alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 14:50
Dernières news
Composition du nouveau parlement
31/01/2023 | 12:16
5 min
Composition du nouveau parlement

 

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a annoncé, lundi, les résultats du second tour des législatives anticipées.

Au total 154 députés ont été élus sur les 161 sièges. Ci-dessous la liste des nouveaux députés :

 

  • Najla Lahiani : Ariana 
  • Maha Ameur : Mnihla 
  • Tarek Rebii : Cité Ettadhamen 
  • Aymen Boughdiri : Raoued 1 
  • Abdelhalim Bousemma : Raoued 2 
  • Aymen Ben Salah : Soukra 1
  • Faten Nsibi : Soukra 2
  • Fayçal Sghaier : Kalaat Andalous – Sidi Thabet 
  • Abdelaziz Chaabani : Kasserine Sud – Hassi El Frid 
  • Hatem Labbaoui : Kasserine Nord – Ezzouhour 
  • Ammar Aidoudi : Thala – Haïdra – Foussana 
  • Mohamed Amine Mbarki : Sbiba – Jediliane – El Ayoun
  • Hamadi Ghailani : Sbeïtla 
  • Mohamed Chaabani : Majel Bel Abbès – Fériana 
  • Rim Maachaoui : Kalaa Khasba – Jérissa – El Ksour – Dahmani – Sers 
  • Yasser Grairi : Le Kef Ouest – Le Kef Est 
  • Imed Eddine Sdiri : Nebeur – Touiref – Sakiet Sidi Youssef – Tajerouine – Kalaat Senane
  • Sami Hadj Amor : Saheline – Ouerdanine – Benbla
  • Hamdi Ben Abdelali : Moknine 
  • Yosra Baoueb : Monastir 1 
  • Salah Sayadi : Monastir 2 
  • Mohamed Zied El Maher : Jammel 
  • Amor Ben Amor : Zermandine – Béni Hassen 
  • Riadh Blel : Teboulba – Bekalta – Sayada – Lamta Bouhjar 
  • Fakhreddine Fadhloun : Ksar Hlel – Ksibet Midouni 
  • Awatef Cheniti : Béja Sud – Tibar – Tbrsok 
  • Bouhteina Ghanemi : Béja Nord 
  • Ridha Dellaii: Amdoune 
  • Moez Riahi : Mdjez El Bab – Goubellat – Testour 
  • Fakhri Abdelkhalak : Mhamdia
  • Maher Boubaker Hadhri : El Mourouj Bir Kasaa 
  • Wajdi Ghaoui : El Mourouj – Farhat Hached 
  • Olfa Marouani : Ben Arous – Nouvelle Médina 
  • Kamel Frah : Boumhal El Bassatine – Ezzahra 
  • Douha Salemi : Hammam Lif – Hammam Chatt 
  • Brahim Bouderbala : Radès – Mégerine 
  • Mourad Khezami : Fouchena 
  • Aziz Ben Lakhdher : Morneg 
  • Fathi Mechrgui : Bizerte Sud 
  • Sami Sayed : Bizerte Nord 
  • Ridha Sahbani: Sejnane – Joumine – Ghezala 
  • Youssef Tarchoune : Ghar El Melh – Al Alia – Ras Jebel 
  • Ahmed Saidani : Mateur – Utique 
  • Majda Ouerghi : Menzel Bourguiba – Tnija 
  • Cyrine Bousandel : Menzel Jemil – Jarzouna
  • Mustapha Boubakri : Tataouine Sud – Bir Lahmar – Ghorassen 
  • Moncef Maaloul : Tataouine Nord – Beni Mhira – Sommar 
  • Mokhtar Abdelmoula : Dhehiba – Remada 
  • Ramzi Chetoui : Tozeur 
  • Nabih Thabet : Degueche – El Hamma du Jerid – Tameghza 
  • Nizar Seddik : Nefta – Hezoua 
  • Ezzedine Teyeb : El Hrairia  
  • Syrine Mrabet : Essijoumi – Ezzouhour 
  • Salah Mbarki : El Kabbaria 
  • Amel Meddeb : La Médina – Bab Souika 
  • Mohamed Amine Ouerghi : El Ouradia – Jebel Jelloud
  • Adel Bousselmi : Bab Bhar – Sidi El Béchir 
  • Adel Dhief : Sidi Hassine 
  • Dhafer Sghiri: Ettahrir – Le Bardo
  • Lotfi Hammami : El Omrane – El Omrane Supérieur 
  • Sonia Ben Mabrouk : Le Kram 
  • Hichem Hosni : La Goulette 
  • Thabet El Abed: Cité El Khadra – Menzah 
  • Maher Ktari : Carthge – La Marsa
  • Sleh Ferchichi : Bou Salem – Baltet Bouaoun 
  • Hatem Houaoui : Jendouba 
  • Mohsen Hemzi : Jendouba Nord – Fernana 
  • Mohamed Yahyaoui : Tabarka – Aïd Drahem 
  • Raouf Fkiri : Ghardimaou – Ouad Mliz 
  • Hassen Ben Ali : Ennadhour 
  • Naceur Channoufi : Bir Mcherga – El Fahs 
  • Zina Jaballah : Zaghouan 
