alexametrics
Dernières news

Lotfi Zitoun : l’Etat doit préserver la dignité des citoyens, vivants ou morts !

Temps de lecture : 1 min
Lotfi Zitoun : l’Etat doit préserver la dignité des citoyens, vivants ou morts !

 

Le ministre des Affaires locales, Lotfi Zitoun a indiqué, ce dimanche 5 avril 2020, que l’enterrement des personnes décédées des suites du Covid-19 se fait selon les mesures fixées et en total respect des exigences religieuses des défunts.

 

Lotfi Zitoun a assuré qu’il a été lui-même présent à l’enterrement de l’un des contaminés du virus au cimetière Sidi Amor au gouvernorat de La Manouba, soulignant que les municipalités et les autorités locales sont en train de prendre toutes les précautions nécessaires. « Il est du devoir de l’Etat de préserver la dignité des citoyens, vivants ou morts ».

 

 

Il a, également, dénoncé l’ignorance de certains citoyens qui refusent l’enterrement des personnes décédées à la suite de cette maladie, à cause de certaines fausses idées reçues.

 

 

Notons que le nombre de contaminés par le Covid-19 est de 553 cas sur un total de 6.485 dépistages réalisés, selon le dernier bilan annoncé par le ministère de la Santé en date du samedi 4 avril 2020. Pour les hospitalisés, on a enregistré 5 rétablissements et 18 décès. Parmi les 19.025 personnes placées en auto-isolement, 18.666 ont fini leur quarantaine et 508 autres sont toujours sous observation

La Tunisie est confinement total depuis le 22 mars 2020.

 

Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Microbio
| 05-04-2020 20:32
Les risques d'infection
Selon le risque d'infection, les micro-organismes sont répartis en quatre groupes à risque.

Le groupe de risque 1 comprend, par exemple, les champignons cutanés inoffensifs dans lesquels une maladie est peu probable.

Le groupe de risque 2 comprend l'hépatite A et le tétanos. L'infection est possible ici, mais elle est généralement évitable et traitable.

Les substances biologiques du groupe de risque 3 sont beaucoup plus dangereuses. Ils peuvent provoquer de graves maladies chez l'homme. Il s'agit notamment de l'hépatite B, des virus IH, des bactéries de la tuberculose, des spores de l'anthrax ou des virus corona (pas encore entièrement clarifiés!).

Le groupe de risque 4 comprend les fameux virus Lassa, Marburg et Ebola, y compris la variole. Comme vous le savez des médias, les chances de survie ici sont minces si vous êtes infecté. La prévention et le traitement sont extrêmement complexes et difficiles.

La durée de vie des micro-organismes est différente: le virus VIH ne survit que quelques heures après la mort du patient. Anthrax, se produit parmi les populations animales en Afrique, dans certaines parties de l'Europe et en Asie.

La décomposition augmente les risques de poisons corporels, de moisissures et de bactéries putréfactives. On entre en contact avec eux, par exemple, lorsque de l'air sort des poumons du mort lorsque le corps est déplacé, par des blessures au mort et à la personne qui travaille avec lui et par des parasites. Afin de contrer efficacement le risque d'infection, il est essentiel que l'entrepreneur de pompes funèbres protège au mieux la peau, le nez et la bouche, prenne les mesures de protection nécessaires et utilise les produits de protection recommandés.


Médecin spécialiste en Microbiologie, Virologie et Infectiologie
Pratiquant en Allémagne.

Nouveauté
| 05-04-2020 18:25
Quelqu'un a une explication : On enterre la nuit ? C'est pour respecter le confinement ou le couvre-feu ?

Abel Chater
| 05-04-2020 18:18
Rien ne sera jamais plus comme avant le coronavirus. la valeur humaine de tous les êtres humains de ce monde, se nivelle peu à peu avec ce coronavirus. Même si Donald Trump mourait par ce coronavirus, il ne trouvera pas qui serait prêt à marcher derrière lui.
Fini ce théâtre des enterrements pompeux, à la manière de ce qu'a mijoté l'ancien ministre de la défense Abdelkérim Zbidi, pour l'enterrement de l'ancien président Béji Caïd Essebsi. Les êtres humains sont désormais égaux devant la mort, comme l'exige l'Islam.
Allahou Akbar.

A lire aussi

La question de la pétition est une tempête dans un verre de thé

03/06/2020 16:19
0

Notant que cette plateforme est accessible à partir du site

03/06/2020 15:01
0

18 000 par voie aérienne et 7 000 par voie terrestre.

03/06/2020 13:43
2

Il est à rappeler que M. Marzouk est rentré de France hier

03/06/2020 13:14
9