alexametrics
dimanche 24 septembre 2023
Heure de Tunis : 21:57
Dernières news
Mandat de dépôt contre Noureddine Boutar
21/02/2023 | 00:38
2 min
Mandat de dépôt contre Noureddine Boutar

 

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier a émis, tard dans la soirée du lundi 20 février 2023, un mandat de dépôt contre le patron de la radio Mosaïque Fm, Noureddine Boutar.

L’avocat Ayoub Ghedamsi précise, dans une déclaration à Mosaïque FM, que le juge d’instruction a pris cette décision contre son client « pour avoir utilisé la ligne éditoriale de Mosaïque Fm afin de porter atteinte au plus haut sommet du pouvoir et aux symboles de l’État, mais aussi pour envenimer la situation dans le pays », soulignant qu’il s’agit d’une accusation malveillante, abusive.


L’avocat ajoute : « Nous avons espéré une décision audacieuse du juge d’instruction, prise sur la base des données juridiques dans le dossier, mais cela ne s’est pas passé de la sorte. Le sentiment de sécurité n’existe plus dans le pays, puisque la justice n’a pas fourni le moindres degré de protection pour ses citoyens. Elle s’est contentée des faibles rapports policiers avec des faits mensongers. C’est une persécution flagrante de Noureddine Boutar à cause des activités des journalistes de la radio. C’est la ligne éditoriale qui dérange. L’accusation de blanchiment d’argent est une couverture pour dissimuler la principale accusation en rapport avec la ligne éditoriale ».


Noureddine Boutar, patron de la radio Mosaïque Fm, a été arrêté et conduit à la brigade antiterroriste d'El Gorjani tard dans la soirée du 13 février. Plus tôt dans la soirée, les forces de l’ordre avaient effectué une descente chez lui. L'affaire a été traduite, par la suite, au pôle financier. Malgré la polémique, le parquet n'a jamais réagi pour donner sa version des faits et expliquer pourquoi le journaliste et directeur a été arrêté dans ces conditions. 

