alexametrics
samedi 28 novembre 2020
Heure de Tunis : 08:52
Dernières news
Les tribus libyennes chargent Kaïs Saïed d’intervenir en urgence en Libye
23/12/2019 | 15:30
1 min
Les tribus libyennes chargent Kaïs Saïed d’intervenir en urgence en Libye

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, ce lundi 23 décembre 2019, des représentants du conseil suprême des tribus libyennes pour examiner les éventuelles possibilités menant à une initiative permettant de résoudre la crise libyenne.

 

Cette réunion intervient après que le conseil a décidé de charger le président, Kaïs Saïed d’intervenir en urgence pour calmer la situation entre les parties belligérantes.

 

Les membres du conseil suprême des tribus ont pris cette décision après avoir perçu le soutien de Kaïs Saïed au peuple libyen durant sa crise et position neutre par rapport à toutes les parties, "Outre sa détermination à parvenir à une solution à la crise libyenne loin des interventions étrangères et armées", relève un communiqué de la présidence de la République.

 

Notons qu’une photo d’un dîner réunissant les membres de conseil suprême des tribus libyennes et des membres du cabinet présidentiel, notamment, Abderraouf Betbaïeb, a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux quant aux raisons de cette rencontre dans les circonstances géopolitiques actuelles.

 

 

S.H

23/12/2019 | 15:30
1 min
Suivez-nous

Commentaires (10)

Commenter

Raouf
| 25-12-2019 13:29
Certains commentaires laissent perplexe. Aux oublieux qui ne se rappellent plus que la Libye épongeait une bonne partie de notre chômage et que Tunisair a survécu grâce à l'embargo qui a duré des années et qu'après la révolution, nos hôtels, nos cliniques. ...ont pu tenir le coup, et et et ..... La paix en Libye, c'est la clé pour un essor économique en Tunisie. C'est la sécurité aux frontières, c'est la reconstruction d'un pays qui fera appel à des compétences où la Tunisie pourrait placer un max de travailleurs et diplômés chômeurs, c'est du pétrole a un prix préférentiel, etc ....
Donc, aux tunisiens égoïstes et ingrats, bien que nécessiteux, laissez le président profiter de cette initiative et souhaitez lui bon vent, il y va de l'avenir de la Tunisie elle même. Le meilleur gouvernement ne pourra rien réussir si la guerre fait rage à côté.

Zinour
| 24-12-2019 08:39
La Tunisie a assez de problèmes à résoudre plutôt que de s'occuper d'un pays, formait de tribus, aux problèmes quasi insolubles.

déja-vu
| 23-12-2019 18:11
Quand je parlais de bédouins, beaucoup des 10% que Bourguiba a réussi à extirper de leur triste sort s'en offusquait. Oubliant que les 90% restants sont restés les poussières d'individus ballottés par le sirocco du désert.

Les tribus de bédouins libyens finiront de vous enliser dans leurs sables mouvants. Les murailles de la citadelle protectrice du zaim s'èécroulent.

Achille
| 23-12-2019 17:57
Monsieur le président,

La Tunisie cours un danger, si Erdogan s'établit en Libye nous sommes en danger !

D'urgence il faut prendre une position ferme contre toute intervention étrangère en Libye, le réseau de l'OTAN dont fait partie la Turquie veut foudroyer la Libye a nouveau, il vise la Tunisie et le maghreb entier avec.

Il faut des alliés, la Russie est notre allié. Les russes peuvent chasser toute cette merde établit en Libye. Comme ils ont aider le peuple Syrie a reprendre son pays.

1/raisonnable
| 23-12-2019 16:31
Est ce le président est il capable de gérer le problème actuel en Tunisie, pour recevoir des étranger ou organiser une rencontre qui pourrait leur porter ses . En Tunisie on habile en bla bla mais la, ce Kais a dépassé l'imaginaire

Abir
| 23-12-2019 16:17
A cette allure,bientôt Gannouchi pourra faire un contra avec Merdogan pour partager notre frontière et aussi il fera comme Tarrage faire appel à la Turki pour protéger Ennahda ! Attention rien ne leur empêche,le pays en vide d'un Président à la hauteur

Hadou
| 23-12-2019 15:51
'?tre Robocop et en plus opportuniste ! Merde!

Patriote
| 23-12-2019 15:49
Il faudrait dire que BCE excellait au niveau diplomatique comparant à KS qui n'arrive même pas à prendre position concernant l'accord dangereux entre conclu entre Sarraj et la Turquie qui donne toute les frontières libyens au contrôle de l'armée turque.

Monastir
| 23-12-2019 15:46
Nous avons eus tartour et ses barbus noirs, et voici Kais et les barbus gris !
Quelqu'un peut il me dire qu'elles sont les drogues qui ravagent nos politiciens du plus bas au plus haut niveau ?