  • Rochdi Rouissi : Bouarada – Gaafour – Le Krib – Bou Rouis – El Aroussa 
  • Bassma Hammami : Bargou – Siliana 
  • Mohamed Hani Allani: Makther – Rohia – Kesra 
  • Youssef Toumi : Ezzaouia – Ksiba – Thrayet 
  • El Moez Ben Youssef : Kalaa El Kebira – Sidi Bou Ali – Kondar 
  • Mohamed Ahmed : Enfidha Boufihca – Hergla 
  • Sofiene Ben Hlima : Hammam Sousse – Akouda 
  • Hala Jaballah : Sousse Riadh 
  • Abdelkader Ammar : Sousse Médine – Sousse Sidi Abdelhamid
  • Hamdi Ben Salah : Sousse Jawhara
  • Mahmoud El Amri : Sidi El Hani – Kalaa Essguira 
  • Houssem Mahjoub : Msaken 
  • Khaled Hakim Mabrouki : Regueb – Saïda – Ouled Haffouz
  • Jalel Khedmi : Bir El Haffey – Sidi ali Ben Oun
  • Salah Salemi : Jelma – Ouled Bouasker 
  • Abdessatar Zareii: Sidi Bouzid Est – Souk Ejdid 
  • Chafik Zaafour : Sidi Bouzid Ouest – Hichria
  • Badreddine Gammoudi : Menzel Bouzaiene – Maknassy – Mazouna  
  • Issam Chouchene : El Hencha 
  • Manel Bedida : Bir Ali Ben Khlifa 
  • Abdel Hafed Ouhichi : Jebeniana – El Amra 
  • Niwar Charfi : Sakiet Eddaier 
  • Malik Kammoun  Sakiet Ezzit 
  • Mahmoud Chonghaf : Kerkenah 
  • Hsan Jarbouii: Menzel Chaker 
  • Ibrahim Hsan : Esskhira – Al Ghraiba – Mahres 
  • Saber Masmoudi : Sfax Ouest 
  • Fatma Mseddi : Sfax Sud 
  • Moez Barkallah : Sfax Médine 
  • Aymen Maraoui : Tyna 
  • Chokri Ben Bahri : Agareb 
  • Boubaker Ben Yahya : Douz 
  • Elyes Boukoucha : El Fouar – Rejime Maatoug 
  • Taher Ben Mansour : Kébili – Souk El Ahad 
  • Ali Zaghdoud: Ben Guerdane 
  • Abdessalem Hamrouni: Béni Khedache 
  • Ghassen Yamoun: Djerba Houmet Essouk 
  • Bedis Bel Hadj Ali: Djerba Midoune – Djerba Ajime
  • Massoud Guerira : Zarzis 
  • Mohamed Dhaou : Médenine Sud – Sidi Makhlouf 
  • Saoussen Mabrouk : Médenine Nord 
  • Abderrazek Ouidette : Jedaida – Tebourba – El Battan 
  • Saber Jelassi : Mornaguia – Borj Ameri 
  • Ali Bouzouzia : Douar Hicher
  • Amsa Derouiche : Manouba 
  • Mariem Cherif : Oued Ellil 
  • Sami Rayes : Dar Chaabane – Béni Khiar 
  • Noura Chebrak : Korba 
  • Fadhel Ben Torkia : Kélibia – Hammam Ghzez
  • Rim Sghaier : Menzel Bouzelfa – El Mida 
  • Hsan Boussama : Menzel Temime 
  • Al Anouar Marzouki : Nabeul 
  • Yassine Mami : Hammamet 
  • Mohamed Ben Said : Houaria – Takelsa 
  • Abdeljalil El Hani : Bouargoub – Béni Khalled 
  • Abdelkader Ben Zineb : Soliman 
  • Mohamed Ali Fenira : Grombalia 
  • Nabil Hamdi : Sbikha – Oueslatia – Aïn Jalloula
  • Lotfi Saadaoui : Chbika – Haffouz 
  • Walid Hajji : Al Alaa – Hajeb Laayoun 
  • Taieb Talbi : Kairouan Sud 
  • Aymen Negza : Kairouan Nord 
  • Mokhtar Aifaoui : Bouhajla 
  • Kamel Karaali : Nasrallah ) Menzel Mhiri – Cherareda 
  • Nouri Jeridi : El Guettar – Belkhir – Sned 
  • Mohamed Majedi : Om Laarayes – Sidi Boubaker – Redayef – Metlaoui – Mdhila 
  • Mohamed Ali : Gafsa Sud 
  • Nejib Akremi : Gafsa Nord – Sidi Aich – El Ksar – Zanouch 
  • Faouzi Daâs : El Hamma – El Hamma Sud 
  • Nour El Houda Sabaiti : Ghannouche – Matouia – Oudhref – Menzel Habib 
  • Thamer Mazhoud : Gabès Sud 
  • Issam Bahri Jaberi : Gabès Médine – Gabès Ouest 
  • Abdessalem Dahmani : Mareth – Dkhilet Tounaje – Matmata – Nouvelle Matmata 
  • Fathi Rjab : El Jem 
  • Mohamed Ben Hassine : Rejiche – Ksour Essaf – El Bradaa
  • Bilel Ibn El Mechri : Chebba – Malloulech – Sidi Alouene 
  • Ahmed Bennour : Mahdia 
  • Mounir Kammouni : Ouled Chamekh – Hbira – Chorbane 
  • Imed Ouled Jebril : Bou Merdes – Souassi 
  • Sami Ben Abdelaali : Italie 
  • Amor Barhoumi : France 2 
  • Riadh Jaïdane : France 3

