alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 12:30
Dernières news
L'allégement des horaires du couvre-feu envisagé
02/12/2020 | 14:24 , mis à jour à 13:15
2 min
L'allégement des horaires du couvre-feu envisagé

 

Le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, Hechmi Louzir est intervenu sur les ondes de Mosaïque FM pour évoquer la situation épidémiologique en Tunisie ainsi que les conclusions de sa réunion avec le ministre de la Santé et la commission scientifique de lutte contre le Coronavirus.

M. Louzir a souligné que la situation épidémiologique était « délicate » précisant que les indicateurs montrent que le pic de l’épidémie serait proche.

Il a fait savoir que la nouvelle stratégie nationale de lutte contre la propagation du virus  devrait être annoncée le 6 décembre prochain. De nouvelles décisions devraient être prises, notamment en relation avec les activités sportives, culturelles et religieuses, en coordination avec les secteurs concernés, dit-il.

Mettant en exergue l’application des protocoles sanitaires et des mesures préventives, Hechmi Louzir a indiqué que les horaires administratifs seront fixés comme d’habitude (pas de séance unique). Il n’a aussi pas exclu la possibilité d’alléger le couvre-feu.

 

Rappelons que le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, a affirmé aujourd'hui que l’Etat œuvrait à se procurer la quantité nécessaire de vaccins anti-Covid-19 afin de contenter le besoin de la Tunisie.

Hechmi Louzir a, de son côté, expliqué que les campagnes de vaccination devraient commencer par les personnes les plus vulnérables, soit 20% de la population, avant d’être généralisées.

Dans son dernier bilan, le ministère de la Santé fait état de 51 décès supplémentaires le 30 novembre (3.311 au total), et 1.303 cas en plus (98.072 au total). On compte 1.495 hospitalisations dont 287 admis en soins intensifs et 122 placées sous respirateur.

Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

 

I.M.

02/12/2020 | 14:24 , mis à jour à 13:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Observateur
Déplacement entre les régions
a posté le 02-12-2020 à 15:02
J'espère qu'il y aura un retour aux déplacements normaux entre les gouvernorats. Il y a assez bien de raisons qui ne peuvent être justifiées par des documents officiels. A titre d'exemples, quelqu'un qui veut "régulariser son FCR" , mais n'ayant aucun service des douanes approprié dans son gouvernorat (c'est normal d'après ce que l'on m'a dit.). Un autre cas qui m'a été relaté aussi, concerne les centres de radiologies etc. etc.