alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 04:49
Dernières news
Naoufel Amira sur les risques de certains médicaments : jamais d’automédication !
29/11/2023 | 11:03
2 min
Naoufel Amira sur les risques de certains médicaments : jamais d’automédication !

 

Le président du Syndicat des pharmaciens d'officine de Tunisie, Naoufel Amira, est revenu dans une intervention accordée mercredi 29 novembre 2023 à IFM, sur le récent rapport de l’Agence nationale française de sécurité du médicament (ANSM) déconseillant l’utilisation de certains médicaments.

Il a ainsi affirmé, au micro de Borhen Bssais, que l’Agence française déconseille désormais l’utilisation de médicaments contenant de la pseudoéphédrine, généralement librement consommée par les citoyens en cas de symptômes grippaux.

Comme l’indique l’Agence, des cas d’encéphalopathie et de vasoconstriction cérébrale ont été observés chez des personnes ayant consommé ces produits non classés et très courants.

Les risques mentionnés incluent également les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux ainsi que des problèmes pouvant être graves au niveau des yeux. Cette molécule est présente dans des médicaments en vente libre à l’instar du Dolirhume ou encore de l’Actifed utilisés pour déboucher le nez.

Naoufel Amira a toutefois souligné que les risques liés à l’utilisation de cette molécule ont, depuis longtemps, suscité des craintes et que les récentes études les confirment. « Le problème en Tunisie c’est le recours courant à l’automédication. Tout médicament présente des risques et c’est pour cela que l’avis du médecin ou du pharmacien est indispensable. Même s’ils ne sont pas classés les médicaments doivent être consommés avec précaution », a-t-il ajouté.

« En Tunisie, comme en Europe, il n’est pas question de prendre à la légère la santé des citoyens. Tout médicament présentant des risques indéniables et dépassant ses bénéfices est systématiquement retiré du marché. Pour le cas de ces médicaments, le taux bénéfice-risque est équilibré et c’est pour cela qu’ils n’ont pas été retirés des pharmacies », a expliqué le responsable, insistant sur l’importance d’une utilisation encadrée et les dangers de l’automédication.

 

 

M.B.Z

29/11/2023 | 11:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ihsen
Zaoueli
a posté le 16-12-2023 à 06:05
Le laboratoire ayant commercialisé ces médicaments pendant des années devrait être pénalisé et les patients victimes doivent porté plainte
CHKOBBA
Vous n'avez pas tous de c'?ur pour les damnés et pauvres de ce pays ?
a posté le 29-11-2023 à 14:10
Automédication ou pas?

Qu'est-ce qui oblige les pauvres à se faire massacrer même chez un pharmacien, c'est la "visite" chez le médecin qui est trop chère et qui prend beaucoup de temps, ou je me trompe ?
le système de santé s'est effondré depuis longtemps et s´est désormais adapté à la classe supérieure !
Les petits malins ne savent pas comment se passent les malades chroniques et les pauvres dans le pays. Wé Rabbi Ifarrej 3linè Wé 3likuoum, nous ne sommes utilisés que comme bétail de boucherie depuis 1956.
médecin
Pharmacien = épicerier diplomé?
a posté le 29-11-2023 à 11:52
Automedication en Tunisie ? Uniquement les médicaments contenants de la pseudoéphédrine ?

Je suis un vieux médecin et je sais que vous pouvez tout acheter en pharmacie sans prescription médicale ( je dis bien sans prescription médicale!) : Il y a toujours des pharmaciens qui peuvent vous fournir et sans prescription médicale des antibiotiques, des anxiolytiques, des psychotropes, des anticoagulants, des antiarythmiques..

De nombreux pharmaciens sont généralement introuvables dans les pharmacies et sont représentés au comptoir par du personnel intérimaire (vendeur !).

Comment s'attendre à un conseil pharmaceutique compétent ?

Blague:
Un homme de 70 ans entre dans la pharmacie et demande du Viagra. Le pharmacien lui donne un sachet et l'homme en sort immédiatement un comprimé, l'écrase sur le comptoir et renifle la poudre par le nez. Le pharmacien est choqué : « Vous vous trompez complètement ! » L'homme répond : « Ce n'est pas grave, à mon âge, de toute façon, le sexe ne se passe que dans la tête. »