alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 19:04
A la Une
Saïed à Bouderbala : Certains membres du CSM ont été élus en privilégiant des intérêts financiers et politiques
05/01/2022 | 22:47
2 min
Saïed à Bouderbala : Certains membres du CSM ont été élus en privilégiant des intérêts financiers et politiques

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, ce mercredi 5 janvier 2022, le bâtonnier des avocats, Brahim Bouderbala au palais de Carthage. Une rencontre qui se voulait apaisée et par laquelle le chef de l’Etat a souhaité exprimer son soutien aux avocats.

« Il n’y a pas lieu de toucher aux avocats et aux juges intègres », a-t-il dit, ajoutant que « personne n’est au-dessus de la loi et tous ceux qui ont commis des crimes à l’égard du peuple tunisien seront punis ».

 

Alors qu’il disait appeler à l’apaisement, le chef de l’Etat s’en est pris, cette fois encore, au conseil supérieur de la magistrature (CSM).

En abordant le texte de loi relatif au conseil supérieur de la magistrature, il a affirmé qu’il y a lieu de s’interroger, selon lui, sur « ce qui a fait qu’un ensemble de textes de lois ait été adopté alors qu’il sert une partie bien déterminée ». Il ajoute, sur la même lancée que « des membres du CSM n’ont pas été élus suivant des critères objectifs, mais en privilégiant les considérations personnelles, les intérêts financiers et les rapprochements politiques ».

« Nous savons tous que certains parmi ceux qui ont occupé les plus hautes fonctions dans les tribunaux, à un certain moment et encore aujourd’hui, suivaient des forces politiques et des mafias criminelles ».


Il ajoute : « le problème aujourd’hui n’est ni avec les avocats, ni avec les juges intègres, le problème est avec ceux qui ont commis des crimes à l’égard du peuple tunisien ». « Certains se croient au-dessus de l’Etat alors qu’ils le font exploser de l’intérieur. Le plus important c’est la justice ! »

 

Cette visite survient après celle tenue plus tôt dans la journée - mais publiée à quelques minutes d'intervalle sur la page officielle de la présidence - avec la cheffe du gouvernement et les ministres de la Défense, de l’Intérieur et de la Justice.

 

S.T

05/01/2022 | 22:47
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Des traîtres ni plus ni moins qui ne ratent aucune occasion pour saboter la Tunisie.
a posté le 06-01-2022 à 12:11
Ils ne pensent, surtout les arnaqueurs nahdha, qu'à leurs intérêts personnels qui partis, en masse, en 2011 du sud pour habiter la capitale Tunis et à s'enrichir pour s'approprier de luxueuses demeures nouvellement dans les zones les plus huppées de Tunis et surtout de s'enrichir afin de loger leurs familles respectives à Paris dans des appâts haut standing tout en ayant toutes les commodités ainsi que des comptes bancaires étoffés et ce soit à Paris ou à Tunis et même à Gabes ou à Mednine leurs villes du sud lesquelles ils sont supposées originaires puisque n'ayant jamais eu comme origine dans aucune autre lieu du nord de la Tunisie ;surtout la mosquée Zitouna à Tunis qu'ils n'ont jamais connu d'autant qu'ils n'ont aucun savoir sur l'islam qu'ils ont utilisé pourtant pour leurs propagandes électorales des législatives qui ont permis au mafieux ghanouchi de devenir même chef de l'assemblée des représentants du peuple de la Tunisie qu'il n'a aucun mérite d'appartenir d'autant plus qu'il a d'autres nationalités et qu'il a osé de surcroît trahir en plusieurs circonstance ledit prestigieux pays Tunisie.
Ceci étant, il faut citer les soi-disant compensations qu'ils perçu au cours de 2011, 2012 et 2013 sans aucune raison ni justification, ainsi que les recrutements anarchiques de leurs concitoyens sudistes et ce dans les ministères et sociétés étatiques, sans avoir aucune compétence ni niveau d'instruction, et de surcroît que cela soit dans la capitale et ce afin f'dy habiter et de dénigrer définitivement le sud qu'ils renient et polluent en jetant volontairement le phosohogypse dans le golfe de Gabes ; et leurs arnaques sont nombreuses.
Comment
Ceci étant, il s'agit d'une déconvenue jamais connue durant toute l'histoire élogieuse de la Tunisie tant respectée par le monde e tuer depuis des siècles et surtout dès son indépendance en 1956 sous l'égide de Feu Bourguiba.
Crapule
La Crapule
a posté le 06-01-2022 à 10:57
Si KS veut être crédible,il ne pourrait faire passer sous silence l'état de déliquescence de l'Etat à son apogée sous les 3 années de la crapule Youssef Chahed et traduire ce dernier en Justice.
L'alpha et l'oméga
Il a 1000 fois raison
a posté le 06-01-2022 à 10:28
Il faut éradiquer tous les juges et leurs complices avocats ripoux et corrompus...c'est l'avis des 99% des tunisiens.
Bizertin
Les avocats doivent changer
a posté le 06-01-2022 à 10:11
de bâtonnier.
Avec mes respects pour M. Brahim Bouderbala, je dirai que cette association si importante
dans la vie politique Tunisienne brille par son absence pour défendre ses membres et la société tunisienne en se mettant du coté de la fausseté.

Ce que je reproche à MBouderbala son coté diplomatique pour ne pas dire la vérité comme s'il était candidat un poste politique. Il ne veut pas fâcher le pouvoir et il lui trouve des prétextes
pour ses exactions. Pour un bâtonnier lire faussement et honteusement l'article 80 de la constitution ,il faut le faire !!!.
Monsieur le bâtonnier démissionne ,ce poste exige un homme courageux et nous tunisiens on aimerait voir les avocats à leur place habituelles c'est a dire protecteurs ,tuteurs, bienfaiteurs, défenseurs de la société tunisienne.
A bon entendeur. Je m'excuse encore M.Bouderbala.
mansour
11 années de pouvoir islamiste et de culture juridique islamiste
a posté le 06-01-2022 à 09:58
qui permettait au CSM une lecture juridique soumise et au service du pouvoir islamiste des freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi-Nourredine Bhiri-Ennahdha