Cette composition n'est, cependant, pas définitive. Certaines circonscriptions ne disposent, pour le moment, d’aucun candidat. Des élections partielles pourraient être organisées, selon l'Isie. 

N.J. 

31/01/2023 | 12:16
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Une nouvelle expérience politique
un nouveau système électoral...
a posté le 01-02-2023 à 12:52
La politique, d'ailleurs comme la médecine, n'a jamais été une science exacte ! On fait des essais, on analyse et puis on applique. Le nouveau parlement de la 3 ème République tunisienne est le fruit d'une réforme profonde qui a donné naissance à un nouveau code électoral basé sur l'élection d'individus, mais plus sur l'élection de listes! Une nouvelle expérience, qui malgré une météo extrême et les mauvais souvenirs du parlement (ARP) barbare et anarchiste de la dernière décennie, a pu, quand même, mobiliser environ DEUX MILLIONS d'électeurs tunisiens dans les premier et deuxième tours ! Quelques que soient les critiques et les lamentations d'une opposition, encore trop faible et trop divisée, la Tunisie s'apprête à fêter prochainement l'installation du nouveau parlement. Bref, la vie doit continuer et l'avenir des Tunisiens sera plus serein et plus radieux que celui de la dernière décennie de la honte et du vandalisme politique et économique. Vive la Tunisie, vive le président Kais Saied et vive la 3 ème République !
Gasmi
Une seule couleur
a posté le 01-02-2023 à 12:13
Ce parlement n'a aune légitimité et pas de prérogative. Essayer de comparer la situation de la Tunisie il y qqs années

