alexametrics
lundi 27 mai 2024
Heure de Tunis : 12:59
Dernières news
Plainte contre Haythem El Mekki et Elyes Gharbi
17/05/2023 | 18:14
1 min
Plainte contre Haythem El Mekki et Elyes Gharbi


L'avocate et membre du comité de défense des personnalités politiques accusées de complot contre la sûreté de l'État, Dalila Ben Mbarek, a annoncé, ce mercredi 17 mai 2023, qu'une plainte a été déposée contre les journalistes Elyes Gharbi et Haythem El Mekki.


Selon ce qui apparait sur le document posté par l’avocate, la plainte a pour objet « la diffamation et la propagation de rumeurs qui touchent la sécurité intérieure » et porte sur des propos tenus lors de l’émission Midi Show, diffusée sur Mosaïque FM, le 15 mai.

D'après les informations obtenues par Business News, c'est un syndicat sécuritaire qui est derrière cette plainte.


On rappellera que le journaliste et directeur de Mosaïque FM, Noureddine Boutar, est injustement détenu depuis le 13 février 2023. Il a été placé en prison durant la très controversée campagne d’arrestations entamée le 11 du même mois. Le comité de défense du journaliste ne cesse de pointer du doigt l’injustice à laquelle il fait face alors que la justice fait semblant de ne pas voir l’évidence.