S.H


21/02/2023 | 00:38
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Pour bien comprendre
Mosaïque FM...
a posté le 21-02-2023 à 21:25
Mosaïque FM est une grande Radio. Ses émissions sont généralement instructives et intéressantes. Cependant, l'émission de Midi Show risquerait de provoquer un jour la fermeture de cette radio semi-étatique (13 % part de l'état) ! Certains éléments de cette émission, dénigrent presque quotidiennement et disent souvent des outrages envers le pouvoir en place, celà pourrait avoir des conséquences néfastes sur la pérennité de cette radio ! A bon entendeur salut !
Alya
Je ne comprend rien
a posté le 21-02-2023 à 19:45
'?tant auditrice de plusieurs station , je trouve que Mosaique est plutôt disons " lisse" . Je ne lui trouve aucune ligne éditoriale particulièrement offensive
@Alya
C'est bien la preuve
a posté le à 12:48
Qu'il ne s'agit pas de ligne éditoriale mais de blanchiment d'argent dont la provenance est douteuse.
L'attaque à la liberté d'expression n'est qu'un gros mensonge
Abel Chater
La radio de Moïse fm, ne cesse jusqu'à aujourd'hui et même en ces derniers jours après l'arrestation de son Boss Boutar, de mentir, d'intriguer et d'insulter leurs "khwangia" dans l'impunité totale. Mais ce que les pacifistes religieux d'Ennahdha, n'osent-ils pas rétorquer contre leurs bourreaux, leur Avocat, Dieu le Tout Puissant notre Créateur Allah (Sobhanou wè Taâla), s'en charge (wè Niimè Al-Wakil).
a posté le 21-02-2023 à 19:16
Il est inutile d'aller chercher midi à quatorze heures, en ne faisant que pleurnicher le «droit aux mensonges et aux intrigues» d'un «journalisme ennemi de l'Islam» dans un pays à 100% musulman comme la Tunisie, à l'image de ces radios et de ces télévisions du mensonge et de l'intrigue talmudiques.
Qui pourrait en parler de journalisme ou de liberté de la parole, avec tout ce qui se passe de désinformations, de mensonges et de partialité flagrante chez les radios et chez les TV d'Al-Wataniya, depuis le coup d'Etat du 25 juillet 2021, au profit du régime putschiste?
Pourquoi tout le monde n'en parle que de cela, sans jamais avoir perdu un seul mot au sujet de leur propre lynchage sauvage et bestialement mensonger-intrigant, contre le parti d'Ennahdha et contre toute personne d'identité musulmane en Tunisie ou de par le monde entier?
Ceux d'Ennahdha, ne sont-ils pas des êtres humains et de purs Tunisiens, souvent plus honnêtes que le restant de la République?
Si leur honnêteté et leur pacifisme religieux s'avèrent une faiblesse chez les mauvais humains, que leur reste-t-il donc, en dehors d'appeler au soutien du Divin. Et le Divin est omniprésent, surtout en Tunisie, terre de Kairouan d'Okba Ibn Nafaâ, où est enterré l'Apôtre «Sahaba» de notre Cher Prophète Mohamed (sws), Abou Zamaa el-Balaoui, connu par les Tunisiens sous le nom de Sidi Sahbi. L'un des Apôtres qui se sont engagés avec le Prophète Mohamed (sws), dans le cadre du traité d'Houdaybiya. N'en parlons pas des autres Saints qui ont répandu l'Islam par le biais de la Mosquée Zitouna de Tunis.
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.
Après l'internement
de Mr BOUTAR...
a posté le 21-02-2023 à 15:56
Après l'emprisonnement de Mr Noureddine BOUTAR, à quand l'arrestation de Mr Rached BOUDARBOUKA !
Carthage Libre
Kaies Saied, petit buveur de capucin, joue avec le FEU.
a posté le 21-02-2023 à 12:49
S'il croit s'en tirer ainsi en jetant à la Plèbe de la "viande", il fera un jour l'une même l'amère expérience de "goûter" aux Géôles tunisiennes ; s'il croit qu'il est dans un jeu vidéo et que tout ça est un jeu pour lui, afin de plaire à ceux qui l'aiment, il saura ce que ça veut dire un jour (quand ils se reveilleront) le phrase "La roue tourne"...

Vous savez quoi? Kaies Saied aurait DU rester tranquille dans sa Mnihla bien aimée, en retraite, tranquille et siroter son café là bas....Il va regretter AMEREMENT de s'être embarquée avec Cambridge Analytica (ceux qui l'ont mis au pouvoir via les réseaux sociaux) dans cette folle aventure.
Djodjo
C'est ce que l'on appelle une république bananière
a posté le 21-02-2023 à 11:12
S'il est juste de dire : que la justice fasse sont travail et si les mis en cause sont innocents alors elles seront libérées, c'est la marche normale de la justice.

Mais lorsque qu'une procédure est violé dès les début, il est tout à fait normal que l'on se pose la question de l'objectivité des juges qui ne sont plus que des fonctionnaires.

