alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 23:42
Dernières news
Sami Tahri : le gouvernement essaie de fuir ses engagements
12/01/2022 | 08:48
2 min
Sami Tahri : le gouvernement essaie de fuir ses engagements

 

Le secrétaire général adjoint et porte-parole de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, a considéré que le communiqué publié le 11 janvier 2022 par la présidence du gouvernement comportait plusieurs éléments à débattre.

Intervenant le 12 janvier 2022 durant l’émission animée par Myriam Belkadhi, « La Matinale », sur les ondes de la radio Shems FM, Sami Tahri a affirmé que le communiqué ne répondait pas à plusieurs questions.

Le syndicaliste a, également, estimé que le communiqué en question allait amplifier la crise entre les partenaires sociaux et le gouvernement. « Il s’agit d’un communiqué de très mauvais goût… Le gouvernement essaie de fuir ses engagements… Nous sommes dans un climat très tendu… Le nombre de grèves est à la hausse… Les séances de travail et de négociation réussissaient à calmer les choses… L’histoire retiendra les agissements de ce gouvernement… On ne peut dialoguer autour du programme présenté au Fonds monétaire international alors qu’il n’y avait pas de dialogue social. L’UGTT n’est pas une marionnette permettant d’améliorer son image auprès du FMI… Assimiler l’UGTT à la cinquième colonne est impardonnable ! », a-t-il déclaré.




« Le communiqué ne précisait pas si le gouvernement comptait retirer la circulaire 20. Il parle d’informations relayées alors que les faits démontraient un blocage au niveau du dialogue social. Plusieurs secteurs ont entamé des grèves sans négociations, car le représentant d’une administration devait consulter la présidence du gouvernement », a-t-il expliqué

Sami Tahri a considéré que le communiqué déformait la réalité et orientait l’opinion publique. « On nous présente la circulaire 20 comme étant un outil de réglementation des négociations, or, celle-ci bloque les négociations. D’un autre côté, je tiens à rappeler que nous avions communiqué notre position à travers un courrier adressé au gouvernement. On aurait dû nous répondre sous la même forme conformément aux procédures protocolaires et non-pas à travers un communiqué », a-t-il déploré.

 

S.G

12/01/2022 | 08:48
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Taboubi
a posté le 12-01-2022 à 20:02
Ya Tahri UGTT
Si vous voulez faire du bien pour les Tunisiens et le pays
Fermez la et aider Mme Bouden

AN
Ya 5ouia mè sa7 ro93othom !
a posté le 12-01-2022 à 11:01
Les gouvernements depuis 2011 vous ont donné leur dernière chemise et leur cul est même nu : que voulez-vous d'autre, monsieur l'insolent Sami Tahri ?
Net
Stop !
a posté le 12-01-2022 à 10:30
Ces gros lards plein de soupe ont pris l'habitude , avec les gouvernements précédents , d'être consulté sur toutes les décisions que ces derniers devaient prendre , ils se sont ingéré dans les affaires de l'état et ont ruiné son économie , détruit le service public et anéanti l'avenir de nos enfants.
La Tunisie ne se relèvera pas si on continue de céder aux exigences de ces arrogants et inconscients, qui continuent de jouer sur le capital de sympathie que les Tunisiens ont pour l'ugtt .... d'avant
Tunisino
L'Ugtt
a posté le 12-01-2022 à 09:26
L'Ugtt fait juste de la pression sur l'incompétent Zakafouna pour participer à l'établissement de la république des communistes. Aucun patriotisme, aucune compétence, aucune responsabilité, aucune vision, il n'est qu'un parti politique communiste imbécile qui veut gouverner sans se montrer.