alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 15:53
A la Une
Le CSM refuse la réforme du système judiciaire à travers les décrets
05/01/2022 | 20:52
2 min
Le CSM refuse la réforme du système judiciaire à travers les décrets

 

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a rendu public un communiqué à l’issue de son assemblée générale tenue ce mercredi 5 janvier 2022, consacrée à la situation générale de la justice, assurant son refus de la révision et de la réforme du système judiciaire à travers les décrets et dans le cadre des mesures exceptionnelles.


Le CSM avertit contre la gravité du dénigrement touchant les magistrats et les pressions exercées sur eux, mettant en garde contre les répercussions possibles qui ébranlent la confiance en la justice. 


Le conseil appelle les magistrats à tenir à leur indépendance et à assumer leurs responsabilités dans la lutte contre la corruption et le terrorisme dans des délais raisonnables. Il assure, également, que toutes ses décisions et ses travaux sont conformes aux dispositions de la Constitution et de la loi organique relative au conseil. 


Le président de la République ne cesse d'adresser ses discours aux magistrats, estimant que le système judiciaire nécessite une réforme  pour lutter "efficacement" contre la corruption. D'ailleurs, il avait indiqué, lors d'une réunion avec les professeurs de droit, qu’il n’était pas possible que les crimes électoraux restent impunis durant des années jusqu’à leur prescription, soulignant qu’il était inconcevable que des députés élus grâce à un financement étranger soient en position de légiférer. Dans ce contexte, il a assuré qu’il était nécessaire de mettre un terme à tout cela et d’y remédier à travers des décrets.

Le chef de l'Etat s'en est par ailleurs pris aux membres du CSM, épinglant les primes qu'ils touchaient, insinuant qu'il s'agissait de gros montant et d'avantages en nature non mérités. 


S.H



05/01/2022 | 20:52
2 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
CSM !
a posté le 05-01-2022 à 22:18
le problème c'est bien vous ( CSM ) ne mélangez surtout pas , et ne faites pas rentrer les autres juges dans ce qu'il n'a pas été dit , l'opinion publique ne doit pas être trompé .