alexametrics
vendredi 24 mai 2024
Heure de Tunis : 18:40
Dernières news
Mahdi Jlassi : la visite des ambassadeurs européens n’est pas une démonstration de force !
20/02/2023 | 13:11
2 min
Mahdi Jlassi : la visite des ambassadeurs européens n’est pas une démonstration de force !

 

Le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Mahdi Jlassi, a affirmé, lors de son intervention, lundi 20 février 2023, dans l'émission Midi Show animée par Elyes Gharbi sur Mosaïque Fm, que les ambassadeurs européens qui ont visité les locaux du syndicat ont demandé à être reçus et que leur accueil n’est en aucun cas une « démonstration de force ».

« Des ambassadeurs sont venus, mais aussi des partis et organismes nationaux pour exprimer leur soutien au syndicat. Le SNJT ne fait pas une démonstration de force, mais a reçu ces personnalités dans le cadre de relations qu’il entretient avec ses partenaires. Nos échanges ont porté sur la situation du journalisme dans le pays, les procès engagés contre les journalistes et nous leur avons parlé de nos actions militantes », a-t-il assuré.   

« La campagne qui nous vise a commencé bien avant cela. Ces visites ne sont qu’un prétexte utilisé contre nous par des mercenaires qui visent les organisations nationales et le SNJT à cause de ses positions », a conclu Mahdi Jlassi.

 

On rappellera qu’une délégation du Syndicat a reçu, le 17 février 2023, les ambassadeurs de France, d'Allemagne, de Suède et de République tchèque, ainsi qu'un représentant de la délégation de l'Union européenne en Tunisie.

La visite a porté sur la situation de la liberté de la presse en Tunisie, le travail des médias et les défis auxquels ils sont confrontés.

Mehdi Jlassi, avait présenté un aperçu des conditions de la profession à la lumière de la situation politique et économique instable que traverse le pays. Il a, en outre, souligné la nécessité, pour les partenaires européens de la Tunisie, de soutenir la liberté de la presse, d'expression, les droits et libertés dans le cadre de la coopération, du respect de l'indépendance des organismes de la société civile, de la souveraineté nationale et de l'État de droit en Tunisie.

Une journée de colère et une manifestation ont été organisées le 16 février à la Kasbah. Les journalistes ont dénoncé la situation du secteur et de certains établissements médiatiques confisqués et gérés par l’État, Shems FM, entre autres. Ils ont condamné le laxisme et l’indifférence des autorités devant la précarité qui sévit dans la profession.

La manifestation était aussi l’occasion de revenir sur le recul de la liberté d’expression et de la liberté de la presse dans le pays sous le régime de Kaïs Saïed et d’appeler au retrait du décret 54 relatif à la lutte contre les infractions se rapportant aux systèmes d'information et de communication.

 

M.B.Z

 

20/02/2023 | 13:11
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Non à l'ingérence
étrangère...
a posté le 20-02-2023 à 19:00
Non à l'ingérence étrangère dans les affaires purement intérieures de la Tunisie et de ses institutions, quelque soit la cause. La SNJT n'est pas la propriété privée de Mr Zlassi..!
Angel
conséquence
a posté le à 04:30
KS, ou plutôt son nouveau ministre des affaires étrangères, doit suite à cela interpeller ces ambassadeurs pour une admonestation.
C'est dans cette crainte certainement que ces ambassadeurs indélicats ont jugé bon de faire ce communiqué!
Alya
Ce n est pas facile a admettre
a posté le 20-02-2023 à 16:00
Honnêtement, ce n était pas faisable. Je n ai pas compris quvun seul membre de leur bureau, n a eu l idée de dire aux autres que c était illogique?
Naim
De quelle Europe parlez vous ?
a posté le 20-02-2023 à 15:34
De quelle Europe parles tu ? Celle des corrempus ou celle de ceux qui ont détourné des sommes d'argent considérables relatifs à l'achat des vaccins et les personnes ciblées refusent de se présenter devant la commission d'enquêtes. L'Afrique vous chasse de son territoire.
Le qatar gâté. Le marocco gâte et que sera la suite ?
L'Allemagne évite de peu un coup d'état fatidique, la France est en déclin total, la Hongrie à pris sa liberté, l'Italie ignore les règles et j'en passe.
L'Amérique vous tient pas les couilles et finira pas détruire votre economie, son but final. Voilà la réalité de cette Europe que vous voulez nous vendre.
Ghanou
C'est quoi la démocratie?!
a posté le 20-02-2023 à 15:11
Nous, Monsieur, on est de vrais démocrates et on croit dans notre justice, purifiée depuis quelque temps. Alors, c'est normal que l'on attende l'erreur fatale pour arrêter les suspects tout en étant sûr depuis le départ qu'ils sont des criminels pourris. Il faudra à l'avenir peser vos mots et bien réfléchir avant de soutenir ou défendre untel ou une telle, parce que votre discours ne laisse pas sentir une ounce de patriotisme et verse dans la corruption. Vives les vrais patriotes tunisiens et tunisiennes et vive la Tunisie.
Bouba
Mercenaires
a posté le 20-02-2023 à 14:47
Au fait qui sont les mercenaires, ceux qui défendent leur pays ou ceux qui ont recours aux étrangers pour défendre leur corporatisme, mettez les pieds sur terre et dites vous que vous n'êtes pas plus important que le pays et encore moins les tunisiens appauvris par ces comportements irresponsables
sihem
hypocrisie
a posté le 20-02-2023 à 14:36
demandez leur aux gentils occidentaux qui vous soutiennent pour quelles raisons ils ont fermé Russia Today et Spoutnik en Europe en mettant au chomage des centaines de journalistes. Demandez leur si un journaliste peut critiquer israel.
Angel
Bravo
a posté le à 04:34
Vous m'avez précédé, Merci
Fathi
Un crime
a posté le 20-02-2023 à 14:22
Une tres grave demonstration d imbecilite et d immaturite qui attisera l antipathie des tunisiens envers les les medias et les journalistes. Faire du travail. journalistique un instrument d opposition politique c est creuser la tombe du journalisme. Et si des ambassadeurs demandent a etre recus, on leur dit non poliment. Discuter de la politique mediatique nationale avec ces ambassadeurs qui font tout pour mettre le pays sous tutelle c est un crime!
Guide de tourisme
Mais bien sur...
a posté le 20-02-2023 à 13:43
Comme permettre à El jazira d'émettre de chez vous, c'est de la traitrise.
fethia
!!!!!!!!!
a posté le 20-02-2023 à 13:42
Le président du snjt compare la visite des ambassadeurs européens à leur syndicat à la visite des partis et organisations tunisiens comme si c'était la même chose. Ce type justifie l'injustifiable et nie qu'il est entrain de demander un soutien étranger contre son pays c'est-à-dire demander l'ingérence étrangère dans nos affaires internes. Bien sûr, il est l'élève de beaucoup de ceux qui prétendent défendre les droits de l'homme , qui ne ratent aucune occasion pour aller mendier la compassion de ces étrangers sous prétexte de répression. Vous n'êtes que des vendus.