alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 04:26
BN TV
Mseddi : le parlement a reçu un député allemand sioniste ayant publié des statuts hostiles au président et à la Tunisie
13/02/2024 | 08:49
3 min
Mseddi : le parlement a reçu un député allemand sioniste ayant publié des statuts hostiles au président et à la Tunisie

 

La députée Fatma Mseddi a indiqué que plusieurs organisations essayaient de barrer la route à la proposition de loi sur les associations déposée par cette dernière depuis plusieurs semaines. Elle a indiqué qu’un député allemand avait, aussi, évoqué le sujet lors d’une visite en Tunisie.

S’exprimant le 13 février 2024 durant « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Fatma Mseddi a expliqué que le député allemand en question ne devrait pas aborder la question des associations et de la relation avec ces entités. « Une délégation allemande s’est rendue à l’Assemblée des représentants du peuple prétextant une rencontre portant sur la numérisation… Le député en question est le président de la commission de la numérisation… Des représentants de plusieurs commissions ont accueilli la délégation », a-t-elle dit.

Fatma Mseddi a considéré qu’aborder la question de la relation entre l‘État et les composantes de la société civile était une forme d’ingérence dans les affaires tunisiennes et une atteinte à la souveraineté nationale. La députée a considéré que la délégation allemande devait aborder la question de la numérisation avec le gouvernement et non le parlement et que le député n’avait pas à aborder la question de la relation avec la société civile.

« La souveraineté de la Tunisie est la plus importante… Nul ne peut s’ingérer dans les affaires tunisiennes… Ce député est sioniste… Il est l’auteur de publications contre le président de la République (Kaïs Saïed) et a appelé à isoler la Tunisie sur le plan international… Il est en lien avec des personnes accusées de complot contre la sûreté de l’État telles que celles ayant été arrêtées… De notre côté, nous adoptons la même approche que celle du président, à savoir limiter le financement étranger suspicieux… Un point de presse sera organisé aujourd’hui à 11 heures au siège du parlement… Nous sommes un bastion de la souveraineté nationale », a-t-elle ajouté.

Interrogée sur le décret n°88 portant organisation des associations, Fatma Mseddi a considéré que ce texte comportait plusieurs failles et ne permettait pas à l’État tunisien d’exercer son rôle de contrôle. Elle a, également, estimé que l’objectif était d’adopter une loi organique et de ne plus dépendre d’un décret datant de 2011. La députée a estimé que ces textes avaient donné lieu à une situation de chaos et ont permis à des organisations douteuses de se former.

Pour ce qui est des travaux de la commission des droits et des libertés, Fatma Mseddi a assuré que les députés représentant la proposition de loi n’ont pas encore été auditionnés. Elle a rappelé que le texte a été présenté à l’Assemblée des représentants du peuple depuis septembre 2023. Elle a affirmé qu’on essayait de barrer la route à la proposition de loi en question.

 

 

S.G

13/02/2024 | 08:49
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Hamza Nouira
Et bien...
a posté le 14-02-2024 à 09:00
Mme Mssedi découvre que les occidentaux oeuvrent pour leur économie au détriment des autres, en particulier les pays de seconde zone.

Et ceci, en changeant les sociétés civiles par l'intermédiaire des associations, afin que ces dites sociétés civiles se remodèle et soient plus favorable à leur idéologie.

Rien de nouveau sous le soleil Mme Mssedi. Donc pourquoi paniquez vous ?

Un seul moyen pour la majorité des associations:
- Interdire les financements étrangers direct et indirecte.



Citoyen_H
PARAIT-IL
a posté le 13-02-2024 à 22:51
que, désormais, tous ceux qui s'opposeront, tous ceux qui veulent STOPPER le génocide qui est en train de se produire depuis le huit octobre à Gaza et tous ceux qui se mettront en travers de l'avancée macabre des soldats Pampers, seront tous considérés antisémites !!!!