https://www.businessnews.com.tn/article,520,79813,1
Abel Chater
Un voleur ne deviendra jamais propriétaire et un violeur ne deviendra jamais un père de famille.
a posté le 31-01-2023 à 19:57
On ne peut construire un immeuble sur un dépôt d'ordures.
C'est de la perte du temps, de la perte d'argent et de la perte de crédibilité.
C'est la honte et la trahison. Rien que du profit personnel sur les cadavres des Tunisiens.
Allah yostir Tounes.
TOUNSSI
Faut y croire comme toujours
a posté le 31-01-2023 à 19:49
L'avenir nous le dira.
Inchallah khir.
ARP
Félicitations
a posté le 31-01-2023 à 16:11
Bravo à nos nouvelles et nouveaux député(e).
jilani
Est ce que les anciens sont meilleurs
a posté le 31-01-2023 à 15:30
On a vu de toutes les couleurs depuis Kassas et les misérables islamistes et on va découvrir d'autres ....
Gg
Quelle représentation?
a posté le 31-01-2023 à 14:13
Et par partis, par courants politiques, quels sont les résultats?
Et quels sont les cv, les compétences?
MH
ça ne veut rien dire
a posté le 31-01-2023 à 14:11
Quelle est leur couleur politique, leur répartition selon l'idéologie, selon leur vision de la chose sociale et économique. Sans cela, c'est une liste de personnes vivant en Tunisie. On n'y comprend rien.
Be zen
Mascarade
a posté le 31-01-2023 à 13:46
Dans un pays démocratique, un élu est forcément étiqueté.
"Nos" nouveaux députés, élus selon un procédé singulier, unique au monde sont translucides et agiront sans aucun doute comme des petits agneaux.
Où est l'opposition (dans la chambre de députation) ?
Inouï ! ! !
Abir
Ce que fait mal au coeur
a posté le 31-01-2023 à 13:42
C'est qu'on l'appelle encore: said errais ou raiss eljomhouria ! Alors que , normalement ,il ne doit pas rester un jour de plus au Palais! Un perdant un nul un insulteur à son peuple ! Vous voulez encore quoi de plus! Qu'il pisse dans un bol et vous la jeter contre vos figures, enfin contre les murs en face de lui , parce que vous ne l'honorez pas pour être en face de lui ! Wallahi on a perdu la raison et on commence à parler comme lui!
T. Chaibi
BRILLANTISSIMES
a posté le 31-01-2023 à 13:15
Une lumière en cache une autre.
Ils vont impressionner le monde.
Des sommets culminants.
Le Boulitologue de service
Si ces gens là Monsieur.....
a posté le 31-01-2023 à 13:08
Si ces gens là Monsieur maîtrisaient leur sujet, la rigueur de la logique politique, ils auraient écrit:
Rochdi Rouissi : Bouarada - El Arussa - Gaafour - Le Krib et Sidi Bou Rouiss
La messe est dite et les incultes dirigent et n'ont aucune "NOTION" des règles de l'Art politique à part la grande gueule de l'Autiste qui les diri....
Au lieu de montrer leur inculture politique suprême avec ce classement en ne respectant pas l'ordre de leur ligne de chemins de fer Tunisien (Tunis-Klaa Keshba)!
Je vous disais que le pays est dirigé par des incultes patentés car 1 inculte normal aurait respecté
l'ordre géographique et même des choses normales..
Mouch normal d'écrire :
Rochdi Rouissi : Bouarada ' Gaafour ' Le Krib ' Bou Rouis ' El Aroussa
Naim
Bonne route.
a posté le 31-01-2023 à 13:07
Félicitation ! La Tunisie a besoins de tous ses patriotes pour sortir de ce marasme et ce bordel causé par les khwamjias et leurs para-chocs.
Carthage Libre
Le FORCING de Kaies Saied, avec en prime des dépenses faramineuses pour une "chambre d'enregistrement" de ses décisions Dictatoriales.
a posté le 31-01-2023 à 12:31
Voilà.

Maintenant il peut activer l'article "Chari3a" 5 via "son" parlement ; selon des sources très très sures il le fera au mois de ramadan. Vous avez dit "il a viré les islamistes"? Vous allez rire!!!

Vous croyez déjà avoir vu toutes les facéties de ce Dajel? Que Néni. Maintenant Vous allez voir le VRAI vidage de ce Fou.

Kaies Saied a mis désormais en place son "système" pour ANEANTIR ce pays, selon ses folies et ses lubies.

Faire passer le nombre réel des gens qui se sont déplacés, VOTES BLANCS COMPRIS, de 3% à 11 %, en faisant un passage en force et de confirmer un "parlement" inutile avec si peu d'électeurs est un message à toutes et tous les tunisiens : Kaies Saied vous dit "je pisse sur vos gueules et je fais ce que je veux de ce pays"...

ça va très mal finir tout ça ; en est-il conscient? la réponse est NON. Il est atteint de la maladie d'Asperger (une vraie info celle là).