alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 16:34
Dernières news
Libération de Samir Taïeb
01/12/2021 | 16:31
1 min
Libération de Samir Taïeb

 

La Chambre des mises en accusation près le Pôle judiciaire économique et financier a décidé la libération de l’ancien ministre de l’Agriculture, Samir Taïeb, ainsi que les autres accusés dans le cadre d’une affaire de corruption, a annoncé son avocate Saïda Garrach dans un post Facebook daté de mercredi 1er décembre 2021.

 

 

 

Il y a quatre jours, le juge d’instruction près le Pôle judiciaire économique et financier avait décidé, vendredi 26 novembre 2021, la libération provisoire de M. Taïeb. Cependant, le Parquet avait interjeté appel de la décision du juge d’instruction.

 

Rappelons que le dossier remonte à 2014 et concerne un accord conclu entre le ministère de l’Agriculture et un prestataire de service pour le déploiement d’une solution informatique de gestion des ressources hydriques. 

Samir Taïeb et d’autres responsables du ministère de l’Agriculture ont été placés en détention depuis le 30 octobre 2021.

 

I.N

 

01/12/2021 | 16:31
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Ech eddek, ech jebek, ro7ss el krê ?
a posté le 02-12-2021 à 15:44
Seulement, le malheur c'est que ce sera à Si Samir Taieb à payer ce krê ! Qui croit que cet épisode ne composera que d'un krê Il en restera forcément quelque chose dans l'âme et dans le coeur de cet infortuné homme politique ! Attention au retour de bâton, ça risque de faire mal !
A4
Sacré Ibn Khaldoun !
a posté le 02-12-2021 à 10:13
JUGES SANS JUGEOTE
Ecrit par A4 - Tunis, le 27 Septembre 2019

C'est mon grand maître qui me l'a dit
Il me l'a même écrit de ses mains
"Il n'y a ni peuple ni pays
Quand les juges ne sont que des crétins"

Il me l'a dit sans mâcher ses mots
L'a répété avec insistance
"Juges corrompus sont source de maux
Source d'échecs et de décadence"

Voyez jeunesse comme il a raison
Regardez bien ces juges peu fiers
Qui traînent de saison en saison
Pour étouffer les sales affaires

Ils traînent, cachant la vérité
Protégeant criminels et malfrats
Instaurant haine et impunité
Répandant peste et choléra

Regardez cette bande d'ingrats
Sensés sauver veuves et orphelins
Mais les voilà du côté des rats
Du côté des laids et des vilains

Ils sont sensés appliquer la loi
Avec courage et sans calcul
Les voilà avec les hors-la-loi
Sans dignité, sans aucun scrupule

Mon grand maître c'est bien sûr Khaldoun
Il nous le rappelle avec panache
Vous l'avez tous compris, sauf ces clowns
Ces sales juges crapuleux et lâches
Be zen
La justice doit s'intéresser aux vrais voyous
a posté le 01-12-2021 à 23:28
Je suis content de la libération de Samir Taïeb.
La justice n'a semble-t-il RIEN trouvé à lui reprocher.
La même justice devrait davantage se pencher sérieusement sur les dossiers de des assassinats de Chokri Belaïd, de Mohammed Brahmi, de Nagdh et des nombreux dépassements de Bouchlaka, de Ghannouchi et des TOUS leurs acolytes ainsi qu'à l'appareil sécuritaire du parti islamiste. . .
Pas de justice, pas de paix !
takilas
Le pauvre ?!
a posté le 01-12-2021 à 22:11
Il a été entouré des mafieux nahdhaoui qui l'ont mené au désastre ce naïf.
Mohamed Obey
@ A4: Bravo!
a posté le 01-12-2021 à 19:24
Très poème. J'adhère à ce qui est dit dedans, et apprécie la diction. Mes encouragements!
A4
Questions:
a posté le 01-12-2021 à 17:23
Pourquoi ne pas donner le nom du juge minable qui a mené cette affaire ?
Encore un irresponsable qui se cache derrière son immunité ?
A ceux qui osent encore nous parler de "justice":

JUGES SANS JUGEOTE (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 13 Août 2021

Maître Khaldoun lève-toi
Ils sont de plus en plus fous
Ces sales juges sont hors la loi
Sans scrupule, sans garde-fou

Ils traficotent, jouent aux mules
Entre voleurs et malfrats
Et nous prennent pour des crédules
Quand on les prend comme des rats

Ils nous sortent des salades
Plein de mensonges et blabla:
"Leur trafic est une balade
Pour aide et bénévolat" !

Ils s'indignent et menacent
Ils demandent du respect
Ils veulent de nous qu'on se casse
Qu'on leur fiche enfin la paix

Mais depuis quand, dites-moi
Avons-nous à respecter
De vulgaires je-ne-sais-quoi
Se croyant divinité ?

Depuis quand sommes-nous censés
Accepter l'irrationnel
Taire les méfaits que l'on sait
Vénérer les criminels ?

Des criminels, je le dis
De ces marionnettes noires
Qui franchissent les interdits
En manquant à leur devoir

Des criminels répugnants
Qui ont sûr fait plus de mal
A ce pays, à ces gens
Qu'assassins et leurs chacals

Je dis à ces gangrénés
Qu'à la prochaine secousse
C'est une foule déchaînée
Qu'ils vont avoir à leurs trousses !!!
zozo Zohra
Quelle crédibilité
a posté le 01-12-2021 à 17:03
a la justice aujourd'hui en Tunisie.
Une vraie mascarade.
Les gens ne sont pas une girouette, c'est des êtres humains, ou bien ils sont coupables, ils doivent s'acquitter de leurs crimes ou ils sont innocents et on doit pas jouer avec leur dignité et leurs les sentiments.

Il est urgent et prioritaire de restaurer la crédibilité de la justice vis-à-vis des citoyens.