Ekerbed
Oui Mme..
a posté le 13-02-2024 à 18:53
90% des politiques et des médias en France et en Allemagne sont, sans exagération, plus sionistes que les sionistes en Israël !
hourcq
Le sionisme a bon dos.
a posté le 13-02-2024 à 16:02
Il est mis à toutes les sauces pour tenter de dénigrer un adversaire politique. Le droit d'association est un droit fondamental dans toute société qui se veut "démocratique". Les statuts de toute association créée sont déposés avec ses responsables auprès des représentants locaux de l'Etat qui n'a son mot à dire que s'il y a atteinte à sa sûreté. Leurs ressources proviennent des cotisations de leurs membres, des subventions diverses, des dons y compris venant de l'étranger.
Sur quels critères précis, l'Etat peut décider si telle ou telle association est acceptable ou pas?
S'en prendre au associations c'est s'en prendre au libertés.
Et, si l'on veut ironiser, est- ce que l'Etat tunisien refuse des dons ou des prêts en provenance d'Etats supposés soutenir "le sionisme" ? Il est vrai que l'argent n'a pas d'odeur et qu'on préfère s'en prendre au faibles plutôt qu'au forts. L'objectif est de se maintenir au pouvoir et de faire taire les opposants quels qu'ils soient.
Carthage Libre
Maligne...comme un singe...Mais tu rendras des comptes, t'inkiet ; chay ma idhi3
a posté le 13-02-2024 à 15:33
Elle a tout "compris" :

-Elle reprend le combat de Mme Abir Moussi à son propre compte (alors qu'elle caressait Ennahdha dans le sens du poil en 2020).

-Elle caresse...là encore...dans le sens du poil TOUT ce que son Maître Diktatour aime

-Enfin, et caresse dans le sens du poil le petit peuple, qui adore quand tu lui sort "complot", "sionnistes par ci, sionniste par là" ; il rugit de plaisir ; il en redemande! Elle le SAIT...

Tant que sa tête est sauf, tant que les "affaires" vont comme elle veut, c'est bon ça!

Certains ont compris. D'autres aplaudissent des 4 fers, comme certaines vaches ici...

Ma maman disait "orqoss fi dawlet el qerdi....(expression tunisienne)"

Ainsi va la Tunisie sous le Diltatour (après 10 années nahdha)....
Amine
Liste antisioniste
a posté le 13-02-2024 à 14:19
Puisqu'il est interdit aujourd'hui de rencontrer une personnalité politique étrangère qui soit sioniste, il faudrait interdire au Président de la République de rencontrer lui aussi Macron, Biden ou 90% des chefs d'?tat, ministres et députés dans le monde.
Je suggère donc à Madame Mseddi, virtuose du populisme souverainiste dont raffolent les Tunisiens (orgueilleux à la mesure de leur petitesse), de nous fournir une liste préalable des personnalités antisionistes qu'il serait loisible au politicien tunisien de rencontrer.
Je propose, pour lancer le débat, une première table ronde entre Bouderbala, Riadh Jrad, Fatma Mseddi et Dieudonné !
Jimmy Carter
Et l'aide militaire américain-SIONISTE ?
a posté le 13-02-2024 à 11:21
Si l'état tunisien refuse toute ingérance exterieure, alors pourquoi il accepte l'aide militaire américain ? C'est la nation la plus sioniste au monde, après celle occupant la Palestine...

Je cite BN, article du 10/02/24 : "Le ministre de la Défense nationale, Imed Memmiche, s'est entretenu hier, vendredi 9 février 2024, avec la sous-secrétaire américaine à la Défense pour les Affaires africaines, Jennifer Zakirski qui était accompagnée d'une délégation militaire de haut niveau. [...] Le ministre a, en outre, souligné, à cette occasion que la Tunisie [...] compte également sur la coopération internationale avec les pays amis, notamment les '?tats-Unis d'Amérique."