M.B.Z

17/05/2023 | 18:14
1 min
Suivez-nous
Commentaires
ourwa
@ BN
a posté le 18-05-2023 à 22:01
Dans cotre bafouille du 17/05/2023, la dernière phrase était ;" D'après les informations obtenues par Business News, c'est un syndicat sécuritaire qui est derrière cette plainte.", or aujourd'hui, le 18/05/2023, votre article se trouve " enrichi" ( et cloturé ?) par ceci : " On rappellera que le journaliste et directeur de Mosaïque FM, Noureddine Boutar, est injustement détenu depuis le 13 février 2023. Il a été placé en prison durant la très controversée campagne d'arrestations entamée le 11 du même mois. Le comité de défense du journaliste ne cesse de pointer du doigt l'injustice à laquelle il fait face alors que la justice fait semblant de ne pas voir l'évidence." (sic) Inutile de nous le rappeler, nous avons une mémoire inaltérable...pas obscurcie et assujettie comme la vôtre. Si vous voulez toujours prétendre votre liberté de presse, il vous faut vous astreindre obligatoirement à ce principe, en ce qui vous concerne, tout comme en ce qui concerne tous les médias qui mènenet le même combat à ce sujet que vous. Pas d'entourloupe ! Il searait peut être utile de votre part, si vous étiez honnête, de préciser que Boutar n'a jamais été l'un des "fous du kalife BCE" l'accompagnant dans son avion présidentiel lors d'un voyage officiel à l'Etranger...
ourwa
@ BN
a posté le 18-05-2023 à 21:45
En Tunisie, les défenseurs de la sécurité sont l'armée, la police et la garde nationale, alors ce syndicat sécuritaire dont vous parlez :" D'après les informations obtenues par Business News, c'est un syndicat sécuritaire qui est derrière cette plainte."(sic), à quel corps sécuritaire se rattache-t-il? à la police, à l'armée ou à la garde nationale? Car BN, quand vous "précisez", il faut le faire complètement ou s'abstenir...
Si KS a maintenu la "direction" de la Garde nationale par le MI décidée par un certain Ali Lâarayedh en 2013, c'est que ça répondait bien aux stratégies abjectes et totalitaires de nahdha; un officier de la Gade nationale me disait il y a peu, ironiquement, que: " NOUS ne reconnaissons pas l'Etat de Droit" (sic)... Qui est ce NOUS? Cherchez !...
Encore ce rappel : En 2012, 2013, 2014 ( avant les élections), ghannouchi ou un de ses sbires avait déclaré en substance que nahdha avait réussi à infiltrer le MI, l'Administration, tous les ministères...sauf l'Armée nationale dont faisait partie à l'époque la Garde nationale, maintenant c'est fait: la Garde nationale est sous la griffe du ministre de l'intérieur, donc de KS et la Justice idem... Menacer trois étudiants de poursuites judiciaires pour une chanson et embastiller pour cinq ans un journaliste pour avoir fait son travail de journaliste selon la loi, ça dénote une dérive autoritaire, absolutiste et anti démocratique évidente. Or, Tunisiens nostalgiques de ben ali et de nahdha, vous pourriez vous rassurez; ni ghannouchi, ni aucun de ses collègues islamo-fascistes et consort ne serait conféré devant un quelconque tribunal, füt-il militaire, il sera libéré; On ne tue pas la poule aux oeufs d'or idéologique que couverait à l'évidence un certain KS...
Si KS n'avait pas compris " L'esprit des lois" de Montesquieu, qu'il aurait évoqué...qu'il se penche un peu sur les " Essais" de Montaigne... Le renvoyer aux textes des penseurs arabo-musulmans des siècles anciens serait inutile, le bonhomme en est à l'évidence imbibé jusqu'au trognon, car ces textes, tous, y compris ceux des Motazila, sont gangrenés par l'idéologie islamiste. KS semble en être nourri...Heureux qui comme KS a fait de vils ravages/ Ou comme celui-là a conquis le poison/Et puis est retourné plein d'adages et d'oraison/ Vivre entre ses sbires le reste de sa rage
Haythem El-Mekki cité à comparaitre au pôle anti terroriste d'Elgorgani, cela ne préjuge rien de bon et nous redoutons fort que cette décision inique, totalitaire et fasciste ne débouche sur une condamnation à la prison ferme , tout comme ce le fut pour son collègue Guesmi. '? peuple ovin et imbécile, dont la connaissance et la conscience de l'Histoire de votre pays ne remonte guère plus loin que 2021, par ignorance et par analphabétisme, c'est de cette façon que vous n'avez pas cessé d'avaler les pilules amères successives et de bourguiba, ben ali, BCE, nahdha et vous voici gobant avec frénésie celles vous ayant été servies par votre chef de tribu nommé KS...
Zarzoumia
Bravo messieurs
a posté le 18-05-2023 à 10:57
L'étau se ressere de plus en plus pour étouffer toute voix libre. L'état policier reprend le service. Le pacte entre ce pouvoir et les appareils de sécurité est indéniable.
Cette plainte est une distinction pour le super travail que font Haythem, Elyes et toute l'équipe du mudi show ainsi que mosaïque fm en général.
Il ne faut pas céder aux intimidations et à l'injustice. Vous êtes la voix libre de cette Tunisie qui souffre sous les bottes de ce pouvoir.
Vous avez choisi, à raison, de ne pas vous transformer en perroquets ou en caisse de raisonnance à la médiocrité de ce pouvoir. Vous avez fait le choix de le dénuder et de mettre le doigt sur ses tares. C'est une position de salubrité publique pour laquelle je vous félicite.
Tout mon soutien.
mtz
le corbeau et le renard
a posté le 18-05-2023 à 10:20
c'est très simple il ne faut plus s'intéresser a la politique comme on a fait pendant 50 ans .
sinon on fait comme le renard avec le corbeau .
SALIM
AVEC DALILA COMME AVOCATE
a posté le 18-05-2023 à 10:01
Le non lieu est garanti.
retraité
deux poids et deux mesures
a posté le 18-05-2023 à 08:38
pourquoi les journalistes ne prennent pas la défense ou relate l'affaire d'un citoyen lambda en détention provisoire pour un délit de justice comme ils s'en prennent la défense à tout journaliste ou personnalité de premier plan qui est en détention provisoire c'est la corporation qui prime dont ses membres sont intouchables et ne peuvent pas être en détention provisoire comme un citoyen ordinaire lambda .
SALIM
SAYEBNI W HAK ALFIN(LAISSE MOI ET PRENEZ DEUX DINARD).ET IL Y A DES JOURNALISTES QUI DISENT QUE LA CHANSON EST INNOCENTE .TELLEMENT INNOCENTE QU'ELLE POURRAIT ETRE PROGRAMMEE DANS LES JARDINS D'ENFANTS!!!.
