alexametrics
jeudi 25 avril 2024
Heure de Tunis : 01:35
BN TV
Souad Abderrahim voudrait le titre de secrétaire d’Etat quitte à changer la loi !
28/09/2018 | 23:19
1 min
Souad Abderrahim voudrait le titre de secrétaire d’Etat quitte à changer la loi !

Souad Abderrahim, « Cheikh de la Médina », a été repérée par la Caméra de Houssem, rubrique de l’émission « Men Tounes » diffusée sur Attessia, lors d’une conversation avec Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, où elle lui demandait de lui obtenir le titre de secrétaire d’Etat quitte à changer la loi.

 

« Je n’ai plus la moitié du salaire et des privilèges, mais cela m’importe peu, je voudrais « la valeur morale » du titre. Je suis prête à renoncer à la moitié de mon salaire pour cela », dit-elle à M. Mouakher. Le ministre lui explique que le titre de secrétaire d’Etat était accordé, uniquement, au maire de Tunis lorsqu’il était désigné. Actuellement, le « Cheikh de la Médina » est élu et ne bénéficie plus de ce titre. C’est ce qu’exige la nouvelle loi en vigueur.

 

« Vous voulez me dire que lorsque le maire est élu, son honneur est piétiné ! C’est nous qui écrivons les lois et les décrets ! », rétorque-t-elle, sur un ton suppliant. 

 

S.H


28/09/2018 | 23:19
1 min
Suivez-nous

Commentaires (34)

Commenter

larios
| 01-10-2018 14:49
C'est une affamée des affamé(e)s et combien comme elle, ces derniéres années leur nombre s'accroit de jour en jour, elle n'a pas honte de quémander un titre de son patron qui lui a donné une leçon de droit public qu'elle ne pourra pas durant toute sa vie l'oublier, vraiment c'est regrettable et c'est douleureux ve voir des dirigeants politiques qui se comportent de cette maniere sans étre conscients des situations catastrophiques que notre chére TUNISIE et nos CONCITOYENS en train de les subir jour aprés jour. Le plus étonnant est que cette dirigeante appartient à un parti qui gouverne depuis 2011 d'une maniére ou d'une autre, cela peut prouver que nos élections ne sont pas transparentes et des indices de magouilles et de micmacs sont à déceler et de combattre. Une sérieuse organisation et un
transparent controle des prochaines élections s'imposent et à prévoir ,et ce pour réussir notre transition démocratique, qui est la seule garante d'une solide stabilité et d'une totale confiance de tous les intervenants

faouzi
| 30-09-2018 22:01
pourquoi en vouloir a souad abderahim la majorité des politiciens tunisiens pensent comme elle, ce qui est important pour eux c est le pouvoir et ses privilèges et leur prestige . la seul différence entre elle et bcp de politiciens et d'élus c est qu'elle a eu la mal chance de se trouvé devant l'objectif du caméra houssem.

L'insulaire
| 30-09-2018 17:09
Non,mais quoi d'autres aussi!
Elle voudra,peut-etre,prendre la place de Bachbouch?
Elle voit loin ,celle-la,comme son maudit cheikh et les autres.
Encore une fois,on voit bien tous ces maudits nahdhaouis et leur plan d'avenir.
J'espere,jamais ils n'atteindront leur objectif.Ca sera catastrophique pour le pays.On l'a deja vu avec leur maudite Troika.
On en a assez de ces racailles.Qu'ils degagent.

Momo
| 30-09-2018 12:14
Le pire c'est quand madame repond au ministre qui lui dit que la loi ne le permet pas: je cite : " c'est nous qui faisons les lois" . Tout est dit: une dictature en marche. Esprit khouamji.

Moi-même
| 30-09-2018 08:24
Le mal des politiciens c'est qu'ils essaient par tous les moyens de modifier la loi quand elle n'est pas dans leur faveur comme Ben Ali.Consequence aucun ne respecte la loi.

safari72
| 29-09-2018 22:32
Tout compte fait ce sont les titres qui importent à Madame Souade Abderrahim et non les services qu'elle pourrait rendre à la population d'une ville où tout est faire. Son poste de maire de Tunis ne lui suffit donc pas ! Quelle injure faite à ceux qui l'ont choisie croyant naïvement la voir s'atteler sans relâche à la noble besogne qui l'attendait. Elle n'a aucun respect ni à la ville ni à ses habitants ! C'est lamentable ! C'est décevant ! C'est mesquin !

Maher Gassa
| 29-09-2018 19:09
Selon la loi une personne désignée vaut mieux qu'une personne élue ! Une contradiction héritée de l'époque des ténèbres !

Lamia
| 29-09-2018 17:04
J'ai envie de vomir quand je vois cette malade mentale qui se prend pour Cléopâtre!

Monarch
| 29-09-2018 17:01
Mesquina une prétentieuse qui cherche une pseudo notoriété perdue .ma rafeouch kabrou yheb yatlae yezinn foukou . C'est Décevant et Malheureux.Avide de notoriété et de pouvoir SANS PLUS.

déja-vu
| 29-09-2018 16:47
L'appétit vient en mangeant...Tijours mié, tijours plis haut, les athlètes de la boulitique tinisienne. C'est la line qu'ils/elles visent, pas lé doigt. Il/elles laissent ça aux citoyens qui les élisent...héhéhé

#Dhahkoulou ...tmad 3la toulou!!