D'ailleurs, je ne comprends pas quel rôle joue-t-elle exactement cette Fatma Mseddi dans le gouvernement, dans le parlement ? Elle représente qui ou quoi pour se permettre ses déclarations, si fréquentes et si... ? Bof, il vaut mieux activer l'autocensure, là...
Houcine
Précisément.
a posté le à 13:47
Si le monde se rebiffe, et que naissent des alternatives, c'est bien pour contrecarrer ce qui est le sort des pays pauvres du fait des interventions, des ukases et ingérences, quand ce ne sont pas des conditions étouffantes, toujours des mêmes qui contrôlent tout.
Ou presque tout, encore.
Les relations, comme le dit le dictionnaire, c'est réciproque.
l'Occident n'a pas de relations avec le tiers-monde, ni avec aucune partie, il a ses conditions à imposer.
Y compris par les armes.
C'est flagrant.
Un homme du sérail, latin, a eu cette répartie: ce que les anglo-saxons ne peuvent voler, ils le prennent par la force.
Il ne pouvait inclure son pays, c'eût été inaudible.
Les américains n'ont pas d'amis, ils n'ont que leurs intérêts.
Ce serait pas mal de leur piquer ce principe.
Houcine
Remarques.
a posté le 13-02-2024 à 11:00
Qu'un député allemand vienne au Parlement pour émettre des préconisations, des réserves ou prodigue des conseils est une infamie aux yeux de n'importe quel citoyen, si ce vocable a encore un sens.
Que ledit député soit sioniste, en revanche, n'est pas une surprise si l'on est attentif au climat d'hystérie collective en Europe, en France et en Germanie plus qu'ailleurs, et le ralliement presque total de l'UE aux thèses d'Israël avec toutes ses conséquences alors que l'armée de cet Etat croupion commet ce que l'on doit qualifier génocide.
Enfin, que les thèses de ce personnage accueilli par certains députés, viennent conforter les tenants du décret ayant permis l'éclosion de pseudo-asdociations ayant fait le lit et le bonheur de l'islamisme cela ne devrait étonner que les béotiens.
Comme chacun ne l'ignore point, l'Islam politique, ce qui est une insulte en soi pour cette religion, est soutenu, financé dans nos contrées, et combattu, enfin on voudrait le croire! en Occident , spécialement pour servir les levées racistes contre les musulmans ou supposés tels y vivant....avec il faut le reconnaître une complicité très voyante des suppôts de l'islamisme devenus exégètes et savants en théologie...qui règnent sur des mosquées de bazar.
Cette dame a raison, il fait nettoyer
de ses scories ce décret né sous la houlette des barbus, maintenant rasés de près, qui offrit des locaux, ouvert et couvert des officines de propagande d'un islam réinventé à la sauce de la terreur.
La Germanie n'est pas seule à nous mépriser, jouant les profs alors qu'on y serait bien averti de veiller à son indépendance chez soi lorsqu'on sait à quel point ce "grand pays" figure une servante de l'Empire depuis des lustres.
Il faut avoir le sens de l'honneur pour refuser les ingérences, le manque de civilité des petits barons teutons.
Il en faut davantage pour leur dire en face qu'est fini le temps des colonies....le Deutscmark a vécu.
Et l'honneur de l'Allemagne avec lui.
Gg
Très amusant!
a posté le 13-02-2024 à 10:46
Tous les députés allemands sont donc "sionistes"!
Mdr...
veritas
Bravo fatoum
a posté le 13-02-2024 à 10:46
Mme Mseddi mérite bien un ministère lors d'un prochain remaniement'?'elle mérite bien d'être a la tête du ministère de l'intérieur.
Abir
Ooh lala, elle s'étonne
a posté le 13-02-2024 à 10:42
Où elle est la surprise là dedans ! Hein , ya madame : tu as oublié que dans ton parlement il y a une député , qui heureusement son nom m'échape et qui est vice présidente de Bouderbala et appartient à Atlantas!? ya madame cette députée à les clés de toute les portes au parlement donc ne fait pas celle qui est innocente ! La patriote ABIR MOUSSI et en partie séquestrée parce qu'elle a dénoncé cette députée et que le pouvoir ne vouait pas l'écouter souveraineté oblige!!! Tu tourne autour de peau et tu n'as pas le courage de toucher le virus de vos misères comme le fait la patriote ABIR MOUSSI ! SEIB ABIR