a posté le 18-05-2023 à 08:35
Le probleme de la TUNISIE, c'est ces quelques journalistes et avocats TRES MAL POLITISES qui se prennent pour des juges.Prochainement ,les instances des tribunaux seront remplacées par des conseils comprenant des avocats, des journalistes, des représentants de la ligue TRIFIENNE, du FORUM FTDES, de l'ATFD,..ET MEHDI JLASSI ou TRIFI serait président du conseil supérieur. Les avocats,au lieu de conseiller leurs clients, en demandant de présenter leurs excuses,et en demandant à leur syndicat estudiantin et à leur representants aux conseils des facultés de reporter les examens, persistent dans le deni et investissent, et en masse, dans ces affaires, pour des fins politiques et comme ça, il les noient. Quelques journalistes, qui se considerent représenter le 'quatriéme pouvoir' ,ne sont réellement que le CINQUIEME BATAILLON (ATTABOUR AL KHAMES).Un d'eux nie qu'il n'a dit que tous les policiers sont DES FCAYEL, mais il a dit,SEULEMENT ,qu'il ya des FCAYEL qui sont devenus ,ou qu'il cherchent de devenir des policiers. Qu'elle est la différence.Et l'animatrice ,en bonne conseillére,retroque pourquoi le syndicat sécuritaire n'a pas demandé LE DROIT DE REPONSE au lieu de porter plainte!!!.Et le chroniqueur enfonce le clou en disant TEXTO que la justice est ARRIEREE( EL KADHAA METKHALLAF!!!). OU était ils ces journalistes et chroniqueurs lorsque les anciennes syndicats sécuritaires jouent avec les MILLIARDS et installaient des tentes nous rappelant RABAA.
Forza
Le seul travail de la police et ses syndicats
a posté le 18-05-2023 à 06:34
C'est d'utiliser la justice soumise pour terroriser les citoyens pour un mot ou une chanson, que d'argent gaspille pour imposer de nouveau leur dictature d'?tat policier et militaire.
Bravo à Haythem qui fait un travail énorme.
Akoubi Ammar
4 ème pouvoir : ça nécessite une restructuration
a posté le 17-05-2023 à 22:15
De vrais journalistes on n a plus en Tunisie depuis un certain temps. Depuis 2011, c est la prolifération des racailles qui étaient d excellents serviteurs de la dictature ou faisaient partie de la presse jaune. Aujourd'hui ils représentent les rentiers et les centres de pouvoir.
Ce Mekki
se prend pour quelqu'un...
a posté le 17-05-2023 à 22:02
Ce Mekki se prend pour quelqu'un de très genial ! Pourtant, c'est un simple amateur de journalisme à la noix de coco ! Son seul et unique savoir est de dénigrer et insulter le pouvoir en place. Bref, ce fût déjà grand temps de le rappeler à l'ordre et de le mettre "confortablement" à sa place...!!!! Cependant, Elyes El Gharbi est un journaliste chevronné, mais il s'est fait entraîné dans la boue par Haythem Mekki et le petit philosophe passe partout, Zied Krichene, de Midi Show...!!!!
Mohsen
La voix
a posté le à 15:30
Bien dit
ourwa
" 1984" au mauvais gout du jour ?!...
a posté le 17-05-2023 à 21:56
C'est ainsi qu'un régime fasciste, absolutiste et liberticide semble agir, l'application des dérives autoritaires et ignobles qu'Orwell avait pointées dans son roman " 1984". Nous sommes en 2023, mais notre Etat " chéri", bien que "constitutionnel" et "constitutionnalisé", semble se reférer dans l'Histoire que ce qu'il croit soutenir ses décisions ignobles...
KS avait cité Montesquieu, mais je trouve pas à quel propos précis. Guidez-moi. Toutefois je ne pense pas que ce soit en référence de la théorie de la séparation et de l'indépendance des pouvoirs énoncée par Montesquieu dans son " Esprit des lois"...
Lecteurs et commentateurs de BN, il ne faut rien lâcher, rien taire, il faut RETORQUER et ARGUMENTER; la DEMOCRATIE ne se marchande pas, elle se construit sur des bases solides et non comme un édifice aux pieds d'argile, c'est ce que Mosaïque FM avec son émission Midi Schow défendait. Solidarité totale avec N. Bahloul, Illyes Gharbi et Haytem Mekki, ainsi qu'avec les journalistes agressés et embastillés !
Tounsi
Journaliste ?
a posté le 17-05-2023 à 20:44
Qui est ce M.B.Z ? qui se prend pour le justicier Zorro ou Robin des bois pour prétendre s'octroyer le pouvoir de déclarer qu'un tel a été incarcéré " injustement " , ou que la justice fait semblant de ne pas voir l'évidence. De quelle évidence parle-t'il ?. N'a t'il pas remarqué le très bas niveau des 2 journalistes de midi show et leur acharnement contre le pouvoir en place, ne se souciant guère de la stabilité du pays...?
De tels journalistes ont activement contribué à plonger le pays dans la décadence du fait principalement de leur amateurisme.
Fares
Et toi?
a posté le à 22:15
Pour décider qui est un journaliste et qui ne l'est pas. Pourriture lorsque tu nous étouffe.
ourwa
@ Fares ( Le ? à 22:15)
a posté le à 20:14
D'abord à propos des insultes que semblent produire votre cervelle, pourriez-vous, Fares, éclairer notre lanterne en nous livrant la définition universelle de journaliste honnête et non soumis à qui ce soit? Si vous même êtes un journaliste, ça nous aiderait à bien comprendre... Ne craignez pas qu'on insulte votre réponse et votre "idéologie" médiatique", car vous vivez dans un pays hautement démocratique et respectueux de la liberté de la presse et d'opinion...comme l'a certifié votre président KS, dont les déclarations coïncideraient toujours avec ses actions dans ce sens...
Carthage
Tu n'a pas honte ?
a posté le à 21:50
De quel pouvoir tu parles ?' d une dictature de bas échelle ? Qui conduit le pays a une banqueroute ?'de chaque citoyen libre en attendant de. Passer par la case prison ?' la ou je suis en Suisse j ai honte de dire que je suis tunisien tellement notre renommée est mauvaise
Abidi
Journaliste
a posté le 17-05-2023 à 20:37
De ma vie je n'ai jamais vu un pseudo journaliste aussi effronté et mal poli sans compter qu'il n'a rien d'original et que ses propos sont fades et bref c'est un crétin né
Citoyen_H
QUE DE MOTS.............
a posté le 17-05-2023 à 20:33
Injustement, dossiers vides, innocents, détenu à tort, tous des anges, ne voulait pas insinuer ceci, ne voulait pas dire cela, etc.... blablabla, blablabla, blablabla.
Tous ces gens savent parfaitement ce qu'on ne doit pas vomir, pour le moment.
Tout est tarifé.
S'ils veulent voir du pays, c'est leur droit absolu.
Inutile de venir chialer par la suite.




