alexametrics
vendredi 24 mai 2024
Heure de Tunis : 17:52
Dernières news
Syrine Mrabet : le prêt d'Afreximbank adopté par le Parlement est un mal nécessaire
05/06/2023 | 12:19
7 min
Syrine Mrabet : le prêt d'Afreximbank adopté par le Parlement est un mal nécessaire

 

La députée et membre du bureau de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) chargée de la communication et des médias, Syrine Mrabet a considéré que l’apport des femmes membres de l’ARP ne dépendait pas de leur nombre, mais des profils et des projets de loi proposés.

 

Invitée le 5 juin 2023 à « La Matinale » de Malek Khaldi sur Shems Fm, Syrine Mrabet a considéré que les élus subissaient un rythme de travail épuisant. Les députés n’ont pas eu de période de repos depuis la phase de collecte des parrainages. Elle a indiqué que trois projets de loi ont été abordés par le bureau de l’ARP. Ils portent sur la création de l'Agence nationale des médicaments, la révision du décret-loi n° 121 du 17 novembre 2011, portant sur les entreprises publiques de l'action culturelle et la loi 113 de la loi de finances 1983.

Syrine Mrabet est revenue sur l’adoption de la loi portant sur l’accord de financement entre le gouvernement et la Afreximbank. Il s’agit d’un crédit qui sert à couvrir les dépenses de l’État. La députée a indiqué que plusieurs élus ont critiqué la chose et le fait que la première loi adoptée par l’ARP soit un crédit. Elle a considéré que le mal était fait, mais qu’il s’agissait d’un accord sans diktats et sans conditions interférant avec la souveraineté de la Tunisie.

« Il est vrai que le taux d’intérêt est un peu supérieur à celui des autres institutions internationales, mais il n’y a pas d’interférence avec notre politique intérieure et extérieure. Le peuple tunisien est compréhensif. Il peut faire preuve de patience comme il l’a fait durant une dizaine d’années… En l’absence de ce prêt, il y aurait eu un trou dans le budget… Le prêt est déjà prévu dans le cadre du budget de l’État… Il s’agit d’un mal nécessaire. Il a été proposé avec une demande d’accélération de son approbation… Nous devons avancer en obtenant ce prêt et en essayant de réformer, de trouver une solution aux projets bloqués, en débloquant des investissements et en trouvant des solutions alternatives afin de booster l’économie », a-t-il ajouté.

Syrine Mrabet a considéré que ce prêt permettra à la Tunisie de gagner plus de temps en attendant d’élaborer des solutions alternatives à l’accord entre le gouvernement et le Fonds monétaire international (FMI). Elle a considéré que la ministre des Finances, Sihem Nemsia, n’a pas répondu aux questions posées par les députés lors de la plénière consacrée à l’adoption de l’accord de prêt. Les échanges entre les élus et Sihem Nemsia pourraient avoir lieu dans le cadre d’une rencontre entre les deux parties au siège du ministère. La députée a, aussi, rappelé que l’ARP a la possibilité d’adresser officiellement des questions aux membres du gouvernement afin de les interroger sur certains sujets et d’exercer son rôle de contrôle.

Syrine Mrabet a indiqué qu’une partie du prêt obtenu auprès de l’Afreximbank était dédiée aux familles défavorisées. Elle a considéré que la déclaration du chef de l’Etat, Kaïs Saïed, au sujet de l’importance de la cohérence et l’harmonie entre sa politique et l’action gouvernementale ne concernait pas la ministre des Finances en particulier. La députée a, par la suite, évoqué la question de la justice sociale. La déclaration du président au sujet d’une taxe imposée aux personnes ne devant pas bénéficier des compensations s’inscrit, selon elle, dans ce sens-là. Elle a considéré que cette proposition pourrait être une solution permettant de relancer l’économie tunisienne.

Concernant la réunion entre le président de la République et les universitaires spécialisés en économie, Syrine Mrabet a indiqué que l’événement a été salué et que l’ARP consultera, aussi, des experts. Le projet de loi sera débattu dans le cadre de la commission et sous l’hémicycle de Bardo. Elle a assuré que les députés comprendront les lois avant de les promulguer. Ils étudieront la proposition du président concernant la révision du système des compensations afin d’évaluer les dépenses qui seront économisées.




