alexametrics
vendredi 23 février 2024
Heure de Tunis : 14:05
Dernières news
Migrants irréguliers tunisiens – La Cour européenne des droits de l’Homme condamne l’Italie
31/03/2023 | 13:28
2 min
Migrants irréguliers tunisiens – La Cour européenne des droits de l’Homme condamne l’Italie

 

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) a rapporté, vendredi 31 mars 2023, que la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné le gouvernement italien pour « traitements dégradants » à l’encontre de quatre migrants de nationalité tunisienne sur l'île de Lampedusa.

Par le biais d'un communiqué, le FTDES a fait savoir que l’instance européenne avait ordonné, jeudi 30 mars 2023, le gouvernement italien d’accorder 8.500 euros d’indemnisation pour quatre migrants irréguliers de nationalité tunisienne, et ce, pour « dommage moral », en plus de 4.000 euros de frais de justice.

Il convient de rappeler que l’affaire date de 6 ans où quatre Tunisiens ayant tenté de traverser la Méditerranée en 2017, avaient été secourus par un navire italien pour être transférés ensuite à Lampedusa. Ces derniers avaient subi, durant 10 jours, un harcèlement psychologique tout en étant privés de leurs droits fondamentaux, avant d'être expulsés de force en avion vers la Tunisie.

 

Avec le soutien du Forum tunisien des droits économiques et sociaux et de l'Association d'études juridiques sur l'immigration italienne, l’affaire avait été déposée en 2018, après avoir recueilli des témoignages des personnes expulsées. Le délai entre la date d'expulsion et la date de dépôt du dossier n'a pas dépassé les six mois, a indiqué la même source.

Le FTDES avait soumis, en novembre 2022, un rapport complémentaire à la cour concernée pour mettre en exergue les abus dont été victimes les expulsés et leurs impacts sanitaires, psychologiques, économiques et sociaux sur leur situation en Tunisie.

Le même communiqué a affirmé que la décision de la Cour européenne était fondée sur la Convention européenne des droits de l'Homme pour condamner le gouvernement italien à l'article 3 sur les traitements inhumains et dégradants, l'article 5 relatif au droit à la liberté et à la sécurité ainsi que l'article 4 concernant la déportation forcée massive.

« Nous espérons que le gouvernement tunisien révisera sa coopération illimitée dans les expulsions forcées massives de migrants irréguliers tunisiens, qui incluent de graves violations, non seulement de la part de l'Italie, mais aussi de la France et de l'Allemagne », s’est exprimé le FTDES.

 

Pour conclure, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux a réaffirmé son engagement à continuer à défendre les droits et la dignité des migrants en Tunisie et à l'étranger, à dénoncer les violations et à lutter contre les politiques discriminatoires qui pourraient les affecter.

 

H.A

 

31/03/2023 | 13:28
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
AMMAR BEZZOUIR
La rapidité de la justice en Europe
a posté le 31-03-2023 à 16:09
Une bagatelle d'affaire peut durer 6 ans aussi en Europe?

Eh bien, les médecins ne peuvent pas travailler aussi lentement.

Les boiteux de la terre sont des juristes et des avocats..
Juan
CEDH obsolète
a posté le 31-03-2023 à 14:33
cette Convention CEDH remonte à 1948. depuis les temps ont changé.
UK pense déjà dénoncer cette Convention .
notez: CEDH n'ordonne pas leur régularisation.
GZ
@Juan
a posté le à 02:03
Ce qui lui permettra d'expulser ses migrants par avions charters entiers vers le Rwanda complice sans risque de condamnation.
C'est indécent, indéfendable.
Vous avez émigré au Canada si j'ai bien compris.