où ils furent libérés par l'alliance atlantique. Il va de soi que celui qui les tenait en respect, dérangeait davantage le monde atlantiste par les progrès fulgurants de son pays et par ses prises de positions dans les causes arabes. Qu'il repose en paix auprès de la Mosquée du Prophète. Lui le croyant qui a cru en l'aide de Dieu et en la réussite de son Pays. Lui le soldat qui ne fléchit pas. Lui qui vous nargue depuis sa tombe à Yathrib par ses deux décennies de réussite quai-arrogante à laquelle vos élus n'arrive pas à l'orteil.
Tant qu'il existe des personnes capables de qualifier la faim de tout un peuple et sa misère de réussite, tant que le pays ne démarrera pas. Ces gens sont le mal incarnés. Que Dieu les détruise jusqu'au dernier. Ahhh si je les connaissais.... Ces gens sont l'hypocrisie mêlée à la mécréance; se cachant derrière les fausses prières.
Bref, ceux qui sont promis au Derk Al Asfil mina ennar par le Seigneur. Dieu nous épargne leurs méfaits et leur hypocrisie.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES,
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES,
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Naim
Il a réalisé son v'?ux pieux.
a posté le 09-12-2022 à 21:04
Mais il est très bien là où il est.
GZ
En soutien à Be zen* et pour continuer sa remarque...
a posté le 09-12-2022 à 20:35
... à la face de ceux qui n'ont pas compris ou feignent de le faire.
Ceci est un media d'opinion avec une ligne éditoriale. Ici on prend parti; on embrasse des causes; on défend des idées, des hommes et des femmes. Et tant pis si cela dérange, si on passe pour le poil à gratter, le caillou dans la chaussure, si on n'est pas en odeur de sainteté.
Ceux qui ne l'ont pas compris n'ont qu'à changer de crèmerie.

*Qui n'a pas besoin de mes services et que je salue.
Be zen
GZ
a posté le à 13:16
Merci pour votre sympathique commentaire et votre soutien.
Abel Chater
"Le député RADICAL Rached Khiari n'a pas quitté la prison" et "Faut-il encore rappeler que le député RADICAL, Rached Khiari, élu initialement sur les listes d'Al Karama", n'a ni volé, ni escroqué, ni tué. Il n'a fait que dévoilé le caché.
a posté le 09-12-2022 à 13:24
A quand la neutralité et l'objectivité chez Sarra Hlaoui !!!
Be zen
chater
a posté le à 13:47
Je vous rappelle cher monsieur que BN est un journal engagé.
ENGAGé, vous avez bien lu ?
Il défend (le journal) sa ligne éditoriale qui s'oppose aux extrémistes et prône la démocratie, la République et la laïcité.
Il pousse même sa tolérance jusqu'à vous permettre de vous exprimer librement et sans contrainte. C'est pas beau ça ? ;)
Abel Chater
@Be zen
a posté le à 14:25
Toujours avec ta bassesse de "bendiri yè bendiri"?
Be zen
chater
a posté le à 17:05
Je connais votre incapacité de tenir un échange républicain et courtois.
Par conséquent, je ne répondrai pas à votre grossièreté.
Be zen
L'arrogance se paye un jour . . .
a posté le 09-12-2022 à 12:20
Après avoir longtemps nargué les tunisiens et étalé son extrême condescendance et son mépris pour ceux qui n'étaient pas d'accord avec son islamisme radical, j'avoue que je ne suis pas malheureux de le voir en détention.
Il a eu et aura probablement le temps de méditer son comportement et son endoctrinement.
takilas
4, 6, 5, 8, 80 Qu'est-ce cela aurait changé pour éduquer ce malfrat.
a posté le 09-12-2022 à 11:52
Ou plutôt ce dérangé mentalalement.
Ce n'est pas pour lui apporter des circonstances atténuantes mais après tout c'est une supposition et une consultation auprès de psychiatres pourrait le confirmer.
Il est malade, comprenez !
Pour oser se comporter de cette manière il n'y a nul doute.
Son regard, ses gestes et son attitude sont saugrenues.
ombrax
du balai, oust
a posté le 09-12-2022 à 11:44
La Tunisie est descendue bien bas avec ce genre d'energumène qui avait siégé au parlement. Rien que pour lui avoir enlevé l'ummunité, j'applaudis bien fort K.S.
SAM53
ALORS ON NE BOMBE PLUS LE TORSE ?
a posté le 09-12-2022 à 10:40
Une chose est sûre il ne fera plus le malin et son parechoc nahdha l'a laissé tombé