Interrogée sur le sujet de l’appartenance d’élus au royaume fictif d’Atlantis, Syrine Mrabet a expliqué que l’absence d’enquête à ce sujet était fondée sur le désir d’éviter les pertes de temps. Ce genre d'affaires doit être traité par la justice tunisienne. Elle a assuré que le bureau de l’ARP n’a pas reçu de demande à ce sujet de la part du Parti destourien libre (PDL). Elle a, également, exprimé son soutien à la vice-présidente de l’ARP, Sawsen Mabrouk. Celle-ci est accusée, par le PDL et une partie des Tunisiens, de faire partie du gouvernement virtuel du royaume d’Atlantis. Mme. Mrabet a insisté sur l’importance de laisser la justice trancher dans ce genre d'affaires. Elle a assuré que l’ARP était riche et diversifiée. Elle a expliqué que le parlement se penchera sur la question en cas de traitement de l’affaire par la Justice.

Pour ce qui est de sa circonscription Essijoumi – Ezzouhour, Syrine Mrabet a insisté sur la valeur symbolique du Club Olympique des Transports dans la région (COT). Elle a affirmé que les problématiques auxquelles il faisait face résultaient de sa situation financière. Elle a, également, indiqué qu’une partie du stade du COT a été exploitée dans le cadre du projet de Réseau Ferroviaire Rapide de Tunis (RFR). En contrepartie et alors qu’elle était présidente du club, Syrine Mrabet a obtenu l’accord de l’octroi d’une prime exceptionnelle au club sportif. Elle prévoit, aussi, une rencontre avec le ministre du Transport, Rabie Majidi, afin d’améliorer l’accès aux moyens de transport dans la région.

Par la suite, Syrine Mrabet a abordé la question du décret n°54 relatif à la lutte contre les infractions se rapportant aux systèmes d'information et de communication. Elle a indiqué qu’elle ne pouvait pas s’exprimer au sujet des affaires en cours ou interférer avec le pouvoir judiciaire. La députée a indiqué qu’elle ne pouvait pas exprimer sa solidarité avec un journaliste qui a comploté contre son pays ou a porté atteinte à son image. Néanmoins, elle a exprimé sa solidarité avec les journalistes faisant leur travail. Elle a indiqué qu’elle soutenait Elyes Gharbi et Haythem El Mekki. Elle est revenue sur les accusations la visant. Elle a affirmé, qu’en cas de convocation par la justice tunisienne, elle ne fera pas valoir son immunité parlementaire.

Syrine Mrabet a expliqué la limitation de la liberté de circuler des journalistes au sein du parlement par une situation chaotique au sein du parlement précédent. Elle a considéré que les journalistes ont permis à certains élus de faire le buzz. Le nouveau parlement a décidé d’interdire aux journalistes de circuler au sein de l’ARP. Afin d’obtenir une déclaration d’un élu, les journalistes doivent faire appel à un agent administratif qui à son tour doit communiquer la demande au député concerné.


S.G

05/06/2023 | 12:19
7 min
Suivez-nous
Commentaires
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 05-06-2023 à 22:13
Emprunter avec des taux d'intérêts hors norme.
C'est irresponsable! Ou comment aggraver la situation actuelle.



Hassine
[[ accord sans diktats et sans conditions interférant avec la souveraineté ]]
a posté le 05-06-2023 à 17:52
Oui mais 10.5% d intérêt dieu merci
[[le mal était fait,] en voilà un justificatif, mais ces ce qu ont fait les damnés des 10 ans noirs un mal nécessaire
Oh peuple compréhensif nous sommes sur leurs pas. Nous n allons réinventer la roue
Pour ce qui du fait elle de loin plus plus Clément qu'es les autres bailleurs sans âmes
Hannibal
Miskina Tounes
a posté le 05-06-2023 à 14:10
Est un mal nécessaire pour se payer et se pavaner au frais du contribuable.
Belle mentalité de Mafieux
Larry
Mentalité lamentable !
a posté le 05-06-2023 à 13:21
On ne veut pas faire de réformes ?
On ne veut pas d'interférence ?

Alors on plombe les finances de l'état avec des prêts à taux d'intérêts plus élevés que la normale....

C'est LAMENTABLE !....

Rien ne change dans ce put**n de pays....
Bbaya
Même pratiques que l'ancien ARP
a posté le 05-06-2023 à 12:22
Même discours Même pratiques!