Pour info, la charges de la preuve revient en droit à l'accusation, que la justice sorte ses preuves.
De quoi avez-vous peur?
blablateur
a posté le à 18:46
Si vous n'avez rien fait d'illégal vous n'avez rien à craindre mais si vous avez des "casseroles" cachées alors préparez-vous ! La justice vous rattrapera comme bien même votre corruption active ou passive daterait de plusieurs années passées.
Seule une personne en paix avec elle même et avec son dieu peut dormir tranquillement.
SALIM
OU SONT LES JOURNALISTES D'INVESTIGUATION
a posté le 21-02-2023 à 10:14
Pourquoi nos journalistes se contentent de relayer les declarations 'BIEN VEILLANTES 'des avocats (dossier vide) des ACCUSES ,sans le moindre effort de vérification et de recoupement .On l'a vu avec l'avocate INES HARRATH des accusés d'EL KARAMA, avec SAMIR DILOU et les autres avocats . Journalistes un peu d'effort et ne considerez pas ce que disent les avocats comme du CORAN ,alors que leurs declarations ne sont jamais objectives et ceci par nature .
On doit vérifier
Si l'avocat a dit la vérité...
a posté le 21-02-2023 à 10:00
La déclaration de l'avocat de Mr Boutar suscite des interrogations : Est ce que la justice a décidé ce mandat d'arrêt à cause d'un blanchiment d'argent ou de la ligne éditoriale de sa radio ? Là aussi, la justice aurait le droit de se défendre contre la diffusion de fausses informations qui touche à sa crédibilité.
Be zen
La "populace" crie en coeur BRAVOOOO !. . .
a posté le 21-02-2023 à 09:52
Bravo à tous ces "démocrates" aveuglés et endoctrinés.
On croirait voir une meute assoiffée de vengeance et de sang.
Et la liberté de la presse ? On en fait quoi ?
Et la liberté d'expression ? On en fait quoi ?
Vive la pensée unique. Et l'échafaud pour tous ceux qui s'écartent du droit chemin !
retraité
c'est à sn avocat de démondrer le contraire
a posté le 21-02-2023 à 09:30
c'est à sn avocat de démontrer que son client n'a rien commis d'illégal et qu'il obtient au moins la liberté provisoire de son client en attendant le déroulement d'un procès de jugement équitable
Abou Qalypse
Ah bon ?
a posté le à 10:48
La preuve de la culpabilité est à la charge de l'accusation pas l'inverse.

Vous devenez complètement tarés dans ce pays.
GZ
A l'envers du bon sens
a posté le à 19:13
Il ne faut s'étonner de rien.
On appelle cela un renversement de la charge de la preuve. On en fait la règle qui plus est.
Je vous arrête au prétexte que vous préméditez l'assassinat de votre épouse.
Vous n'arrivez à prouver le contraire. Malheur à vous. Vous êtes bien coupable.
Normal. Dans un pays où on marche sur la tête.
DHEJ
Un avocat génial!
a posté le 21-02-2023 à 08:56
L'accusation de blanchiment d'argent est une couverture pour dissimuler la principale accusation en rapport avec la ligne éditoriale!
ah ouai ?!!
DHEJ
a posté le à 18:57
et les preuves ? l'origine de l'argent blanchi sont les draps sous la couverture
Petit x
@ Médias et avocats...
a posté le 21-02-2023 à 08:34
Soyez plus clairs, est-ce que le juge lui a émis un mandat de dépôt à cause de la ligne éditoriale de sa radio ou bien à cause d'une affaire de blanchiment d'argent ?

C'est louche comme info. au moins telle que rapportée ci-haut !

Personnellement je ne lui souhaite qu'une seule chose: c'est qu'il soit innocent par rapport à la supposée affaire de blanchiment d'argent et qu'il rentre chez lui sain et sauf et continuer sa vie familiale et professionnelle le plus normalement du monde.

Que le bon Dieu préserve ce pays de tout malheur qui la guette de toute part.

lotfi
dictature
a posté le 21-02-2023 à 07:49
Une honte pour notre pays . KS est autocrate ; Nous sommes retournés à la période ben ali.
Un lecteur
Vous avez accès au dossier d'instruction ?
a posté le à 09:48
Non ?! alors laissez la justice faire son travail si ce monsieur est blanc comme neige il sortira avec les honneurs point final
Le Baron
Al fitna achadou mina 9atl
a posté le 21-02-2023 à 07:43
Sous l'étiquette de la liberté de la presse des esprits mal veillant veulent semer la zizanie et sont gracieusement payés pour cela...à force de jouer avec le feu on fini par se brûler...
Equitable
@Le Baron
a posté le à 19:00
Bien dit
Hager
Bravooo
a posté le 21-02-2023 à 01:53
Bravo Said