Nad
Allez ! tous en prison !
a posté le 17-05-2023 à 20:20
On l'attendait celle-là! Bientôt y aura plus dans les prisons que des journalistes, des opposants, des étudiants qui font des chansons satiriques, tous ceux oseront la moindre critique envers la police, le président , son gouvernement, vous, moi quoi ! Ce pays est foutu !
Pegase
Courage Elyes et Haythem. Tenez bon!
a posté le 17-05-2023 à 20:12
Scénario classique : une campagne de dénigrement sur fb puis plainte, puis un pseudo-proces. C ainsi que fonctionne la machine dictatoriale. Espérons que les brillants Elyes, Haythem et tous les journalistes tiennent bons. Leur excellente émission perturbe le plan du dictateur, et eux, ils constituent la puissante citadelle contre laquelle le pouvoir policier finira par se casser les dents. Inexorablement.
Hd
Petit à petit
a posté le 17-05-2023 à 19:36
Petit à petit, l'Etat policier fait son nid. Bientôt, ils nous piétineront. Et malheur à celui qui osera leur dire quoi que ce soit.
Tunisino
La boule de neige
a posté le 17-05-2023 à 18:55
La boule de neige, du déjà vu, on fait taire tous ceux qui dérangent, tranche par tranche, peu importe les conséquences sur le pays et le régime. Les médias doivent agir intelligemment, ils vont finir par gagner, leur adversaire est incapable de se projeter dans le futur.