alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 00:15
Dernières news
Mseddi : la convention de Budapest permettra de lutter contre les pages Facebook qui complotent contre la Tunisie
06/02/2024 | 09:02
3 min
Mseddi : la convention de Budapest permettra de lutter contre les pages Facebook qui complotent contre la Tunisie


La députée, Fatma Mseddi, a indiqué que la convention de Budapest sur la cybercriminalité comportait plusieurs défaillances. « On ne parle plus de guerre terrestre ou aérienne, mais de cyberguerre », a-t-elle déclaré.

S’exprimant le 6 février 2024 durant « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Fatma Mseddi a considéré que la Convention de Budapest sur la cybercriminalité permettra de combattre les pages Facebook complotant contre la Tunisie. Néanmoins, la députée a évoqué une défaillance au niveau de la qualification du terme « crime ».

« Pour certains pays membres ayant ratifié la convention, le soutien au Hamas est un crime… De notre côté, en Tunisie, il s’agit d’un soutien à la résistance… Les débats étaient axés sur l’impact de la qualification du crime… Ceci pourrait porter atteinte à la sécurité nationale… Le ministère des Affaires étrangères a assuré qu’il n’y aura pas d’ingérence dans les affaires tunisiennes », a-t-elle ajouté.

Fatma Mseddi a expliqué que l’entité sioniste avait ratifié la convention en question, mais que la Tunisie ne reconnaissait pas ce pays. Elle a évoqué un gigantesque complot visant la Tunisie en raison de l’approche de l’élection présidentielle. « Il y a, également, un deuxième élément que nous devons aborder : la question des subsahariens et de la migration… La question des droits humains ne doit pas porter atteinte à notre sécurité », a-t-elle poursuivi.




Fatma Mseddi a, aussi, abordé la question de la révision du statut de la Banque Centrale de Tunisie (BCT). La députée a estimé que l’indépendance de cette institution était tout à fait normale. « Il est normal d’envisager une indépendance des instances et des banques… Le but était noble… Néanmoins, nous avons remarqué que la Tunisie n’en était pas capable… Nous avons constaté que la BCT tournait le dos au pays… Certaines révisions du texte seront proposées aujourd’hui, lors de la plénière », a-t-elle expliqué.

La députée a estimé qu’il était préférable de contracter des prêts directement auprès de la BCT au lieu de passer par les banques de la place. Elle a souhaité voir ces fonds employés dans le cadre de projets de développement. Fatma Mseddi a qualifié la situation actuelle de véritable crise et a estimé que le gouvernement avait échoué. Elle a appelé à trancher rapidement dans certaines affaires, notamment la question du financement étranger détourné par des associations au profit de partis politiques.


Pour rappel, une plénière de l'Assemblée des représentants du peuple aura lieu aujourd'hui 6 février 2024. La première séance portera sur l'adoption de la Convention de Budapest. La seconde concerne la révision du statut de la BCT.


S.G

06/02/2024 | 09:02
3 min
Suivez-nous
Commentaires
1/3i
Elle a évoqué un gigantesque complot visant la Tunisie en raison de l'approche de l'élection présidentielle
a posté le 06-02-2024 à 12:19
faites attention, quand vous retranscrivez ce genre de déclaration.. pensez que certain boivent leur café en vous lisant. J'ai failli m'étouffer avec mon café.

Dans la Tunisie de 2024, tout opposant ou candidat est un comploteur contre le chef de l'état. Certes.
Mais comment des chèvres ont pu être élues au parlement. A nous faire regretter l'ancien parlement, où au moins, il y avait plusieurs visions du pays, du combat, des débats..

C'est devenu le monde des bisounours. Tous derrière l'autiste et sa vision tellement innovatrice du monde de demain..

Et le redressement réel de l'économie du pays...
Gg
Ne signez pas!
a posté le 06-02-2024 à 12:00
"Pour certains pays membres ayant ratifié la convention, le soutien au Hamas est un crime'?'"
Mais bien sûr, hamas EST un ramassis de terroristes.
Le but de la convention de Budapest n'est précisément pas de servir le fanatisme et la haine!
Donc, restez a l'écart..