alexametrics
mercredi 20 octobre 2021
Heure de Tunis : 00:51
Dernières news
Saïed Vs Mechichi – La réponse du Tribunal administratif
11/02/2021 | 17:32
3 min
Saïed Vs Mechichi – La réponse du Tribunal administratif

 

Le litige qui oppose le président de la République, Kaïs Saïed et le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, semble inextinguible en l’absence d’une Cour constitutionnelle. Du moins, c’est ce qu’énonce un document circulant sur la toile – sans signature et sans cachet – contenant la réponse du Tribunal administratif au locataire de la Kasbah. 

Hichem Mechichi a, pour rappel, adressé une correspondance au Tribunal administratif sollicitant une consultation juridiqueau sujet de ce blocage politique. 

Selon ces documents, le Tribunal administratif aurait explicitement signifié au chef du gouvernement qu’il ne pourrait trancher au sujet de la prestation de serment des onze nouveaux ministres approuvés par le Parlement dans le cadre du remaniement ministériel opéré par M. Mechichi en janvier.

 

La Cour constitutionnelle est la seule autorité compétente à laquelle on peut se référer dans ce genre de situation conflictuelle, explique-t-on dans les documents avant d’appeler à accélérer la mise en place de cette instance. 

Contacté par Business News, le porte-parole du Tribunal administratif, Imed Ghabri, a assuré qu’il ne s’agit pas d’un document « officiel », tout en confirmant que le tribunal a bien envoyé une correspondance à la Kasbah le jour-même.  

Interpellé sur la réponse du Tribunal administratif à la requête du chef du gouvernement, notre interlocuteur a refusé de dévoiler plus de détails. 

Kaïs Saïed a, rappelons-le, apposé un véto au remaniement ministériel opéré par Hichem Mechichi, affirmant que quatre des personnalités désignées faisaient face à des suspicions de corruption et de conflits d’intérêt.

Le locataire de Carthage a, d’ailleurs, refusé de satisfaire les sollicitations de la Kasbah quant à la désignation d’une date pour la cérémonie de prestation de serment sans pour autant dévoiler l’identité des ministres objet de ce blocage.

 

La veille, lors d’une réunion avec des représentants de quelques blocs parlementaires, le chef de l’Etat s’est exprimé sur l’affaire et a proposé deux alternatives : écarter les ministres contre lesquels il a émis son veto ou désigner un nouveau gouvernement. 

En réaction, Hichem Mechichi, a envoyé, jeudi, un courrier au président de la République l’invitant à lui spécifier l’identité des ministres objet de la controverse.  

 

 

N.J.

11/02/2021 | 17:32
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Hannibal
Mechichi n arrete pas de dribler...soumission totale a Ghannouchi and co
a posté le 12-02-2021 à 23:16
Mechichi a saisi le tribunal administratif ..tout juste pour avoir la reponse connue par tout le monde d avance ....Sa demande invitant le president à lui spécifier l'identité des ministres objet de la controverse est irrecevable car c est a lui de les ecarter il les connait tres bien...ou de presenter sa demission Mechichi le soldat de Ghannouchi...
Mêmepaspeur
Incompétence
a posté le 12-02-2021 à 21:07
Le Tribunal Administratif est réputé "incompétent" en matière constitutionnelle. . . et ce, de façon permanente et immuable !
Par conséquent, je n'ai moi-même aucunement besoin de connaître sa pseudo-réponse, qui ne devrait être que de se déclarer lui-même. . . "incompétent" en la matière !
Circulez !
MPP.
eshmoun
rectif. "emmerdeurs"
a posté le 12-02-2021 à 11:50
"les marrons du feu" bien entendu sorry ! entschuldigung bie Gott pour mon Chater préféré au cas il passerait par là
eshmoun
le club des emmerdeurs et l'art de tirer les marrons du ferrons (pas
a posté le 11-02-2021 à 21:51
cette initiative avait été imaginée par le " Canard enchaîné" (souvent déchaîné) pour placarder des responsables nationaux ou étrangers considérés par le dit périodique satyrique comme déviant des devoirs de leurs charges et de leur mission , en leur décernant l'honneur douteux de figurer dans cette liste spéciale ( le combattant suprême lui même n'y avait pas échappé ) j'en vois actuellement un triumvirat(encore une troïka) ) : deux coqs qui se déchirent la crête au mépris de la situation gravissime pour ne pas dire sans issue que traverse le pays ; et un faucon qui , profitant de de cette conjoncture délétère semble attendre un degré de pourrissement suffisant pour planter ses serres encore acérées et son bec aiguisé dans ce qui reste de la proie pantelante , ce le plus démocratiquement du monde et en plus dans la légalité bel et bien constitutionnelle) par exemple à la faveur d'une sorte de procédure d'impeachment à la tunisienne le cas échéant....extravagant certes sauf que le spectacle triste et minable offert par cette classe "politique" hystérique et irresponsable amène à imaginer les hypothèses les plus farfelues !
Carlos
C'est sa dernière cartouche
a posté le 11-02-2021 à 21:37
La question qu'il ne fallait pas poser pour éviter le ridicule. Il est à parier que les sévices du conseiller juridique du PM n'ont pas pu l'en dissuader.
Désormais, il sait ce qui lui reste à faire. En attendant, il doit se contenter des consolations nadhaouies.
DHEJ
Qui va expliquer..
a posté le 11-02-2021 à 21:04
Qui va expliquer cette réponse aux guignols :

Le GOUROU de la secte ?

La marionnette Mechichi ?

Al mouharrij Yadh Ben ACHOUR ?
MFH
A défaut de tribunal spécialisé.
a posté le 11-02-2021 à 18:01
En math on appelle équation impossible, une équation qui n'a pas de solutions. La même situation se présente chez nous en politique. C'est comme lorsqu'on demande à quelqu'un : qui de la poule ou de l'?uf vient avant. Soyons raisonnables et ne suivons pas la politique de "va-en-guerre" du gourou et ses proches-proches et ses proches-lointains. . Mechichi devrait comprendre cela. Suivre les directives du PR serait le moindre mal. Le gourou n'a qu'à aller se faire foutre.
imed
ras le bol
a posté le 11-02-2021 à 17:59
je suis fatigué
Nephentes
Aimables points de vues
a posté le 11-02-2021 à 17:46
Heureusement que tout le monde va bien et que nous sommes tous heureux et prospères en ce debut de printemps

imaginez ce que ce serait si on était en crise économique sanitaire ou sociale
eshmoun
bizarre
a posté le à 11:38
car moi c'est précisément ce que je passe mes jours et mes nuits ....mon temps quoi! à imaginer suis-je bête ! là je me sens réconforté